La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « dévaluer »

Dévaluer

[devalye]
Ecouter

Définitions de « dévaluer »

Dévaluer - Verbe

  • Réduire la valeur ou le prix de quelque chose.

    Face à la crise économique rampante, le gouvernement a été contraint de dévaluer la monnaie nationale, une décision lourde de conséquences pour le pouvoir d'achat des citoyens.
    (Citation fictive)
  • Abaisser officiellement la valeur d'une monnaie par rapport à une autre ou à un étalon monétaire.

    Dans un mouvement désespéré pour stimuler l'économie chancelante, le gouvernement a pris la décision radicale de dévaluer la monnaie nationale par rapport au dollar américain.
    (Citation fictive)

Étymologie de « dévaluer »

Du verbe évaluer avec le préfixe dé-.

Usage du mot « dévaluer »

Évolution historique de l’usage du mot « dévaluer » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « dévaluer » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « dévaluer »

Antonymes de « dévaluer »

Citations contenant le mot « dévaluer »

  • Chaque vie est unique, originale. Croire en une renaissance serait la dévaluer.
    Henning Mankell — Extrait de l'interview de Libération du 20 décembre 2014
  • En 1930, en France et en Allemagne, des hommes politiques accrochés à l’étalon-or refusaient de dévaluer alors que les Etats-Unis et le Royaume-Uni le faisaient massivement. Entre 1930 et 1940, notre état-major s’arc-boutait derrière la ligne Maginot, mettant impitoyablement au rancart tous ceux qui contestaient cette stratégie uniquement défensive et qui prétendaient que les chars devaient être utilisés en masse et à l’offensive. Pensée unique, caporalisme : prime à la médiocrité et immense désordre dans la logistique, comme aujourd’hui au ministère de la santé.
    Qui prend en grippe le professeur Raoult et la chloroquine ? Toujours les mêmes. - Décryptage - Actualité - Liberté Politique
  • Appelé à l'aide - avec l'Union européenne - par Riga pour lui prêter 7,5 milliards d'euros, le FMI lui a alors recommandé de dévaluer sa monnaie, le lats, arrimé à l'euro. Mais le Premier ministre, Valdis Dombrovskis, n'a rien voulu entendre. Pas question d'abandonner la parité quasiment fixe du lats avec la monnaie unique (+ ou - 1 %). L'homme, même pas quadragénaire, a réussi à convaincre le FMI de tenter l'expérience d'une cure d'austérité violente, à l'allemande, bien aidé par une dette légère de 10 % du PIB.
    Le Point — Lettonie : un miracle économique, grâce à l'austérité - Le Point
  • L'annonce était attendue d'un moment à l'autre. Mardi soir à Buenos Aires, le fraîchement élu président Javier Milei a pris la décision de dévaluer le peso de 50 % de sa valeur, alors que la monnaie nationale s'est déjà écroulée ces dernières années face au dollar.
    Les Echos — Le nouveau président argentin Javier Milei dévalue le peso de 50 % | Les Echos

Traductions du mot « dévaluer »

Langue Traduction
Anglais devalue
Espagnol devaluar
Italien svalutare
Allemand abwerten
Chinois 贬值
Arabe خفض القيمة
Portugais desvalorizar
Russe девальвировать
Japonais 切り下げ
Basque devalue
Corse devalua
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.