La langue française

Confinement

Sommaire

  • Définitions du mot confinement
  • Étymologie de « confinement »
  • Phonétique de « confinement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « confinement »
  • Citations contenant le mot « confinement »
  • Images d'illustration du mot « confinement »
  • Traductions du mot « confinement »
  • Synonymes de « confinement »

Définitions du mot confinement

Trésor de la Langue Française informatisé

CONFINEMENT, subst. masc.

[Correspond à confiner2]
A.− Vieilli. Isolement (d'un prisonnier) :
1. Les quatre familles intéressées écrivirent à la cour pour solliciter la déposition, le confinement dans une forteresse, de l'homme convaincu de tant de désordres. Gobineau, Les Pléiades,1874, p. 219.
B.− Fait d'être retiré; action d'enfermer, fait d'être enfermé (dans des limites étroites). Ma pensée reste captive entre Claire et moi, (...) et je vais dans le jardin pour échapper à ce confinement de la tendresse (Chardonne, Claire,1931, p. 203):
2. Jean-Jacques et Thérèse [logeaient] au quatrième. Il se trouva heureux. Il avait le goût du confinement. Il y avait en lui aussi, entre tant de personnages, un petit bourgeois rêveur et gourmand qui aimait ses pantoufles et les petits plats. Guéhenno, Jean-Jacques,En marge des « Confessions », 1948, p. 294.
Spéc. ,,Interdiction faite à un malade de quitter la chambre`` (Méd. Biol. t. 1 1970). Le confinement à la chambre (A. Arnoux, Zulma l'infidèle,1960, p. 11).
C.− BIOL. Maintien d'un être vivant (animal ou plante) dans un milieu de volume restreint et clos.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃finmɑ ̃]. Ds Ac. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1481 « terrain confiné » (Ordonnance, XVIII, 630 ds Bartzsch, p. 34), attest. isolée; 2. 1579 « emprisonnement » (Fauchet, Antiquitez, IV, 11 ds Hug.) − début xviies., ibid., repris au xixes. comme terme de dr. pénal (Besch. 1845 : Confinement [...] Peine de l'isolement en grand usage dans les États-Unis). Dér. de confiner2*; suff. -ment1*; le terme de dr. pénal, peut-être sous l'infl. de l'anglo-amér. (solitary) confinement (cf. 1801, Crèvecœur, Voyage dans la Haute Pensylvanie, t. 3, p. 53, 237, 238). Fréq. abs. littér. : 11.

Wiktionnaire

Nom commun

confinement \kɔ̃.fin.mɑ̃\, \kɔ̃.fi.nə.mɑ̃\ masculin

  1. (Didactique) Action de confiner quelque chose ou quelqu’un ; résultat de cette action.
    • Tout condamné aux travaux forcés à perpétuité subira un confinement solitaire d'un mois à son entrée dans la maison de force, et de quinze jours tous les ans, à l'époque que déterminera le conseil d'administration de la prison. — (Article 13 du Projet de Code pénal belge, par J. J. Haus, Gand : chez la Veuve L. de Busscher-Braeckman, 1836, page 3)
    • Le défaut d'exercice, le confinement dans une atmosphère très-limitée, sont des causes d’affaiblissement de l’organisme, et par suite des causes prédisposantes de la tuberculose. — (Alphonse Laveran, Traité des maladies et épidémies des armées, Paris : chez G. Masson, 1875, page 323)
    • Ces faits prouvent que, dans certaines conditions de confinement, le principe cholérique peut conserver, durant plusieurs mois peut-être, à l'état latent, une sorte de vitalité qui se révélera au contact de l'air. — (Le choléra, étiologie et prophylaxie […]: Exposé des travaux de la Conférence sanitaire internationale de Constantinople, mis en ordre par A. Fauvel, Paris : chez J.-B. Baillière & fils, 1868, page 241)
    • C’est ce que nous continuerons à faire demain, en relisant un merveilleux ouvrage de Georges Perec, Espèces d’espace, la bible du confinement. — (Michel Eltchaninoff, « Carnet de la drôle de guerre », newsletter de Philosophie Magazine, le 21 mars 2020.)
  2. (Par extension) Procédure de sécurité visant à protéger des personnes dans des espaces clos afin d’éviter, un contact avec un nuage nocif (de gaz ou radioactif), ou la propagation d’une maladie infectieuse.
    • Brüder répéta ses instructions, mais c'était inutile, elle savait qu'il avait raison. Face à une pandémie potentielle, le confinement total était la seule solution viable. — (Dan Brown, Inferno, Jean-Claude Lattès, 2013)
    • Dès le Moyen Âge, l’homme avait trouvé un moyen très efficace de lutter contre les pandémies : l’isolement ou le confinement, principe qui est encore très utilisé de nos jours. — (Isabelle Tovena-Pecault, Maîtriser les risques industriels de contamination, Éditions Lavoisier (Tec & Doc), 2014, page 1)
    • Face à ses concitoyens jugés "indisciplinés" quant aux mesures de "distanciation sociale", le président Emmanuel Macron doit trancher la lourde question d'un éventuel confinement obligatoire de toute la population. Et cela pour une longue durée, comme l'ont déjà décidé l'Italie ou l'Espagne. — (« Situation grave en France, parcs et jardins fermés à Paris… le point sur le coronavirus », site de Paris Match (www.parismatch.com), le 16 mars 2020)
  3. (Sécurité nucléaire) Maintien de matières radioactives à l’intérieur d’un espace déterminé grâce à un ensemble de dispositions visant à empêcher leur dispersion en quantités inacceptables au-delà de cet espace.
    • Divers phénomènes peuvent conduire à la perte du confinement ou de la protection radiologique ou à la perte de la sous-criticité : […]. — (Jean-Christophe Niel, Transport des matières radioactives. Sûreté et réglementation, Techniques de l'Ingénieur, n° BN 3 845, janvier 2001, page 3)
    • En outre, contrairement à celui de Tchernobyl, ils sont munis d'une enceinte de confinement, qui restreindrait le relâchement de la radioactivité en cas d'accident grave. — (Bernard Bonin, Étienne Klein & Jean-Marc Cavedon, Moi U235, atome radioactif, Éditions Flammarion, 2001)
  4. (Sécurité nucléaire) (Par extension) Ensemble des dispositions prises pour assurer ce maintien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CONFINEMENT (kon-fi-ne-man) s. m.
  • 1Action de confiner, de reléguer.
  • 2 Terme de droit criminel. La peine de l'isolement dans les prisons.

HISTORIQUE

XVIe s. Par degradation d'honneur, confiscation d'estat, de biens, et confinement que l'on appelle mort civile, Carloix, II, 6. C'est une gehenne et lieu de tourments ou un confinement où les ames sont releguées, Amyot, De la tranq. d'âme, 39. Fut condamné à mort, qui luy fut neantmoins eschangée par la douceur de l'empereur en un confinement de religion et monastere, Pasquier, Recherches, liv. II, p. 41, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « confinement »

Du latin confinis, qui a la même limite, de cum, et finis, fin, frontière
Mot dérivé de confiner avec le suffixe -ment
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Substantif dérivé de confine (« serrer, limiter ») avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Confiner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « confinement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
confinement kɔ̃finœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « confinement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « confinement »

  • La création, comme la vie, est par définition un processus hors équilibre qui nécessite un certain degré de confinement. De Pierre Joliot / La recherche passionnément
  • A dix kilomètres de là, une armée de cosmonautes est aussi à l'œuvre. La salle des fêtes de Saint-Etienne-du-Rouvray s'est transformée en centre de tests. La scène fait désormais office de réserve de visières, blouses, écouvillons… Oksana, 27 ans, a appelé le matin pour l'après-midi même, alors que le laboratoire ne lui proposait un rendez-vous que deux jours plus tard. Cécile, elle, est venue avec son mari et ses garçons, Marley, 2 ans et Noah, 7 ans. « Je m'inquiète plus aujourd'hui qu'avant le confinement. Non, ce n'est pas terminé, comme on l'entend partout. Le virus est là, malgré tout », tranche la trentenaire. D'ailleurs, quand on demande aux médecins combien de temps le centre restera ouvert, ils répondent : « Le temps qu'il faudra ! » leparisien.fr, Covid en Normandie : «Je m’inquiète plus aujourd’hui qu’avant le confinement» - Le Parisien
  • Le confinement a fait exploser les paiements numériques, par carte sans contact ou téléphone mobile, au détriment de la circulation de cash (ce qui n’empêche pas les billets d’avoir été en même temps thésaurisés sous les matelas). Une méfiance sur le risque de contamination au Le Figaro.fr, Le confinement stimule les chantiers de monnaies numériques
  • Pour Mathilde*, étudiante à Metz (Moselle), ces derniers mois ont tout bouleversé. Le stage de la femme de 23 ans, qui s'apprête à devenir éducatrice de jeunes enfants, est annulé juste avant le confinement. Du jour au lendemain, elle se retrouve inactive. Sans perspective. « J'ai été confinée seule dans un studio. […] Je passais mes journées en webcam avec ma compagne (NDLR : distante de plusieurs centaines de kilomètres), mais elle a repris le travail en mai, à la première phase de déconfinement. Moi, j'avais rendu mon mémoire de fin d'études, donc je n'avais plus rien à faire, plus aucun objectif », témoigne-t-elle. leparisien.fr, Après le confinement, la «deuxième vague» psychologique est bel et bien là - Le Parisien
  • Le confinement a permis aux patients diabétiques de prendre conscience des avantages de la télémédecine pour leur pathologie. Les études scientifiques le confirment. Les industriels sont prêts. Les Echos, Diabète : les vertus de la télémédecine mises en lumière par le confinement | Les Echos
  • Pendant le confinement, nous sommes nombreux à avoir mal dormi, fait beaucoup de cauchemars, à s’être retrouvé avec un rythme complètement décalé… Pour mesurer l’impact de la pandémie Covid-19 sur nos habitudes de sommeil et les rythmes circadiens, une grande enquête a été lancée à laquelle vous pouvez participer. France Bleu, Participez à l'enquête, "Comment le Covid-19 et le confinement ont-ils changé nos habitudes de sommeil"
  • Même s'ils sont encore prudents, les Français, avec la fin progressive du confinement depuis le 11 mai, ont repris le chemin des commerces. leparisien.fr, Reprise de la consommation en mai, avec la fin du confinement - Le Parisien
  • Chaque jour, France Bleu Périgord s'intéresse à une entreprise de Dordogne qui fait face à la crise du coronavirus. Ce mardi, gros plan sur la robinetterie Ayor, à Marsac-sur-l'Isle qui avait anticipé le confinement France Bleu, La relance éco en Dordogne : la robinetterie Ayor avait anticipé le confinement
  • Dans son discours devant les membres de la convention citoyenne ce lundi 29 juin, le président de la République a expliqué que le confinement avait démontré les limites de la décroissance pour limiter les émissions. Franceinfo, Le confinement a-t-il fait baisser les émissions de gaz à effet de serre de seulement 8% en France, comme l’affirme Emmanuel Macron ?
  • Présenté comme un retour à la « vie normale », le déconfinement a également signé le retour du bruit, notamment dans les grandes agglomérations. Selon Bruitparif, l’organisme chargé de mesurer les nuisances sonores, l’Ile-de-France avaient enregistré pendant le confinement une diminution de 60 à 90 % des émissions sonores. Depuis, les nuisances sonores sont reparties à la hausse début avril, sans toutefois revenir à la normale. Le Monde.fr, Le confinement a-t-il changé votre rapport au bruit ? Racontez-nous

Images d'illustration du mot « confinement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « confinement »

Langue Traduction
Anglais confinement
Espagnol confinamiento
Italien confinamento
Allemand beschränkung
Chinois 禁闭
Arabe الحجز
Portugais confinamento
Russe лишение свободы
Japonais 監禁
Basque inkomunikazio
Corse confinement
Source : Google Translate API

Synonymes de « confinement »

Source : synonymes de confinement sur lebonsynonyme.fr
Partager