Confident : définition de confident, confidente


Confident, confidente : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CONFIDENT, ENTE, subst.

A.− Celui, celle qui reçoit les confidences d'une personne. Être le (la) confident(e) favori(te), intime. Tout de suite nous devînmes confidents. En deux heures je connus tout de son âme (Céline, Voyage au bout de la nuit,1932, p. 444):
1. Disraëli aimait mieux encore voir Lady Blessington seule. Elle était devenue sa confidente et sa conseillère dans ses aventures amoureuses. Il lui disait tout, comme il avait aimé Henrietta, comment il l'avait fait recevoir à Bradenham par ses parents, ... Maurois, La Vie de Disraëli,1927, p. 90.
SYNT. Confident discret; confident de ses amours, de ses misères, des rêves, de mes peines, de mes tristesses; être le confident d'une dame, servir de confident; trouver un confident; prendre, ne pas prendre quelqu'un pour confident.
Rare. [En parlant d'une relation sans deuxième personne, avec soi-même, par l'entremise de l'art, de la nature, ...] Être le confident de soi-même. Enfin, il [Étienne] avait épousé la mer, elle était sa confidente et son amie (Balzac, L'Enfant maudit,1831-36, p. 392).La lune fut toujours la confidente de ceux qui pensent à autre chose qu'à gagner de l'argent (Alain, Propos,1933, p. 1120).
P. ext., THÉÂTRE. Confident de comédie, de tragédie; rôle de confident. Voltaire accepte... toutes les machines de Racine et de Corneille, les confidents, les grands prêtres, les princes et les princesses... (Taine, Philos. de l'art,t. 2, 1865, p. 328).
2. Il [M. Lavoine] tenait à merveille aussi les emplois de confidents, portait des messages, assignait des rendez-vous, nouait des intrigues. Duhamel, Chronique des Pasquier,Suzanne et les jeunes hommes, 1941, p. 225.
Emploi adj., rare :
3. ... Mais, parfois, un couple de danseurs jetait sur eux, en passant, un regard furtif, comme s'il eût été témoin discret et confident d'un mystère. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, L'Enfant, 1882, p. 682.
B.− P. méton., MOBILIER. Siège formé de deux ou trois fauteuils à dossier bas disposé en forme d'S, propre à une conversation discrète. Salon très brillamment meublé. Confidents de chaque côté (E. Labiche, Le Point de mire,1864, II, 2, p. 385).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃fidɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1450 confedens « qui se confie, confiant » (Monstrelet, Chron., II, 238, Soc. de l'Hist. de Fr. ds Gdf.) − xvieds Hug.; 2. 1555-59 plur. confidens « ceux qui accompagnent les chevaliers en champ clos » (Mém. de Du Bellay, Liv. 8, fo269 ds La Curne) − 1611, Cotgr.; 3. av. 1630 « celui qui reçoit les confidences de quelqu'un » (D'aubigné, Vie à ses enfants, XLII ds Littré). Empr. à l'ital. confidente, attesté dep. le xives. (au sens 3, dep. av. 1348, G. Villani; « sûr, fidèle » dep. av. 1363, M. Villani; « confiant » dep. av. 1364, Zanobi da Strata ds Batt.), lui-même empr. au lat. confidens, -entis, part. prés. de confidere (confier*). Fréq. abs. littér. : 658. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 205, b) 1 071; xxes. : a) 911, b) 646. Bbg. Gir. t. 2 Nouv. rem. 1834, p. 22. − Hope 1971, p. 182. − Wind 1928, p. 13, 179, 206.

Confident, confidente : définition du Wiktionnaire

Nom commun

confident \kɔ̃.fi.dɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : confidente)

  1. Celui, celle à qui l’on confie ses plus secrètes pensées.
    • […] ; il nous raconta, en effet, des choses dont le hasard l’avait rendu le confident, et qui leur donnaient un aspect tout nouveau. — (Stendhal, De l’Amour, 1822, 3e préface du 15 mars 1843)
    • […] ; c’était la confidente toute particulière de Marguerite, qui n’avait aucun secret pour elle, et l’on prétendait qu’au nombre des mystères qu’enfermait son incorruptible fidélité il y en avait de si terribles que c’étaient ceux-là qui la forçaient de garder les autres. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)
    • Derrière mon écran, il redevient Rio, mon sexfriend, mon sex-toy, mon amoureux virtuel et mon confident. — (Claire Delille, Talk Dirty to Me, Éditions Harlequin, 2017, chap. 16)
  2. (Théâtre) Personnage subalterne d’une tragédie ou d’une comédie à qui le ou les personnages principaux font leurs confidences.
    • Corasmin est un confident dans la tragédie de Zaïre. Céphise une confidente dans la tragédie d’Andromaque.
    • Cet acteur joue les confidents.
    • « Ma parole d’honneur, s’écria-t-il, tu me rends imbécile, tu me fais perdre la tête. Tu es là devant moi avec le sang-froid d’un confident de théâtre, et j’ai l’air de te donner le spectacle d’une farce tragique. » — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 197)
  3. (Mobilier) Sorte de siège double en forme de "S", réalisé de façon à ce que deux personnes puissent s’y asseoir côte-à-côte mais en étant orienté en sens contraire. Note : on appelle indiscret, le siège de même type pour trois personnes.

Forme de verbe

confidente \kɔ̃.fi.dɑ̃t\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe confidenter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe confidenter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe confidenter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe confidenter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe confidenter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Confident, confidente : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONFIDENT, ENTE. n.
Celui, celle à qui l'on confie ses plus secrètes pensées. Il était le confident de toute l'intrigue. J'étais le confident de ses peines. Il fut trahi par son confident. Confident discret. Sa plus chère confidente. En termes de Théâtre, il se dit de Certains personnages subalternes d'une tragédie ou d'une comédie à qui le ou les personnages principaux font leurs confidences. Corasmin est un confident dans la tragédie de " Zaïre ", Céphise une confidente dans la tragédie d' " Andromaque ". Cet acteur joue les confidents.

Confident, confidente : définition du Littré (1872-1877)

CONFIDENT (kon-fi-dant, dan-t') s. m.
  • 1Celui, celle à qui l'on fait la confidence de ses secrets, de ses pensées intimes. Apprends, ma confidente, apprends à me connaître, Corneille, Rodog. II, 2. Je te fis après lui mon plus cher confident, Corneille, Cinna, V, 1. Il faut que je l'attrape et que de ses desseins Je sois le confident pour mieux les rendre vains, Molière, l'Étour. II, 8. Elles avaient le roi pour confident, Sévigné, 390. C'est à vous de choisir des confidents discrets, Racine, Brit. I, 4. Une vieille femme qui était la confidente de ses amours, Fénelon, Tél. VIII. Malheureux confident d'un horrible secret, Voltaire, Fanat. IV, 5. Duroc, le plus réservé de tous, l'ami, le confident de l'empereur, disait hautement qu'il ne prévoyait pas d'époque à notre retour, Ségur, Hist. de Nap. VI, 2.

    Terme de théâtre. Personnage secondaire de la tragédie, et, en particulier, de la tragédie classique française, qui reçoit les confidences des principaux personnages ; par quoi le spectateur se trouve instruit des desseins et des événements. Les rôles de confidents, de confidentes forment un emploi à part. Dans leurs pièces de théâtre la plupart des confidentes sont des nourrices, Rousseau, Ém. I.

  • 2 Adj. Maxime est comme moi de ses plus confidents, Corneille, Cinna, I, 4. Surprendre les témoins les plus confidents de notre vie, Massillon, Tiéd. 1.

    Fig. et poétiquement. Rochers confidents de mes peines. Prêt à faire sur vous éclater la vengeance D'un geste confident de notre intelligence, Racine, Brit. III, 7.

HISTORIQUE

XVIe s. Avecques leurs plus confidens ils delibererent de marcher diligemment vers Paris, Lanoue, 585. Le Roy de Navarre persistant à vouloir que D'Aubigné lui servist de confident dans ses amours, D'Aubigné, Vie, XLII. Ce fut lors à remuer le mesnage des charges tant qu'il fut possible, à oster les confidens [partisans, affidés] de Bourbon et de Montmorency, D'Aubigné, Hist. I, 86. En cest equippage entrerent en camp conduits par leurs parrins, et accompagnez de leurs confidens, Du Bellay, M. 475.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « confident »

Étymologie de confident - Littré

Lat. confidens, part. présent de confidere (voy. CONFIER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de confident - Wiktionnaire

(XVIe siècle) De l’italien confidente, avec le sens de confiant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « confident »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
confident kɔ̃fida play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « confident »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « confident »

  • L'affaire du collier débute par un fait divers politique. A la demande de sa mère l’impératrice Marie-Thérèse, la reine Marie-Antoinette répudie de la cour le cardinal de Rohan ; secrètement épris de cette dernière, le grand aumônier a tout tenté pour regagner la considération de la souveraine. Sa détresse a alors attiré l’attention de Jeanne de Valois-Saint-Rémy, lointaine descendante du roi Henri II ; se faisant passer pour la comtesse de La Motte, une soit-disant confidente de Marie-Antoinette, cette dernière propose au cardinal de lui servir d’intermédiaire pour reprendre contact avec la reine. AlloCiné, Lupin sur Netflix : le collier de la reine Marie-Antoinette existe bel et bien ! - News Séries à la TV - AlloCiné
  • 2017 -- Chung Yoo-ra, la fille de Choi Soon-sil, confidente de longue date de la présidente Park Geun-hye au centre du scandale politique qui secoue la nation, est arrêtée au Danemark par la police locale. Chung, ancienne membre de l'équipe nationale d'équitation, est suspectée d'avoir reçu des avantages illégaux de l'université féminine Ewha, concernant son admission et ses affaires académiques, en profitant des liens de sa mère avec la présidente. Agence de presse Yonhap, Un jour dans l'histoire de la Corée | AGENCE DE PRESSE YONHAP
  • Psychologiquement, la séparation s'est très mal passée pour tout le monde, mais maintenant cet épisode douloureux est derrière eux. Karim aussi est passé à autre chose, il a une nouvelle compagne. Elle est une ancienne amie de Manue et a même été sa confidente, ce qui a suscité encore une fois de vives tensions... France Culture, Epilogue - Ép. 7/7 - La Séparation
  • Brigitte et Emmanuel Macron en deuil : ils ont perdu un confident Gala.fr, Brigitte et Emmanuel Macron en deuil : ils ont perdu un confident - Gala
  • Ovide a tort. C'est dans le malheur que tu compteras de nombreux amis. Être le confident du bonheur exige des vertus plus rares. De André Maurois / De la conversation
  • On peut chercher dans Dieu le complice et l'ami qui manquent toujours. Dieu est l'éternel confident dans cette tragédie dont chacun est le héros. De Charles Baudelaire / Journaux Intimes
  • Un piano doit être un ami, c'est-à-dire un confident qui essuie nos rages. De Félix Leclerc / Le calepin d'un flâneur
  • Les larmes méprisent leur confident sinon j'aurai pleuré, car pleuré c'est être consolé. De Massa Makan Diabaté / Une hyène à jeûn
  • Je parle beaucoup au hasard : c'est mon plus cher confident. De Alfred de Musset / Fantasio
  • Les larmes méprisent leur confident. De René Char / Commune présence

Images d'illustration du mot « confident »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « confident »

Langue Traduction
Corse cunfidu
Basque konfiantzazko
Japonais 腹心
Russe доверенное лицо
Portugais confidente
Arabe المقربين \ كاتم السر
Chinois 知己
Allemand vertraute
Italien confidente
Espagnol confidente
Anglais confidant
Source : Google Translate API

Synonymes de « confident »

Source : synonymes de confident sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « confident »



mots du mois

Mots similaires