La langue française

Coloris

Sommaire

  • Définitions du mot coloris
  • Étymologie de « coloris »
  • Phonétique de « coloris »
  • Évolution historique de l’usage du mot « coloris »
  • Citations contenant le mot « coloris »
  • Images d'illustration du mot « coloris »
  • Traductions du mot « coloris »
  • Synonymes de « coloris »

Définitions du mot « coloris »

Trésor de la Langue Française informatisé

COLORIS, subst. masc.

A.− Façon d'utiliser, d'agencer les couleurs et, p. méton, l'effet obtenu. Coloris au pochoir (cf. Ch.-L. Carabelli, [Lang. de l'impr.]). Coloris mode (Catal. de jouets [Magasins des Trois-Quartiers], 1936).
Spéc., PEINT. (cf. couleur I A 3).Vous savez que chaque artiste a son style (...). Si c'est un peintre, il a son coloris, riche ou terne, ses types préférés, nobles ou vulgaires, ses attitudes, sa façon de composer (Taine, Philos. de l'art, t. 1, 1865, p. 2).Ce qui fait dans un tableau la beauté du coloris, ce n'est ni la variété, ni la richesse des tons isolés, c'est leur harmonie (G. Séailles, Eugène Carrière, essai de biographie psychologique,1911, p. 56):
1. Le grand Margaritone n'avait en sa possession qu'un petit nombre de couleurs, et il les employait dans toute leur pureté, sans jamais rompre les tons. Il en résulte que son coloris offre plus de vivacité que d'harmonie. A. France, L'Île des pingouins,1908, p. 149.
SYNT. a) Coloris + adj. Coloris chaud, dominant, éteint, frais, léger, sobre, tendre, violent. b) Subst. + coloris. Beauté, délicatesse, éclat, force, justesse, raffinement, splendeur du coloris.
B.− P. métaph. ou au fig.
1. MUS. Effet résultant de l'emploi des instruments, des sons, des timbres. Coloris harmonique, instrumental, musical :
2. ... tantôt [c'est] l'emploi de registres inaccoutumés qui, en altérant les timbres, fournit le coloris intense de la plupart des pièces descriptives [de Debussy]... A. Cortot, La mus. fr. de piano,1930, p. 14.
3. Employés en soli, et accompagnés, souvent par des timbres de nature différente, (...) flûtes, hautbois, cor anglais, bassons apporteront leur note picturale bien personnelle et constitueront une source de grande variété dans le coloris orchestral. Arts et litt. dans la société contemp., 1935, p. 3812.
2. LITT. Tonalité générale d'une œuvre. Poésie, différente dans ses coloris, selon les mœurs et la nature dont elle réfléchissoit les teintes (Chateaubriand, Essai sur les Révolutions,t. 1, 1797, p. 330):
4. Plus je vis, plus je vois que dans notre affaire Molière seul est classique. Son coloris est déplaisant pour moi, mais la force du comique et le bon sens me ramènent à lui. Stendhal, Journal,t. 5, 1801-18, p. 90.
5. ... tout mon être, mes sens et mon intelligence me portent à admirer l'œuvre (...) que je vais analyser [Germinie Lacerteux]. Je trouve en elle les défauts et les qualités qui me passionnent (...) une audace large et superbe, une vigueur extrême de coloris et de pensée... Zola, Mes haines,1866, p. 55.
Spéc. [En parlant du style d'une œuvre, d'un auteur et p. oppos. à la banalité, à la fadeur] Éclat. La chartreuse de Parme. − Il y a du coloris, une atmosphère. Mais le livre est surchargé d'intrigues embrouillées (Barrès, Mes cahiers,t. 10, 1913-14, p. 64):
6. Le vers de M. de Bornier est avant tout scénique et clair, solide et bien rimé. Faut-il dire qu'il lui manque parfois l'image, le coloris dans l'expression, et un peu du bruissement de ces belles ailes d'or qui couronnent le casque du bon Gérard? A. Daudet, Pages inédites de critique dramatique,1897, p. 53.
C.− P. ext. Teinte :
7. Il existe une analogie frappante entre le jeu des rayons de lumière et le jeu de nos passions. Les passions donnent un coloris différent aux événemens de la vie, suivant les périodes que nous parcourons; les rayons de lumière donnent une couleur différente aux objets, suivant que la texture de leurs élémens... Chênedollé, Journal,1833, p. 185.
8. C'est ce rebondissement des ondes lumineuses sur les corps mats qui donne à toute chose son coloris propre. Boigey, La Science des couleurs et l'art du peintre,1923, p. 3.
1. En partic.
a) [En parlant d'un être humain] Les couleurs du visage (cf. couleur I A 1). Un visage d'un ovale à rendre fou Raphaël, un teint d'un coloris délicieux, des teintes bien fondues, veloutées (Balzac, Un Début dans la vie,1842, p. 370).Un visage au frais coloris (Colette, La Maison de Claudine,1922, p. 29).
[P. oppos. à la pâleur (cf. couleur I B 1)] Un léger coloris venait ranimer ses traits abattus (P. de Kock, Zizine,1836, p. 54).Un tressaillement dans la face, la plus légère touche de coloris ajoutée par un sentiment (Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes,1846, p. 419).
b) [En parlant de la végétation (cf. couleur I B 1)] Le coloris de la végétation (Michelet, Sur les chemins de l'Europe,1874, p. 165).Les plantes attirent les insectes par des coloris et par des encens (Cocteau, Bacchus,1952, II, 6, p. 126).
2. Au fig. (cf. couleur III). Ce coloris pernicieux dont la passion embellit le vice (MmeCottin, Claire d'Albe,1799, p. 188):
9. ... il [Rousseau] a su, comme l'a dit Byron, donner à la folie l'apparence de la beauté, et recouvrir des actions ou des pensées d'erreur avec le céleste coloris des paroles. Sainte-Beuve, Causeries du lundi,t. 2, 1851-62, p. 30.
10. Il est vrai, les événements prennent, au long du chemin, quand on se retourne, un coloris curieux, un air d'entente avec nous. Chardonne, Le Chant du Bienheureux,1927, p. 50.
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. colorifique. Qui produit une (des) couleur(s). Tout ce qu'une couleur gagne en lumière, elle le perd en énergie colorifique, et la preuve, c'est qu'à force de lumière elle irait s'évanouir dans le blanc (Ch. Blanc, Gramm. des arts et du dessin, 1876, p. 566). Attesté ds Ac. compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e, Lar. 20e, Littré, Guérin, Quillet 1965.
Prononc. et Orth. : [kɔlɔ ʀi]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1615 (E. Binet, Essay sur les Merveilles de nature d'apr. L. Tolmer ds Fr. mod., t. 14, p. 284). Empr., avec substitution de suff., à l'ital. colorito, terme de peint. dep. fin xve-début xvies. (L. de Vinci ds Batt.), part. passé substantivé de colorire « colorer », dér. de colore (couleur*). Fréq. abs. littér. : 165.
DÉR.
Colorisation, subst. fém.a) Apparition d'une couleur; changement de couleur dans une substance. Nous ne nous étendrons pas davantage ici sur les phénomènes innombrables de la colorisation (Nouv. manuel complet du fabricant de couleurs,t. 1, 1884, p. 25 [encyclop. Roret]).b) Application de couleurs. Colorisation électromagnétique (cf. la plupart des dict. gén.). c) Musique (cf. coloris B). Nous donnons ici, pour les artistes (...) le système de la colorisation (C. Durutte, Esthétique mus.Résumé élémentaire de la technie harmonique, 1876, p. 396). [kɔlɔ ʀizasjɔ ̃]. 1resattest. a) 1690 pharm. (Fur.), b) 1741 « coloration » (P. Yves André, Essai sur le Beau d'apr. L. Tolmer ds Fr. mod., t. 14, p. 299); dér. irrég. de coloris (*coloriser n'étant pas attesté), suff. -(a)tion*.
BBG. − Gohin 1903, p. 367. − Hope 1971, p. 281. − Lemagny (J. C.). B. Bibl. Fr. Bbg. 1969, pp. 412-414.

Wiktionnaire

Nom commun

coloris \kɔ.lɔ.ʁi\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. Effet qui résulte du mélange et de l’emploi des couleurs dans les tableaux.
    • Coloris frais, chaud, vigoureux, tendre, vif.
    • Le coloris d’un tableau.
    • La beauté, la perfection, la vigueur du coloris.
    • Ce tableau pèche par le coloris.
  2. (Par extension) Coloration du visage, des fruits.
    • Le coloris des joues, d’une pêche.
  3. (Figuré) Ce qui est haut en couleur.
    • Ce style manque de coloris.
    • Beethoven, César Franck, ont l’un et l’autre un coloris passionné. — (Maurice Clerjot, Essai de philosophie instrumentale: l’art du violon, 1907)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COLORIS. n. m.
Effet qui résulte du mélange et de l'emploi des couleurs dans les tableaux. Coloris frais. Coloris chaud, vigoureux. Coloris tendre, vif. Le coloris d'un tableau. La beauté, la perfection du coloris. La vigueur du coloris. Ce tableau pèche par le coloris. Par extension, il se dit des Couleurs du visage, des fruits. Le coloris des joues, d'une pêche. Il s'emploie aussi figurément, en parlant du Style et des pensées. Ce style manque de coloris.

Littré (1872-1877)

COLORIS (ko-lo-ri) s. m.
  • 1Partie de la peinture par laquelle on donne aux objets qu'on peint la couleur qui leur convient. Ce tableau pèche par le coloris.
  • 2 Par extension, éclat des couleurs au teint et sur les fruits. Le coloris d'une prune. L'autre broie en riant le coloris des moines, Boileau, Lutrin, II. Quand j'ai bu du vin de Champagne, j'ai, le lendemain, le coloris obscur, les nuances brouillées et des erreurs au teint qui me vieillissent de dix années, Regnard, Critique du lég. 8.
  • 3 Fig. Éclat du style qui permet de le comparer aux reflets de la peinture. Il n'y a point de si petits caractères qu'on ne puisse rendre agréables par le coloris : le fleuriste de la Bruyère en est la preuve, Vauvenargues, Nouv. max. 65. Né avec cet enjouement qui répand un coloris de finesse sur la raison, et d'aménité sur les vertus, Diderot, À mon frère. Il ne s'agira plus que de retoucher le tableau et de lui donner du coloris, Voltaire, Lett. d'Argental, 12 sept. 1764. De sa main triomphante il [le roi de Prusse] me trace une épître, Une épître où son cœur a paru tout entier ; Je vois le bel esprit, et l'homme et le guerrier ; C'est le vrai coloris de son âme intrépide, Voltaire, Ép. LI.

    Fig. Ce qui masque. J'ai vu mille peines cruelles Sous un vain masque de bonheur, Mille lâchetés infidèles Sous un coloris de candeur, Gresset, Chartreuse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COLORIS, s. m. (Peinture.) Le terme coloris est distingué du mot de couleur : la couleur est ce qui rend les objets sensibles à la vûe, & le coloris est l’art d’imiter les couleurs des objets naturels relativement à leur position. Par relativement à leur position, j’entens la façon dont ils sont frappés par la lumiere, ce qu’ils paroissent perdre ou acquérir de leurs couleurs locales, par l’effet que produit sur eux l’action de l’air qui les entoure, & la réflexion des corps qui les environnent, & enfin l’éloignement dans lequel ils sont de l’œil ; car l’air qui est entre nous & les objets nous les fait paroître de couleur moins entiere, à proportion qu’ils sont éloignés de nous. Les lumieres & les ombres sont beaucoup moins sensibles dans les objets éloignés que dans ceux qui sont proches.

La partie du coloris qui comprend aussi celle du clair-obscur, est une des plus essentielles de la Peinture, & d’autant plus recommandable, qu’on ne peut que la perfectionner par l’étude mais non l’acquérir. Inutilement un tableau réuniroit-il toutes les autres parties de la Peinture, s’il est médiocrement colorié il ne produira jamais qu’un médiocre effet ; & quand bien les autres parties seroient foibles, la séduction sera toûjours infaillible si le coloris y est au souverain degré. Voyez de Piles & le Dict. de Peint.

Quoique le terme de colorié s’étende sur tous les objets, on l’employe plus généralement sur les carnations, par la raison qu’étant plus sensibles que toutes les autres parties, on distingue plus aisément les teintes, les demi-teintes, le travail de la peau, la fonte du pinceau, enfin tout ce qu’exige cette grande partie de l’art Le coloris étoit connu & pratiqué avant Homere ; voyez sa description du bouclier d’Achille : on y voyoit, dit-il, un laboureur ; le coutre de la charrue fendoit la terre, & à mesure qu’il avançoit, la terre de jaune qu’elle étoit sembloit devenir noire ; & ailleurs il peint une vigne d’or, dont les raisins annonçoient leur maturité par une teinte de noir, & des lions qui s’abreuvent du sang noirâtre d’un taureau. (R)

Coloris, (Jardinage.) il se dit des fruits qui mûrissent & qui prennent de la couleur, tels que les pêches, les prunes, les poires, & les abricots : même pour le leur faire prendre, souvent on dégarnit les feuilles autour du fruit, qu’alors le soleil frappe plus vivement & dore mieux. Il y a des curieux qui avec un pinceau trempé dans l’eau, le mouillent plusieurs fois dans la plus grande ardeur du soleil. (K)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « coloris »

(1615)[1] Dérivé de colorer avec le suffixe -is ou substantif de l’italien colorito (« colorié ») avec substitution de suffixe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ancien participe colori (voy. COLORIER). Si compaignon fierent [frappent] de lor brans coloris, Ch. d'Ant. VIII, 977. Ital. colorito. L'orthographe de ce mot aurait dû être colori, et non coloris, où l's ne s'explique pas.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « coloris »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coloris kɔlɔri

Évolution historique de l’usage du mot « coloris »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coloris »

  • La pintade étale ses coloris sur son plumage et l'homme garde les siens dans son cœur. De Massa Makan Diabaté / Le coiffeur de Kouta
  • Il faut aujourd’hui débourser 899 euros pour le nouveau coloris Silver Frost de l’édition 2020 du Huawei P30 Pro. Cependant, l’ancien modèle en blanc nacré est tout aussi joli, d’autant plus qu’il permet de faire une sacrée économie, estimée à près de 350 euros grâce à cette offre ! Frandroid, Le joli Huawei P30 Pro en coloris blanc nacré chute à 550 euros sur Amazon
  • Très en vue il y a quelques temps, les créations exclusives aux distributeurs ne sont plus autant utilisés aujourd’hui. Se contentant désormais de ne proposer que les coloris qui seront portés sur les terrains par les ambassadeurs du modèle, les différentes marques et les distributeurs ne collaborent plus autant mais lorsque cela arrive, le résultat est toujours aussi enthousiasmant. Trois ans après avoir collaboré autour d’une ACE17+ PURECONTROL, adidas et la boutique Pro Direct Soccer viennent de dévoiler une version unique de la nouvelle Predator 20.+ . Une paire qui fait écho à leur histoire commune. footpack., Une adidas Predator noir/rose exclusivement chez Pro Direct Soccer
  • Souligner son regard avec un surligneur, un challenge osé que Sephora nous propose de relever cet été. Les liners inspirés du Stabilo de notre enfance ne se contentent pas d'en reprendre la forme, ils portent également des noms directement liés à la cour de récré. Ink Splash (tache d'encre), Back to School (retour à l'école), Chocolat Break (pause chocolat), Summer Holiday (vacances d'été), en tout, 4 coloris - noir, gris, marron et bleu - pour parfaire toutes les iris. S'il faut un peu de temps avant d'apprivoiser leur forme biseautée, on apprécie leur pigmentation ultra intense et leur tenue longue durée ! , Stabilo, Barbie, Coca-Cola... Ces collabs beauté pop et régressives que l'on va adorer
  • La petite pépite signée Tinker Hatfield fête donc ses trois décennies d’existence en 2020 alors il fallait marquer le coup. Pour ce faire, Jordan Brand a eu la bonne idée de combiner des classiques de la Air Jordan 5 pour un résultat unique : les coloris Fire Red, Black Metallic et Grape ont donc été réunis dans cette version Top 3 qui devrait mettre les sneakerheads d’accord. Normalement, le leader de la pompe de basket met toutes les chances de son côté pour toucher directement au coeur les collectionneurs et les nostalgiques du tout début des années 1990. Les plus observateurs auront donc repéré les points communs entre chaque paire. Pour les autres, on vous dévoile tout de suite la solution. La languette a donc été piquée au coloris Grape tandis que la semelle provient de la Fire Red et l’empeigne de la Black Metallic. TrashTalk, Air Jordan 5 Top 3 : les trois meilleurs coloris réunis pour fêter les 30 ans de la paire
  • 22 ans plus tard et après avoir déjà utilisé ce rappel historique lors de la Coupe du Monde 2014 et l’Euro 2016, Puma redonne une nouvelle jeunesse à un mélange de deux couleurs sur son Rise Pack qui aurait dû être celui de l’Euro 2020. Cette fois-ci et comme pendant l’Euro 2016, les deux couleurs différentes se retrouvent sur les deux chaussures dans une fusion de deux coloris explosifs qui se partagent la vedette : NRGY Peach et Fizzy Yellow. Deux couleurs accompagnées par une semelle chromée. footpack., "Rise", le nouveau coloris estival des crampons Puma

Images d'illustration du mot « coloris »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « coloris »

Langue Traduction
Anglais color
Espagnol color
Italien colore
Allemand farbe
Chinois 颜色
Arabe اللون
Portugais cor
Russe цвет
Japonais
Basque kolore
Corse culore
Source : Google Translate API

Synonymes de « coloris »

Source : synonymes de coloris sur lebonsynonyme.fr
Partager