La langue française

Crosser

Sommaire

  • Définitions du mot crosser
  • Étymologie de « crosser »
  • Phonétique de « crosser »
  • Évolution historique de l’usage du mot « crosser »
  • Citations contenant le mot « crosser »
  • Vidéos relatives au mot « crosser »
  • Traductions du mot « crosser »
  • Synonymes de « crosser »

Définitions du mot crosser

Trésor de la Langue Française informatisé

CROSSER, verbe trans.

A.− Vx. Pousser avec une crosse (v. ce mot I B 1). Crosser une balle, une pierre (Ac.1835).
B.− Frapper, battre.
1. Battre, frapper à coup de crosse (spécialement de crosse de fusil, cf. crosse II A 4 b) :
1. Une dizaine de fusils s'abaissèrent dans la direction du petit gars. − Qu'est-ce que c'est? s'écria Bruidoux (...) le premier qui fait feu, je le crosse. Est-ce que nous avons des tueurs d'enfants ici? Feuillet, Bellah,1850, p. 107.
2. P. ext.
a) Frapper violemment et à coups répétés à l'aide d'un bâton, des poings ou des pieds. Laissez passer le petit camaro qui va crosser (...) les corbeaux (...) n'oublie pas le coup de poing sous le menton (...) et le talon dans le jarret (Féval, Fils diable,1847, p. 141).Ils bousculèrent le remous de la cohue, et crossèrent de leurs gourdins les criards (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 527).
Rem. La docum. atteste un emploi abs. arg. [En parlant de l'heure, de la monnaie]. Sonner (en frappant une cloche ou des pièces de monnaie l'une contre l'autre). Le mot minuit est rendu par cette périphrase : douze plombes crossent! (Balzac, Splend. et mis., 1847, p. 525).
b) Au fig., vx. [En parlant d'une pers., d'un groupe, d'une œuvre] Critiquer sévèrement, traiter avec mépris. On a joliment crossé sa plaquette; c'est d'ailleurs assez plat (Bruant1901, p. 136):
2. Dans les salles basses on lisait des brochures « subversives ». Ils crossaient le gouvernement dit un rapport secret du temps. Hugo, Les Misérables,t. 2, 1862, p. 30.
Rem. La docum. atteste le dér. crossement, subst. masc. Action de crosser (supra B 1). Crosse encore, municipal de mon cœur; car en ce crossement suprême, je t'adore, et je te juge semblable à Jupiter, le grand justicier (Baudel., Salon, 1846, p. 191).
Prononc. et Orth. : [kʀ ɔse], (je) crosse [kʀ ɔs]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1270 « pousser [la balle] avec la crosse » inf. substantivé crochier (Arch. St Omer ds Gdf. Compl.); fin xiiies. [ms.] crocier (S. Graal, ms. Tours 915 [lire 951] fol. 186 b, ibid.); 2. 1740 fig. « traiter avec mépris » (Ac.). Dér. de crosse*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 6. Bbg. Sain. Arg. 1972 [1907], p. 226.

Wiktionnaire

Verbe

crosser \kʁɔ.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se crosser)

  1. (Sport) Pousser avec une crosse.
    • Crosser une balle, une pierre, etc.
  2. (Vieilli) Traiter quelqu’un avec le plus grand mépris.
    • C’est un homme à crosser.
    • De temps en temps on amenait de petits paquets de junkers, par tois ou quatre, tout roses, tout mignons, presque des enfants, on les désarmait, on les fouillait, on les crossait vigoureusement, on les agonisait d’injures : « Provocateurs ! korlinovites ! strelsty de Kérensky ! assassins ! » puis on leur faisait jurer de ne plus prendre les armes contre le peuple et on les jetait dehors à grands coups de pieds. — (Louis Dumur, Les fourriers de Lénine, Albin Michel, 1932, page 355)
  3. (Québec) (Vulgaire) Tromper, arnaquer.
    • Tu t'es fait crosser ben raide.
  4. (Pronominal) (Québec) (Vulgaire) Se masturber. Peut être utilisé pour manifester du mépris à une personne.
    • Va te crosser ailleurs !, se dit à une personne qu'on veut faire partir.
    • - Que fait-il ? - Rien, il se crosse.
  5. (Argot) Sonner
    • Quand douze plombes crossent / les pègres s'en retournent / au tapis de Montron ( Vidocq 1828 ) [1]
    • Douze plombes crossent à la vergne, l'instant de la décarade est arrivé ( 1844 )
    • Faire crosser sa braise, faire sonner son argent
    • Faire crosser la chiffe, parler, avouer. Mot à mot : faire sonner la langue 
  6. Médire, user ses crocs contre sa réputation (selon Delvau 1867 [2])

Forme d’adjectif

crosser \Prononciation ?\

  1. Comparatif de cross.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CROSSER. v. intr.
Pousser avec une crosse. Crosser une balle, une pierre etc. Il signifie, figurément et familièrement, Traiter quelqu'un avec le plus grand mépris. C'est un homme à crosser.

Littré (1872-1877)

CROSSER (kro-sé)
  • 1 V. n. Jouer à la crosse. Cet enfant est allé crosser.
  • 2 V. a. Crosser une balle, une pierre, la pousser avec la crosse.

    Fig. et familièrement, traiter durement, avec mépris. On l'a crossé comme il le méritait. [Les Sulpiciens] troupe de barbes sales qui sans elle [Mme de Maintenon] n'avaient point de consistance, et que les jésuites tôt ou tard crosseraient avec le pied, Saint-Simon, 345, 23.

  • 3 Terme populaire. Se crosser, v. réfl. Se battre, se chamailler.

HISTORIQUE

XIVe s. Ainsi que les diz enfans croissoient ensemble [jouoient avec une crosse], Du Cange, crossare.

XVe s. Du quel baston icellui Jehan donna au suppliant pluseurs cops et collées, tant qu'il fist ploier et crosser le fer du dit baston, Du Cange, ib. Item plus, je adjoins à la crosse Celle de la rue Saiact Anthoine, En ung billart de quoy on crosse, Villon, Petit testam.

XVIe s. Aussi chascun n'a pas merité que d'un roy La liberalité luy face comme à toy, Ou son archet doré, ou sa lyre crossée [cela s'adresse à Ronsard], Du Bellay, J. VI, 9, verso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « crosser »

Dénominal de crosse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Crosse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « crosser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
crosser krɔse

Évolution historique de l’usage du mot « crosser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « crosser »

  • « Les consommateurs vont se faire crosser », a lancé le libéral Saul Polo mardi.  Le Journal de Québec, Les Québécois vont se faire «crosser» par le projet de loi sur les tarifs d’Hydro | JDQ
  • Les possibilités sont infinies, mais pour l'instant, il ne semble pas qu'Apex envisage de faire un nouveau crosser avec Star Wars dans un avenir proche. Dexerto.fr, Un incroyable crossover entre Apex et Star Wars montre le skin parfait | Dexerto
  • dérivé du Mitsubishi Outlander et du citroën c-crosser, le 4007 offre cependant un comportement plus affûté que ses clones. il lui manque une présentation plus flatteuse pour titiller la concurrence. L'Automobile Magazine, La fiche Occasion Peugeot 4007/Citroën C-Crosser : Bonne adaptation - L'Automobile Magazine

Vidéos relatives au mot « crosser »

Traductions du mot « crosser »

Langue Traduction
Anglais crosser
Espagnol cruzado
Italien crosser
Allemand crosser
Chinois 穿越者
Arabe كروس
Portugais cruzador
Russe перешедшим
Japonais 横断者
Basque crosser
Corse crosser
Source : Google Translate API

Synonymes de « crosser »

Source : synonymes de crosser sur lebonsynonyme.fr
Partager