Embrasse : définition de embrasse

chevron_left
chevron_right

Embrasse : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

EMBRASSE, subst. fém.

[Correspond à embrasser I] Lien, cordon, bande d'étoffe, ganse de passementerie... qui, fixé(e) à une patère, sert à embrasser, à enserrer un rideau, une portière, en le/la tenant drapé(e) sur le côté. Aux fenêtres, des rideaux en calicot blanc encadrés de bandes rouges, attachés par de vulgaires embrasses rouges sur des patères exagérées (Balzac, Pierrette,1840, p. 38).Un des rideaux de la portière, détaché de son embrasse, masquait à moitié la porte (Zola, Page amour,1878, p. 1022).
SYNT. Embrasses à glands d'or, de coton, de soie, de tapisserie, de velours vert; élégantes, vulgaires, larges embrasses; rideaux à embrasse; embrasses qui relèvent, retiennent les rideaux; rideaux attachés, pincés, retroussés, rehaussés par des embrasses; rattacher les rideaux à leurs embrasses.
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃bʀas]; mais Warn. 1968 admet aussi [ɑ ̃bʀ ɑ:s]. Prononc. anal. de bras* [bʀ ɑ], dans lequel à l'orig. l'a est post. parce que la chute de l's avait normalement fermé la voyelle précédente. Le mot est admis ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1449 embrasse « embrasement » (G. Chastellain, Oultré d'amour, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 6, p. 91); 2. 1831 embrasse « attache de rideau » (Balzac, Peau chagr., 1831, p. 156). Déverbal de embrasser*. Fréq. abs. littér. : 4.

Embrasse : définition du Wiktionnaire

Nom commun

embrasse \ɑ̃.bʁas\ féminin

  1. Bande d’étoffe ou cordelière qui sert à retenir un rideau.
    • Comme la femme de chambre pourrait venir pour détacher les rideaux drapés aux fenêtres, je lâchai leurs embrasses. — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
    • Cette pièce était meublée d’un petit lit de fer, muni de rideaux en calicot blanc, avec embrasses de cretonne rouge […] — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • J’allais donc assez souvent au théâtre de Belleville. J’admirais le grand rideau rouge aux larges plis que retenait une embrasse de fils d’or. — (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 106.)
    • Les voilages sont un peu gris. L’après-midi, les rideaux, jaune et marron, seront ramenés vers l’extérieur, pincés par une embrasse du même tissu. — (Christine Angot, Une Semaine de Vacances, éditions Flammarion, 2012, p. 25)

Forme de verbe

embrasse \ɑ̃.bʁas\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de embrasser.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de embrasser.
    • Si l’homme ressemble un peu à mon père, la femme n’est pas ma mère — ça, c’est sûr, bien qu’elle se comporte comme telle quand elle vient me voir tous les jours : elle me caresse la main, m’embrasse les cheveux, me masse les pieds en suivant les instructions du physiothérapeute, et dispose des campanules et des anémones dans une cruche qu’elle a apportée ici. — (Belinda Bauer, Cadavre 19, traduit de l’anglais par Christine Rimoldy, 10/18, 2015, page 101.)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de embrasser.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de embrasser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de embrasser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Embrasse : définition du Littré (1872-1877)

EMBRASSE (an-bra-s') s. f.
  • Bande d'étoffe, ou ganse de soie, qui est attachée à une patère, et qui sert à tenir les rideaux drapés.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « embrasse »

Étymologie de embrasse - Wiktionnaire

(Date à préciser) Déverbal sans suffixe de embrasser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de embrasse - Littré

Voy. EMBRASSER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « embrasse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embrasse ɑ̃bras play_arrow

Citations contenant le mot « embrasse »

  • Comment plaire avec la moitié du visage caché par un masque ? Comment oser prendre quelqu’un dans ses bras quand on ne sait pas s’il est porteur du virus ou non ? Peut-on s’embrasser comme avant ? Autant de questions qui trottent dans la tête des adolescents qui apprivoisent leurs premiers émois. « Les plus jeunes sont les plus angoissés » souligne le pédopsychiatre Stéphane Clerget, auteur d’ « Hypersensible, hyperamoureux » (éd. La Musardine). « Ils commencent leur désir amoureux au moment même où il y a toutes ces angoisses de mort autour du Coronavirus. Lorsque le sida s’est propagé dans les années 80-90, il y a eu un véritable ralentissement des relations amoureuses. C’est d’ailleurs à ce moment-là qu’aux États-Unis, sont nés des mouvements prônant l’abstinence. Aujourd’hui, on retrouve, à minima, la même chose avec la Covid. L’angoisse n’est pas aussi forte car les risques sont moins élevés pour les jeunes mais c’est le même principe. Ils associent l’amour et la mort. Ils ont intégré le fait que toucher l’autre l’embrasser, c’est dangereux. » , Peut-on s’embrasser ? Comment les ados gèrent les premiers amours au temps du Covid - Elle
  • Il sera nécessaire de souligner le fait que vous voulez qu’il vous embrasse plus souvent par exemple, et à quel point cela serait important pour vous. Le mieux serait de savoir l’exprimer à votre manière et de façon subtile, afin que le message puisse atteindre correctement votre petit-ami. De cette manière, vous encouragerez ce dernier à le faire, il sera donc plus enclin à vous embrasser et ne reculera pas devant la prochaine occasion de le faire. Breakingnews.fr - Toutes Les Actualités En Temps Réel !, Comment amener son petit ami à aimer nous embrasser : comment se faire embrasser par son petit-ami ?
  • Une piqûre pour une rédemption. Une seringue pour renaître à la vie normale. Une dose, deux doses, pour renouer avec la banalité des choses merveilleuses. Enfin sortir du pesant huis-clos. Enfin respirer hors les murs et les murmures. Enfin trinquer au comptoir, m’attabler au restau et m’asseoir au théâtre. Enfin embrasser une foule de gens que je n’embrasse aujourd’hui qu’à travers le masque d’un smartphone. Enfin me couler là où nage le monde et me coller à cette multitude. Vivre dans la pollution du bonheur collectif, dans le stress retrouvé de ma ville, dans le débraillement de ma vie. ladepeche.fr, Réapprendre l’espoir - ladepeche.fr
  • À l’occasion du Nouvel An, Serge Arnaud, membre de l’Association Amiproche, a fait des recherches sur le gui et ses traditions. Il nous parle ici du culte que cette plante a toujours suscité et la tradition de s’embrasser sous cette plante protectrice. , Roche-la-Molière | Tradition. Pourquoi s’embrasse-t-on sous le gui ?
  • Dès qu'on nous embrasse, il est bon de prévoir tout de suite l'instant où nous serons giflés. De Jules Renard
  • On ne se jette pas dans des bras croisés. Même assoiffé d’affection, on n’embrasse pas les oursins. De Fatou Diome / Le Ventre de l’Atlantique
  • Celui d'entre vous qui se croit sage, qu'il embrasse la folie pour trouver la sagesse. De Saint Paul
  • Le théâtre est l'endroit où on embrasse le plus et où on s'aime le moins. De Jean Le Poulain
  • Aussi vaste que l'espace qu'embrasse notre regard est cet espace à l'intérieur de nous. De Anonyme / Rig Veda
  • Quand on veut dresser sa conscience, elle vous embrasse, en vous mordant. De Friedrich Nietzsche / Par-delà bien et mal, 1886
  • Qui se mêle d'un différent embrasse une bien mauvaise querelle. De Massa Makan Diabaté / Le Boucher de Kouta
  • Misogyne : un homme qui, lorsqu'il embrasse une femme sur les lèvres, serre les dents. De Bernard Berrebi
  • N'embrasse pas les morts car ils étouffent les vivants. De Marcel Schwob / Le livre de Monelle
  • Le mot homme est un terme générique qui embrasse les femmes. De Gérard de Rohan Chabot
  • Quand toujours coïncide avec exister, l’être embrasse l’éternité. De Rajae Benchemsi / Marrakech, lumière d’exil
  • J’embrasse mon rival, mais c’est pour l’étouffer. De Jean Racine / Britannicus
  • Quand un voleur vous embrasse, comptez vos dents. De Proverbe hébreu
  • Qui trop embrasse, mal éteint. De Jacques Pater / Le Petit Pater illustré
  • Qui trop embrasse mal étreint. De Albertano de Brescia

Traductions du mot « embrasse »

Langue Traduction
Corse basgià
Basque musu
Japonais 接吻
Russe поцелуй
Portugais beijo
Arabe قبلة
Chinois
Allemand kuss
Italien bacio
Espagnol beso
Anglais kiss
Source : Google Translate API

Mots similaires