La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « adjoint »

Adjoint

Définitions de « adjoint »

Trésor de la Langue Française informatisé

ADJOINT, OINTE, part. passé, adj. et subst.

I.− Part. passé de adjoindre*.
II.− Adjectif
A.− [En parlant de pers.] Associé à une autre personne en vue d'une fonction définie, mais avec un certain lien de subordination. Synon. aide, collaborateur, suppléant :
1. La constitution donnait à Bonaparte deux collègues; il choisit avec une sagacité singulière, pour ses consuls adjoints, deux hommes qui ne servaient qu'à déguiser son unité despotique ... G. de Staël, Considérations sur les principaux événements de la Révolution française,t. 2, 1817, p. 24.
2. ... en sus du curé ou du desservant, des vicaires, du clergé en pied, il y a dans chaque église des prêtres adjoints ou suppléants, ... J.-K. Huysmans, Là-bas,t. 2, 1891, p. 59.
3. Simon se sentait beaucoup plus de poids que lorsqu'il était chef-adjoint de cabinet et n'avait en fait d'autorité que sur des fonctionnaires. M. Druon, Les Grandes familles,t. 2, 1948, p. 179.
Rem. Qq. dict. (Rob. p. ex.), qui ne réservent pas d'entrée spéc. pour l'adj., font figurer des expr. du type professeur adjoint sous la rubrique du nom. On peut en effet les considérer comme des noms composés; certains aut. les écrivent avec un trait d'union (ex. 3). Ce sont gén. des cas où l'expr. désigne des titres donnés à des pers. appartenant à des catégories socio-professionnelles bien définies. De là des transferts de sens : un professeur adjoint n'est pas un professeur adjoint à un autre professeur, mais un surveillant d'une certaine ancienneté :
4. Je pris congé et endossai de nouveau la soutane pour entrer comme surveillant et professeur adjoint de sixième de l'institution Saint-Pierre, à Cervins. A. Billy, Introïbo,1939, p. 165.
B.− [En parlant d'inanimés] Rare, arch. Qui se rattache à, voisin :
5. Un honneur égal à n'importe quel honneur militaire. Les sentiments mêmes de la garde impériale. Et par suite ou ensemble tous les beaux sentiments adjoints ou connexes, tous les beaux sentiments dérivés et filiaux. Un respect des vieillards; des parents, de la parenté. Un admirable respect des enfants. Naturellement un respect de la femme. Ch. Péguy, L'Argent,1913, p. 1107.
6. La fille de Françoise, au contraire, parlait, se croyant une femme d'aujourd'hui et sortie des sentiers trop anciens, l'argot parisien et ne manquait aucune des plaisanteries adjointes. M. Proust, À la recherche du temps perdu,Sodome et Gomorrhe, 1922, p. 728.
Spécialement
a) MATHÉMATIQUES
Déterminant adjoint d'un déterminant. ,,Formé en remplaçant chaque élément par son cofacteur.`` (Lar. encyclop. Suppl. 1968).
Matrice adjointe d'une matrice carrée. ,,Obtenue en formant la matrice transposée de la matrice donnée, puis en remplaçant chaque élément de cette transposée par son cofacteur dans le déterminant correspondant.`` (Lar. encyclop. Suppl. 1968).
Fonction adjointe. Obtenue dans une fonction homogène du second degré en remplaçant ,,chaque coefficient par son coefficient dans le développement du discriminant.`` (Quillet 1965).
b) MUSIQUE :
7. Tons adjoints. Un ton quelconque a pour tons adjoints celui qui est placé à sa quinte juste supérieure et celui qui est placé à sa quinte juste inférieure. Rougnon1935.
III.− Subst. Personne qui est associée à une autre personne pour l'aider dans l'accomplissement d'une tâche :
8. J'ai enfin cédé à un petit groupe d'amis qui désire pour moi que je sois votre adjoint. G. Flaubert, Correspondance,mai 1879, p. 236.
9. À Bosangoa, M. Martin, adjoint des services civils, qui remplace momentanément M. Marcilhasy, l'administrateur en tournée, nous accueille. A. Gide, Voyage au Congo,1927, p. 807.
Emplois techn.
1. DR. (publ. ou privé)
a) ADMIN. MUNICIPALE. Adjoint (au maire). Officier public, membre du conseil municipal élu par ses collègues pour assister ou suppléer le maire dans l'exercice de ses fonctions :
10. Les autorités du pays, en harmonie avec la misère publique, se composaient d'un maire qui ne savait pas écrire, et d'un adjoint, métayer domicilié loin de la commune; d'un juge de paix, pauvre diable vivant de ses appointements, et laissant tenir par force les actes de l'état civil à son greffier, autre malheureux à peine en état de comprendre son métier. H. de Balzac, Le Médecin de campagne,1833, p. 36.
11. ... les conseils municipaux dissous, les maires, adjoints, conseillers, révoqués ou suspendus après cette date, sont immédiatement rétablis dans leurs droits sauf le cas d'indignité pour délit de droit commun ... Ch. de Gaulle, Mémoires de guerre,L'Unité, 1956, p. 571.
Rem. 1. Dans ces 2 ex. le mot est empl. absol. pour désigner l'adjoint au maire, qu'il remplace le plus souvent dans la lang. cour.; on trouve aussi, notamment dans l'usage parlé et avec une intention méliorative, l'expr. maire adjoint, synon. d'adjoint au maire. 2. Le fém. (Madame) l'adjointe désigne la femme d'un adjoint au maire. Une femme remplissant les fonctions d'adjoint porte le titre de Mmel'adjoint (au maire); dans une lang. moins soutenue on emploie aussi, dans ce cas, le fém.
b) BARREAU, vx. ,,Celui qui est désigné pour assister aux rapports et aider les juges.`` (Besch. 1845) :
12. Le juge, l'adjoint, leurs suppôts, cherchoient des yeux M. de Durantal; ... H. de Balzac, Annette et le criminel,t. 3, 1824, p. 211.
2. ENSEIGN. Directrice adjointe :
13. L'inspecteur, c'est le chef suprême devant lequel les adjointes, la directrice même, bégaient et tremblent ... L. Frapié, La Maternelle,1904, p. 168.
Adjoint d'enseignement, ,,Fonctionnaire de l'enseignement public, chargé, dans les lycées et les collèges, d'un service mixte de surveillance et d'enseignement.`` (Lar. encyclop.).
3. ARMÉE :
14. Anglès aussi, depuis comte Anglès et préfet de police, enrichi par les Bourbons, était adjoint du génie, ainsi qu'un être subalterne par essence orné de cheveux rouges et qui s'appelait Giroud, différent du Giroud à l'habit rouge avec lequel je me battais assez souvent. Stendhal, Vie de Henry Brulard,t. 2, 1836, p. 305.
15. À la fin de floréal, mon père ayant obtenu de passer dans le 1errégiment de chasseurs, avec la promesse de faire la campagne avec le général Dupont, en qualité d'adjoint à l'état-major, partit pour rejoindre ce général et lui présenter ses lettres de recommandation. G. Sand, Histoire de ma vie,t. 1, 1855, p. 361.
16. ... comme adjoint au général commandant en chef, je suis chargé de coordonner dans le Nord les actions des troupes françaises avec les troupes alliées, britanniques et belges; ... F. Foch, Mémoires,t. 1, av.-pr., 1929, p. iii.
Cf. en outre ds Lar. encyclop. :
Adjoint de chancellerie. Officier appartenant à un cadre spécial créé en 1941 et formant le personnel d'exécution des états-majors.
Adjoint administratif des corps de troupe. Officier d'un cadre créé en 1940 et chargé des emplois administratifs dans les corps de troupe.
Adjoint technique (matériel) adjoint des services des matériels ou des bâtiments (génie).
4. GRAMM., RHÉT., vx.
Rem. Besch. 1845 et Littré relèvent un emploi spéc. du mot appliqué à des inanimés dans le lang. de la rhét. et de la gramm. : ,,Gramm. Mot qui est ajouté à une proposition sans en faire partie (...) Les adjoints sont pour la plupart des interjections.`` (Littré.) ,,Rhét. Circonstance accessoire, secondaire, dans la narration ou le discours.`` (Besch. 1845).
5. Argot :
17. Les testicules : Adjoints. Bruant1901.
18. Adjoint, aide du bourreau; argot des voleurs. France1907.
Prononc. : [adʒwε ̃], fém. [-ʒwε ̃:t]. Cf. joindre. Enq. : /adʒwẽ, -t/.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 419. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 647, b) 357; xxes. : a) 834, b) 536.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Barr. 1967. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Blanche 1857. − Bouillet 1859. − Bruant 1901. − Cap. 1936. − Chamb. 1970. − Fér. 1768. − Gramm. t. 1 1789. − Lav. Diffic. 1846. − Le Clère 1960. − Lemeunier 1969. − Mar. lex. 1961 [1951]. − Mét. 1955. − Pol. 1868. − Réau-Rond. 1951. − Spr. 1967. − Springh. 1962. − Suavet 1963. − Thomas 1956.

Wiktionnaire

Nom commun - français

adjoint \ad.ʒwɛ̃\ masculin (pour une femme, on dit : adjointe)

  1. Personne qui est adjointe à une autre pour certaines fonctions.
    • Le cryobiologiste se caressa le menton. Il trouvait que son adjoint n'avait aucune considération pour les volontaires. Or, sans volontaires, il n'existerait pas d’expériences. — (Max-André Rayjean, Le Monde noir, Éditions du Fleuve Noir, 1981, chap. 2)
    • (Par apposition)Le proviseur adjoint l’écoute poliment et acquiesce à ses suggestions, le valorise et lui donne de l’importance. Je ne sais pas s’il est sincère. — (Rose Ceraudo , En CAE dans un lycée d’une riche banlieue, chez l’auteur, 2012, page 10)
    • Le commandant Marie-Georges Picquart, promu lieutenant-colonel et chef du deuxième Bureau, découvre que le commandant Ferdinand Walsin Esterhazy est le véritable espion pour l'Allemagne et que son propre adjoint, Hubert Henry, sait que le véritable traître n'est pas Dreyfus mais Esterhazy, surnommé Dubois.[1]
  2. (France) (Administration) (Spécialement) Officier municipal qui assiste et supplée le maire.
    • Un adjoint spécial peut alors être institué par un décret en Conseil d’État. — (Henry Berthélemy, Traité élémentaire de droit administratif, 1908)
    • Yvon, en sa qualité d’adjoint, est encore venu me bassiner avec la déviation de Virail. La départementale passe au mitan du bled. Ils ont posé un panneau, limitation à 45 km/h. — (Claude Courchay, Quelqu’un dans la vallée, Jean-Claude Lattès, 1997)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ADJOINDRE. v. tr.
Joindre une ou plusieurs personnes à une ou plusieurs autres pour exécuter une chose. Il ne pouvait suffire seul à un emploi si fatigant, on fut obligé de lui adjoindre quelqu'un. Il s'est adjoint un tel.

Littré (1872-1877)

ADJOINT (a-djoin, join-t') part. passé.
  • Un professeur adjoint. Membre adjoint à une commission.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « adjoint »

(1337) Ce mot est le participe passé du verbe adjoindre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « adjoint »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
adjoint adʒwɛ̃

Fréquence d'apparition du mot « adjoint » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « adjoint »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « adjoint »

Langue Traduction
Anglais deputy
Espagnol diputado
Italien vice
Allemand stellvertreter
Chinois
Arabe النائب
Portugais deputado
Russe заместитель
Japonais
Basque diputatua
Corse deputatu
Source : Google Translate API

Antonymes de « adjoint »

Combien de points fait le mot adjoint au Scrabble ?

Nombre de points du mot adjoint au scrabble : 15 points

Adjoint

Retour au sommaire ➦