Capiteux : définition de capiteux


Capiteux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CAPITEUX, EUSE, adj.

A.− [En parlant d'un vin, d'un parfum, d'une odeur, etc.] Qui monte à la tête, qui produit une certaine ivresse. Vin capiteux :
1. Les rayons d'un soleil généreux activent la végétation et en prolongent la durée. L'apparition des feuilles est de quinze jours en avance sur l'Allemagne; et, en automne, de belles journées chaudes achèvent de faire mûrir les vins capiteux des coteaux sous-vosgiens. Vidal de La Blache, Tabl. de la géogr. de la France,1908, p. 226.
B.− Au fig. [En parlant d'une femme, de sa beauté] Qui excite, qui trouble les sens. Femme capiteuse, charme capiteux :
2. Ceux-ci tout de même continuèrent à chanter. Non plus de ces airs de rire et de baisers, entonnés par une jouvencelle, mais de mélancoliques mélopées, chargées du regret de ces compagnes capiteuses. Pesquidoux, Le Livre de raison,1925, p. 54.
3. Il voulut me voir tout de suite. Au café de Paris, pas moins. Il y eut là des personnes... capiteuses. Aux tables voisines, tu m'entends! Aragon, Les Beaux quartiers,1936, p. 203.
P. anal. :
4. On s'explique ainsi que l'on ait pu faire entre Bonnard et les impressionnistes un rapprochement que paraît légitimer de surcroît la parenté des sujets : des nus dans leur cabinet de toilette, comme ceux de Degas, ou au soleil, comme chez Renoir; des fruits aussi juteux, des fleurs aussi capiteuses que ceux et celles du maître des Ponchettes; ... B. Dorival, Les Peintres du XXes.,1957, p. 28.
Prononc. et Orth. : [kapitø], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1740 et 1762 au masc. uniquement; ds Ac. 1798-1932 au masc. et au fém. Étymol. et Hist. 1. Fin xives. capitoux « obstiné » (Gloss. gall. lat., B.N. 1. 7684 ds Gdf. Compl.); xves. id. (capiteux); 2. av. 1558 « qui excite les sens (en parlant d'une femme) » (J. Bouchet, Noble Dame, fo2 rods Gdf. Compl.), seulement chez cet aut., v. aussi Hug.; repris en fr. moderne. Empr. à l'ital. capitoso attesté au sens 1 au xives. d'apr. DEI, dér. du lat. caput, -itis « chef »; cf. lat. médiév. capitosus « obstiné » 1171 ds Mittellat. W. s.v.; le sens 2, par une évolution purement française. Fréq. abs. littér. : 125. Bbg. Gohin 1903, p. 342.

Capiteux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

capiteux masculin

  1. Qui porte à la tête, en parlant des liqueurs fermentées.
    • On prépare encore une boisson très-capiteuse et agréable au goût, nommée cidresse, avec les poires, en les brassant avec partie égale de pommes bien mûres. Mais elle passe vîte à l’acescence. — (Précis analytique des travaux de l'Académie royale des sciences, belles-lettres et arts de Rouen, pendant l'année 1824, Rouen : Imprimerie de P. Periaux père, 1825, note 1 de la page 70)
    • […], il décoiffa en même temps une bouteille de laffitte mûri aux feux de la comète de 1811, et une bouteille de clos-Vougeot, enfant capiteux de l’année 1815 ; […]. — (Théodore von Foudras, Les chevaliers du Lansquenet, V.3, chap.14, 1848)
    • Et les fleurs donc !... De grandes campanules bleues, des digitales de pourpre à longs calices, toute une forêt de fleurs sauvages débordant de sucs capiteux !… — (Alphonse Daudet, Lettres de mon moulin, La chèvre de monsieur Seguin)
  2. (Par extension) Qui porte à la tête, en parlant d’une odeur.
    • Les Américaines ont un faible pour la tubéreuse, une fleur blanche solaire et très capiteuse. — (Le parfum de Béatrice Boisserie, février 2016)
  3. (Par extension) Qui enivre, en parlant d’une personne ou d'une partie de son corps.
    • Non, François ne se troublait pas. Cette jouvencelle aux yeux de paille mûre, cette blondeur capiteuse de la chevelure, cet arôme violent d'un corps en plein épanouissement, le remarquait-il ? — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 33)
    • Une « show-girl américaine [...] blonde et capiteuse ». — (Jean-Michel Charlier et Jean Giraud, L’homme qui valait 500 000 $, Dargaud, 1984, p. 3, case 5, 48 p. ISBN 978-2-205-04342-0 ISBN invalide)
  4. (Par extension) Qui enivre, en parlant d’une musique.
    • Le mélomane peu sensible à ces considérations sera toujours sûr de trouver chez Korngold un métier solide, des sonorités capiteuses et des mélodies sensuelles. — (Jacques-Emmanuel Fousnaquer, « Erich Wolfgang Korngold », in Musiciens de notre temps depuis 1945, éditions Plume et SACEM, Paris, 1992, p. 279)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Capiteux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAPITEUX, EUSE. adj.
Qui porte à la tête, en parlant des liqueurs fermentées. Le vin nouveau est capiteux. Liqueur capiteuse. Il se dit, par extension, des Parfums.

Capiteux : définition du Littré (1872-1877)

CAPITEUX (ka-pi-teû, teû-z') adj.
  • Qui porte à la tête, en parlant des vins qui sont riches en principes spiritueux, qui enivrent facilement.

HISTORIQUE

XVe s. Comme gens capiteux [emportés] et pleins de fureur, Chastelain, dans le Dict. de DOCHEZ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « capiteux »

Étymologie de capiteux - Littré

Ital. capitoso, obstiné, volontaire, de caput, tête (voy. CHEF).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de capiteux - Wiktionnaire

Du vieil italien capitoso, issu du latin caput (« la tête »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « capiteux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
capiteux kapitø play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « capiteux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « capiteux »

  • Le tabac d'ornement fait partie des plantes à massifs pour l'été incontournables, à cultiver également en potée, en l’installant aux endroits de passage pour bien profiter du parfum capiteux des fleurs, toujours plus puissant le soir. Les fleurs nectarifères attirent les papillons et les insectes butineurs. Binette & Jardin, Tabac d’ornement (Nicotiana affinis), des fleurs au parfum capiteux : plantation, entretien
  • La luxure est le plus capiteux des pêchés capitaux. De Anonyme / Dictionnaire de l'Académie de l'humour français

Images d'illustration du mot « capiteux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « capiteux »

Langue Traduction
Allemand schwer
Italien inebriante
Espagnol embriagador
Anglais heady
Source : Google Translate API

Synonymes de « capiteux »

Source : synonymes de capiteux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « capiteux »



mots du mois

Mots similaires