La langue française

Connoter

Sommaire

  • Définitions du mot connoter
  • Étymologie de « connoter »
  • Phonétique de « connoter »
  • Évolution historique de l’usage du mot « connoter »
  • Citations contenant le mot « connoter »
  • Traductions du mot « connoter »
  • Synonymes de « connoter »

Définitions du mot « connoter »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONNOTER, verbe trans.

A.− Indiquer, en même temps que l'idée principale, une idée secondaire qui s'y rattache. Synon. impliquer.Des changements bien plus profonds que ce que connote d'ordinaire le mot révolution (Maritain, Humanisme intégral,1936, p. 227).
B.− Spécialement
1. LOG., PHILOS. Renvoyer aux caractères essentiels d'un ensemble d'êtres désignés par un terme. Anton. dénoter.Le mot « blanc » dénote toutes les choses blanches (...) et il connote l'attribut « blancheur » (Lal. t. 1 1932).Cf. connotation A.
2. LING. Évoquer en plus d'un sens stable (une signification dépendant du contexte situationnel). Cf. connotation B :
Les grossièretés dont Hébert parsemait ses articles du « Père Duchêne » n'avaient pas comme seule signification ce qu'elles disaient explicitement, le fait même de les prononcer était le signe d'une autre fonction (...) les « foutre » et les « bougre » connotent la « révolutionnarité ». Molino, La Connotationds Ling.1972, p. 25.
Rem. On rencontre ds la docum. un emploi adj. du part. prés. connotant, ante (cf. Maritain, Petite logique, Paris, éd. Tequi, 1966, p. 46).
Prononc. : [kɔ(n)nɔte], (je) connote [kɔ(n)nɔt]. Transcrit uniquement ds Lar. Lang. fr. (avec [n] simple), ds Pt Rob. (avec [n] ou [nn] double) et ds Littré (avec [nn] double). Étymol. et Hist. Ca 1530 terme de logique scolastique (employé ici p. plaisant.) (Monologue fort joyeux sur les femmes, Anciennes poésies fr., éd. A. de Montaiglon et J. de Rothschild, t. 11, p. 191), attest. isolée; 1877 « indiquer une idée seconde » (Liard, Rev. philos. mars, p. 280 ds Littré). Empr. au lat. scolastique connotare attesté dans le domaine angl. dep. le xiies. (Latham; cf. aux xiiieet xives. Duns Scott et Guillaume d'Occam ds NED, s.v. (to) connote, qui ont contribué à répandre le terme) et composé de cum et de notare; le mot a été repris aux xixeet xxes. sans doute d'après les emplois récents de connotation* sous l'influence de l'angl. (to connote attesté comme terme de logique par James et J. Stuart Mill ds NED et comme terme de ling. v. L. Bloomfield, Language, Holt, Rinehard et Winston, 1933, éd. de 1961, p. 155). Fréq. abs. littér. : 5.
DÉR.
Connotateur, subst. masc.,ling. (chez Hjelmslev et ses disciples, cf. connotation B 2).Signe appartenant à un système dénoté et fonctionnant comme signifiant du système connoté correspondant; élément d'un signe ou ensemble de signes fonctionnant comme signifiant de connotation (leur remplacement peut s'opérer sans modification de la dénotation et se traduit par un changement de « style » [au sens de Hjelmslev]). Plusieurs signes dénotés peuvent se réunir pour former un seul connotateur − s'il est pourvu d'un seul signifié de connotation (R. Barthes, Éléments de sémiologieds Communications, Paris, éd. du Seuil, 1964, no4, p. 131). 1reattest. 1964 id.; de connoter, suff. -(at)eur2*.

Wiktionnaire

Verbe

connoter \kɔ.nɔ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Désigner par connotation.
    • Le mot « homme » connote divers caractères de l’être humain, comme l’intelligence ou la conscience.
  2. (Linguistique) Dépasser la signification conceptuelle, ou dénotation, d’un mot, y ajouter un contenu qui dépend du contexte ou de la situation.
    • Les mots « harem, janissaire, vizir, sérail » connotent une certaine image de l’Orient.
    • Les générations des papas pourraient avoir n’importe quelle passion, elle serait toujours connotée ringarde pour les jeunes. — (Stéphanie Maurice, La passion du tuning, Seuil, 2015, coll. Raconter la vie, p. 61.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « connoter »

(XVIe siècle) Du latin scolastique connotare de con- (« avec ») et notare (« indiquer ») → voir con- et noter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « connoter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
connoter kɔnɔte

Évolution historique de l’usage du mot « connoter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « connoter »

  • Le combat entre Vegeta et Moro a commencé et, apparemment, Vegeta aura l'occasion de dévoiler sa nouvelle technique : une technique que Ryokutya définit comme « vraiment incroyable », sinon la plus incroyable de l'histoire de Dragon Ball. Une technique "pleine de détermination de Vegeta" (信念 - shinnen : peut se traduire par Foi, Croyance, Conviction, Principes, mais peut aussi connoter une détermination très forte). Dans le même temps, il dit que même Piccolo en aura des "sueurs froides", et il évoque des similitudes avec Higanjima (le manga ?) et Cell... Comme toujours, Ryokutya reste super évasif sur ses résumés de chapitres... Dragon Ball Z et Dragon Ball Super en France, Leaks et contenus Dragon Ball du V-Jump du 19 juin 2020
  • Lorsque vous essayez de connoter le courage, l’attitude est également le nom du jeu. Il est important de tempérer ledit chutzpah afin qu’il ne soit pas trop audacieux. Un comportement hautain n’est jamais celui qui est particulièrement bien accueilli dans les affaires, mais ce type de disposition peut vraiment vouer l’image d’un cadre, en particulier lorsqu’il tente de naviguer dans une gaffe. «Quand quelqu’un ne reconnaît pas ce qu’il ne sait pas ou l’erreur qu’il a commise, c’est un échec de courage», prévient Burns. «La naïveté soutenue, c’est quand vous niez l’échec, ou lorsque vous essayez de blâmer quelqu’un d’autre ou de bloquer l’écriture sur les murs. S’il n’y a pas d’apprentissage dérivé de l’échec, il n’y a pas de réussite. Ensuite, c’est un double échec. » Breakingnews.fr, Comment être un leader courageux dans l'ère post-pandémique
  • Le moulin est symbole de la transformation de l’homme. Il offre cette particularité de connoter aussi bien son passé que son futur. Avec ses ailes en croix et son activité nécessaire au pain, le moulin est christique. Avec son vilebrequin et ses rouages, il est vecteur de progrès. Avec lui, on peut évoquer le monde spirituel - la question du pourquoi - mais aussi le monde mécanique, celui de l’action raisonnée et efficace - la question du comment. Le moulin est enfin symbole des Pays-Bas, et cela au moins depuis le Siècle d’or hollandais. Le Figaro.fr, Piet Mondrian paysagiste jusqu’au bout
  • On parle de désavantage, de déficience, et même d’infériorité. Comment peut-on connoter différemment les « personnes handicapées » ? Cela signifie-t-il qu’elles sont diminuées ? Est-ce que ce sont les justes termes pour les qualifier ? Bien entendu que non. Or, dès notre plus jeune âge, nous les apprenons. C’est le début du défi de la sensibilisation et de l’inclusion ! Tout est possible, Le handicap ? Mais quel handicap ? – Tout est possible

Traductions du mot « connoter »

Langue Traduction
Anglais connote
Espagnol connotar
Italien connotano
Allemand konnotieren
Chinois 意味着
Arabe دلالة
Portugais conotar
Russe означать
Japonais 暗示する
Basque connote
Corse connota
Source : Google Translate API

Synonymes de « connoter »

Source : synonymes de connoter sur lebonsynonyme.fr
Partager