La langue française

Délirant

Définitions du mot « délirant »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉLIRANT, ANTE, part. prés. et adj.

I.− Part. prés. de délirer*.
II.− Adjectif
A.− MÉD. [En parlant d'une forme d'excitation] Qui est accompagné de délire, qui présente les caractéristiques du délire. Fièvre, ivresse délirante; épisodes délirants.
Spéc., PSYCH. Des bouffées, des idées délirantes.
Rem. On rencontre ds la docum. demi-délirant. Le système d'images demi-délirantes (Bernanos, Joie, 1929, p. 647).
[En parlant d'une pers.] Qui est en proie au délire :
1. Excusez-moi de parler devant vous ce langage insensé... Je vous parais fou, délirant, vous me croyez ivre... Bernanos, Joie.,1929, p. 625.
Emploi subst. Un délirant chronique; des délirants actifs, mystiques; de grands délirants. Le délirant se croit « possédé » par des voix (Mounier, Traité caract.,1946, p. 579).
B.− P. ext., cour. [En parlant d'une pers. ou de son comportement] Qui manifeste avec une excitation extrême un sentiment, un trait de caractère. Foule délirante; accueil délirant; délirant d'orgueil :
2. ... dès l'aube, c'étaient les flûtes des merles, et puis le choral tumultueux et rythmé des moineaux; et le soir, en été, les cris délirants des martinets, qui fendaient l'air lumineux et patinaient dans le ciel. Rolland, Jean-Christophe,Dans la maison, 1909, p. 937.
SYNT. Un enthousiasme délirant; une activité, une agitation, une imagination, une joie, une passion délirante; des discours, des gestes, des propos délirants; des nuits délirantes.
Rem. On rencontre ds la docum. délirant + de + inf. Délirants d'introduire Bella chez les Dubardeau (Giraudoux, Bella, 1926, p. 155).
P. anal. Les soirs délirants de jasmins (Samain, Chariot,1900, p. 124).La réalité, délirante de fleurs, de senteurs, de variétés (Triolet, Prem. accroc.,1945, p. 294).
Péj. C'est alors qu'il [saint-Rémys] donne l'ordre fou, l'ordre jugé délirant, absurde, imbécile et despotique par le peuple et par tout son entourage (Artaud, Théâtre et double,1938, p. 20).
Prononc. et Orth. : [deliʀ ɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. 1835-1932. Fréq. abs. littér. : 344. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 323, b) 373; xxes. : a) 515, b) 676. Bbg. Duch. Beauté 1960, p. 141. − Gohin 1903, p. 234. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 44, 63, 240.

Wiktionnaire

Adjectif

délirant \de.li.ʁɑ̃\ masculin

  1. Qui présente les caractères du délire.
    • Fièvre délirante.
    • (Figuré)L’idéologie n'est donc qu'un système délirant d'un type un peu particulier. […]. L’idéologie est un système délirant qui se partage, qui se partage tellement qu'il peut servir de base théorique à une réorganisation totalitaire de la société. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 84)
  2. (Par extension) Qui est en proie au délire.
    • Un malade délirant.
  3. (Argot) Qui provoque une vive impression à l'esprit.
    • Ainsi, défilèrent consécutivement les qualificatifs de dément, délirant, chouette, bath, et pas mal. On pouvait tout aussi bien dire d'une fille qu'elle était chouette et d'une capitale étrangère visitée à Pâques que c'était pas mal. — (Philippe Labro, Des Feux mal éteints, Editions Gallimard, 1967, 2014, chap.2)

Nom commun

délirant \de.li.ʁɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : délirante)

  1. (Par substantivation) (Plus rare) Malade qui délire
    • Un délirant.
    • Le contenu des idées délirantes varie donc d’une culture à l’autre : aux États-Unis, un délirant peut, par exemple, croire qu’il est espionné par le FBI ou la CIA, tandis que dans un village grec, le délirant peut attribuer tous ses malheurs au « mauvais œil » du voisin. — (Serban Ionescu, 15 approches de la psychopathologie, 1991)

Forme de verbe

délirant \de.li.ʁɑ̃\

  1. Participe présent de délirer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉLIRANT, ANTE. adj.
Qui présente les caractères du délire. Fièvre délirante. Par extension, Un malade délirant, ou, substantivement, Un délirant. Fig., Imagination délirante. Une joie délirante.

Littré (1872-1877)

DÉLIRANT (dé-li-ran, ran-t') adj.
  • 1Atteint de délire. Je demeurai longtemps muette, délirante, Mes regards sans rien voir devant moi se fixaient, Millevoye, Trad. de Théocr.

    Une joie délirante, une joie qui délire, excessive.

    Terme de médecine. Conceptions délirantes, celles qu'ont les fous ou les malades en délire.

  • 2 Fig. Fou, extravagant, en parlant de l'esprit. Imagination délirante.
  • 3 Par une autre extension, avec le sens actif, et seulement dans le style familier et moqueur, qui met en délire, qui fait perdre la raison. Une robe délirante. Que disiez-vous donc ? Mais il est délirant [en parlant d'un vieillard que l'on disait tout cassé, et qui entre au contraire fier et pimpant, comme un beau à la vieille mode], Bayard Et Jaime, le Réveil du Lion, I, 12.
  • 4 S. m. Terme de médecine. Personne en délire. Il est dangereux de laisser libres les délirants.

HISTORIQUE

XIIIe s. La terre en remaint esbahie ; Ci a mort delireuse et fiere, Que nuns hom n'en fait bele chiere Fors cele pute gent haïe, Rutebeuf, 57.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « délirant »

→ voir délirer
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « délirant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
délirant delirɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « délirant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « délirant »

  • Devant certaines toiles délirantes, on se souvient que le chevalet est aussi un instrument de tortures. De André Birabeau
  • Tout sadisme semble la volonté délirante d'une impossible possession. De André Malraux / Le Triangle noir
  • Au beau milieu de l’herbe, bretelles et bottes pleines de boue comme seuls équipements, les vidéos de Will Hartzell prennent tout de suite une allure complètement délirante sur la célèbre application Tik Tok. Parlons Basket, Divers - « Steph Country » : le délirant paysan qui imite les stars NBA
  • La moitié des survivants de plus de 40 à 50 ans peuvent souffrir de troubles physiques, cognitifs et psychologiques dont environ 70% de troubles délirants. De plus, un patient sur 10 a révélé des lésions cardiaques aiguës. Les scientifiques suggèrent que le Coronavirus peut également endommager le cerveau, ce qui peut entraîner la maladie d’Alzheimer. Tunisie Numerique, Du trouble délirant à la maladie d'Alzheimer: les médecins ont parlé des conséquences à long terme de la guérison du COVID-19

Traductions du mot « délirant »

Langue Traduction
Anglais delusional
Espagnol delirante
Italien delirante
Allemand wahnvorstellungen
Chinois 妄想
Arabe الوهمية
Portugais delirante
Russe бредовый
Japonais 妄想的
Basque delusional
Corse delirante
Source : Google Translate API

Synonymes de « délirant »

Source : synonymes de délirant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « délirant »

Délirant

Retour au sommaire ➦

Partager