La langue française

Critérium

Sommaire

  • Définitions du mot critérium
  • Étymologie de « critérium »
  • Phonétique de « critérium »
  • Évolution historique de l’usage du mot « critérium »
  • Citations contenant le mot « critérium »
  • Images d'illustration du mot « critérium »
  • Traductions du mot « critérium »
  • Synonymes de « critérium »

Définitions du mot « critérium »

Trésor de la Langue Française informatisé

CRITÉRIUM1, subst. masc.

PHILOS. et domaines apparentés aux sc. hum.Synon. vieilli de critère*.Critérium exact, infaillible, précis, subjectif, suffisant; critérium du beau, de l'intelligence, de sagesse, de valeur; critérium du bien et du mal; reposer sur un critérium. Le critérium de la moralité d'un acte c'est son désintéressement (Benda, Trahis. clercs,1927, p. 153).L'orthographe est devenue le critérium de la belle éducation (Valéry, Variété III,1936, p. 281).Le critérium des progrès économiques (Perroux, Écon., XXes.,1964, p. 629):
1. J'ai déjà remarqué que le souvenir était le grand critérium de l'art; l'art est une mnémotechnie du beau : or l'imitation exacte gâte le souvenir. Baudelaire, Salon,1846, p. 101.
Emploi abs. Il faut toujours un critérium à l'homme pour se guider dans ses recherches (C. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 209).Quel critérium adopter pour juger les hommes? (Proust, Swann,1913, p. 358):
2. Il ne peut y avoir d'absurde hors d'un esprit humain. Ainsi l'absurde finit comme toutes choses avec la mort. Mais il ne peut non plus y avoir d'absurde hors de ce monde. Et c'est à ce critérium élémentaire que je juge que la notion d'absurde est essentielle et qu'elle peut figurer la première de mes vérités. Camus, Le Mythe de Sisyphe,1942, p. 49.
Rem. 1. Critère l'emporte sur critérium dans l'usage contemp. 2. Ac. 1798-1878, Besch. 1845 n'attestent pas critère.
Prononc. et Orth. : [kʀiteʀjɔm]. Pour la finale, cf. album. Ds Ac. 1798-1932, s.v. criterium sans accent; cf. aussi Nod. 1844, Besch. 1845, Littré, DG et Rob. qui admet également la forme francisée critérium. Cette forme est enregistrée ds Land. 1834, Gattel 1841, Lar. 19e-Lar. Lang. fr. Elle est recommandée ds Dupré 1972, p. 567 qui souligne en outre que critérium, au plur. critériums s'est spécialisé ds le lang. sportif alors que critère, donné comme 1revar. à côté de critérium ds Ac. 1932 (cf. aussi Littré, Rob., Lar. encyclop. et Lar. Lang. fr. qui soulignent que critère l'emporte sur critérium) est plus empl. en philos. Au plur. des critériums; le plur. critéria étant considéré comme inusité dès Besch. 1845 et Nouv. Lar. ill. On rencontre ds la docum. la forme hapax criterion (cf. Guizot, Hist. civilisation, leçon 5, 1828, p. 16). Étymol. et Hist. Cf. critère. Fréq. abs. littér. : 132.

CRITÉRIUM2, subst. masc.

SP. Épreuve servant à classer, à éliminer des concurrents. (Quasi-) synon. compétition.Critériums de Paris de water-polo (L'Œuvre,17 janv. 1941, p. 4).
Prononc. et Orth. Cf. critérium1. Étymol. et Hist. [1872 ds Bl.-W.3-5]; 1874 (Mallarmé, Dern. mode, p. 752 : ni Mignonette, vainqueur du Royal Oak, ni Perplexe, du grand Criterium, ni le lévrier Blue-Boy, roi des courses futures de chiens). V. critère.

Wiktionnaire

Nom commun

critérium \kʁi.te.ʁjɔm\ masculin

  1. (Vieilli) Preuve qu’une chose est telle qu’elle doit être, critère.
    • La faculté de comprendre ou l’impossibilité de comprendre, dit fort judicieusement M. Mill, ne peut, dans aucun cas, être considérée comme un critérium de Vérité axiomatique. — (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire, 1864)
    • Son interprétation rationnelle du symbolisme scripturaire s'exerce sans critérium ni règles fixes d'herméneutique pour distinguer ce qui, dans l'Écriture, doit être pris au sens littéral ou au figuré. — (Louis Rougier, Histoire d'une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd.1966)
    • Le bonheur que les utilitaristes ont adopté comme critérium de la moralité de la conduite n'est pas le bonheur personnel de l'agent, mais celui de tous les intéressés. — (John Stuart Mill, L'utilitarisme)
    • On était enclin déjà, je pense, à juger la qualité et la compétence d'un médecin par le prix qu'il fait payer : plus il prend cher, et plus il doit être savant. Ce critérium s'applique encore davantage aux médicastres, aux voyantes et aux charlatans. — (Revue de Saintonge & d'Aunis, 1908, vol.28, p.90)
    • Marie ne peut rester cinq minutes sans aller admirer sa corbeille. Elle prend un plaisir extrême à entendre le craquement de ses bottines neuves. Pour elle, ce bruit est le critérium de l’élégance. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 306.)
  2. (Sport) Épreuve sportive qui sert à trier et à classer préalablement les concurrents.
    • Quelques semaines plus tard, toute la fine équipe se retrouva dans un autre critérium, à Garancières-en-Beauce. — (Laurent Fignon, Nous étions jeunes et insouciants, Grasset, 2009)
    • Non, non, généralement les mecs ont été : soit vainqueur du rallye automobile de Tataouine-les-Bains ; soit vainqueur du critérium de Trifouillis-les-Oies ; […]. — (Jean-Pierre de Langlard, Les Lacets du destin, p.27, Éditions Publibook, 2011)
  3. (Sports hippiques) Course hippique de trot réservée aux meilleurs chevaux d'une génération.
    • le critérium des jeunes ou critérium des trois ans, le critérium des quatre ans, le critérium des cinq ans
    • les critériums sont des courses de groupe I.
  4. (Marque commerciale) Portemine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRITÈRE ou CRITERIUM. (UM se prononce OME.) n. m.
Mot latin emprunté du grec. T. didactique. Ce qui sert à distinguer dans une chose le vrai du faux. L'évidence est le criterium de la vérité. D'une façon générale,

CRITERIUM signifie Preuve qu'une chose est telle qu'elle doit être. C'est un criterium. En termes de Sports, il se dit de Certaines épreuves sportives qui servent à trier et à classer préalablement les concurrents.

Étymologie de « critérium »

Du latin criterium, venant du grec ancien κριτήριον, kriterion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « critérium »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
critérium kriterjym

Évolution historique de l’usage du mot « critérium »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « critérium »

  • L'opinion publique absout le talent, la beauté et la richesse. C'est un critérium plus ou moins sûr. De Arsène Goyette / La fille aînée
  • C'est un crève-coeur pour les amateurs de cyclisme dans le département : le 55e critérium de Dun-le-Palestel est annulé cet été, pour raisons sanitaires. France Bleu, Le 55e critérium de Dun-le-Palestel en Creuse est annulé

Images d'illustration du mot « critérium »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « critérium »

Langue Traduction
Anglais criterion
Espagnol criterio
Italien criterio
Allemand kriterium
Chinois 标准
Arabe معيار
Portugais critério
Russe критерий
Japonais 基準
Basque irizpide
Corse criteriu
Source : Google Translate API

Synonymes de « critérium »

Source : synonymes de critérium sur lebonsynonyme.fr
Partager