La langue française

Corrélatif

Définitions du mot « corrélatif »

Trésor de la Langue Française informatisé

CORRÉLATIF, IVE, adj.

Qui est en corrélation.
A.− Qui dépend, qui découle d'autre chose. Corrélatif de, corrélatif à(rare). La question de savoir si les progrès de l'art sont corrélatifs à ceux de la science n'est pas douteuse (C. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 176).L'idée de date me semble corrélative de celle d'événement (Marcel, Journal,1920, p. 265).L'idée de l'amour et l'idée corrélative de bonheur (Du Bos, Journal,1923, p. 239):
1. ... si le génie du poète méprise les alliances d'une logique ordinaire, s'il passe sans efforts de l'étude du monde à celle de la nature, et de l'étude de la nature à celle de l'humanité, c'est que ces divers ordres d'idées lui paraissent corrélatifs. Ozanam, Essai sur la philos. de Dante,1838, p. 100.
Emploi subst. L'ennui absolu, l'ennui qui n'est pas le corrélatif d'un manque de camarades de jeux (Bachelard, Poét. espace,1957, p. 34).Ce qui a grandi trop vite périra vite; bâclé et précaire, précoce et caduc, récent et labile sont des corrélatifs (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 152).
Spéc., GRAMM. (Termes) corrélatifs. ,,Indiquent un rapport de dépendance entre la proposition principale et la proposition subordonnée. Si est le corrélatif de que dans la phrase : il est si habile qu'il est sorti à son avantage de cette situation`` (Ling. 1972). Dans les comparaisons, ils (« plus » et « moins ») appellent comme terme corrélatif la conjonction « que » (Grev.1969, p. 841).
B.− Qui s'oppose directement à une notion donnée et est impliqué intellectuellement par celle-ci. Les termes corrélatifs de création et d'anéantissement (Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 74).Les notions corrélatives de châtiment et de récompense (Camus, Homme rév.,1951, p. 92).
Spéc., PHONOL. Paire corrélative. Paire de phonèmes dont l'un possède une particularité phonique et l'autre non (cf. Ling. 1972).
C.− Qui est en relation de simultanéité, qui accompagne quelque chose, qui varie en même temps qu'autre chose. Il y aura une expansion de l'économie et un accroissement corrélatif des revenus (Univ. écon. et soc.,1960, p. 1209):
2. J'ai constaté, je constate encore que les violences et les bienfaits de la Révolution sont liés comme les manifestations corrélatives d'un même état d'esprit en action sur l'humanité. Clemenceau, L'Iniquité,1899, p. 236.
Emploi subst. Avoir pour corrélatif :
3. Je songeais à la Renaissance, aux Ptolémées, au règne de Louis XV, où l'anarchie joyeuse de l'esprit avait pour corrélatif le despotisme du pouvoir; ... Amiel, Journal intime,1866, p. 541.
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. fém. dér. corrélativité. État de ce qui est en corrélation. Le bonheur n'est pas une chose purement personnelle, va, il y a corrélativité du dedans au dehors et du dehors au dedans (Sand, M. Sylvestre, 1866, p. 42).
Prononc. et Orth. : [kɔ (r)relatif], fém. [-i:v]. Ds Ac. depuis 1694. [ʀ] simple ds Pt Rob. et Lar. Lang. fr.; cf. aussi ds Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Nod. 1844, Fél. 1851. [rr] double ou [ʀ] simple ds Warn. 1968. [rr] double ds Passy 1914 et Barbeau-Rodhe 1930; cf. aussi Land. 1834, Littré, DG et Gattel 1841 qui recommande de prononcer r forte. Fér. Crit. t. 1 1787 souligne la différence entre les mots de base, relation, relatif qui s'écrivent sans accent et les mots composés corrélatif, corrélation qui sont marqués de l'accent aigu. À rapprocher de religion et irréligion. Étymol. et Hist. A. Adj. xives. « qui est caractérisé par un rapport étroit entre deux choses » (Pamphile et Galatée, éd. J. Morawski, 2495); av. 1756 gramm. propositions corrélatives (Dumarsais ds Lar. 19e). B. Subst. 1690 « terme corrélatif » (Fur. : Le pere & le fils sont deux correlatifs). Prob. empr. au lat. médiév. correlativus « corrélatif » adj. 1240, subst. correlativum 1292 ds Latham. Fréq. abs. littér. : 118.
DÉR.
Corrélativement, adv.De façon corrélative. Lorsqu'elle s'emploie à la découverte d'un monde objectif, l'intelligence exige corrélativement une certaine maîtrise de l'émotivité (Mounier, Traité caract.,1946, p. 635).On le doue [l'individu] d'un instinct de conservation et corrélativement d'un instinct d'autodestruction (Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 91).[kɔ (r)relativmɑ ̃]. Pour [ʀ] ou [rr] et pour l'orth., cf. corrélatif. 1resattest. [1653 (A. Oudin, Recherches italiennes et françoises ds Lar. Lang. fr.)], 1660 (Oudin Esp.-Fr.); du fém. de corrélatif, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 48.

Wiktionnaire

Adjectif

corrélatif \kɔ.ʁe.la.tif\ masculin

  1. (Didactique) Qui marque entre deux termes une relation telle que l’un des deux appelle logiquement l’autre.
    • Car un attribut relatif est nul quand son corelatif manque. Les yeux sont nuls dans un lieu inaccessible à la lumiere. — (François Quesnay, Observations sur le Droit naturel des hommes réunis en société, 1765)
    • Ce que nous venons de dire suppose que l’exégèse et l’eiségèse sont corrélatives, comme la montée et la descente d'un même chemin. Il ne serait pas nécessaire d’inventer le mot "eiségèse" si l’exégèse n'avait la prétention d'être seulement une "sortie" à partir du texte. — (J. Severino Croatto, « L'herméneutique biblique en face des méthodes critiques : Défis et perspectives », dans Congress Volume Salamanca 1983, édité par J. A. Emerton, Leiden : chez E. J. Brill, 1985, p. 78)
  2. (Grammaire) Se dit des mots qui vont ordinairement ensemble et qui servent à indiquer une certaine relation entre deux membres de phrase, comme « tellement » et « que ».
    • Deux membres de phrase sont corrélatifs.

Nom commun

corrélatif \kɔ.ʁe.la.tif\ masculin

  1. Mot qui est corrélatif d'un autre.
    • Ce mot est le corrélatif de tel autre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CORRÉLATIF, IVE. adj.
T. didactique. Qui marque entre deux termes une relation telle que l'un des deux appelle logiquement l'autre. Les termes de père et de fils, d'antécédent et de conséquent, de cause et d'effet sont des termes corrélatifs. Il se dit également des Mots qui vont ordinairement ensemble et qui servent à indiquer une certaine relation entre deux membres de phrase comme tellement et que. On dit dans un sens analogue que Deux membres de phrase sont corrélatifs. Substantivement, Ce mot est le corrélatif de tel autre. On dit de même Une corrélative pour Une proposition corrélative.

Littré (1872-1877)

CORRÉLATIF (ko-rré-la-tif, ti-v') adj.
  • 1Qui est dans une relation telle avec un autre objet que l'un suppose l'autre. Termes corrélatifs, par exemple, père et fils, puisqu'on ne peut pas être père sans avoir un fils (ou une fille), ni fils sans avoir un père.

    Terme de droit. Obligation corrélative, obligation relative à une autre obligation.

    Quelquefois corrélatif ne signifie pas plus que relatif. Il y a dans le cerveau de l'animal une organisation corrélative aux mouvements que tel ou tel organe doit exécuter, Bonnet, Œuvres mêlées, t. XVIII, p. 189, dans POUGENS.

  • 2 S. m. Le corrélatif d'un terme, d'une proposition. On doit toujours rapprocher les mots de leurs corrélatifs, et exprimer ceux qui sont sous-entendus, lorsque l'on veut pénétrer le sens de l'auteur, Du Marsais, Œuvres, t. III, p. 400.

    S. f. Une corrélative, une proposition corrélative. Quand le sens d'une proposition met l'esprit dans la situation d'exiger ou de supposer le sens d'une autre proposition, nous disons que ces propositions sont relatives, et que l'une est la corrélative de l'autre, ID. ib. t. V, p. 48.

HISTORIQUE

XVIe s. Correlatif, Oudin, Dict.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « corrélatif »

Co, avec, et relatif.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Peut-être du latin médiéval correlativus « corrélatif »[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « corrélatif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
corrélatif kɔrelatif

Évolution historique de l’usage du mot « corrélatif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « corrélatif »

  • Selon la FSMA, Mme Leroy détenait, au moment de la vente de ses actions, "une information privilégiée qui découlait de l'existence de négociations avancées avec KPN ayant pour objet son engagement en qualité de CEO et pour effet corrélatif le non renouvellement de son mandat de CEO de Proximus SA." Aux yeux de la FSMA, cette vente constituait dès lors une opération d'initié. , Dominique Leroy (ex-Proximus) conclut une transaction pénale pour mettre fin aux poursuites - DH Les Sports+
  • Un tel projet doit toujours "trouver sa source première dans l'autonomie locale et le droit corrélatif des individus à exercer un contrôle direct sur leurs conditions d'existence immédiates". Et il lui appartient ensuite de se déployer "de bas en haut et de la circonférence au centre", selon les recommandations de Proudhon. Club de Mediapart, L'antidote à la démocrature | Le Club de Mediapart
  • Christopher Eisgruber a relevé que « Le racisme de Wilson était notable et corrélatif, même par rapport aux normes de son époque. Il a séparé la fonction publique fédérale après son intégration raciale pendant des décennies, faisant ainsi reculer l’Amérique dans sa quête de justice ». Rezo Nòdwès, New Jersey – Princeton University retire le nom du président Woodrow Wilson du campus pour cause de « pensée raciste » | Rezo Nòdwès
  • D’une part, les précédentes crises se sont traduites par un effet de rebond sur les émissions polluantes corrélatif à la reprise de la croissance et qui a plus que neutralisé les gains liés à la contraction momentanée des activités économiques. D’autre part, malgré la montée des pressions écologistes et les avertissements des scientifiques au cours des dernières années, les mesures mises en place par les gouvernements dans ce domaine semblent dérisoires par rapport à l’ampleur des défis à relever. Rappelons que, selon les données du dernier rapport fédéral, les émissions canadiennes de GES ont augmenté (729 millions de tonnes en 2018 contre 714 en 2017) et sont aujourd’hui comparables à ce qu’elles étaient en 2005 alors que le gouvernement s’est engagé à les réduire de 70% d’ici 2030. Au Québec, on observait également une augmentation en 2018, alors que le budget alloué en 2020 au ministère de l’Environnement et des changements climatiques représente 0,33% du budget global (contre près de 50% pour la santé et les services sociaux). La Voix de l’Est, Simplicité contrainte et sagesse épicurienne à l'aune de la COVID-19 | Opinions | La Voix de l’Est - Granby
  • Pour l’hydrogène formé par électrolyse, se posera toujours la question d’une possible utilisation directe de l’électricité. Mais quant à réutiliser ensuite l’hydrogène ainsi fabriqué pour produire du courant (via la pile a combustible), même si ce schéma crée effectivement une possibilité de stockage (sa vraie valeur ajoutée), on ne peut ignorer la faiblesse insigne du bilan énergétique d’une telle cascade, qui nécessiterait le surdimensionnement corrélatif du maillon amont, c’est-à-dire la multiplication des éoliennes et des panneaux PV, déjà en mal d’acceptation, dans notre pays et ailleurs. Contrepoints, Abandonner le nucléaire pour l’hydrogène, un leurre ? | Contrepoints
  • À cet effet, elle a visé l’article 1371 ancien du code civil, applicable à la cause. Ce texte, en vigueur jusqu’en 2016, prévoyait que « Les quasi-contrats sont les faits purement volontaires de l’homme, dont il résulte un engagement quelconque envers un tiers, et quelquefois un engagement réciproque des deux parties ». Anciennement appelé « l’enrichissement sans cause », ce quasi-contrat est codifié depuis la réforme du droit des obligations sous le nom d’enrichissement injustifié, compte tenu de la disparition de la cause du droit des obligations. Le nouvel article 1303 du code civil dispose qu’« En dehors des cas de gestion d’affaires et de paiement de l’indu, celui qui bénéficie d’un enrichissement injustifié au détriment d’autrui doit, à celui qui s’en trouve appauvri, une indemnité égale à la moindre des deux valeurs de l’enrichissement et de l’appauvrissement ». Dans notre espèce l’assureur ayant effectué le paiement est le solvens ; l’assuré ayant bénéficié du paiement est l’accipiens. Or le patrimoine de l’accipiens connaissait ainsi un enrichissement injustifié, tandis que celui du solvens connaissait un appauvrissement corrélatif. L’article 1303-1 du code civil prévoit que « L’enrichissement est injustifié lorsqu’il ne procède ni l’accomplissement d’une obligation par l’appauvri ni de son intention libérale ». Il précise que la seule circonstance démontrant que l’enrichissement n’est pas justifié est l’absence de ces circonstances. , Vol sans effraction : la Cour de cassation ne suit pas l’avis du nouveau Médiateur de l’assurance - Assurance | Dalloz Actualité
  • L’événement initial s’est produit progressivement à partir de la Révolution française, elle-même aboutissement de la critique des philosophes des Lumières. En fondant la légitimité du gouvernement sur le consentement des citoyens et non plus sur une délégation divine, les Constituants de 1789 dépouillent la religion de son autorité politique et font un premier pas dans le sens d’une sécularisation de la société. Les transformations économiques et sociales du XIX° siècle, les progrès scientifiques diffusés par la généralisation de l’instruction publique, le renforcement de l’esprit critique corrélatif au développement des pratiques démocratiques accélèrent le processus, que théorise au début du XX° siècle le sociologue allemand Max Weber en décrivant « le désenchantement du monde ». Histoire de le dire, Que se passe-t-il dans le monde musulman? | Histoire de le dire
  • Venons-en aux arguments du philosophe. Non pas le contenu mais bien plutôt le critère scientifique. L’objet, l’approche, la méthode, l’hypothèse théorique et pratique, le design causal ou corrélatif….. Espace Manager, Affaire Abou Yaareb Marzouki: Les brigades révolutionnaires, le doute et la science

Traductions du mot « corrélatif »

Langue Traduction
Anglais correlative
Espagnol correlativo
Italien correlativo
Allemand korrelat
Chinois 相关的
Arabe مترابط
Portugais correlativo
Russe коррелятивный
Japonais 相関
Basque korrelatiboa
Corse correlativa
Source : Google Translate API

Synonymes de « corrélatif »

Source : synonymes de corrélatif sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « corrélatif »

Corrélatif

Retour au sommaire ➦

Partager