La langue française

Conjoncture

Définitions du mot « conjoncture »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONJONCTURE, subst. fém.

A.−
1. Rare. Liaison d'événements concomitants dans une situation donnée. En, dans une telle conjoncture :
1. L'occasion n'est pas l'instant pur et simple, mais elle n'est pas davantage le cas indifférent, casus, ni l'accident ou l'incident faisant problème, ni la conjoncture ou le nœud de circonstances formant grumeau au centre d'une situation imprévue... Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien,1957, p. 107.
Absol. La situation momentanée, pour l'homme. Ce que la conjoncture, les jeux du destin font de nous (Guéhenno, Jean-Jacques,En marge des « Confessions », 1948, p. 11).
2. P. méton., usuel
a) Gén. au sing. Ensemble d'événements se produisant en même temps et définissant comme tel une situation généralement attribuée, au moins en partie, au hasard. Synon. concours de circonstances, occasion, occurrence :
2. ... nous avons (...) en quelques dizaines d'années, créé et bouleversé tant de choses aux dépens du passé (...) que le présent nous apparaît comme une conjoncture sans précédent et sans exemple, un conflit sans issue entre des choses qui ne savent pas mourir et des choses qui ne peuvent pas vivre. Valéry, Variété IV,1938, p. 197.
SYNT. Heureuse, fatale, triste conjoncture; conjoncture délicate, difficile, grave, pénible, terrible, tragique, agréable, favorable; conjoncture momentanée, transitoire, actuelle, plus lointaine, accidentelle, imprévisible, particulière; la conjoncture électorale, militaire, politique, syndicale, stratégique; conjoncture internationale; conjoncture atomique mondiale; conjoncture ponctuelle.
P. ext. Situation politique, économique d'ensemble du moment. Faire une sorte de « conjecture sur la conjoncture » (J. Lacroix, Marxisme, existentialisme, personnalisme,1949, p. 44).Une décision de principe que la conjoncture me fait paraître urgente (De Gaulle, Mémoires de guerre,1954, p. 615).
b) Au plur., plus rare. Les événements dont l'ensemble forme la conjoncture. Les conjonctures; une série de conjonctures; dans les conjonctures actuelles, présentes; en de pareilles conjonctures. La conduite qu'il leur conviendrait de tenir dans les conjonctures présentes et les éventualités futures (A. France, L'Île des pingouins,1908, p. 290).L'heure était solennelle et les conjonctures d'une exceptionnelle gravité (Barrès, La Colline inspirée,1913, p. 259).Esclaves-nés des circonstances et des conjonctures (Bernanos, L'Imposture,1927, p. 406).Dans les grandes conjonctures comme dans les petites (Bernanos, Journal d'un curé de campagne,1936, p. 1173).
B.− Spéc., ÉCON.
1. Situation économique ou financière (d'une entreprise, d'un pays, etc.) à un moment déterminé, résultant d'événements plus ou moins fortuits et incontrôlés. Fléchissement de la conjoncture; fluctuations, variations de la conjoncture.
Ensemble des éléments variables d'une situation économique, par opposition aux structures. Décrire, étudier la conjoncture européenne, française, mondiale; conjoncture haute, basse :
3. Même si une politique régularisatrice est poursuivie par les grandes firmes, les groupes et les pouvoirs publics, la modification de la conjoncture et des rapports de forces suscite des changements. Perroux, L'Écon. du XXes.,1964, p. 151.
2. P. méton. Connaissance de ces éléments, en vue de prévoir l'évolution d'une situation économique, financière, des éléments qui y sont liés (politiques, sociaux, démographiques, etc.). Études, instituts de conjoncture; la prospective s'appuie sur la conjoncture :
4. Les études de conjoncture, fondées sur les « baromètres » de l'économie, les enquêtes (...) statistiques et (...) économiques (...), permettent des prévisions à court terme et orientent l'action en procédant par quatre étapes : observation des faits et statistiques, diagnostic de présentation, diagnostic explicatif, et pronostic. D'apr. Romeuf, t. 2, 1958.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃ ʒ ɔ ̃kty:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Av. 1475 « situation résultant d'un concours de circonstances » (G. Chastellain, Chronique, éd. Kervyn de Lettenhove, t. V, p. 141 : mauvaise conjoncture); 2. 1937 spéc. « ensemble des éléments dont dépend la situation économique, démographique, politique ou sociale à un moment donné » [ici, économique] (G. Duhamel, Chronique des Pasquier, Les Maîtres, p. 71). [Ce n'est pas conjoncture, mais conjecture, var. conjointure, qui est attesté au xives. ds J. Le Fevre, Mattheolus, éd. Kervyn de Lettenhove, 2845]. Réfection, d'apr. le lat. conjunctus (conjoint*), de l'a. fr. conjointure (attesté dep. ca 1170 au sens de « récit agencé selon les règles de l'art d'écrire » ds Chr. de Troyes, Erec et Enide, éd. M. Roques, 14), lui-même dér. de conjoint*. Le lat. médiév. conjunctura (FEW t. 2, p. 1054b) ne semble pas attesté. L'ital. congiuntura (EWFS2; Brunot t. 3, p. 221; Wind, p. 172) n'est pas attesté au sens 1 av. 1600 (Davanzati ds Batt.). Fréq. abs. littér. : 253. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 318, b) 174; xxes. : a) 190, b) 595.
DÉR.
Conjoncturiste, subst.,écon. Spécialiste qui étudie tous les éléments (statistiques, courbes de variations, etc.) de la situation économique afin d'établir un diagnostic et un pronostic sur son évolution. L'embarras des conjoncturistes pour dresser un modèle économétrique qui permettrait de déterminer mathématiquement la consommation des ménages à partir de leurs liquidités s'explique (Le Monde,9 janv. 1968ds Gilb. 1971). [kɔ ̃ ʒ ɔ ̃ktyʀist]. 1reattest. 1953 (Lar. 20eSuppl.); de conjoncture, suff. -iste*.
BBG. − Conjoncture et ses dér. Vie Lang. 1966, pp. 573-575. − Giraud (J.), Pamart (P.), Riverain (J.). Mots dans le vent. Vie Lang. 1970, p. 96. − Wind 1928, p. 172.

Wiktionnaire

Nom commun

conjoncture \kɔ̃.ʒɔ̃k.tyʁ\ féminin

  1. État, disposition, résultat d’une rencontre de circonstances.
    • Heureuse, triste, fatale conjoncture.
    • La conjoncture est favorable.
    • Cela est arrivé dans une fâcheuse conjoncture.
    • Se trouver dans des conjonctures difficiles.
    • Dans les différentes conjonctures de la vie.
  2. (En particulier) (Économie) Situation économique à un certain moment, et son évolution à court terme, de quelques mois à un an.
    • Il sut profiter de la conjoncture.
    • [Le] ralliement [au Général De Gaulle en 1958] était donné du bout des lèvres et en fonction d'une conjoncture passagère. — (Georges Pompidou le 4 octobre 1962, à l'Assemblée nationale)
  3. (Figuré) (Cameroun)(Côte d’Ivoire)(Niger) Bière de 48 ou 43 cl.
    • Pour éviter une hausse des prix, liée aux difficultés économiques, les brasseurs ont maintenu, au même niveau, les prix des bières, en réduisant la contenance des bouteilles. Le consommateur ivoirien, pas dupe, commande désormais une « conjoncture » ! — (Jean-Paul Hébert et Dany Griffon, Toutes les bières moussent-elles ?, 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONJONCTURE. n. f.
État, disposition, résultat d'une rencontre de circonstances. Heureuse, triste, fatale conjoncture. La conjoncture est favorable. Cela est arrivé dans une fâcheuse conjoncture. Il sut profiter de la conjoncture. Se trouver dans des conjonctures difficiles. Dans les différentes conjonctures de la vie.

Littré (1872-1877)

CONJONCTURE (kon-jon-ktu-r') s. f.
  • Rencontre de certains événements dans le même point. Jugez ce qu'il faut craindre en cette conjoncture, Corneille, Sertor. IV, 3. Je veux mettre d'accord l'amour et la nature, être père et mari dans cette conjoncture, Corneille, Nicom. IV, 3. Mais la soif de ta perte en cette conjoncture Me fait aimer l'auteur d'une belle imposture, Corneille, Héracl. I, 2. Si tu veux triompher en cette conjoncture, Après avoir vaincu, fais vaincre la nature, Corneille, Rodog. IV, 2. Je sais leur divers ordre, et de quelle nature Sont les devoirs d'un prince en cette conjoncture, Corneille, Cinna, IV, 4. Il [le bonheur] dépend d'une conjoncture De lieux, de personnes, de temps, Non des conjonctions de tous ces charlatans, La Fontaine, Fabl. VIII, 16. Toute confiance est dangereuse, si elle n'est entière ; il y a peu de conjonctures où il ne faille tout dire ou tout cacher, La Bruyère, V.

REMARQUE

Vaugelas remarque que conjoncture est un mot très nouveau, mais excellent.

HISTORIQUE

XVIe s. La conjointure des estrangers [la jonction opérée avec eux], D'Aubigné, Hist. I, 227. Conjoincture, D'Aubigné, ib. II, 292.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CONJONCTURE. Ajoutez :
2Accord, concours. Quand il se rencontre qu'une mutuelle volonté rend aussi mutuels les désirs, dans la conjoncture des choses honnêtes, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* CONJONCTURE, s. f. (Gram.) coexistence dans le tems de plusieurs faits relatifs, à un autre qu’ils modifient, soit en bien, soit en mal ; si les faits étoient coexistans dans la chose, ce seroient des circonstances ; celui qui a profondément examiné la chose en elle-même seulement, en connoîtra toutes les circonstances, mais il pourra n’en pas connoître toutes les conjonctures ; il y a même telle conjoncture qu’il est impossible à un homme de deviner, & réciproquement, tel homme connoîtra parfaitement les conjonctures, qui ne connoîtra pas les circonstances. Voyez l’article Circonstance, & le corrigez sur celui-ci, en ajoûtant après ces mots, plus ou moins fâcheux, ceux ci, plus ou moins agréable : les conjonctures seroient, s’il étoit permis de parler ainsi, les circonstances du tems, & les circonstances seroient les conjonctures de la chose.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « conjoncture »

Ce mot est formé avec le préfixe con- et le latin junctura (« endroit où deux parties se joignent », « jonction ») qui a donné jointure en français.
(Cameroun) (Côte d’Ivoire) (Niger) Au Niger, lorsque la conjoncture économique de 1986 pousse à la dévaluation du franc CFA, la brasserie Braniger réduit le volume de sa bière de 75 cl à 43 cl pour conserver son prix, et répond aux clients se demandant pourquoi la bouteille de bière est plus petite « C’est la conjoncture ! »[1]. Le terme est depuis utilisé pour désigner la bière même.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. CONJOINDRE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « conjoncture »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
conjoncture kɔ̃ʒɔ̃ktyr

Évolution historique de l’usage du mot « conjoncture »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « conjoncture »

  • Toute confiance est dangereuse si elle n'est pas entière : il y a peu de conjonctures où il ne faille tout dire ou tout cacher. De Jean de La Bruyère
  • Cet effort délibérément organisé en commun entre nos deux Républiques, l'une d'Europe, l'autre d'Amérique latine, serait un exemple entraînant et un changement important dans l'actuelle conjoncture internationale. De Charles de Gaulle / discours au cours de son voyage au Chili le 1er octobre 1964
  • Il n'y a rien de si dangereux que la flatterie dans les conjonctures où celui que l'on flatte peut avoir peur. De Cardinal de Retz / Mémoires
  • "Les chiffres de conjoncture en Chine et aux États-Unis stimulent la bourse, et maintiennent l'espoir en une reprise imminente de l'économie mondiale, après la crise", commente Milan Cutcovic, analyste chez AxiTrader. , L'oeil du marché : "Les chiffres de conjoncture en Chine et aux États-Unis stimulent la bourse" - La Libre
  • Il y a tout juste trois mois, le 17 mars, une large partie de l’économie française était volontairement mise à l’arrêt pour tenter de juguler l’épidémie particulièrement virulente de Covid-19, écrit l’Insee dans sa note de conjoncture. Depuis le 11 mai, soit il y a un peu plus d’un mois, le reflux de cette épidémie a permis de relâcher progressivement le confinement de la population. À très court terme, c’est ainsi l’évolution de la situation sanitaire qui conditionne la vitesse de reprise de l’économie – tout comme elle l’a auparavant précipitée dans la crise. Actuellement, le reflux de l’épidémie se poursuit, permettant une accélération du déconfinement. Nous revoyons donc à la hausse notre estimation d’évolution trimestrielle du PIB français au deuxième trimestre 2020, à –17 % (contre –20 % estimé dans le Point de conjoncture du 27 mai dernier, et après –5,3 % au premier trimestre). Plus précisément, selon les derniers indicateurs disponibles, la perte d’activité économique par rapport à une situation « normale » aurait été de 29 % en avril, puis de 22 % en mai, et se limiterait à 12 % en juin. Infodujour.fr, Point de conjoncture au 17 juin 2020
  • Avec un tel tableau, les entreprises prévoient une baisse de leur chiffre d’affaires de l’ordre de 20 % par rapport à celui de l’année 2020. Une proportion remarquable d’entre elles (20 %) pense, au vu de la conjoncture, à diminuer ses effectifs permanents, une mesure qui contredit les intentions de recrutement qui étaient positives au début de l’année. Pour ce qui est de l’intérim qui représente à lui seul, environ 15 % des effectifs, 56 % des entreprises prévoient d’y recourir dans une moindre mesure pendant que 11 % d’entre elles envisagent de la supprimer carrément. L’impact de la conjoncture n’épargne pas le développement de l’apprentissage ; 37 % des entreprises pensent en effet à diminuer le nombre de leurs apprentis pendant que 15% d’entre elles  MarchesPublicsPME, Conjoncture : subsistance de difficultés au niveau de la reprise 1 mois après le déconfinement
  • Alors que la France attaque la phase 2 du déconfinement, renouant avec de nouvelles libertés, la conjoncture économique reste une question épineuse. Fortement ébranlé par la crise sanitaire, Renault a dévoilé un vaste plan d'économies. Bruno Le Maire reçoit aujourd’hui les représentants syndicaux du site de Maubeuge et Jean-Dominique Senard, le PDG du Groupe Renault. Par ailleurs, le personnel hospitalier dans le cadre d’une opération intitulée "Les mardis de la colère", réclame des moyens.  France Culture, Economie : comment aborder la conjoncture sociale après l’épidémie ?
  • D’une façon globale, l’impact de la crise du Coronavirus sur l’activité économique nationale est de – 17 % à fin mai 2020 et pourrait revenir à – 12 % en juin, selon la nouvelle note de conjoncture économique mensuelle de la Banque de France. Il était de de – 32 % pendant la quinzaine de confinement de mars et de – 17 % pour le mois d’avril. Le taux de remplissage des carnets de commandes est certes à des niveaux très bas, reflétant les incertitudes liées à la reprise économique, mais ils ne se situe pas en dessous de celui constaté lors de la crise financière de 2008. La dépêche – le petit meunier : le média des acheteurs et vendeurs de grains, Economie | [Coronavirus Covid 19] Banque de France : la conjoncture économique s’améliore en mai en France | La dépêche – le petit meunier : le média des acheteurs et vendeurs de grains

Traductions du mot « conjoncture »

Langue Traduction
Anglais conjuncture
Espagnol coyuntura
Italien congiuntura
Allemand konjunktur
Chinois 衔接
Arabe ظرف
Portugais conjuntura
Russe стечение обстоятельств
Japonais 結膜
Basque koiuntura
Corse cungiunzione
Source : Google Translate API

Synonymes de « conjoncture »

Source : synonymes de conjoncture sur lebonsynonyme.fr

Conjoncture

Retour au sommaire ➦

Partager