La langue française

Cantonnement

Définitions du mot « cantonnement »

Trésor de la Langue Française informatisé

CANTONNEMENT, subst. masc.

I.− [Correspond à cantonner*]
A.− TECHN. MILIT. Action d'installer des troupes ou de s'installer temporairement dans un lieu déterminé. Cantonnement d'étape :
1. ... le 4ebureau proposait encore de ne plus régler à l'avance le dispositif exact de débarquement; celui-ci serait déterminé par les commissions régulatrices et les officiers de cantonnement dans la zone d'action des gares régulatrices. Joffre, Mémoires,t. 1, 1931, p. 188.
P. méton.
1. Lieu où une troupe s'est installée temporairement :
2. J'ai rencontré le colonel Lanusse comme il venait de débarquer dans un cantonnement de repos, un petit village souriant au bord des vallons tourmentés de l'Argonne. Bordeaux, Les Derniers jours du fort de Vaux,1916, p. 174.
2. Troupes cantonnées installées temporairement dans un lieu déterminé. Nous arrivâmes à Rixheim (...) et nous trouvâmes le cantonnement dans la joie (Erckmann-Chatrian, Histoire d'un paysan,t. 1, 1870, p. 511).
B.− Au fig., peu usité. Action de se renfermer, de s'isoler :
3. ... les différences locales [dans la liturgie] sont presque toujours plus ou moins mauvaises ... parce qu'elles tiennent au cantonnement et à l'esprit particulier, ... J. de Maistre, Du Pape,1819, p. 126.
II.− [Correspond à canton*] Espace limité, réservé à certains usages. Cantonnement de pêche. Portion de rivière dont la pêche est affermée. Cantonnement de bestiaux. Partie de terrain réservée à des bestiaux malades. Cantonnement forestier. ,,Portion de forêt que l'État ou un propriétaire abandonne définitivement à un usager pour remplacer, par une propriété limitée, un droit d'usage général`` (Ac. 1878-1932) :
4. ... réunion en assemblée annuelle des fermiers des divers cantonnements d'une même rivière ou d'un même canal, ou même de plusieurs rivières ou canaux d'un même bassin, pour émettre des vœux ou formuler des propositions sur les améliorations susceptibles d'être introduites, soit dans le repeuplement des cours d'eau, soit dans l'exploitation de la pêche, ... Code de la pêche fluviale,1875, p. 165.
5. Battues de lapins. Au contraire du mode de chasse qui précède, les lapins doivent être cette fois d'une abondance certaine. Ces battues (...) sont effectuées en période de fermeture au cours des mois d'hiver, alors que le trouble et le dérangement qu'elles apportent dans le cantonnement des autres gibiers sont moins sensibles. F. Vidron, La Chasse en plaine et au bois,1945, p. 47.
Spéc., CH. DE FER. Fractionnement d'une ligne en plusieurs cantons* ou sections, dont l'entrée est protégée par un sémaphore :
6. L'exemple de l'Angleterre, où le « block system » absolu est d'un emploi général, démontre... que... ce cantonnement est compatible avec l'exploitation des lignes les plus chargées. Ch. Bricka, Cours de ch. de fer,t. 2, 1894, p. 178.
Poste de cantonnement. Poste situé à chaque extrémité d'une section de voie et comportant des signaux. Appareil de cantonnement (cf. Zola, La Bête humaine, 1890, p. 32) :
7. ... un poste de cantonnement, une de ces cabanes de planches, établies tous les cinq ou six kilomètres et reliées par des appareils télégraphiques, afin d'assurer la bonne circulation des trains. Ch. Zola, La Bête humaine,, 1890p. 31.
Prononc. et Orth. : [kɑ ̃tɔnmɑ ̃]. Ds Ac. 1835-1932. Fér. Crit. t. 1 1787 propose la graph. cantonnement. Étymol. et Hist. Début xviiies. fig. « action de vivre cantonné, retiré » (Saint-Simon, Mémoires, t. 25, p. 269 ds Adam, p. 45), emploi isolé; 1752 milit. (Trév. Suppl. : Cantonnement. C'est un repos qu'on procure aux troupes en differens villages contigus); 1832 (Raymond : Cantonnement [...] Partie d'un terrain qu'on désigne aux bestiaux malades, dont ils ne peuvent être écartés sans une permission des autorités locales); 1845 dr. (chasse, pêche, eaux et forêts) « limitation d'un usage auparavant exercé sur une échelle plus étendue » (Besch.). Dér. de cantonner*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 157. Bbg. Duch. 1967, § 44.3.

Wiktionnaire

Nom commun 1

cantonnement \kɑ̃.tɔn.mɑ̃\ masculin

  1. (Militaire) État des troupes cantonnées. [1]
    • Les troupe badoises commencent ainsi à quitter nos environs pour entrer en cantonnement dans les arrondissements de Saverne et de Wissembourg. Le quartier-général badois a été transféré avant-hier à Brumath. — (Nouvelles de l’intérieur, dans le Journal de Paris, no 267, dimanche 24 septembre 1815)
    • En qualité de maréchal des logis, il s’occupait du cantonnement des troupes. Bien entendu, il choisit comme logement, pour lui, la maison de la charmante brune. Un an après, il l’épousait. — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 19)
  2. (Par extension) Lieu dans lequel les troupes cantonnent. [1]
    • Fin février est très beau et le 2 mars nous quittons le cantonnement de Marquigny. Nous marchons en arrière-garde du bataillon et, par Louvergny, La Cassine, nous arrivons à l’étape à midi à Chémery-sur-Bar. — (Gustave Folcher & ‎Rémy Cazals, Les carnets de guerre de Gustave Folcher, paysan languedocien, 1939-1945, François Maspéro, 1981, page 62)
  3. Espace limité, réservé à certains usages. [1]
    • M. de Wit remarqua enfin, que le Cantonnement des Villes & des Provinces des Pays-Bas était chimérique, parce que l'Etablissement en était impossible, & que quand même le Concours de tous les Accidents qui causent une Révolution dans les Etats & trouveraient dans celle-ci, elle ne pouvait pas durer, par le défaut des Chefs, par la légereté des peuples, par les intérêts de commerce & de Religion contraires à ceux des sept Provinces, & qui les rend presque incompatible dans une même Union, enfin par l'inclinaison de plusieurs villes, qui étant déjà Françaises, se donneraient promptement au Roi de cette Nation — (Jacques Basnage, Annales des Provinces-Unies. VOL2 / , depuis les négociations pour la paix de Munster, avec la description historique de leur gouvernement, 1719)
    • Ils voyent dans notre Traité 50 vaisseaux Russes, qui supposent un transport; & le cantonnement des Moscovites en Livonie, leur fait soupçonner le dessein d'une irruption en Prusse, ou d'un passage par la Pologne à travers la Silesie.— (Jacob-Nicol Moreau, L'Observateur hollandois ou premiere [-quarante-sixiéme] Lettre de M. Van** a M. H** de La Haye sur l'état présent des affaires de l'Europe, 1756)
    • je vais rapporter deux Arrêts rendus tout récemment, qui constatent la Jurisprudence du Conseil, tant pour ce qui a rapport au Cantonnement des Usagers, que pour ce qui concerne les bois à délivrer à ces Usagers.— (Traité de l'administration des bois de l'Ordre de Malte, dépendants de ses grands prieurés, bailliages et commanderies dans le royaume de France, 1757)
    • Il a été impossible que dans le partage ou le cantonnement successif qui a été fait entre les Nations, il ne soit pas resté à chacun quelque partie faible, & qu'il n'y ait pas eu quelqu'un qui soit demeuré en grande disproportion de forces vis-à-vis quelques autres, parce que comme ce sont certainement les plus forts qui ont fait les partages, ils ont, comme on nous représente le Lion de la Fable profité de leurs avantages pour se mieux partager, & pour être supérieurs en pouvoir, comme ils l’étaient par le sort des armes. — (Antoine Pecquet, L'Esprit des maximes politiques, pour servir de suite à l'Esprit des lois, du président de Montesquieu, 1757)
    • Le comte de Bassompierre a demandé le cantonnement, en vertu du nouveau code forestier. — (Recueil Dalloz Sirey de doctrine de jurisprudence et de législation, 1830)
    • Ils se plaignent du résultat vicieux de l'expertise qui a conduit à ce résultat inouï ; savoir, que les propriétaires, qui ont à la fois le sol, la futaie, et les essences chêne, hêtre et fruitiers, obtiennent, cependant, dans le cantonnement ordonné, une part moindre que la commune, qui, cependant, n'a que l'usage du taillis, moins les essences réservées. — (Recueil Dalloz Sirey de doctrine de jurisprudence et de législation, 1830)
  1. (En particulier) (Pêche) (Maritime) Zone délimitée dans laquelle la capture d’espèces marines est soit interdite, soit limitée dans le temps ou réservée à certains engins, en vue d’une meilleure gestion des ressources halieutiques. [2]
  2. (Droit) Limitation des droits d’un créancier.
    • Par exemple, un cantonnement peut être demandé dans le cas d’un avis à tiers détenteur.

Nom commun 2

cantonnement \kɑ̃.tɔn.mɑ̃\ masculin

  1. (Chemin de fer) Système de subdivision des voies ferrées en cantons, permettant de garantir l’espacement des trains.
    • La longueur des cantons varie en fonction de la fréquentation de la voie, de son régime d'exploitation et du système de cantonnement. — (Block-système sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CANTONNEMENT. n. m.
État des troupes cantonnées. Quartiers de cantonnement. Mettre des troupes en cantonnement. Être en cantonnement. Il se dit aussi du Lieu dans lequel les troupes cantonnent. Choisir de bons cantonnements. Rentrer dans ses cantonnements. Le général a visité ses cantonnements. Il se dit aussi d'un Espace limité, réservé à certains usages. Cantonnement de pêche, Portion de rivière dont la pêche est affermée. Cantonnement de bestiaux, Partie de terrain réservée à des bestiaux malades. Cantonnement forestier, Portion de forêt que l'État ou un propriétaire abandonne définitivement à un usager pour remplacer, par une propriété limitée, un droit d'usage général.

Littré (1872-1877)

CANTONNEMENT (kan-to-ne-man) s. m.
  • 1Action de cantonner des troupes ; emplacement où les troupes sont cantonnées. On ordonna le cantonnement des troupes. Rentrer dans ses cantonnements.

    Fig. C'était un temps de faiblesse, d'effervescence de cantonnement [où chacun se cantonnait, s'isolait], Saint-Simon, 374, 11.

  • 2Restriction apportée à l'usage de certains droits et en particulier à celui de chasse.

    Cantonnement de pêche, certaine portion d'une rivière dont la pêche est affermée.

  • 3Droit d'abandonner une portion de forêt à des usagers pour tenir lieu de leur droit d'usage.
  • 4Partie d'un terrain destinée aux bestiaux malades.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cantonnement »

(Date à préciser) De cantonner, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cantonner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cantonnement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cantonnement kɑ̃tɔnœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « cantonnement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cantonnement »

  • L’écran de cantonnement est un modèle rectangulaire Smoke Fix de 39 mètres linéaires, de hauteur 1,60 mètres, pour une surface globale de 62,40 m². Cet écran est composé de 3 parties en toile souple dont voici les caractéristiques techniques : Batiweb, Une rénovation associée à une extension du magasin
  • Oui, c'est la souplesse de la donation au dernier vivant. Cette faculté s'appelle le cantonnement. Pleinevie.fr, Quels sont les avantages et inconvénients du régime de communauté universelle ? - Pleine vie
  • Toutefois, l’armée possède toujours un cantonnement militaire, qui se trouve entre le fort et le Col du télégraphe. Il est occupé par un régiment d’artillerie de montagne qui s’y entraîne. , Magazine Tourisme et Patrimoine | Fort du télégraphe : au coeur de la bataille des Alpes
  • Une zone naturelle créée après plusieurs années de concertation – avec les pêcheurs locaux notamment, mais aussi les professionnels de la mer, comme les clubs de plongée – sous le régime du cantonnement de pêche, pour une période de six ans, évidemment renouvelable. Dans ce sanctuaire, les exigences sont draconiennes : s’il est possible de naviguer à l’intérieur, il est en revanche interdit de jeter l’ancre, de pêcher ou de plonger. "Des règles strictes", de l’aveu même de Renaud Dupuy de la Grandrive, directeur du milieu marin à la Ville d’Agde. Reste à les faire appliquer. midilibre.fr, Au large d'Agde, une réserve marine sous haute surveillance - midilibre.fr
  • La question concerne notamment des clients français dont Leroy Merlin ou Air France. En effet, un établissement de paiement comme Wirecard fonctionne avec un compte de « cantonnement », sur lequel le produit de la vente du commerçant est placé dans l'attente du virement effectif dans un délai d'un à dix jours. A l'échelle de Wirecard, ces comptes peuvent s'élever à quelques centaines de millions d'euros. Les Echos, Les commerçants en première ligne après la faillite de Wirecard | Les Echos
  • Les fortes augmentations de la dette publique ont suivi les guerres. Si au 20ième siècle elles ont en général débouché sur une forte inflation, cela n'avait pas été le cas lors des siècles précédents. Une des raisons est le cantonnement de cette dette afin de reporter son remboursement dans le futur. , Banque de France : Leçons historiques des fortes augmentations de la dette publique
  • Entre 1815 et 1914 puis après 1945, de nombreux pays ont surmonté le dilemme budgétaire et la tragédie des horizons économiques en étalant le remboursement de la dette, évitant des mesures budgétaires restrictives. Cela a été permis par une ingénierie financière de cantonnement, c’est-à-dire de transfert d’une partie de la dette soit dans les banques commerciales après 1945 –par la répression financière– soit dans des organisations dédiées avant 1914. Atlantico.fr, Leçons historiques des fortes augmentations de la dette publique | Atlantico.fr
  • Avec le cantonnement des actifs et l’ouverture des FRPS aux retraites individuelles, Pacte offre sécurité et stabilité aux fonds de pension français. Le cantonnement doit être réalisé au plus tard au 31 décembre 2022, avec pour objectif de donner une priorité aux épargnants en cas de faillite du gestionnaire. , Demain, nos retraites gérées par des fonds de pension ?

Traductions du mot « cantonnement »

Langue Traduction
Anglais cantonment
Espagnol acantonamiento
Italien accantonamento
Allemand einquartierung
Portugais acantonamento
Source : Google Translate API

Synonymes de « cantonnement »

Source : synonymes de cantonnement sur lebonsynonyme.fr

Cantonnement

Retour au sommaire ➦

Partager