La langue française

Élucubration

Définitions du mot « élucubration »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLUCUBRATION, subst. fém.

Iron., souvent au plur.
A.− Action d'élucubrer; recherche laborieuse et patiente pour composer un ouvrage érudit ou un texte d'une certaine longueur. Je souhaite (...) que, de leurs élucubrations, il sorte (...) quelque bonne découverte utile au genre humain (Jouy, Hermite,t. 1, 1811, p. 327).Le travail d'élucubration était partout dans nos rangs, parfois savant et profond, parfois naïf et sauvage (Sand, Hist. vie,t. 4, 1855, p. 343).
B.− P. méton. Ouvrage, texte produit à force de veilles et de travail. J'avais lu l'élucubration de Zola dans le « Figaro ». Elle a remué « la ville et la province » (Flaub., Corresp.,1878, p. 176):
Je prépare une petite élucubration pas trop sotte, émaillée de citations variées, pour montrer qu'on connaît un peu son Molière; ... Colette, Claudine à l'école,1900, p. 201.
P. ext. et péj. Production déraisonnable, extravagante. Il y avait dans sa bibliothèque un rayon réservé à la cabale, à la magie noire, aux plus bizarres élucubrations (A. Daudet, Trente ans Paris,1888, p. 71).Des monuments semblables aux élucubrations brésiliennes de Rio et de Santos, tout en verre, sous un climat tropical, et à trente-six étages (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 218).
Prononc. et Orth. : [elykybʀasjɔ ̃]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1594 lucubration (Satyre Menippee, éd. E. Tricotel, t. 1, p. 214); 1750 « ouvrage fait en veillant » (Prév.); 1835 péj. (Ac.). Empr. au b. lat.elucubratio « travail fait de nuit », dér. de elucubrare (v. élucubrer). Fréq. abs. littér. : 98.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLUCUBRATION, subst. fém.

Iron., souvent au plur.
A.− Action d'élucubrer; recherche laborieuse et patiente pour composer un ouvrage érudit ou un texte d'une certaine longueur. Je souhaite (...) que, de leurs élucubrations, il sorte (...) quelque bonne découverte utile au genre humain (Jouy, Hermite,t. 1, 1811, p. 327).Le travail d'élucubration était partout dans nos rangs, parfois savant et profond, parfois naïf et sauvage (Sand, Hist. vie,t. 4, 1855, p. 343).
B.− P. méton. Ouvrage, texte produit à force de veilles et de travail. J'avais lu l'élucubration de Zola dans le « Figaro ». Elle a remué « la ville et la province » (Flaub., Corresp.,1878, p. 176):
Je prépare une petite élucubration pas trop sotte, émaillée de citations variées, pour montrer qu'on connaît un peu son Molière; ... Colette, Claudine à l'école,1900, p. 201.
P. ext. et péj. Production déraisonnable, extravagante. Il y avait dans sa bibliothèque un rayon réservé à la cabale, à la magie noire, aux plus bizarres élucubrations (A. Daudet, Trente ans Paris,1888, p. 71).Des monuments semblables aux élucubrations brésiliennes de Rio et de Santos, tout en verre, sous un climat tropical, et à trente-six étages (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 218).
Prononc. et Orth. : [elykybʀasjɔ ̃]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1594 lucubration (Satyre Menippee, éd. E. Tricotel, t. 1, p. 214); 1750 « ouvrage fait en veillant » (Prév.); 1835 péj. (Ac.). Empr. au b. lat.elucubratio « travail fait de nuit », dér. de elucubrare (v. élucubrer). Fréq. abs. littér. : 98.

Wiktionnaire

Nom commun

élucubration \e.ly.ky.bʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Péjoratif) Réflexion laborieuse. — Note : S'emploie surtout de manière ironique pour souligner un résultat prétentieux, peu convaincant, dérisoire ou franchement ridicule.
    • La cabale, la magie noire, et les plus bizarres élucubrations. (A. Daudet)
    • J’ai perdu quelques heures précieuses de ma vie à lire, comme tant d’autres infortunés, les élucubrations anti-juives de M. Drumont, […]. — (Léon Bloy, Le Salut par les Juifs , Joseph Victorion et Cie, 1906)
    • La «Physique» de Monsieur Nicolas est à mon avis une élucubration, il n'y a pas d'autre mot ; on appelle çà utopie lorsqu'on est poli, moi j'appelle çà élucubration. — (Société Rétif de la Bretonne, Études Rétiviennes: bulletin de la Société Rétif de la Bretonne: Volumes 8 à 11, 1988)
    • Et ce n'était plus tant ce qu'il considérait comme des élucubrations qui l'énervaient, mais qu'elle jouât la carte de la tendresse pour tenter de le ramener à de meilleurs sentiments, ça ne passait pas. Elle ne tarderait pas à s'en apercevoir... — (Jean-Claude Lanoizelez, Un soir en hiver, Éditions Publibook, 2016, p. 151)
  2. Ouvrage d’érudition composé à force de veilles et de travail ; résultat de ces nuits blanches.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉLUCUBRATION. n. f.
Action d'élucubrer ou Résultat de cette action. Il s'emploie d'ordinaire ironiquement. Il va publier le fruit de ses élucubrations.

Littré (1872-1877)

ÉLUCUBRATION (é-lu-ku-bra-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
  • 1Veilles, travail qu'un ouvrage a coûté. Tel est le fruit de ses élucubrations.
  • 2Ouvrage composé à force de veilles et de travail. Il nous présenta ses élucubrations.

    Ce mot ne se dit guère qu'au pluriel, et souvent dans un sens moqueur.

HISTORIQUE

XVIe s. Mais on les y attend, si leurs lucubrations le méritent, Sat. Mén. p. 236.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « élucubration »

Lat. elucubrationem, d'elucubrari, élucubrer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du bas latin elucubratio, dérivé de elucubro.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « élucubration »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
élucubration elykybrasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « élucubration »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « élucubration »

  • 45 jours sans voir de film, le cerveau en surchauffe devant des navets, éteint devant de l'horreur très enthousiasmante: et si le confinement avait drôlement fragmenté le rapport au cinéma de certains? Crash Test S05E39, si ceci n'est pas une élucubration, cela pourrait être drôlement inquiétant... Site-LeVifFocus-FR, Déconfiné pour être sauvage: impossible d'encore regarder tranquillement un film! - Cinéma - FocusVif
  • Édouard Baer, au théâtre Antoine à Paris dans "Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce" jusqu'au 7 septembre, est l'invité du JT du soir de franceinfo lundi 26 août. Franceinfo, Édouard Baer réfléchit à sa vie dans "Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce"
  • Autrement dit, les 50% de temps de chargement de page Web en moins ne semblent pas une élucubration, une réalité impossible à atteindre, même si tout dépendra effectivement des sites visités. Une chose est certaine, même si pour l’instant, il s’agit d’une bêta (aussi bien macOS que Safari), le navigateur d’Apple semble être la meilleure option pour les impatients du surf sur macOS. 01net, macOS 11 Big Sur : Safari 14 est bel et bien le navigateur le plus rapide
  • Par ailleurs un iPad OS sur Mac n’a aucun sens, c’est de l’élucubration. Que des OS partagent des fondations et des fonctionnalités, ça me paraît somme toute logique dans l’écosystème proposé par Apple. Mais la vision d’Apple a toujours été de garder des spécificités d’un OS pour un hardware donné. Apple a dissocié iOS en une version pour iPhone et iPad, ce n’est pas pour ne proposer qu’une seule version d’OS pour iPad et Mac, deux hardwares à l’utilisation radicalement différente. MacGeneration, Big Sur, première version de macOS 11 | MacGeneration

Traductions du mot « élucubration »

Langue Traduction
Anglais elucubration
Espagnol elucubración
Italien elucubrazione
Allemand aufklärung
Chinois 充实
Arabe التفسير
Portugais elucubação
Russe elucubration
Japonais 溶出
Basque elucubration
Corse elucubrazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « élucubration »

Source : synonymes de élucubration sur lebonsynonyme.fr

Élucubration

Retour au sommaire ➦

Partager