La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « copte »

Copte

Définitions de « copte »

Trésor de la Langue Française informatisé

COPTE, subst. et adj.

I.− Subst. Chrétien d'Égypte et d'Éthiopie, généralement de confession monophysite :
1. Pourrai-je en interrogeant les coptes apercevoir dans leurs âmes au confluent des deux âges, des deux civilisations, les dernières eaux du Nil sur le débordement du Jourdain? Barrès, Mes cahiers,t. 6, 1907-08, p. 228.
II.− Adj. Qui concerne la langue, la religion ou la civilisation des coptes. Langue, liturgie, rite copte. Villages que je suppose coptes, habités par des apprentis stylites (Gide, Journal,1946, p. 291).Des inscriptions coptes rappelant le souvenir des anachorètes (Philos., Relig., 1957, p. 4205):
2. Il [le bonhomme] me tendit sa main où je déposai cinq piastres qu'il reçut avec de grandes marques de reconnaissance. Telle est la communauté copte de saint Pacôme. Voilà où aboutit l'hérésie d'Eutychès. Barrès, Mes cahiers,t. 6, 1907-08p. 199.
Prononc. et Orth. : [kɔpt]. Dernière transcr. de cophte ds Littré : ko-ft'. Ac. 1762-1835 : cophte ou copte; Ac. 1878 ne réserve à cophte qu'une vedette de renvoi à copte; Ac. 1932 n'admet pas le mot. On rencontre la var. cophte en plus de copte également ds Besch. 1845 (avec la rem. : ,,On dit maintenant copte``), ds Littré, Guérin 1892, Quillet 1965 et Lar. Lang. fr.; cf. aussi ds Lar. 19e-20e. Étymol. et Hist. 1. 1665 cofte subst. « chrétien d'Égypte » (Thevenot, Relation d'un voyage fait au Levant, 263 ds Fr. mod., t. 21, p. 138), graphie isolée; 1690 cophte (Fur.); 1704 copte (Trév.); 1704 cophte adj. « relatif aux Coptes » (ibid.); 1732 copte (ibid.); 2. 1704 cophte subst. et adj. ling. (ibid.); 1845 graphie cophte ,,presque abandonnée`` (Besch.); 1732 copte subst. et adj. (Trév.). Adaptation du lat. coptita « copte » (1583, J. Scaliger, De emendatione temporum, Paris, p. 245), coptus (1636, A. Kircher, Prodromus coptus), empr. à l'ar. qibṭ (Dozy t. 2, p. 302 a), qubṭ (Batt., s.v. copto), plur. aqbāṭ (Mil. xes. ds S. de Sacy, Chrestomathie arabe, Paris, t. 1, 1826, p. 355), qifṭ, qufṭ (Klein Etymol., s.v. copt), nom donné par les Arabes dès le viies. (conquête de l'Égypte en 641) aux Chrétiens d'Égypte, et lui-même empr. directement ou par l'intermédiaire du copte Kuptios, Kuptaios (Klein Etymol., loc. cit.) au gr. Α ι ̓ γ υ ́ π τ ι ο ς « Égyptien ». Fréq. abs. littér. : 49.
DÉR.
Coptisant, ante, adj. et subst.a) Adj. Qui concerne la culture et la civilisation des coptes. Des écritures locales se font jour vers le VIIesiècle, telle l'écriture coptisante en Égypte (L'Hist. et ses méthodes,1961, p. 543).b) Subst. Orientaliste qui étudie le monde copte (cf. Lar. 19eSuppl. 1878-Lar. 20e, Littré, Quillet 1965, Rob. Suppl. 1970). Seule transcr. ds Littré : ko-pti-zan. 1reattest. 1876 (F. Delaunay, J. officiel, 4 déc., p. 9701, 2ecol ds Littré Suppl.); de copte, suff. -isant (-iser*).

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

copte \kɔpt\ masculin au singulier uniquement

  1. Langue éteinte qui était parlée en Égypte.
    • Le copte est l'idiome de transition qui s'est parlé en Égypte depuis l'introduction du christianisme, qui est éteint maintenant, et qui a les plus grandes ressemblances avec l'ancien égyptien. C'est cette ressemblance qui a permis de pénétrer dans l'interprétation des textes hiéroglyphiques.

Nom commun 1 - français

copte \kɔpt\ masculin

  1. Chrétien d’Égypte et d’Éthiopie, généralement de confession monophysite.
    • Pourrai-je en interrogeant les coptes apercevoir dans leurs âmes au confluent des deux âges, des deux civilisations, les dernières eaux du Nil sur le débordement du Jourdain ? — (Barrès, Mes cahiers, t. 6, 1907-08)

Adjectif - français

copte \kɔpt\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Relatif aux chrétiens d’Égypte et d’Éthiopie.
    • Les murs étaient recouverts d’étoffes claires sur lesquelles se superposaient çà et là des morceaux de broderies coptes, aux dessins délicats et vifs. — (Pierre Drieu La Rochelle, Le Feu follet (1931))
    • C’est là également que s’est propagée au IVe siècle de notre ère et maintenue par la suite contre les assauts musulmans, la religion chrétienne de rite copte. Considérée comme le culte national de l’Éthiopie, elle est bien loin d’être pratiquée par la majorité de la population. — (Victor Margueritte; Avortement de la S.D.N., 1936)
    • Leur incapacité à s’en prendre directement à l’État les a conduits à viser d’autres cibles, notamment la minorité chrétienne — et d’abord la communauté copte —, puis à « démolir le pharaon lui-même ». — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, page 102)
    • La fête de la Nativité copte tombe toujours le 29 du mois de kyahk qui correspond maintenant au 7 janvier, mais avant la réforme du calendrier julien par le Pape Grégoire XIII, le 29 kyahk correspondait au 25 décembre. — (Gérard Viaud, La fête de la Nativité, progres.net.eg, 7 janvier 2021)
    • La langue copte.
    • Le rite copte.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COPTER. v. tr.
Faire sonner une cloche en la frappant seulement d'un côté avec le battant. Copter la cloche.

Littré (1872-1877)

COPTE (ko-pt') s. m.
  • Nom des chrétiens d'Égypte. Les coptes sont de la secte des Jacobites ou Eutychéens.

    Adj. Un moine copte.

    La langue copte, ou, simplement, le copte, l'idiome de transition qui s'est parlé en Égypte depuis l'introduction du christianisme, qui est éteint maintenant, et qui a les plus grandes ressemblances avec l'ancien égyptien. C'est cette ressemblance qui a permis de pénétrer dans l'interprétation des textes hiéroglyphiques. Son application seule [du principe que le système graphique égyptien employa simultanément des signes d'idées et des signes de sons] a pu me conduire à la lecture proprement dite des portions phonétiques, formant en réalité les trois quarts au moins de chaque texte hiéroglyphique ; de là est résultée la pleine conviction que la langue égyptienne antique ne différait en rien d'essentiel de la langue vulgairement appelée copte ou cophthe ; que les mots égyptiens écrits en caractères hiéroglyphiques sur les monuments les plus antiques de Thèbes et en caractères grecs dans les livres coptes ont une valeur identique et ne diffèrent en général que par l'absence de certaines voyelles médianes, omises, selon la méthode orientale, dans l'orthographe primitive, Champollion, Gramm. égypt. Introd. p. XVIII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « copte »

Copte paraît être une contraction, par aphérèse de la syllabe initiale, de Αἴγυπτος, Égypte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1665) Cofte (« chrétien d'Égypte »), (1690) cophte, de l’arabe قفط, qufṭ ou قبط, qubṭ, pluriel aqbāṭ, nom donné par les Arabes depuis la conquête de l'Égypte en 641, aux Égyptiens, puis aux seuls chrétiens d'Égypte ; l’arabe provient du copte gyptios et, plus avant, du grec ancien Αἴγυπτος, Aígyptos (« égyptien »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « copte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
copte kɔpt

Évolution historique de l’usage du mot « copte »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « copte »

  • Le diocèse copte orthodoxe d’Aswan (sud du pays) a dû prendre une mesure particulière et alerter la population, ainsi que le rapporte l’agence Fides. Des inconnus se sont en effet présentés chez des particuliers. Prétextant être des représentants de l’Église locale, ils leur ont apporté de l’eau et de l’huile « de guérison » permettant soi-disant d’éviter la contamination ou de soigner les symptômes de la pandémie. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Egypte : l’église copte met en garde contre de prétendus produits « thaumaturgiques »
  • Aux côtés du pape copte orthodoxe Tawadros II, Abdel Fattah al-Sissi a inauguré une gigantesque cathédrale près du Caire à l'occasion du Noël copte. Tribune de Genève, Egypte – Deux moines condamnés pour le meurtre d'un évêque | Tribune de Genève
  • Mahrez tentera quelques ballons enroulés mais Chelsea s'impose 2-1. Pas d'inquiétude pour City qui copte encore 8 point d'avance sur Leicester. DZfoot.com, PL : Du bon Mahrez, City chute à Chelsea
  • On fête Noël ce 7 janvier ! Pas le Noël des catholiques, mais celui des chrétiens coptes orthodoxes. Et c'est à Ronchères (Yonne) que se trouve le seul monastère dédié en France à ce culte venu du Moyen-Orient. Il est de plus en plus fréquenté par les croyants, si bien qu'une église s'y construit. France Bleu, Yonne : le seul monastère copte orthodoxe de France veut s’agrandir en construisant une église à Ronchères
  • L'Eglise copte orthodoxe d'Egypte a décidé de prolonger la suspension des prières durant la Semaine sainte précédant la Pâques orthodoxe afin de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. Le Figaro.fr, Coronavirus : pas de prières pour la Semaine sainte copte en Égypte
  • Lésée à plusieurs reprises, Amal Hanna, une Egyptienne copte, se bat pour que l'héritage des chrétiennes cesse d'être régi par la loi islamique avantageant les hommes. Mais, malgré quelques victoires, ce combat se heurte encore à de multiples résistances dans son pays. Challenges, En Egypte, les femmes coptes en lutte pour l'égalité dans l'héritage - Challenges
  • Ce dossier est aussi l’occasion de découvrir l’histoire du christianisme copte, qui semble être né avant même que saint Paul ne commence à évangéliser le pourtour méditerranéen. L’Égypte a d’ailleurs été une région de grande vitalité chrétienne jusqu’à la rupture sur la nature du Christ lors du concile de Chalcédoine en 451. Avant cette séparation, le christianisme égyptien aura également offert le monachisme, auquel une longue partie du dossier est consacrée. La Croix, Les coptes, deux mille ans d’histoire chrétienne
  • La décision prise au cours du Saint-Synode qui s’est réuni jeudi 2 avril en présence du patriarche orthodoxe copte Tawadros II, a été communiquée le 4 avril. Il s’agit en effet d’une prorogation des dispositions prises par l’Église copte-orthodoxe qui a fermé toutes ses églises depuis le 21 mars. La Croix Africa, En Égypte, les coptes-orthodoxes privés d’églises pendant la semaine sainte - La Croix Africa
  • "L’Histoire des Patriarches coptes d’Alexandrie" est une chronique importante écrite en langue arabe à partir du XIe siècle dans les milieux chrétiens du Caire. Un texte vivant qui continue à être alimenté par moines et prélats égyptiens. France Culture, Histoire des Patriarches coptes d’Alexandrie, avec Perrine Pilette
  • Une semaine après leur décapitation, le Patriarche copte orthodoxe, Tawadros II, avait décidé de les inscrire au Synaxarium, le livre des martyrs de l’Église copte orthodoxe. La célébration de leur mémoire étant ainsi fixée au 15 février, date de diffusion de la vidéo de leur exécution.  , Il y a 5 ans, le martyre des coptes orthodoxes d'Égypte - Vatican News
  • À noter par ailleurs l’inauguration il y a tout juste un an, à l’occasion de la Nativité 2019, de la nouvelle cathédrale de la Nativité de Jésus au Caire, par le président Mohammed Fattah al-Sissi. Cette année, lundi 6 janvier au soir, pour la sixième année consécutive, le chef de l'État égyptien est venu assister à la messe célèbrée par le patriarche copte Tawadros II.  , Un climat plus favorable pour les chrétiens en Egypte - Vatican News

Images d'illustration du mot « copte »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « copte »

Langue Traduction
Anglais coptic
Espagnol copto
Italien copto
Allemand koptisch
Chinois 科普特人
Arabe قبطي
Portugais cóptico
Russe коптский
Japonais コプト
Basque coptic
Corse coptica
Source : Google Translate API

Synonymes de « copte »

Source : synonymes de copte sur lebonsynonyme.fr

Copte

Retour au sommaire ➦

Partager