La langue française

Émolument

Définitions du mot « émolument »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉMOLUMENT, subst. masc.

A.−
1. Vx. Profit. Tirer un grand émolument, de grands émoluments de quelque chose. Il n'a reçu aucun émolument de cette affaire (Ac.1835-1878).
2. DR. ,,Actif ou part d'actif que recueille un héritier, un légataire universel ou à titre universel, ou un époux commun en biens`` (Cap. 1936). La femme n'est tenue des dettes de la communauté (...) que jusqu'à concurrence de son émolument (Code civil,art. 1483, 1804, p. 272).
B.− Au plur.
1. Profits casuels d'une charge, en particulier d'officier ministériel. L'abbé Chapeloud et son ami Birotteau n'étaient pas riches (...) ils n'avaient rien autre chose que les faibles émoluments accordés aux prêtres (Balzac, Curé Tours,1832, p. 173).
2. P. ext., vieilli ou littér. Salaire, rémunération. Je serai nommé incessamment secrétaire d'un comité Shakespeare avec émoluments de huit à neuf cents francs par mois (Du Bos, Journal,1922, p. 46):
1. Cérizet accepta (...) de Messieurs Cointet frères des émoluments évidemment trop forts pour la lecture des épreuves qu'il allait chercher à leur bureau tous les soirs et qu'il leur rendait tous les matins. Balzac, Les Illusions perdues,1843, p. 564.
En partic., usuel. Rémunération nette des fonctionnaires, indemnités et allocations incluses :
2. ... l'article 35 du décret d'application accorde au fonctionnaire [licencié] une indemnité égale aux trois quarts des émoluments afférents au dernier mois d'activité, multipliés par le nombre d'années de service validées pour la retraite. Encyclop. pratique de l'éduc. en France,1960, p. 300.
Prononc. et Orth. : [emɔlymɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. La dernière éd. enregistre le mot au pluriel. Étymol. et Hist. Fin xiiies. « bénéfice, profit » (J. de Meun, Testament, 938, éd. Méon, Rose, t. 4, p. 48). Empr. au lat. class.emolumentum « avantage, profit; gain, émolument ». Fréq. abs. littér. : 35. Bbg. Rigaud (A.). Hymne à la paie. Déf. Lang. fr. 1971, no59, p. 18.

Wiktionnaire

Nom commun

émolument \e.mɔ.ly.mɑ̃\ masculin

  1. (Justice) Honoraires des officiers ministériels.
  2. (Droit) Part des bénéfices de la communauté revenant à chacun des deux époux.
  3. Salaire.
    • Cela a permis, pendant trois générations, de comprimer les salaires des uns pour gonfler les émoluments des autres. — (Pascal Bruckner, « Le triomphe des papys braillards », Le Monde, 9 novembre 2016)
  4. (En particulier) (Administration publique) Ensemble des sommes que touche un fonctionnaire quand, à son traitement fixe, soumis à une retenue pour pension civile, viennent s’ajouter des indemnités, des allocations non soumises à cette retenue.
    • – J’aurai des appointements fixes, tu comprends, des émoluments, comme on dit. Pas de surprises ; ce n’est pas comme avec les récoltes. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 185)
    • Pendant les trois sessions du 13e Parlement du Bas-Canada, les élus persistent à exiger de scruter le compte des dépenses publiques à la loupe, en particulier les émoluments des employés de l'État, si haut placés soient-ils. — (Anne-Marie Sicotte, Histoire inédite des Patriotes, Fides, 2016, p. 87)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ÉMOLUMENT (é-mo-lu-man) s. m.
  • 1Rétribution, avantage pécuniaire. Il n'a reçu aucun émolument dans cette affaire.

    Au plur. Appointements. Émoluments attachés à une place.

    Terme de jurisprudence. Bénéfice, par opposition aux charges. Les émoluments d'une succession.

  • 2Profits casuels, par opposition aux revenus fixes et certains. Comme on sait ce que les charges du royaume donnent de gages et d'appointements, il est de même assez aisé de savoir ce qu'elles produisent d'émoluments, Vauban, Dîme, 82. Ceux qui les obtinrent [les fiefs] eurent la jouissance la plus étendue ; ils en tirèrent tous les fruits et tous les émoluments ; et comme un des plus considérables était les profits judiciaires…, Montesquieu, Esp. XXX, 20.

    Terme de pratique. Honoraires accordés, par tarifs, aux officiers ministériels, en plus des déboursés.

HISTORIQUE

XIIIe s. Je ne seüsse soldre très bien cest argument, S'il preïssent [s'ils prenaient] les cors sans autre emolument, J. de Meung, Test. 938.

XIVe s. Nous ottroions nostre chastel o [avec] toute seigneurie, emolumens, etc. Du Cange, avenius. Deux cens livres parisis de rente pour avoir et prendre en et sur l'emolument, prouffit et revenue de nostre scel de chastellet de Paris, Lettre de Charles V, Bibl. des Chartes, 4e série, t. III, p. 424. Si c'estoit chose leue [licite] que un juge peust avoir cure et diligence de son propre emolument [avantage], Bercheure, f° 75.

XVe s. Ne dons, ne esmolumens quelsconques ne vuelt prendre, que on luy veuille donner à cause de l'office du gouvernement qu'il a, Boucic. IV, 6.

XVIe s. Ceux qui couchent une vie entiere sur le fruict et emolument du peché qu'ils sçavent mortel, Montaigne, I, 397.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « émolument »

(XIIIe siècle) Du latin emolumentum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. emolumentum, de emolere, moudre entièrement, de e, et molere (voy. MOUDRE) : proprement, le produit d'un travail de mouture, et, finalement, un profit quelconque.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « émolument »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
émolument emɔlymɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « émolument »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « émolument »

  • Les ministres le nomment : traitement, les notaires : émoluments, les médecins : honoraires, les employés : appointements, les ouvriers : salaires, les domestiques : gages. L'argent ne fait pas le bonheur. De Gustave Flaubert / Dictionnaire des idées reçues
  • Le rapporteur de l’Assemblée nationale Célestin Musao Kalombo dénonce des « accusations grossières contre les animateurs de l’Assemblée nationale » et précise que la requête de cette chambre d’augmenter les émoluments des élus date de la session ordinaire de septembre 2019 et tire sa raison d'être de la Loi des finances 2020. Radio Okapi, RDC : la demande de l’augmentation des émoluments des députés date de septembre (Officiel) | Radio Okapi
  • Avec toute cette pression sur les dépenses publiques et les difficultés financières que connait la Rd Congo, y ajouter encore une augmentation d’émoluments des députés nationaux et des frais de fonctionnement de la chambre basse du Parlement, il y a risque de creuser le fossé qui est déjà assez grand. Zoom Eco, RDC : Mabunda sollicite à Ilunkamba une hausse de 2 000 USD d'émoluments pour chaque député national - Zoom Eco | Zoom Eco
  • Sur quoi cela débouchera-t-il concrètement ? Selon nos calculs, le gain est de 23,16 euros pour une acquisition de 100.000 euros, de 38,16 euros pour une opération de 200.000 euros et de 53,16 euros sur une transaction de 300.000 euros. Soit autour de 1,9% d’économie sur les émoluments du notaire. Mieux Vivre Votre Argent, Baisse des frais de notaire : vos gains seront marginaux - Mieux Vivre Votre Argent
  • En pleine période de confinement, les émoluments des notaires devaient connaitre une baisse à partir du 1er mai 2020, en application de l’arrêté du 28 février 2020. Pour l’opinion populaire, les frais de notaire correspondent en fait au regroupement de postes de dépenses, supportées par l’acquéreur d’un bien immobilier : FranceSoir, Achat immobilier, les frais de notaire ne baisseront qu'en 2021!
  • Selon le communiqué, le personnel hospitalier de l’hôpital gouvernemental Rafic Hariri ou encore de l’hôpital public du Hermel n’auraient pas reçu leurs émolument en 2019. , Les employés des hôpitaux publics demandent leurs arriérés de salaire
  • Le notaire a droit à des émoluments quel que soit le bien vendu (logement, local professionnel, terrain, etc.). Leur montant est proportionnel à la valeur du bien.Si le prix de vente dépasse 150 000 €, le notaire peut pratiquer une remise d'un taux maximal de 10 % pour la partie de son émolument calculée sur un montant supérieur à ce seuil.L’achat d’un logement "sur plan" ou d’un logement neuf et jamais habité donne lieu a des émoluments proportionnels réduits. , Barème des émoluments du notaire en cas d'achat immobilier 

Traductions du mot « émolument »

Langue Traduction
Anglais emolument
Espagnol emolumento
Italien emolumento
Allemand vergütung
Chinois 薪酬
Arabe المكافأة
Portugais emolumento
Russe жалованье
Japonais 名誉
Basque emolument
Corse emolument
Source : Google Translate API

Synonymes de « émolument »

Source : synonymes de émolument sur lebonsynonyme.fr

Émolument

Retour au sommaire ➦

Partager