Baraquement : définition de baraquement


Baraquement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BARAQUEMENT, subst. masc.

A.− MILITAIRE
1. Vieilli. Action de baraquer, installation des troupes dans des baraques.
2. P. méton. Ensemble de baraques où cantonnent les soldats :
1. Les installations militaires de toute nature à l'usage des troupes, camps, baraquements, parcs, arsenaux... seront abandonnés intacts, avec interdiction de les emporter ou de les détruire. Foch, Mémoires,t. 2, 1918, p. 272.
B.− Logement provisoire destiné à abriter des ouvriers en déplacement, des réfugiés, des sinistrés, etc. :
2. Dans ce temps les terrains qui font face à l'école de pharmacie n'étaient pas encore bâtis (...). Au lieu des maisons à six étages, il n'y avait là que baraquements improvisés, échoppes de fripiers, ... Gide, Si le grain ne meurt,1924, p. 355.
3. Pas de locaux pour se loger, quelques baraquements de planches. La plupart des émigrants durent rester à Caïffa dans une extrême misère. J. et J. Tharaud, L'An prochain à Jérusalem!1924, p. 244.
4. ... nous sommes passés près de notre ancienne grange, sur l'emplacement de laquelle Rodriguez et ses camarades ont bâti, au cours de l'hiver dernier une sorte de baraquement en planches, qui leur sert d'abri. Abellio, Heureux les pacifiques,1946, p. 416.
P. ext., péj. Synon. de baraque (cf. baraque B) :
5. Voici l'intérieur, où cette semaine, Maria a accouché une femme. Au haut du boulevard Magenta, dans un campement de baraques, − que loue aux plus misérables misères de Paris qui? le baron James de Rothschils −, dans une chambre de ce baraquement, aux planches, qui sont les murs, disjointes, au plancher plein de trous, ... E. et J. de Goncourt, Journal,1868, p. 428.
6. Ce qui partout ailleurs est un baraquement N'est ici qu'une épaisse et durable maison. Ce qui partout ailleurs est la guerre et la paix N'est ici que défaite et que reddition. Péguy, La Tapisserie de Notre-Dame,Prière de résidence 1913, p. 692.
PRONONC. : [baʀakmɑ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1574, 16 mars, baraquement « ensemble de baraques servant de logement » (Congié de pooir eriger nouvelle taverne a Flines, A. mun. Mortagne, cote 18, pièce 3 dans Gdf. Compl. : Luy sortant hors du baraquement ou il avoit tenu hostellerye longhue espace vint vers mondict seigneur de Mortaigne). Dér. de baraquer*; suff. -ment1*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 70.

Baraquement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

baraquement \ba.ʁak.mɑ̃\ masculin

  1. (Militaire) Action de baraquer.
    • Le baraquement des troupes s’opéra sans difficulté.
  2. Ensemble de baraques plus ou moins grandes destinées à servir de logement provisoire à des groupes d’individus.
    • Cette école, en attendant que l’édifice qui lui était destiné fût construit, dut être placée dans un baraquement.
    • On improvisa des baraquements pour recueillir la population sans abri.
    • Là, on dort dans les baraquements construits pour l'armée... — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. I, Gallimard, 1937)
    • Son père, Hamid, arrivé d’Algérie à l’été 1962, a connu les comas de « transit », baraquements en bois où furent parqués les harkis, que le dictionnaire définit comme des « militaires servant dans une harka » mais aussi comme des « membres de la famille d’un harki ou descendant d’un harki ». — (Frédéric Pagès, Ni chameaux ni gazelles, Le Canard Enchaîné, 11 octobre 2017, page 6)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Baraquement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BARAQUEMENT. n. m.
T. militaire. Action de baraquer. Le baraquement des troupes s'opéra sans difficulté. Il se dit aussi d'une façon générale d'un Ensemble de baraques plus ou moins grandes destinées à servir de logement provisoire à des groupes d'individus. Cette école, en attendant que l'édifice qui lui était destiné fût construit, dut être placée dans un baraquement. On improvisa des baraquements pour recueillir la population sans abri.

Baraquement : définition du Littré (1872-1877)

BARAQUEMENT (ba-ra-ke-man) s. m.
  • 1Action de baraquer, de se baraquer. Le baraquement des troupes.
  • 2Ensemble de baraques.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « baraquement »

Étymologie de baraquement - Wiktionnaire

 Dérivé de baraquer avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de baraquement - Littré

Baraquer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « baraquement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
baraquement barakmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « baraquement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « baraquement »

  • Un pareil espace ne peut raisonnablement être destiné à n’accueillir que quelque baraquement destiné à héberger quelques soldats de sa majesté Mohamed VI. Preuve on est que nos mêmes sources ajoutent que cette base, vraisemblablement opérationnelle, abrite du matériel électronique de pointe fourni par l’entité sioniste. Maghreb Online, Maroc - Algérie: une base militaire bourrée de matériel électronique israélien - Maghreb Online
  • L'excavation a permis de faire ressortir les fondations des baraquements et les traces des tranchées qui permettaient aux Allemands de se rendre d'un point à l'autre de la station radar mais ils ne restent plus aucun objet volumineux ou toute trace d'armes. France Bleu, Quand l'archéologie préventive fait resurgir les vestiges du mur de l'Atlantique
  • Résumé : 1936 : Daisy Clover (Natalie Wood), adolescente de 15 ans, véritable garçon manqué, s’ennuie dans une station balnéaire en Californie. Elle vit modestement avec sa mère (Ruth Gordon) dans un baraquement et tient un stand de photos dédicacées sur la plage. Rêvant de célébrité, elle enregistre une chanson sur un microsillon qu’elle envoie à Hollywood. Elle va être repérée par Raymond Swan (Christopher Plummer), producteur de film qui lui envoie sa voiture avec chauffeur (Roddy McDowall). Elle va tourner un premier film musical et devenir la petite fiancée de l’Amérique. Avoir Alire - Critiques de films, Livres, BD, musique, séries TV, Spectacles, Daisy Clover - Robert Mulligan - critique
  • La coopérative Frienisberg possède la métairie et les prairies à l'endroit où se trouvent les trois bunkers ainsi qu’un baraquement. Selon le directeur de la coopérative Peter Gerber, également député au Grand Conseil, l’ouverture d’un tel site aurait causé des problèmes au métayer. Par le passé, les vaches du paysan ont plusieurs fois rayé des voitures parquées dans le secteur. Selon l’élu PBD, l’ouverture des bunkers n’aurait qu’aggravé la situation. , Les bunkers de l’Egasse rachetés par un home - RJB votre radio régionale

Traductions du mot « baraquement »

Langue Traduction
Portugais caserna
Allemand baracke
Italien baracca
Espagnol barracón
Anglais barrack
Source : Google Translate API

Synonymes de « baraquement »

Source : synonymes de baraquement sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires