La langue française

Doublet

Sommaire

  • Définitions du mot doublet
  • Étymologie de « doublet »
  • Phonétique de « doublet »
  • Évolution historique de l’usage du mot « doublet »
  • Citations contenant le mot « doublet »
  • Traductions du mot « doublet »
  • Synonymes de « doublet »

Définitions du mot doublet

Trésor de la Langue Française informatisé

DOUBLET, subst. masc.

A.− Chose, exemplaire en double. Synon. double.En choisissant entre les doublets qu'il pouvait posséder l'exemplaire le moins détérioré (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 343).
B.− Emplois spéc.
1. JOAILL. Faux brillant formé d'une plaque de cristal de quartz ou de topaze sous lequel est placé un morceau de verre coloré. Ce n'est pas une émeraude, c'est un doublet (Ac.).On a imaginé de coller par exemple deux brillants avec un ciment invisible, dont l'un est taillé en couronne et l'autre en pavillon (Fig. 33).Le procédé devient apparent si l'on plonge le « doublet » ainsi réalisé dans du chloroforme (Metta, Pierres préc.,1960, p. 109).
2. LINGUISTIQUE
a) Mots de même origine mais de forme et de signification différente. Les mots (...) sacrement et serment, rédemption et rançon, captif et chétif, natif et naïf sont des doublets (Ac.) :
Poison et potion; on appelle doublets ces mots de forme différente et de souche unique; le second est venu doubler le premier soit à une époque assez ancienne, soit au cours des siècles ou tout récemment. Gourmont, Esthétique de la lang. fr.,1899, p. 17.
b) Mot étranger employé dans une langue et ayant le même sens qu'un mot indigène. Steamer est un doublet infiniment puéril de vapeur (Gourmont, Esthétique de la lang. fr.,1899p. 101).Déjà auparavant l'Église d'Angleterre s'intitulait Ecclesia Anglicana, de même que l'Église de France sous Louis XIV se dénommait gallicane. Le terme anglican n'est qu'un doublet de anglais (Philos., Relig., 1957, p. 5011).
3. PHYS. Association de deux électrons formant une liaison covalente (Laitier1969).On peut admettre comme hypothèse destinée à guider les recherches que le corpuscule primaire provoque l'émission d'un doublet formé d'un centre positif (Le Radium,1909, p. 16).Soit qu'il s'agisse d'une liaison covalente ordinaire où chacun des électrons du doublet de liaison est fourni par l'un des deux atomes liés (Champetier, Chim. macro-moléculaire,1957, p. 27).
,,Ensemble formé par deux raies spectrales très voisines`` (Duval, 1959). MÉD. Tracé anormal, dédoublé, vu à l'enregistrement de l'activité électrique d'un muscle dont la concentration se traduit normalement par une courbe unique (d'apr. Méd. psychanal. 1971).
4. JEUX
a) HIPPISME, vieilli. ,,Mode de pari ancien consistant à jouer deux chevaux qui arrivaient dans les trois premiers`` (St-Riquier-Delp. 1975). (Quasi-)synon. mod. couplé.
b) TRICTRAC. Cas de figure se produisant lorsque chacun des deux dés amène le même point. Il ne peut gagner que par des doublets; doublet d'as, de deux (Ac.1835, 1878).
Prononc. et Orth. : [dublε]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1180-90 « double couche de protection du bouclier » (Hue de Rotelande, Prothesilaus, éd. F. Kluckow, 1922); [ca 1210 « vêtement doublé » (Alexandre de Bernai, Athis et Prophilias, s. réf. ds Du Cange, s.v. duplodes : ung doublet ot chascun vestu; éd. A. Hilka, 15085 : Un gambés)]; 1266 (Inv. du Cte de Nevers, p. 194 ds Gay : 4 doblez à vestir) − 1487 (Arch. reg. K 70, fo280 vo, ibid.); 2. 1301 « pierre d'imitation » (J. M. Richard, Mahaut, comtesse d'Artois, p. 385 ds IGLF : Item, I chapel esmaillé d'un perlle et d'un vermeil doublet); 3. 1680 « coup de trictrac » (Rich.); 4. 1864 ling. (Littré) [cf. 1847 double (Balzac, Cous. Pons, p. 173 : messire [...] double du mot monsieur)]; 5. 1908 phys. (Radium, p. 120 : les rayons X se composent de doublets électriques). Dér. de double*; suff. -et*. Fréq. abs. littér. : 18.

Wiktionnaire

Nom commun

doublet \du.blɛ\ masculin

  1. Chose constituée de deux éléments.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Sport) Ensemble de deux titres consécutifs, ou simultanés, dans des championnats différents.
    • Bravo à Sébastien qui réalise le doublet 2004 - 2005 et devient le premier pilote à avoir gagné six courses consécutives !
  3. Faux brillant formé de deux morceaux de cristal mis l’un sur l’autre, avec une feuille colorée entre deux, pour imiter les émeraudes, les rubis, etc.
    • Ce n’est pas une émeraude, c’est un doublet.
  4. (Linguistique) Mots ayant la même étymologie et ne différant que par quelques particularités d’orthographe et de prononciation, mais auxquels l’usage a donné des acceptions différentes.
    • Étymologiquement parlant, les mots gourde et courge, chance et cadence, chétif et captif, écouter et ausculter, évier et aquarium, ferme et firme, frêle et fragile, grêle et gracile, hôtel et hôpital, mâcher et mastiquer, orteil et article, parole et parabole, poison et potion, raison et ration, sanglier et singulier sont des doublets.
  5. (Mathématiques) Liste ordonnée de deux éléments (2-uplet).
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  6. (Physique) Doublet électronique : Ensemble de deux électrons formant une liaison covalente, ou présents sur une orbitale hybride.
    • Tous les mécanismes qui dispersent ou diminuent la disponibilité de ce doublet, affaiblissent la basicité du composé.
  7. (Électricité) Doublet électrique, doublet magnétique : Ensemble de deux charges électriques, de deux masses magnétiques ponctuelles, égales en valeur absolue et de signe contraire qui sont infiniment rapprochées.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  8. (Informatique) Mot constitué de deux octets, c’est-à-dire seize bits.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  9. (Cartes à jouer) Coup au jeu de pharaon.
    • La belle affaire ! répliqua Nozdriov. Moi aussi, j’aurais pu le battre. Mais qu’il essaie un doublet, nous verrons quel brelandier c’est ! — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1925, p. 84)
  10. Armoiries avec doublet (sens héraldique)
    (Héraldique) Nom héraldique de la libellule demoiselle.
    • Taillé d’or et d’azur, au chapeau de tenné au panache d’argent brochant, soutenu d’un doublet d’or; à la filière engrêlée de gueules, qui est de Foucrainville dans l’Eure. → voir illustration « armoiries avec doublet »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DOUBLET. n. m.
Faux brillant formé de deux morceaux de cristal mis l'un sur l'autre, avec une feuille colorée entre deux, pour imiter les émeraudes, les rubis, etc. Ce n'est pas une émeraude, c'est un doublet. En termes de Linguistique, il se dit de Mots ayant la même étymologie et ne différant que par quelques particularités d'orthographe et de prononciation, mais auxquels l'usage a donné des acceptions différentes. Les mots digital et dé, hôpital et hôtel, sacrement et serment, rédemption et rançon, captif et chétif, natif et naïf sont des doublets.

Littré (1872-1877)

DOUBLET (dou-blè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : des dou-blè-z élégants ; doublets rime avec traits, succès, paix) s. m.
  • 1Faux brillant formé de deux morceaux de cristal qui, joints ensemble, ont entre eux une feuille colorée.
  • 2Sorte de loupe, instrument d'optique. Le doublet, comme la loupe, est un microscope simple, c'est-à-dire ne renversant pas les objets.
  • 3 Terme de trictrac. Coup de dés amenant le même point. Doublet d'as, de deux. Terne encore ; les doublets me poursuivent, Diderot, Père de fam. I, 2.

    Fig. Mlle de Fontanges plut assez au roi pour devenir maîtresse en titre [en même temps que Mme de Montespan] ; quelque étrange que fût ce doublet, il n'était pas nouveau, Saint-Simon, 411, 158.

    Terme de jeu, au pharaon, signifiant deux mêmes cartes qui viennent ensemble.

    Terme de jeu de billard. Voy. DOUBLÉ.

  • 4Nom donné à des mots qui, étant les mêmes au fond, ne diffèrent que par quelque particularité d'orthographe et de prononciation, mais auxquels l'usage a attribué des acceptions spéciales, par exemple attaquer et attacher, créance et croyance, etc.
  • 5Instrument dont les blondiers se servent pour assembler un ou plusieurs fils de soie en un seul ; on dit aussi doubloir.

    Outil pour mesurer et courber les fils de fer qui forment les dents des cardes ; on dit aussi doubleur.

HISTORIQUE

XIIIe s. Ung doublet [sorte d'étoffe] ot chascun vestu D'un vert samit pourpoint menu, Roman d'Athis, dans DU CANGE, duplodes.

XVIe s. Considere un doublet, tu trouveras aucuns lapidaires qui font de fort belle couleur de ruby et de grenad, de quelque sang de dragon ou autre matiere, et, ayant taillé deux pieces de cristal, ils en teindront une de cette couleur rouge, et puis mastiqueront l'autre dessus icelle, Palissy, 289.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DOUBLET. Ajoutez :
6Doublet ou doublé, tour double de la corde à sauter.
7 Nom du bissac dans l'Aunis, Gloss. aunisien, p. 96.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « doublet »

(Date à préciser) Dérivé de double avec le suffixe -et.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « doublet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
doublet dublɛ

Évolution historique de l’usage du mot « doublet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « doublet »

  • Solide victoire pour l’Atlético de Madrid, qui s’est soumis sans trop de soucis à un brave Majorque et a quitté la Ligue des champions sur la bonne voie avec 62 points dans le tableau. Un doublet de Morata dans la première période et Koke peu de temps après la fin, ils ont certifié la victoire de l’ensemble des Simeone, toujours solide même si les béliers battent comme Diego Costa ou Joao Félix sont toujours refusés. Breakingnews.fr, Résumé et objectifs de l'Atlético de Madrid

Traductions du mot « doublet »

Langue Traduction
Anglais doublet
Espagnol doblete
Italien doppietto
Allemand wams
Chinois 成对的东西
Arabe صدرة ضيقة
Portugais gibão
Russe дублет
Japonais ダブレット
Basque jipoia
Corse doublet
Source : Google Translate API

Synonymes de « doublet »

Source : synonymes de doublet sur lebonsynonyme.fr
Partager