La langue française

Citron

Définitions du mot « citron »

Trésor de la Langue Française informatisé

CITRON, subst. masc.

A.− Fruit du citronnier, de forme ovoïde, de couleur jaune, de saveur acide. Parfumer son thé au citron; écorce, zeste, rondelle de citron; citron pressé :
1. Là-bas, où d'or fin sont les sables Et d'azur rythmique les mers, Où pendent les citrons amers Dans les bosquets impérissables,... Moréas, Les Syrtes,Remembrances, 1884, p. 10.
En appos. (avec valeur d'adj.). Couleur jaune citron. Une culotte jaune citron (Huysmans, L'Art mod.,1883, p. 217).M. Alphonse Sirop le [M. Blanc] surnommait le Péril Jaune à cause de son beau teint citron (Hamp, Vin de Champagne,1909, p. 201).
Loc. pop.
1. [En parlant d'une pers. qui souffre du foie] Être jaune comme un citron. Avoir le visage jaune. Et ton père jaune comme un citron avec son foie, ses reins, je ne sais quoi! (Bernanos, La Joie,1929, p. 614).
2. Presser le citron, presser quelqu'un comme un citron. Exploiter une personne pour en tirer tout le profit possible. Il s'agit pour lui [l'inspecteur] d'employer, c'est-à-dire d'exploiter quiconque, de presser le citron (H. Bazin, La Mort du petit cheval,1949, p. 120).Si jamais je les tiens, ceux-là, se dit-il [Goupil] en sortant, je les presserai comme des citrons (Balzac, Ursule Miroüet,1841, p. 173).
Spéc. Bois de citron. ,,Sous le nom de bois de citron, bois de jasmin, ou bois de coco, on désigne plusieurs bois exotiques, qui n'ont de caractère commun que d'être jaunes, et dont les arbres ne sont nullement des citronniers, encore moins des jasmins ou des cocotiers. Les bois de citron viennent surtout des Antilles`` (Havard t. 1 1887). Il [Sir Walter Scott] était occupé à écrire sur un petit pupitre anglais de bois de citron (Vigny, Le Journal d'un poète,1826, p. 884).
B.− Argot
1. Tête. Ça l'amusait cependant d'y repenser, (...) on dirait qu'on a un cinéma dans le citron (Céline, Voyage au bout de la nuit,1932, p. 404).
Se presser le citron. Faire des efforts désespérés pour essayer de réfléchir ou comprendre, se torturer l'esprit.
2. ART MILIT. Grenade :
2. Les cartouches d'abord, t'en trouves tant que tu veux « là-haut » ... Et pis les grenades : les O.F. et les « citrons »... P. Vialar, La Mort est un commencement,Les Morts vivants, 1947, p. 13.
Rem. La plupart des dict. enregistrent a) Le verbe trans. citronner, art culin. Arroser de jus de citron. Citronner une tisane; citronner un poisson (Les Lar.). b) Le part. passé adj. citronné, ée ,,Qui sent le citron, où l'on a mis du jus de citron`` (Ac.). Tisane citronnée (ibid.). Bonbons citronnés. Tu auras une petite truite saumonnée, non citronnée (E. et J. de Goncourt, Journal, 1858, p. 550). P. métaph. C'était une aube admirable, à peine un peu citronnée de froid (Giono, Chroniques, Noé, 1947, p. 161).
Prononc. et Orth. : [sitʀ ɔ ̃]. Enq. : /sitʀõ/. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. xiiies. [date ms.] « fruit du citronnier » (Livre des simples medecines, éd. P. Dorveaux, p. 23); 1680 (Rich. : Citron. Couleur de citron); 1790 en parlant du teint (Mme de Staël, Lettres de jeunesse, p. 403); 1795 jaune comme un citron (Mme de Genlis, Les Chevaliers du cygne, p. 95); 2. 1878 arg. (L. Rigaud, Dict. du jargon parisien, p. 89 : Citron. Tête [arg. des voleurs]). Empr. soit au b. lat. citrum (désignant en lat. class. le bois de thuia) « fruit du cédratier », soit au lat. médiév. citrus, v. citre. La forme citron, soit par adaptation de citrum (attesté au vies. sous la forme citron ds TLL s.v., 1207, 77), cf. psalterion, soit par croisement avec limon*. Fréq. abs. littér. : 307. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 269, b) 404; xxes. : a) 593, b) 502. Bbg. Goug. Mots. t. 1 1962, p. 100. − Sain. Lang. par. 1920, p. 374.

Wiktionnaire

Nom commun 1

citron \si.tʁɔ̃\ masculin.

  1. Fruit du citronnier, de couleur jaune, à la peau rugueuse et de forme ovoïde. D’un goût acide, il est utilisé pressé dans de nombreuses boissons.
    • — Faut faire un brûlot ! cria Mes-Bottes ; deux litres de casse-poitrine, beaucoup de citron et pas beaucoup de sucre ! — (Émile Zola, L’Assommoir, chapitre III, 1877, Charpentier, 1879, p.111)
    • Comme hors-d'œuvre, il y avait du poisson crû macéré dans le jus de citron sauvage et servi avec des sauces savamment aromatisées, […]. — (Alain Gerbault, À la poursuite du Soleil; t.1, de New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Familier) Tête, cerveau.
    • Un gars, à l’autre bout du fil - et j’ai idée que c’est Periera d’après son accent - dit qu’est-ce que je lui veux, et je lui dis que ça me regarde et que s’il ne me la passe pas en vitesse, je m’amène et je lui cogne le citron avec une matraque. — (Peter Cheyney, Les femmes s’en balancent, traduction de Michelle et Boris Vian, Gallimard, 1949, page 94)
    • Le Vieux prévoit toujours tout. Il a un citron électronique, c’est pas possible autrement. — (Frédéric Dard (San-Antonio), Le Secret de Polichinelle, Fleuve Noir, 1958, page 115)
    • Et puis je suis entrée dans une bande formidable. Des jeunes de villages voisins, presque tous des apprentis, qui en ont vachement dans le citron. Des gens qui réfléchissent et se posent des questions. — (Kai Hermann et Horst Rieck, Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée…, 1978. Traduit de l’allemand par Léa Marcou. 1981. p.339)
  3. (Argot militaire) Grenade (engin explosif dont la forme peut rappeler un citron).
    • Le gars qui se prenait la patte là-dedans armait du coup la citron. Il se baissait pour détacher son pied. Comme ça, il était tout placé pour ramasser la charge… — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 28.)
  4. (Québec) (Familier) Exemplaire particulièrement défectueux d’un objet de série, en particulier une automobile.
    • J’ai dû frapper un citron, car je suis toujours au garage avec un pépin ou un autre.
  5. (Québec) (Vieilli) Citronnade.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  6. (Québec) (Désuet) (Botanique) Citronnier.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  7. (La Réunion) Combava, le fruit comme l'arbre.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 2

citron masculin

  1. (Entomologie) Insecte lépidoptère (papillon) de la famille des Pieridae, aux ailes jaunes, plus pâles chez la femelle.
    • La chenille du citron se nourrit sur des nerpruns ou des bourdaines.
    • Alors qu’il est aisément repérable en vol, il en va tout autrement lorsque le citron se pose. Les ailes refermées, sa ressemblance avec une feuille est assez surprenante. Cet aspect est d’autant plus efficace que la couleur de ses ailes et les nervures augmentent l’illusion, ce qui lui permet de passer inaperçu auprès de ses prédateurs comme les oiseaux ou les araignées. — ([1])
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CITRON. n. m.
Sorte de fruit à pépins, de forme ovale, de couleur jaune pâle et de saveur acide. Citron aigre. Citron doux. Jus de citron. Chair de citron confite. Écorce de citron. Jaune comme un citron. Il s'emploie par apposition, comme adjectif invariable, pour signifier Qui est de la couleur du citron. Couleur citron. Taffetas citron. Une robe citron.

Littré (1872-1877)

CITRON (si-tron) s. m.
  • 1Fruit du citronnier, d'un jaune clair et de saveur acide. Jus de citron. Citrons confits. Glace au citron. Sentez-vous le citron dont on a mis le jus Avec des jaunes d'œuf mêlés dans du verjus ? Boileau, Sat. III. Ses cheveux blonds étaient farcis de ce ruban couleur de citron, Hamilton, Gramm. 7.

    Être jaune comme un citron, avoir le teint, la peau très jaune, soit naturellement, soit par maladie.

  • 2Nom de chien, tiré de la couleur. Son père s'appelait Castille, comme un chien citron, Saint-Simon, 146, 134. … Citron, Votre chien, vient là-bas de manger un chapon, Racine, Plaid. II, 13.
  • 3Adj. invariable. Qui est de la couleur du citron. Taffetas citron. Étoffes citron.

HISTORIQUE

XIVe s. Noisettes confites, chitron, Ménagier, II, 4.

XVIe s. Jus de limon ou citron, Paré, VIII, 14. Les citrons, limons,…, De Serres, 707.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CITRON. Ajoutez :
5 Nom d'un papillon diurne, rhodocera rhamni, H. Pelletier, Petit dict. d'entomologie, p. 20, Blois, 1868.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CITRON, subst. m. (Chim. Diete. Mat. med. Pharmac.) la pulpe ou la chair & le suc du citron, ses pepins & son écorce, fournissent différens remedes à la Medecine.

Le suc de citron doit être rapporté à la classe des substances végétales, muqueuses, & au genre de ces substances qui contiennent un excès d’acide qui les rend peu propres à subir la fermentation vineuse lorsqu’on les y expose sans mêlange, mais qui peuvent servir très-utilement à corriger des substances de la même classe, qui pechent au contraire relativement à l’aptitude à la fermentation vineuse par un défaut d’acide : le suc de citron est même un extrème dans cette espece. Voyez Muqueux, Vin, & Zimothecnie.

Le suc de citron est employé à titre d’acide & comme précipitant dans certaines teintures ; par exemple, dans celle qui est faite avec le safranum, dont la partie colorante est extraite par un alkali fixe. Le suc de citron sert encore dans le même art à aviver ou exalter certaines couleurs. Voy. Teinture.

Ce suc a des usages plus étendus à titre d’aliment & de médicament ; il fournit un assaisonnement salutaire & fort agréable, que les Allemands sur-tout employent dans presque tous leurs mets, soit exprimé, soit plus ordinairement avec la pulpe qui le contient, & même avec l’écorce, & dont l’emploi est beaucoup plus rare dans notre cuisine.

C’est avec le suc de ce fruit étendu dans une suffisante quantité d’eau, & édulcoré avec le sucre, qu’on prépare cette boisson si connue sous le nom de limonade, qui est sans contredit de toutes les boissons agréables celle qui peut être regardée comme la plus généralement salutaire. Voyez Limonade.

Le suc de citron est rafraîchissant, diurétique, stomachique, antiputride, antiphlogistique, regardé comme très-propre à préserver des maladies contagieuses ; quoiqu’il faille avouer qu’à ce dernier titre il est moins recommandé que le citron entier, qui est censé opérer par son parfum. L’utilité medicinale la plus évidente du suc de citron consiste à prévenir les inconvéniens de la chaleur extérieure dépendante des climats ou des saisons. Les habitans des pays très chauds retirent de son usage des avantages constans, qui fournissent une observation non équivoque en faveur de cette propriété : celle de calmer efficacement les fievres inflammatoires & putrides n’est pas si constatée à beaucoup près. Voyez Fievre.

Le scorbut appellé scorbut de mer, est guéri très promptement par l’usage des citrons : toutes les relations de voyages de long cours donnent pour un fait constant la guérison prompte & infaillible des matelots attaqués de cette maladie, même au dernier degré, dès qu’ils peuvent toucher à un pays où ils trouvent abondamment des citrons, ou autres fruits acides de ce genre, comme oranges, &c. Mais jusqu’à quel point cet aliment medicamenteux opere-t-il dans cette guérison ? Ne pourroit-on pas l’attribuer à plus juste titre aux viandes fraîches, & à toutes les autres commodités que ces malades trouvent à terre, à l’air de terre, & ses exhalaisons même, selon la prétention de quelques observateurs ? Tout cela ne paroît pas assez décidé. Voyez Scorbut.

Les Apothicaires gardent ordinairement du suc de citron dans les provinces où ils ne peuvent pas avoir commodément des citrons dans tous les tems de l’année. Ce suc se conserve fort bien sous l’huile, étant tenu dans un lieu frais : il subit pourtant une legere fermentation qui le dépure & le rend très clair, mais qui altere un peu son goût ; ce qui est évident par l’impossibilité de préparer avec ce suc ainsi dépuré une limonade aussi agréable que celle qu’on prépare avec le suc de citron récemment exprimé.

C’est avec le suc de citron dépuré qu’on prépare le syrop appellé syrop de limon ; car on ne distingue pas le citron du limon dans les usages pharmaceutiques ; on se sert même plus ordinairement du premier, parce qu’il est plus commun.

Pour faire le syrop de limon, on prend une partie de suc de citron dépuré par le leger mouvement de fermentation dont nous venons de parler, & deux parties de beau sucre blanc qu’on fait fondre dans ce suc, à l’aide d’une chaleur legere, au bain-marie, par exemple, dans un vaisseau de fayance ou de porcelaine. N. B. 1°. qu’on peut employer un peu moins de sucre, parce que la consistance exactement syrupeuse n’est pas nécessaire pour la conservation des sucs acides des fruits, & que cette moindre dose fournit la commodité de faire fondre plus aisément le sucre sans le secours de la chaleur ; avantage qui n’est pas à négliger pour la perfection du syrop : 2°. qu’on gagneroit encore du côté de cette perfection, pour ne perdre que du côté de l’élégance de la préparation, si l’on employoit du suc non dépuré & récemment exprimé, au lieu du suc dépuré qui ne peut être récent.

Les medecins Allemands & les medecins Anglois employent assez communément l’acide du citron combiné avec différentes matieres alkalines : les yeux d’écrevisses citrés, les alkalis fixes saoulés de suc de citron, sont des préparations de cette espece. Mais nous ne connoissons par aucune observation suffisante les vertus particulieres de ces sels neutres, qui ne sont d’aucun usage dans la Medecine Françoise : le premier paroît fort analogue au sel de corail, quoiqu’il ne faille pas absolument confondre l’acide végétal fermenté avec l’acide végétal naturel ; & le second a précisément le même degré d’analogie avec la terre foliée de tartre.

Le medecin en prescrivant le suc ou le syrop de citron dans des mêlanges, ne doit pas perdre de vûe sa qualité acide, qui le rend propre à se combiner avec les matieres alkalines, soit terreuses soit salines, & à coaguler le lait & les émulsions ; il doit se souvenir encore que les chaux d’antimoine, l’antimoine diaphorétique lui-même, sont rendus émétiques par l’addition des acides végétaux.

Meuder recommande, dans son traité des teintures antimoniales, celle de ces teintures qu’il appelle vraies, qu’on peut tirer de ce demi-métal par le moyen des acides végétaux, & particulierement celles qu’on prépare avec le suc de citron. Voy. Antimoine.

L’écorce jaune de citron a un goût amer, vif, & piquant, dépendant principalement de la grande quantité d’huile essentielle qu’elle contient dans de petites vésicules très-sensibles, & en partie aussi d’une matiere extractive soluble par l’eau. Cette écorce, soit fraiche, soit séchée, ou confite, est cordiale, stomachique, antihystérique, carminative, vermifuge, &c. on en fait un syrop connu dans les boutiques sous le nom de syrupus flavedinum citrei. En voici la préparation.

Prenez des zestes de citron ou de limon, cinq onces ; de l’eau bouillante, une livre : faites macérer pendant douze heures au bain-marie dans un vaisseau fermé, & ajoûtez à la colature le double de sucre fin, sur lequel on prendra environ une once pour en faire un eleosaccharum avec l’huile essentielle de citron ; eleosaccharum qu’on fera fondre au bain-marie avec le reste du sucre, & votre syrop sera fait.

Ce syrop ne participe que bien foiblement de 12 vertu de l’écorce jaune de citron.

On tire l’huile essentielle de citron par des procédés fort simples, & par-là même fort ingénieux. Voy. Huile essentielle.

L’huile essentielle de citron possede éminemment les vertus que nous avons attribuées à son écorce. La plûpart de ces propriétés sont communes à toutes les huiles essentielles ; mais celle-ci par la douceur & le gracieux de son parfum, fournit à la Pharmacie une matiere très-propre à aromatiser certains medicamens. On l’employe dans cette derniere vûe sous la forme d’un eleosaccharum. Voyez Eleosaccharum.

Boerhaave dit qu’on employe avec beaucoup de succès l’huile des écorces de citron dans les palpitations du cœur, qui dépendent d’une humeur aqueuse froide, & d’un muqueux inactif, ab aquoso frigido, & inerti mucoso ; causes qui figurent on ne peut pas mieux, pour l’observer en passant, avec le visqueux, ou l’alkali spontané, l’acrimonie méchanique, &c. Le même auteur célebre beaucoup aussi l’eau retirée par la cohobation des écorces de citron, contre les vents, les syncopes, les langueurs, & les mouvemens irréguliers du cœur.

On tire aussi des zestes de citron, par le moyen de la distillation, une eau simple & une eau spiritueuse, connue sous le nom d’esprit de citron. Voyez Eau dsitillée ; voyez aussi Esprit.

Cette eau aromatique spiritueuse si connue sous le nom d’eau sans pareille, n’est autre chose que de l’esprit de vin chargé d’une petite quantité d’huile essentielle de citron, que l’on dissout goutte à goutte & en tâtonnant, jusqu’à ce qu’on ait atteint au degré de parfum le plus agréable.

L’autre partie de l’écorce de citron qui est connue sous le nom d’écorce blanche, passe pour vermifuge & lithontriptique ; mais l’on peut douter de ces deux propriétés, sur-tout de la derniere.

Voici ce qu’on trouve sur les graines de citron, dans la matiere medicale de M. Geoffroi. « On croit que les graines de citron sont alexipharmaques : on les employe dans quelques confections alexitaires : elles font mourir les vers de l’estomac & des intestins ; elles excitent les regles, dissipent les vents, atténuent & divisent les humeurs visqueuses. On en fait des émulsions vermifuges & cordiales, dans les maladies d’un mauvais caractere, & pestilentielles ».

On fait entrer ordinairement le citron entier coupé par tranches dans les infusions purgatives, connues dans les boutiques sous le nom de tisannes royales. Voyez Purgatif.

« Or vante beaucoup, dit M. Geoffroi, les citrons dans la peste & les maladies contagieuses, pour détourner la contagion ; on porte continuellement dans ses mains un citron seul, ou percé de clous de girofle, on le flaire & on le mord de tems en tems : mais il faut avouer, ajoûte cet auteur, qu’on ne détourne pas tant la contagion par ce moyen, qu’on appaise les nausées & les envies de vomir qui viennent des mauvaises exhalaisons des malades, ou de l’imagination qui est blessée ; ce qui affoiblit l’estomac, & corrompt la digestion ».

Les différentes confitures de citron, telles que les petits citrons entiers, les zestes, & l’écorce entiere, sont d’assez bons analeptiques, ou des alimens legers, stomachiques, & cordiaux, que l’on peut donner avec succès aux convalescens & aux personnes qui ont l’estomac foible, languissant, & en même tems peu sensible. Il faut observer pourtant que cette écorce de citron verte, très-épaisse, qu’on nous apporte toute confite de nos îles, doit être regardée non-seulement comme possédant à un degré très-inférieur les qualités que nous venons d’attribuer aux autres confitures de citron, qui sont plus aromatiques que celles-ci, mais même comme fort indigeste, au moins pour les estomacs foibles.

On trouve dans les boutiques des Apothicaires un électuaire solide, connu sous le nom d’électuaire ou de tablettes purgatives de citron. Voici comme elles sont décrites dans la Pharmacopée de Paris.

Prenez écorce de citron confite, conserve de fleurs de violette, de buglose, de chaque demi-once ; de la poudre diatragaganthe froide nouvellement préparée, de la scammonée choisie, de chaque demi-once ; du turbith, cinq gros ; du gingembre, un demi-gros ; des feuilles de senné, six gros ; de la rhubarbe choisie, deux gros & demi ; des girofles, du santal citrin, de chaque un scrupule : faites du tout une poudre selon l’art ; après quoi vous ferez cuire dans de l’eau de roses dix onces de beau sucre en consistance requise pour former avec les conserves & la poudre, des tablettes que l’on conservera dans un lieu sec, parce qu’elles sont sujettes à attirer l’humidité de l’air, à se moisir.

Ces tablettes purgent assez bien à la dose d’une demi-once ; on peut même en donner six gros aux personnes robustes. Mais l’usage de ce purgatif a été abandonné, apparemment parce qu’il est fort dégoûtant, comme toute préparation pharmaceutique qui contient beaucoup de poudres, & qu’on ne peut faire prendre que délayée dans de l’eau ; mais on devroit au moins le prescrire aux personnes à qui leur fortune ne permet pas d’être si difficiles ; car ce remede coûte très-peu, il purge très-bien, & avec aussi peu de danger que les medecines magistrales un peu actives.

Le citron entier, son écorce jaune, son suc, sa pulpe, ses graines, son eau distillée, son esprit, &c. entrent dans un grand nombre de préparations pharmaceutiques officinales. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « citron »

Dérivé, à l'aide de la finale on, du latin citrus, citron.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « citron »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
citron sitrɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « citron »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « citron »

  • On dirait que la douleur donne à certaines âmes une espèce de conscience. C'est comme aux huîtres le citron. De Léon Bloy / Exégèse des lieux communs
  • Plus un citron est pressé, plus il se dépêche... De Pierre Dac / Le Club des loufoques
  • Ajouter de la tomate et de l’origan, ça devient italien ; du vin et de l’estragon, ça devient français ; du citron et de la cannelle, ça devient grec ; de la sauce de soja, ça devient chinois ; ajouter de l’ail, ça devient bon ! De Alice May Brock
  • Certains parfums se marient à la perfection. C'est le cas du citron et du pavot France Bleu, Une recette de cake citron/pavot
  • Tout comme son homologue, le Spritz Blanc est d'une simplicité désarmante. Plutôt que de le présenter avec une tranche d'orange, il vaut mieux y intégrer un citron. Vous verrez que c'est tout aussi bon.  Salut Bonjour, Le cocktail de l'été 2020 : l'Apérol Spritz en 3 recettes | Salut Bonjour
  • Pourquoi est-ce que le sirop de citron est fait avec des produits chimiques alors que le liquide pour laver la vaisselle est à base de vrai citron ? De Jerry Seinfeld
  • Hyper simple et détox, cette eau infusée vous donnera un coup de boost pour commencer ou continuer votre journée ! Découpez simplement quelques tranches de citron et râpez un peu de gingembre, disposez le tout dans une carafe d’eau avec un peu de jus de citron et direction le frigo ! Se boit bien frais, avec des glaçons si besoin. So Soir, Cinq eaux infusées à siroter cet été
  • Définir le rôle des amuseurs : celui de la goutte de citron sur l'huître. De Guy Bedos / Télé Magazine - 1991
  • Mettre les morceaux de pintade à rissoler dans l’huile puis mettre les oignons, carottes et ail, faire bien suer puis mettre les épices et le citron confit en morceaux puis mouiller avec le bouillon de volaille laisser mijoter ½ heure à feu doux terminer en mettant les herbes fraiches et rectifier l’assaisonnement. France Bleu, Et si on cuisinait... un Tajine de Pintade de Loué au citron confit
  • En salé, il a fait ses preuves. Mais en sucré, le citron de nous déçoit jamais ! Grazia.fr, Nos recettes de desserts ultra simples à base de citron, repérées sur Pinterest - Grazia
  • 3 boules de sorbet citron Kiss My Chef, les cocktails de l’été 2020 en 25 recettes - Kiss My Chef
  • 140 g de beurre fondu, 3 œufs moyens et entiers de poules élevées en extérieur, 100 g de sucre semoule, 50 g de lait demi-écrémé, 3 cuillères à café de zestes de citron + 3 cuillères à café de miel de fleurs d’été des Vosges (ou de sapin pour un goût plus prononcé), 2 gousses de vanille (ou arôme naturel de vanille de Madagascar), 125 g de farine bio tamisée + 5 g de levure. , Magazine Gastronomie et Vins | La recette des madeleines au citron et miel des Vosges selon Mamy Thérèse
  • Le rapport Global Dried Lemon Marché décrit la structure, la portée, la capacité et les perspectives de croissance du marché. La valeur de marché et le taux de croissance de 2020-2026 sont également couverts. En dehors de cela, le rapport contient une évaluation de la concurrence, des perspectives de développement, des parts de marché, des revenus, de la marge brute, de la valeur, de l’étendue et d’autres chiffres vitaux du marché, ainsi que des progrès dans les domaines clés. Le rapport mondial sur le marché du citron séché promet des enregistrements exacts concernant divers facteurs qui conduisent ou entravent l’amélioration du secteur des entreprises. Les principales parties prenantes ne peuvent pas oublier les statistiques, tableaux et figures mentionnés dans ce rapport pour la planification stratégique qui mènent au succès des organisations. Instant Interview, Marché mondial du citron séché 2020-2026 Three Squirrels, BESTORE, Haoxiangni, Gammy’s, Gin Gin & Dry, Nutra Grand – Instant Interview
  • - Des citrons Le Telegramme, Fabrique une lampe avec une pile-citron - Atelier enfants. Des idées pour s'occuper - Le Télégramme
  • 1 botte de thym citron , Turbot, crémeux de romaine, beurre blanc, thym citron
  • Les ingrédients : 1 filet de daurade, huile d’olive fumée, 10 g de pignons de pin torréfiés, citron vert, citron jaune et citron orange, fleurs de bégonia, de bambou et oxalys, fleur de sel. SudOuest.fr, Accords mets-cocktails : 10 recettes qui ont du jus !
  • Inspirée des fruits saupoudrés d’épices, classique street food qu’on trouve notamment au Mexique, notre salade de fruits de saison s’habille de citron et de piment en poudre pour un dessert à emporter en pique-nique. Konbini Food - Rien que la food avec Konbini, Tuto basique : pastèque, pêche blanche, piment, citron et basilic
  • le Café-Citron travaille au maximum avec des produits locaux et de saison et des producteurs voisins. Idéal pour passer un bon moment en observant Maxime réparer votre vélo, en buvant une citronnade avec Azad et en mangeant une galette avec Nicolas. Café Citron, 52, rue d’Antrain, 35 000 Rennes, tél. 02 21 67 15 07. Horaires du café-vélo du lundi-samedi de 9h à 19h. Horaires de la crêperie de 12 à 14h et de 19h30 à 21h30 Rennes Infos autrement, UN CAFÉ-VÉLO-CRÊPERIE EN JAUNE CITRON ! - Rennes Infos autrement
  • - Râpez le zeste du citron. Mélangez le gros sel avec le gingembre, le zeste, le sucre et le poivre blanc. ladepeche.fr, Recette : Saumon gravlax au gingembre et cerises de nos régions - ladepeche.fr
  • Le liquide Crêpe Citron est un jus de type gourmand aux saveurs de crêpe bien sucrée avec un zeste de citron… (Voir la revue complète….) Vapoteurs.net, REVUE / TEST : Crêpe Citron (Gamme La Crêpe Sucrée) par Vapeur France
  • Au menu des agapes : en apéritif pour accompagner le kir au vin blanc, un pesto d’ortie sur cracottes, roulades de courgettes jambon cru et tapenade aux olives noires et un pain de lentilles. Puis le repas débute avec du citron farci de ricotta et thon, ail, échalotes, fines herbes suivi des côtelettes d’agneau grillées accompagnées de brochettes de légumes grillées. Et pour terminer en douceur, une salade de fruits de saison et un cake au citron. Le tout accompagné de nectars du dieu Bacchus, bu avec modération.La journée s’est terminée tard dans une ambiance joyeuse et amicale. C’est avec regret qu’ils ont regagné la cité marmotte et se sont promis de revenir dans ce lieu magique et magnifique.Ils se sont donn rendez-vous pour la prochaine saison en septembre ou octobre. centrepresseaveyron.fr, Un bon repas de fin de saison au buron pour la "Marmotte en quête de saveurs" - centrepresseaveyron.fr
  • Le zeste d’un citron vert , Allumettes sésame, marmelade de fruits rouges acidulés, crème citron vert
  • Râpez le zeste du citron vert et pressez le jus. Préparez la sauce : mélangez le beurre de cacahuète, le lait de coco, le sucre, le nuoc-mâm, la sauce piment et deux cuillères à soupe de jus de citron vert. Décortiquez les crevettes et coupez-les en deux dans la longueur. Pelez et émincez finement l’oignon avec un peu de leurs tiges, mélangez le chou émincé, les carottes râpées et l’oignon avec la sauce. Taillez des triangles dans des feuilles de chou tendres et fines et répartissez la salade dessus. Décorez de pluches de coriandre et d’une demi-crevette. Arrosez d’un filet de citron et saupoudrez de cacahuètes ou d’amandes concassées et de zestes de citron vert. Servez tout de suite ou entreposez 1 h max au frais. , Julie Andrieu partage sa recette de la salade malaisienne, un plat parfait pour se rafraîchir pendant la vague de chaleur
  • Les infusions de gingembre sont très faciles à préparer. Le goût du gingembre s'associe bien avec de nombreux autres aliments (citron, miel, cannelle...) et réveillera vos papilles. Futura, Infusion de gingembre : quels sont ses bienfaits et comment la préparer ?
  • https://7detable.com/article/roman/une-bibliotheque-dans-la-cuisine-servez-citron-aux-editions-macula/3041 , Une bibliothèque dans la cuisine : « Servez Citron » aux éditions Macula - 7detable.com
  • Parce qu’on est en pleine saison du homard, Lionel Rigolet nous confie sa recette pour une poêlée de Homard en mode deux étoiles avec son boulgour aillé à la verveine citron et agrumes.  So Soir, Recette : La poêlée de homard du Comme chez Soi
  • Le 22 juin est une date importante pour l’écosystème Apple avec le lancement d’une nouvelle WWDC. Cette édition 2020 s’annonce riche en nouveautés avec les nouvelles versions d’iOS et macOS. Suivez ce direct commenté en direct sur Presse-citron. Presse-citron, WWDC 2020 : suivez le Keynote Apple en direct (et en français)
  • Tout en permettant de revoir les derniers épisodes de la première salve, W9 enchaîne avec la saison suivante et programme en fin de marathon les péripéties « Jardin secret » puis « Punition au citron » ce dimanche 28 juin. En emmenant son fils chez le médecin, Michael apprend qu’il va devoir subir une coloscopie. En attendant les résultats, le père de famille est très angoissé et n’en dort plus la nuit. Plus tard, les enfants se lancent une succession de défis. Claire, battue, doit manger la part de tarte au citron de Michael en signe de gage. En découvrant que son gâteau a disparu, le basketteur force ses enfants à manger du citron jusqu’à ce que le coupable se dénonce. Toutelatele, Ma famille d’abord : comment Damon Wayans (Michael Kyle) s’est inspiré de la France pour punir ses enfants | Toutelatele
  • Les petits piments doux cultivés à Padrón au nord-ouest de l’Espagne sont un classique du début d’été à déguster à l’apéro. S’ils sont délicieux juste saupoudrés de fleur de sel, on vous explique comment les assaisonner avec une petite vinaigrette à base de harissa et de jus de citron. Konbini Food - Rien que la food avec Konbini, Tuto : pimientos de Padrón grillés, fleur de sel et harissa
  • Le citron est excellent pour la santé. Beaucoup le savent, mais peu connaissent ses vraies vertus. Zoom sur ses grands bienfaits. Biba Magazine, Les vertus du citron - Biba Magazine
  • Eplucher le concombre, zester ½ citron vert puis prélever le jus. Mixer le concombre avec le jus des deux citrons verts, l’eau, le sucre et les feuilles de shiso. Filtrer et réserver en carafe au frais. Le Monde.fr, Cinq recettes de goûter par Yann Couvreur
  • Porter à ébullition quelques minutes puis retirez du feu et ajoutez les zestes et le jus du citron. France Bleu, Nicolas Tougard, le chef de l'Eden à Houlgate.
  • La Russe, qui s’est retirée du sport en janvier de cette année, a également donné à ses fans un aperçu de sa routine quotidienne. « Je commence ma journée vraiment en bonne santé. Je bois beaucoup d’eau avec du citron pour être avec – je l’ai fait tout au long de ma carrière – puis j’ai un smoothie vert avec du chou frisé, du citron, des épinards et parfois un peu de pomme ou d’avocat. Breakingnews.fr, Ce que vous mettez dans votre corps sera toujours très important
  • Application CyberGhost © Presse-citron Presse-citron, Bon plan : 3 VPN de luxe cassent leur prix (1,79€) 🔥
  • Pour le caramel: Dans une poêle ou une casserole on met le sucre, on ajoute 2 cuillères à soupe d’eau et 1 cuillère à soupe de jus de citron, on secoue un peu la poêle pour que tout le sucre soit humidifié et à feu moyen-élevé on attend qu’un caramel se forme blond, versez immédiatement le caramel dans le récipient que nous allons utiliser, déplacez le moule pour que le caramel imprègne bien le fond et un peu sur les côtés, laissez refroidir. Breakingnews.fr, Apprenez à cuisiner une délicieuse crème à la vanille sans œufs et sans four.Très facile et rapide!
  • Avant les glaçons, le scandale des rondelles de citrons LCI, Non, un bar ne facture pas les glaçons à ses clients (mais il aurait le droit de le faire) | LCI

Images d'illustration du mot « citron »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « citron »

Langue Traduction
Anglais lemon
Espagnol limón
Italien limone
Allemand zitrone
Portugais limão
Source : Google Translate API

Synonymes de « citron »

Source : synonymes de citron sur lebonsynonyme.fr

Citron

Retour au sommaire ➦

Partager