Capitonner : définition de capitonner


Capitonner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CAPITONNER, verbe trans.

TAPISSERIE. Mettre de la bourre en piquant de place en place.
P. métaph. ou au fig. Garnir; envelopper confortablement, feutrer :
1. L'un était chanoine (...). C'était un petit corps tout rond, fait à souhait pour ouater et capitonner une âme canonicale. A. France, La Vie littér.,t. 2, 1890, p. 66.
Emploi pronom.
a) Se vêtir chaudement.
b) Remplir son ventre :
2. − Et puis ajoute Vauthier, très vite, ça ne fait pas de mal, une fois en passant de se capitonner un peu l'bide... Genevoix, Au seuil des guitounes,1918, p. 238.
c) Arg. [En parlant d'une femme] Se donner des formes avantageuses par rembourrage de ses habits.
Prononc. et Orth. : [kapitɔne], (je) capitonne [kapitɔn]. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. 1. 1546 se capitonner de « se couvrir la tête de » (Rabelais, Tiers Livre, chap. 17, éd. Marty-Laveaux, t. 2, p. 88 : Voyez comment elle me semble de quatre empans plus grande, que n'estoit lors qu'elle se capitonna de son dauantau) − 1611, Cotgr., répertorié dep. Ac. Compl. 1842; qualifié de ,,vieux mot`` dep. Lar. 19e; 2. 1842 « rembourrer » (Mozin-Biber d'apr. Dauzat 1973 et Rob.); 1863 (Littré); p. ext. 1861 pop. part. passé employé comme adj. en parlant d'une pers. bien en chair (G. Sand, Le Marquis de Villemer, p. 47). Dér. de capiton*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 8.

Capitonner : définition du Wiktionnaire

Verbe

capitonner \ka.pi.tɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Couvrir de capiton.
  2. Rembourrer un siège, un fauteuil en piquant en plusieurs endroits.
    • Le train est équipé de banquettes capitonnées.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Capitonner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAPITONNER. v. tr.
Rembourrer un siège en le piquant d'espace en espace. Capitonner un fauteuil.

Capitonner : définition du Littré (1872-1877)

CAPITONNER (ka-pi-to-né) v. a.
  • Garnir de capitons. Fauteuil capitonné.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CAPITONNER. Ajoutez : - HIST. XVIe s. Se capitonner, s'envelopper, s'emmaillotter la tête, Œuvres de Rabelais, éd. Janet, 1823, Glossaire, v° capitonner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « capitonner »

Étymologie de capitonner - Wiktionnaire

→ voir capiton
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « capitonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
capitonner kapitɔne play_arrow

Conjugaison du verbe « capitonner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe capitonner

Évolution historique de l’usage du mot « capitonner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « capitonner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « capitonner »

Langue Traduction
Anglais pad
Source : Google Translate API

Synonymes de « capitonner »

Source : synonymes de capitonner sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires