La langue française

Canapé

Définitions du mot « canapé »

Trésor de la Langue Française informatisé

CANAPÉ, subst. masc.

A.− Siège à dossier, pourvu d'accoudoirs, où plusieurs personnes peuvent s'asseoir, pouvant aussi servir de lit de repos pour une personne. Canapé de cuir, de velours; canapé circulaire; se coucher, s'étendre sur un canapé :
1. Nous passâmes une heure ensemble, assis sur le même canapé, dans une grande pièce de la villa où il [Roosevelt] s'était installé. De Gaulle, Mémoires de guerre,1956, p. 79.
P. métaph. Un roc qu'on appelle le Canapé (E. et J. de Goncourt, Journal, 1860, p. 806); des canapés d'herbes (Hugo, Les Chansons des rues et des bois,1865, p. 54):
2. Parfois je m'étendais au creux d'un canapé de roches, capitonné de mousses dorées... A. Arnoux, Écoute s'il pleut,1923, p. 36.
P. ext.
1. HIST. Le canapé des doctrinaires, la faction du canapé. ,,Sous la Restauration, (...) nom que l'on donnait aux doctrinaires, à cause que l'on disait qu'ils formaient une coterie si peu nombreuse qu'elle tenait sur un canapé`` (Littré).
2. Groupe très restreint de personnes soucieuses de demeurer entre elles. Un canapé d'hommes d'esprit :
3. Quoiqu'une Revue édifiante et de salon, le Correspondant, et le petit canapé qui la compose, en fasse son affaire [du renom de MmeSwetchine] depuis quelque temps... ils sont encore nombreux en France ceux qui ne savent pas même la première syllabe de ce nom... Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 1, 1863-69, p. 310.
B.− [P. anal. de forme] ART CULIN. Tranche de pain de mie taillée en rectangle, frite ou grillée, dont l'épaisseur et la grandeur varient suivant le mets qu'elle doit supporter. Canapés pour hors-d'œuvre. Canapé d'anchois, de caviar, de foies de raies (Les Gdes heures de la cuis. fr., Grimod de la Reynière, 1838, p. 157); filets de bécasses en canapé (A. Viard, Le Cuisinier royal,1831, p. 246):
4. Il y avait des bêtes encore plus horribles : leur corps était fait d'une tranche de pain grillé comme on en met en canapé sous les pigeons; ... Sartre, La Nausée,1938, p. 82.
Prononc. et Orth. : [kanape]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1648 [date de composition; impr. 1666] « large siège à dossier, où peuvent s'asseoir plusieurs personnes » (Voy. de Monconys, t. II, p. 84 ds Gay); 1787 art culin. (Fér. Crit. : Canapé [...] Petit pain garni de cornichon, d'anchois, etc.). Altération, avec changement de sens, de l'a. fr. conopé « rideau de lit » ca 1180 (Rom. d'Alexandre ds DG) 1508-17 canope (Fossetier, Chron. Marg., ms. Brux. 10510, fo133 rods Gdf.), encore en fr. mod. terme d'hist. anc. au sens de « moustiquaire » (Lar. 20e); l'a. fr. conopé est issu du lat. conopeum, conopium proprement « moustiquaire » d'où « sorte de lit entouré d'une moustiquaire » (Varron, Rust., 2, 10, 8 ds TLL s.v., 346, 30); forme dissimilée canopeia ds Properce, 3, 11, 45 (var.), ibid., 346, 33; lat. médiév. canapeum, xives. (Glossar. Provinc. Lat. ex Cod. reg. 7657 ds Du Cange t. 2, p. 72a). Le lat. est empr. au gr. κ ω ν ω π ε ι ̃ ν « moustiquaire » dér. de κ ω ́ ν ω ψ « moustique ». L'hyp. d'un empr. par l'intermédiaire de l'ital. canapè « sorte de lit » (FEW t. 2, 1, p. 1057b) fait difficulté quant à la chronol., l'ital. étant post. (xviie-xviiies. Salvini ds Batt.) au fr. et lui étant au contraire empr. (DEI). Fréq. abs. littér. : 1 021. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 091, b) 2 071; xxes. : a) 2 339, b) 893. Bbg. Meier (H.). Französisch canapé und cidre. Neueren (Die) Sprachen. 1953, t. 43, pp. 182-185.

Wiktionnaire

Nom commun

canapé \ka.na.pe\ masculin

  1. (Mobilier) Sorte de siège long à dossier, où plusieurs personnes peuvent être assises ensemble et qui peut servir aussi de lit de repos.
    • Je t’assure, Suzanne, ils feront très bien dans ta salle de séjour, ces fauteuils et ce canapé, bon il est un peu cra-cra, mais tu le recouvres d’un drap fleuri et te voilà vraiment chez toi ! — (Christine Cotaz-Bertholet, Lettres à Talitha, 1996)
    • Victor prit son téléphone, shoota quelques objets, son canapé, sa psyché, son tapis de course et, depuis son balcon en saillie, il immortalisa la ville repoussant la lumière qui l’orangeait. — (Bertrand Latour, La deuxième vie de Victor Hurvoas, Le Passage éditions, 2015, chap.5)
  2. (Par analogie) Tranche de pain sur laquelle on dispose certains mets.
    • Un canapé de bécasses.
    • Perdreaux sur canapé.
  3. (Décorations) (Familier) Demi-nœud.
    • Les décorations, lorsqu'elles sont portées sur une tenue civile, une veste par exemple, revêtent des formes réduites à un simple ruban pour les grades de chevaliers, ou de « rosette », ou de « rosette sur canapé » (le « canapé » étant un ruban argenté ou doré mis sous la rosette) lorsque les grades sont supérieurs — (Histoire des décorations et Médailles, [1])

Forme de verbe

canapé \ka.na.pe\

  1. Participe passé masculin singulier de canaper.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CANAPÉ. n. m.
Sorte de siège long à dossier, où plusieurs personnes peuvent être assises ensemble et qui peut servir aussi de lit de repos. Un canapé de velours. Se coucher, s'étendre sur un canapé. Par analogie, il désigne, en termes de Cuisine, une Tranche de pain sur laquelle on dispose certains mets. Un canapé de bécasses. Perdreaux sur canapé.

Littré (1872-1877)

CANAPÉ (ka-na-pé) s. m.
  • 1Grand siége à dossier où plusieurs personnes peuvent s'asseoir et qui peut aussi servir de lit de repos. … Un fauteuil m'embarrasse ; Un homme là dedans est tout enveloppé ; Je ne me trouve bien que dans un canapé, Regnard, Distrait, III, 2. Le roi donna l'exemple : il se priva de toutes ces tables d'argent, de ces candélabres, de ces grands canapés d'argent, qui étaient des chefs-d'œuvre de ciselure des mains de Ballin, Voltaire, Louis XIV, 30.

    Sous la Restauration, le canapé, nom que l'on donnait aux doctrinaires, à cause que l'on disait qu'ils formaient une coterie si peu nombreuse qu'elle tenait sur un canapé.

  • 2Chaise de bois à l'usage du raffineur de sucre.

HISTORIQUE

XVIe s. Entre les precieux conopées, entre les courtines dorées, Rabelais, Pant. III, 15.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CANAPÉ, s. f. longue chaise à dos, sur laquelle plusieurs personnes peuvent s’asseoir, & même se coucher.

Canapé, s. m. en terme de Raffineur de sucre, est une espece de chaise de bois sur laquelle on met le bassin, lorsqu’il est question de transporter la cuite du rafraîchissoir dans les formes : deux des montans sont un peu plus élevés que les autres, pour empêcher le bassin de répandre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « canapé »

Bas-lat. canapeum, par corruption du grec ϰωνωπεῖον, lit garni de rideaux pour écarter les cousins, de ϰώνωψ, cousin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin conopeum (« moustiquaire, lit entouré d’une moustiquaire »). Le sens a évolué vers celui de rideau, canopé en vieux français, conopée, canopée, avant d’évoluer encore pour devenir canapé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français canapé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « canapé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
canapé kanape

Évolution historique de l’usage du mot « canapé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « canapé »

  • Ce con de Ouille a balancé d’la vodka sur l’canapé pour éteindre le feu ! De Jean-Marie Poiré / Extrait des dialogues des Visiteurs 2 Les couloirs du temps (1998) Jean-Pierre mari de Béatrice
  • Lorsque tu as le cul entre deux chaises, achète-toi un canapé ! De Smaïn
  • Depuis deux mille ans, Jésus se venge sur nous de n'être pas mort sur un canapé. De Emil Michel Cioran / Syllogismes de l’amertume
  • J’ai un bon moyen pour juger mes employeurs : ils sont civilisés s’ils ont un chat sur le canapé et un petit ours sur le lit. De Concha Suares
  • En l’homme qui est vautré depuis trente ans sur le canapé avec sa bouteille de bière se cache peut-être un immortel génie. De Michaël Krüger / Histoires de famille
  • Somme toute, nous copions aujourd'hui les fauteuils et les canapés du temps de Louis XIV et de Louis XV, c'est très bien. Si nous imitions quelques-uns des hommes qui s'asseyaient dessus, ce serait mieux. De Emile Deschamps / Etudes françaises et étrangères
  • Fin de partie ? Pas vraiment puisque l’objectif de Fenn était loin d’être, uniquement, d’attiser l’instinct vénal de ses congénères, même s’il y est magistralement parvenu tout de même. En imaginant cette chasse au trésor, l’homme, aujourd’hui âgé de 89 ans, voulait avant tout pousser ses contemporains à sortir de leur canapé, partir à l’aventure et, se faisant, à la découverte de splendeurs de la nature… Un hymne à la vie en même temps qu’un appel au mouvement, version US, que des milliers de chercheurs d’or ont entendus, quittant parfois job, famille et confort domestique pour se consacrer entièrement à leur quête. Certains y ont d’ailleurs laissé la vie. Un tarif assez exorbitant pour une bouffée d’espoir, fut-elle énorme. Mais rien que de très ordinaire, me direz-vous, pour des hommes et des femmes issus d’un peuple de pionniers : bienvenue dans l’Ouest américain ! , Insolite | Les Rocheuses et le canapé
  • Avec le confinement et son télétravail corollaire s’est développée une horizontalisation massive des pratiques professionnelles. Par « horizontal », il ne faut pas entendre ici une fin soudaine de toute verticalité dans les processus de décision, mais une tendance épidémique à travailler en position couchée, sur son lit ou son canapé. Le Monde.fr, Salarié sur canapé ou le travailleur horizontal
  • Inspiration : 15 canapés pour booster son salon IDEAT, Télé-travail : JaK Studio invente le canapé-lit qui se transforme en bureau fermé
  • Pour les amateurs de plein air et de grands espaces, le dépaysement est aussi possible. Ils peuvent partir à la découverte du Taj Mahal, en Inde, aux temples de Bagan, en Birmanie, en passant par le temple péruvien du Machu Picchu. La nature et ses merveilles sont aussi à explorer depuis son canapé. Le Grand Canyon, via la Google Street View Treck, le camp de base Sud de l’Everest et la plus grande grotte naturelle du monde Hang Sơn Đoòng au Vietnam sont accessibles à tous. Boursorama Lifestyle, Profiter de visites culturelles depuis son canapé - Boursorama Lifestyle
  • Chez l’une des femmes, ils ont mis la main sur 51 700 euros en billets. La somme était cachée dans le dossier du canapé. , Yvelines. L'escroc avait caché 51 700 euros dans le canapé | 78actu

Images d'illustration du mot « canapé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « canapé »

Langue Traduction
Anglais sofa
Espagnol sofá
Italien divano
Allemand couch
Portugais sofá
Source : Google Translate API

Synonymes de « canapé »

Source : synonymes de canapé sur lebonsynonyme.fr

Canapé

Retour au sommaire ➦

Partager