La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « confiserie »

Confiserie

Définitions de « confiserie »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONFISERIE, subst. fém.

A.− Art de fabriquer des produits comestibles dont le sucre est un composant essentiel; commerce de ces produits. Confiserie industrielle; travailler dans la confiserie; substance employée en confiserie.
P. méton.
1. Atelier où l'on fabrique des confiseries ou endroit où elles sont vendues. Confiserie bien achalandée. − Mais il paraît que le malheur a été si brusque, et qu'on travaillait si fort, à la confiserie... − Oui, pour des baptêmes (Zola, La Terre,1887, p. 344).Il y avait une petite foire, dont la musique venait jusqu'à la salle : des loteries, des confiseries, des tirs (Malraux, L'Espoir,1937, p. 786).
2. Souvent au plur. Produit ou ensemble des produits de la confiserie. Quelques conversations particulières traînèrent (...) pendant tout le temps dont deux ou trois dames avaient besoin pour achever leur confiserie (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 87):
Cette tige, quand on y mordait, se rompait en fibres sucrées d'un goût vraiment agréable et plus fin que tout ce que j'avais goûté alors de confiseries et de sucreries. A. France, Le Petit Pierre,1918, p. 32.
B.− Usine où l'on prépare différents produits destinés à être conservés. Confiserie d'olives, de cornichons. Joseph Colin (...) fonde, en 1823, la première « confiserie de sardines ». Son exemple est imité et les usines de conserves de sardines vont se multiplier (L'Industr. des conserves en France,1950, p. 3).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃fizʀi]. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. 1. 1753 « art du confiseur » (Encyclop. t. 3); 2. av. 1866 « produit de l'art du confiseur » (Th. Gautier ds Lar. 19e). Dér. du rad. du part. prés. de confire; suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 42. Bbg. Pauli 1921, p. 95.

Wiktionnaire

Nom commun - français

confiserie \kɔ̃.fiz.ʁi\ féminin

  1. Secteur d’activité lié à la fabrication, au commerce de bonbons et autres produits confits.
  2. (Industrie) Lieu où l’on fabrique des sucreries, des friandises, des fruits confits.
  3. Lieu où l’on vend des sucreries, des friandises, des fruits confits.
  4. (Le plus souvent au pluriel) Bonbon ou autre produit confit.
    • Acheter des confiseries.
    • Se régaler de confiseries.
    • Tout comme le pain d’épice, les confiseries à base de miel ont traversé les siècles dans bien des pays du monde, chacun les adaptant en fonction des produits dont il dispose et de ses habitudes. — (Jacques Goût, 250 réponses aux questions d’un ami des abeilles, 2008)
  5. Entreprise qui prépare des olives pour la bouche, pour être mangées et non pour en faire de l'huile.
    • L'industrie agricole est représentée ici par une distillerie importante , une entreprise de détartrage et une confiserie d'olives. — (Annales de géographie, volume 63, page 429, Éd. A. Colin, 1954)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONFISERIE. n. f.
Art et commerce du confiseur. Il se dit aussi du Lieu où l'on confit et du Magasin de confiseur. Il se dit, au pluriel, de Ce qui est confit. Acheter des confiseries. Se régaler de confiseries.

Littré (1872-1877)

CONFISERIE (kon-fi-ze-rie) s. f.
  • Art du confiseur ; son atelier ; son magasin.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CONFISERIE. Ajoutez :
2Usine où l'on prépare les sardines pour les confire et conserver.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONFISERIE, s. f. l’art de faire des confitures de toutes les especes, & plusieurs autres ouvrages en sucre, comme biscuits, massepains, macarons, &c. Il semble que cet art n’ait été inventé que pour flatter le goût en autant de façons qu’il produit d’ouvrages différens. Il n’y a pas de fruits, de fleurs, de plantes, quelque bons qu’ils soient naturellement, à qui il ne puisse donner un goût plus flatteur & plus agréable. Il adoucit l’amertume des fruits les plus aigres, & en fait des mets délicieux. Il fournit aux tables des grands seigneurs leur plus bel ornement. La confiserie peut exécuter en sucre toutes sortes de desseins, de plans, de figures, & même des morceaux d’architecture considérables.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « confiserie »

Confire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De confire, avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « confiserie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
confiserie kɔ̃fizri

Évolution historique de l’usage du mot « confiserie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « confiserie »

  • Les merveilleuses découvertes de la chimie sont surpassées peut-être par la confiserie. Jadis toute drogue avait un goût particulier ; aujourd’hui, c’est le contraire. De Alexandre Pothey / Bonbons anglais
  • Un conservatoire vivant de la confiserie verra certainement bientôt le jour à Amboise. C'est un projet unique en France qui est l'oeuvre d'un confiseur tourangeau de 34 ans, Nicolas Viollet. France Bleu, Indre-et-Loire : unique en France, un conservatoire de la confiserie est en projet à Amboise
  • Le marché des ingrédients de confiserie a été segmenté sur la base du type en cacao et chocolat, ingrédients laitiers, hydrocolloïdes, émulsifiants, malts, huiles et shortenings, amidons et dérivés, édulcorants, arômes et autres, qui incluent les additifs et arômes de colorants alimentaires, fonctionnels systèmes et fruits et légumes. Le segment du cacao et du chocolat a dominé le marché des ingrédients de confiserie, en raison de la demande croissante des producteurs car il est commercialement viable, d’une demande abondante de chocolat, de diverses dimensions d’application non seulement dans la confiserie mais aussi dans l’industrie de la boulangerie et du développement de la technologie alimentaire et de la transformation des aliments. Instant Interview, Impact épidémique de COVID-19 sur Ingrédients de confiserie marchés [PDF] Inflation de l’industrie en 2020-2026 – Instant Interview
  • Si l’essentiel des confiseries est fabriqué « au chaudron » dans son atelier de Saint-Martin-sur-Oust, il a agencé un coin cuisine dans sa boutique de Malestroit (Morbihan), juste derrière la vitrine, pour détendre le caramel et façonner quelques sucettes devant les badauds. , Malestroit : A la confiserie Papo, des sucreries aux saveurs d'autrefois | Le Ploërmelais

Images d'illustration du mot « confiserie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « confiserie »

Langue Traduction
Anglais confectionery
Espagnol confitería
Italien confetteria
Allemand süßwaren
Chinois 糖果
Arabe الحلويات
Portugais confeitaria
Russe кондитерские изделия
Japonais お菓子
Basque gozogintza
Corse pasticceria
Source : Google Translate API

Synonymes de « confiserie »

Source : synonymes de confiserie sur lebonsynonyme.fr

Confiserie

Retour au sommaire ➦

Partager