Émancipé : définition de émancipé


Émancipé : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉMANCIPÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de émanciper*.
II.− Adjectif
A.− DR. Qui est affranchi de la puissance paternelle ou tutélaire. Le mineur émancipé qui fait un commerce, est réputé majeur pour les faits relatifs à ce commerce (Code civil,1804, art. 487, p. 90).
B.− P. ext.
1. Qui est libéré d'un état de dépendance, d'une contrainte. Jouffroy parle quelque part de « la joie de ne pas croire » (...) elle éclate couramment chez le moujik russe émancipé (Barrès, Cahiers,t. 8, 1909-11, p. 162).L'Irlande émancipée et l'Angleterre en esclavage (Maurois, Disraëli,1927, p. 118).L'Amérique émancipée de la tutelle européenne, fait prévaloir ses goûts de peuple jeune (Bloch, Dest. du S.,1931, p. 140):
1. ... cette préoccupation de la mort, ce fond de terreur, que laissent toujours au fond des plus émancipés et des plus libres de pensée les éducations religieuses. Goncourt, Journal,juin 1859, p. 614.
2. Au fig. [En parlant d'une pers., de la manière d'être] Qui est affranchi de tout préjugé, de toute convention. Manières émancipées. Pauline (...) intervient de son air libre de grande fille émancipée (Zola, Page amour,1878, p. 841).Libre d'allures et de cœur (...) émancipée, hardie, entreprenante, audacieuse, enfin au-dessus de tout préjugé (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Fen., 1882, p. 883):
2. ... ils avaient perdu l'habitude d'être traités en mômes... ils étaient trop émancipés! ... ils se rendaient plus compte des choses de l'obéissance! ... Céline, Mort à crédit,1936, p. 646.
Emploi subst. Personne ne s'embarrassant pas de préjugés, de conventions morales ou sociales. Quoique lectrice et admiratrice de Rousseau, Mmede Verdelin n'était donc pas une insurgée du sexe ni une émancipée (Sainte-Beuve, Nouv. lundis,t. 9, 1863-69, p. 415):
3. Il ne s'illusionnait pas sur la durée de leur liaison. « Curieux », songeait-il, « cet attrait que j'ai toujours eu pour ces émancipées au sang chaud... » Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 218.
Fréq. abs. littér. : 132. Bbg. Quem. Fichier.

Émancipé : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉMANCIPÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de émanciper*.
II.− Adjectif
A.− DR. Qui est affranchi de la puissance paternelle ou tutélaire. Le mineur émancipé qui fait un commerce, est réputé majeur pour les faits relatifs à ce commerce (Code civil,1804, art. 487, p. 90).
B.− P. ext.
1. Qui est libéré d'un état de dépendance, d'une contrainte. Jouffroy parle quelque part de « la joie de ne pas croire » (...) elle éclate couramment chez le moujik russe émancipé (Barrès, Cahiers,t. 8, 1909-11, p. 162).L'Irlande émancipée et l'Angleterre en esclavage (Maurois, Disraëli,1927, p. 118).L'Amérique émancipée de la tutelle européenne, fait prévaloir ses goûts de peuple jeune (Bloch, Dest. du S.,1931, p. 140):
1. ... cette préoccupation de la mort, ce fond de terreur, que laissent toujours au fond des plus émancipés et des plus libres de pensée les éducations religieuses. Goncourt, Journal,juin 1859, p. 614.
2. Au fig. [En parlant d'une pers., de la manière d'être] Qui est affranchi de tout préjugé, de toute convention. Manières émancipées. Pauline (...) intervient de son air libre de grande fille émancipée (Zola, Page amour,1878, p. 841).Libre d'allures et de cœur (...) émancipée, hardie, entreprenante, audacieuse, enfin au-dessus de tout préjugé (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Fen., 1882, p. 883):
2. ... ils avaient perdu l'habitude d'être traités en mômes... ils étaient trop émancipés! ... ils se rendaient plus compte des choses de l'obéissance! ... Céline, Mort à crédit,1936, p. 646.
Emploi subst. Personne ne s'embarrassant pas de préjugés, de conventions morales ou sociales. Quoique lectrice et admiratrice de Rousseau, Mmede Verdelin n'était donc pas une insurgée du sexe ni une émancipée (Sainte-Beuve, Nouv. lundis,t. 9, 1863-69, p. 415):
3. Il ne s'illusionnait pas sur la durée de leur liaison. « Curieux », songeait-il, « cet attrait que j'ai toujours eu pour ces émancipées au sang chaud... » Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 218.
Fréq. abs. littér. : 132. Bbg. Quem. Fichier.

Émancipé : définition du Wiktionnaire

Adjectif

émancipé

  1. Libéré de la tutelle parentale ou de la curatelle d'un tuteur.
  2. Libéré de l'esclavage.
    • Mais David avait dû se regarder comme libre et émancipé de fait et de droit en mettant le pied en France. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
  3. (Spécialement) D'un point de vue féministe, en parlant des femmes, libéré des règles sociales, politiques et juridiques astreignantes et inéquitables propres à une société sexiste.
    • Émancipées, les femmes turques? Pas tout à fait. Mais combien de Françaises ne le sont point davantage si c'est être émancipé que de ne point compter avec la jalousie de l'homme? — (Maurice Bedel, Mémoire sans malice sur les dames d'aujourd'hui, 1935)
    • Regardez les films égyptiens qui inondaient le monde arabe, on y voit des personnages de femmes splendides, totalement émancipées. — (Houria Abdelouahed, Opprimer, c'est sacré, Télérama n°3460, mai 2016)
  4. (Par extension) Se dit d'un esprit libéré des dogmes qui réduisent la liberté de la pensée.
    • Le penseur tunisien Fadhel Ben Achour (1909-1970) dit qu'il y a dans les sociétés musulmanes une "orthodoxie" de masse, diffuse, mais extrêmement coercitive. A cause de cette pression sociale, se dire agnostique ou athée est impossible à assumer, et cela même pour les consciences émancipées. — (Abdennour Bidar, Pour une réforme de l'islam, Télérama n°3393, janvier 2015)

Forme de verbe

émancipé \e.mɑ̃.si.pe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe émanciper.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Émancipé : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉMANCIPER. v. tr.
T. de Jurisprudence. Mettre un fils ou une fille hors de la puissance paternelle ou Mettre un mineur en état de jouir de ses revenus, à l'âge et suivant les formes déterminés par la loi. Se faire émanciper. Ce père a émancipé son fils. Ce mineur a été émancipé par le conseil de famille. Un mineur est émancipé de plein droit par le mariage. Fig., Avant d'émanciper le peuple, il faut l'instruire.

S'ÉMANCIPER s'emploie aussi avec une acception plutôt péjorative et signifie Se donner trop de licence. Vous vous émancipez trop. Il s'est extrêmement émancipé dans cette occasion. Il s'est émancipé jusqu'à lui parler peu respectueusement.

Émancipé : définition du Littré (1872-1877)

ÉMANCIPÉ (é-man-si-pé, pée) part. passé.
  • 1Un mineur émancipé par le mariage. Point d'être plus libre que le petit sauvage ; il naît émancipé, Raynal, Hist. phil. VI, 23.
  • 2 Fig. Affranchi. Les esprits émancipés des anciens préjugés.

    Qui se donne beaucoup trop de liberté. Voilà un jeune drôle bien émancipé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « émancipé »

Étymologie de émancipé - Wiktionnaire

Participe du verbe « émanciper » issu du latin emancipare (sens identique); composé de ex- et mancipare (« acheter »), dérivé de manceps (« acheteur »), lui-même formé de manus (« main ») et capere (« prendre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « émancipé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
émancipé emɑ̃sipe play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « émancipé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « émancipé »

  • Gasset a un attachement particulier envers Bordeaux. Il avait déjà été entraineur des Marine et Blanc entre 2007 et 2010 mais c’était dans la peau d’un assistant. Celui de Laurent Blanc. Le natif de Montpellier s’est donc émancipé depuis et il espère que les responsables aquitains feront appel à ses services. , Jean-Louis Gasset proposé à Bordeaux ? | Goal.com
  • Serf, ce peuple, bâtissait des cathédrales ; émancipé, il ne construit que des horreurs. De Emil Michel Cioran / Ecartèlement

Traductions du mot « émancipé »

Langue Traduction
Corse emancipatu
Basque emantzipatutako
Japonais 解放された
Russe эмансипированной
Portugais emancipado
Arabe متحرر
Chinois 解放了
Allemand emanzipiert
Italien emancipato
Espagnol emancipado
Anglais emancipated
Source : Google Translate API

Synonymes de « émancipé »

Source : synonymes de émancipé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « émancipé »



mots du mois

Mots similaires