La langue française

Cahier

Sommaire

  • Définitions du mot cahier
  • Étymologie de « cahier »
  • Phonétique de « cahier »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cahier »
  • Citations contenant le mot « cahier »
  • Images d'illustration du mot « cahier »
  • Traductions du mot « cahier »
  • Synonymes de « cahier »

Définitions du mot cahier

Trésor de la Langue Française informatisé

CAHIER, subst. masc.

A.− IMPR. ,,Feuille qui, après pliage, forme un tout cohérent, en format définitif de l'imprimé`` (Cham. 1969). Un livre contient plusieurs cahiers (Cham. 1969) :
1. À l'exemple des copistes, les imprimeurs pliaient en deux un certain nombre de feuilles, deux, trois, quatre, cinq ou davantage : les cahiers ainsi formés s'appelaient binion, ternion, quaternion, etc. E. Leclerc, Nouv. manuel complet de typogr.,1932, p. 285.
P. anal. Assemblage de feuilles de papier. Je tire de ma poche un cahier de papier à cigarettes (Colette, Claudine à l'école,1900, p. 106).Les petits cahiers de papier monnaie que ma banque de Londres m'envoie chaque mois (Larbaud, A. O. Barnabooth,1913, p. 108).
B.− Assemblage de feuilles de papier pliées les unes dans les autres, agrafées ou cousues ensemble, et destinées à recevoir des écrits, généralement manuscrits, des dessins, des collages, etc. :
2. ... l'inconnu écarta un pan de son manteau et fit apparaître le rapport que Mgr Cavoy avait adressé à Rome. C'était bien le carton gaufré que M. Sancerre avait acheté chez un papetier, c'était bien le cordonnet de coton mercerisé qui avait servi à coudre le cahier et dont l'extrémité pendait. Billy, Introïbo,1939, p. 239.
En partic. Document enregistrant régulièrement le travail, ses résultats, ses incidents.
1. B.-A. Cahier de musique, d'aquarelles, d'esquisses, de caractères, de chansons, des études, des valses :
3. − Il n'en faut guère pour brouiller la tête d'une femme. Valentin l'avait dit pour Pauline qui entrait, venant les retrouver. Elle fit mine de prendre un cahier de musique sur l'épinette et de le lui envoyer à la figure. Pourrat, Gaspard des Montagnes,La Tour du Levant, 1931, p. 40.
P. métaph. :
4. Les hirondelles, revenues de leur pèlerinage d'Orient, emplissaient l'air de leur vol; l'aubépine blanchissait les buissons; la violette embaumait l'herbe des bois, où l'on voyait déjà tous les oiseaux sortir de leurs nids avec un cahier de romances sous leurs ailes. Murger, Scènes de la vie de bohème,1851, p. 202.
2. COMM. Cahier à souches. Cahier d'entrée et sortie. Cahier contenant les crédits et débits. Des documents annexes, cahier d'entrée et sortie, carnet inventaire du magasin, cahier des menus (Lubrano-Lavadera, Législ. et admin. milit.,1954, p. 211):
5. Quand le vendeur put s'approcher, après avoir débité sa vente d'un trait de crayon sur son cahier à souches, il appela cette vente, que le caissier inscrivit au registre; puis, il y eut un contre-appel, et la feuille détachée du cahier fut embrochée dans une pique de fer, près du timbre aux acquits. Zola, Au bonheur des dames,1883, p. 488.
3. ÉCON. DOMESTIQUE. Cahier de comptes, cahier de recettes et dépenses. Il s'évertua à griffonner des noires et des croches sur des lambeaux de papier, qu'il arrachait aux cahiers de comptes du ménage (R. Rolland, Jean-Christophe,L'Aube, 1904, p. 87).
4. ENSEIGN. Cahier de brouillon, d'essai. Cahier sur lequel l'élève rédige ses devoirs avant de les recopier au propre sur un cahier d'écolier ou un cahier de devoirs. Cahier de correspondance. Cahier dans lequel sont inscrits les notes de l'élève et qui seront portées à la connaissance des parents. Cahier de textes. Cahier sur lequel l'élève inscrit la liste des devoirs à faire.
5. TECHN. MILIT. Cahier de punitions. Registre où les officiers et sous-officiers inscrivent les punitions de leurs hommes. L'adjudant prit une chaise, s'assit, et amena à lui le cahier de punitions (Courteline, Le Train de 8 h 47,1888, 1repart., 3, p. 30).
Rem. Attesté ds Nouv. Lar. ill., Lar. 20eet Guérin 1892.
C.− Document énumérant des consignes, des souvenirs, etc.
1. [Doc. non littér.]
a) DR. ADMIN. Cahier des charges. ,,Document énumérant les conditions imposées à un adjudicataire ou à un acquéreur`` (Forest. 1946).
b) HIST. Cahier de bailliage, de doléances, des états. Mémoires adressés au roi et contenant les demandes et propositions requises par les députés des trois ordres.
2. [Doc. littér.]
a) [Parfois avec une majuscule] Mémoires non entièrement rédigés, journal d'un écrivain. Cahiers de jeunesse de E. Renan; Cahiers intimes de M. Barrès; le Cahier noir de F. Mauriac :
6. Une situation beaucoup plus éclatante qu'on n'aurait pu le croire a été maintenue à Barrès après sa mort. Cela à cause de ses œuvres posthumes, de ses Cahiers intimes, dont la publication, année par année, fait connaître les racines, la profondeur, la musique qui authentifient le message. Arts et litt. dans la société contemp.,t. 2, 1936, p. 3812.
b) Revue éditée par un groupe d'intellectuels, d'écrivains et publiant, avec une périodicité non fixée, des textes variés. Les Cahiers de la quinzaine de Charles Péguy. Les Cahiers du Sud :
7. Mon propos n'est pas de prendre à parti (sic) le dodécaphonisme en général. On en trouvera, dans l'article des Cahiers du Sud déjà cité, une critique précise et sans passion. P. Schaeffer, À la recherche d'une mus. concr.,1952, p. 137.
Prononc. et Orth. : [kaje]. Ds Ac. 1694-1932. Var. cayer ds Ac. 1694, voir également Ac. Compl. 1842. Passy 1914 et Barbeau-Rodhe 1930 admettent une var. [kajε]. Fér. Crit. t. 1 1787 met en parallèle les orth. cahier (Ac.), caïer et cayer et donne la préférence à caïer. Sur ce problème du sort de l'a. fr. ai + r, v. Buben 1935, p. 79. Étymol. et Hist. 1. Fin xiies. quaer « assemblage de feuilles de parchemin ou de papier (d'abord quatre) » (B. de Ste Maure, Ducs Normandie, 37514 ds T.-L. : treis quaers de parchemin); 1283 cayer (Archives Ardennes, H. 210 ds Gdf. Compl.); 2. 1559 cahier « mémoire » (Comptes des bâtiments du Roi, 1528-71, éd. L. de Laborde, Paris, J. Baur, 1877-80, t. 1, p. 338 : ordonnances, cahiers, acquits et quittances necessaires); 3. 1611 impr. (Cotgr.) peut-être déjà ds Est. 1549 qui donne comme équivalent lat. quaternio qui pourrait désigner le cahier de quatre pages tel qu'on l'utilise en imprimerie. Issu (avec remplacement de la finale par le suff. -ier*) du plur. distributif lat. quaterni « par quatre, chaque fois quatre » par l'intermédiaire d'une forme *quaternum, devenue quadernum sous l'infl. de quadrum « carré » dès l'époque impériale (FEW t. 2, pp. 1437-1439). Cf. pour le sens le dér. quaternio « chiffre quatre » attesté dès le ives. au sens de « cahier de quatre pages » (Turranius Rufinus, Invect. in Hieronym., 8 ds Forc. s.v., 1006); le h sert à marquer l'hiatus. Fréq. abs. littér. : 1 679. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 016, b) 1 730; xxes. : a) 3 491, b) 3 246. Bbg. Bastin (J.). Nouv. glanures gramm. Riga, 1907, p. 8. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 61.

Wiktionnaire

Nom commun

cahier \ka.je\ masculin

  1. Ensemble de feuilles de papier assemblées par agrafage ou couture et destinées à l’écriture.
    • Cahier de papier réglé. Cahier de musique. Cahier de notes. Cahier de brouillon.
  2. (En particulier) (Reliure) Feuilles d’un livre pliées selon le format définitif et destinées à être assemblées dans la reliure.
  3. (Histoire) Mémoire adressé au souverain par un des corps de l’État.
    • Par exemple, les cahiers des paroisses de Dilo, Vareilles, Vaudeurs, Villechétive, élaborés sous la présidence du lieutenant en la justice de Cerisiers, Salmon de la Frenaye, sont presque absolument identiques. — (Département de l'Yonne: Cahiers de doléances du bailliage de Sens pour les États généraux de 1789, édités et annotés par Charles Porée, Imprimerie coopérative ouvrière "L'Universelle", 1908, p. XXI)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAHIER. n. m.
Assemblage de plusieurs feuilles de papier ou de parchemin réunies. Cahier de papier. Cahier blanc. Cahier de papier réglé. Cahier de musique. Cahier de notes. Cahier de brouillon. Plusieurs cahiers attachés ensemble forment un registre. Il s'est dit aussi des Mémoires contenant les demandes, propositions ou remontrances adressées au souverain par les membres d'un corps de l'État. Cahier de doléances. Les cahiers des États. Les cahiers de l'Assemblée, du clergé. En termes de Procédure et d'Administration, Cahier des charges, État des clauses et conditions auxquelles sera faite une adjudication publique. Prendre connaissance du cahier des charges.

Littré (1872-1877)

CAHIER (ka-ié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel l's se lie : des ka-ié-z écrits) s. m.
  • 1Assemblage de plusieurs feuillets de papier ou de parchemin réunis.
  • 2Cahiers d'un cours, leçons d'un professeur mises par écrit.
  • 3Autrefois, mémoires adressés au souverain par un corps de l'État. Cahier de doléances. Les cahiers du clergé, du tiers état.
  • 4Cahier des charges, état des clauses et conditions d'une adjudication publique.
  • 5Cahier de frais, mémoire ou état des frais. Terme vieilli en ce sens.

HISTORIQUE

XIIIe s. Aristotes à Alixandre Enseigne et si li fait entendre En son livre versié, Enz el premier quaier lié, Comment il doit el siecle vivre, Et Rutebeus l'a trait dou livre, Rutebeuf, 285.

XVe s. Là deçà et delà queroit, En cherchant plusieurs vieux cayers, Car le vray monstrer me vouloit, Orléans, Bal. 140. Quayer getta au feu felonnement ; rioit sur les uns et les baisoit ; sur les autres cracha par vilonnie, et les foula des piés, Chastelain, Exp. de vér. mal prise.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CAHIER. - HIST. Ajoutez : XIIe s. Se vousisse [si je voulais] lor faiz escrire, Trop lunge chose fust à dire ; En treis quaers de parchemin N'en venisse je pas à fin, Benoit de Sainte-Maure, Chronique, t. III, p. 210, V. 37512.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CAHIER, s. m. c’est au propre l’assemblage de plusieurs feuillets de papier blancs ou écrits, pliés ensemble, sans être ni attachés ni reliés. On a transporté ce nom à des ouvrages qui se dictent sous cette forme : ainsi on dit, des cahiers de Philosophie, des cahiers de Droit, &c.

Cahier, en termes de Droit public, est la supplique ou le mémoire des demandes, des propositions, ou remontrances que le clergé ou les états d’une province font au Roi. (H)

Cahier ; les Relieurs appellent cahier les feuilles d’un livre pliées suivant leur format. Les feuilles in-4°. & in-8°. ne font jamais qu’un cahier. Il faut deux ou trois feuilles in-fol. pliées l’une dans l’autre pour faire le cahier in-fol. suivant que le livre est imprimé. Les in-12 font quelquefois deux cahiers : mais plus souvent un seul. Les formats au-dessous font toûjours plusieurs cahiers. Voyez Plier.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cahier »

Du latin quaternio (« quatre feuilles »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Quouez, cahiers, dans un texte de 1372, Bibl. des Chartes, 3e série, t. I, p. 228. Origine obscure. Les mots des autres langues romanes, ital. quaderno, catal. cuern, se rapportent au bas-latin quaternum, cahier de quatre feuilles ; serait-il possible que quaternarium eût été contracté en quaier ? Il y a dans l'ancien français carreignon, cahier (Blanchandin fist un brief escrire, Puis mist le carreignon en cire, DU CANGE, ceraculum) : par conséquent quaternarium aurait donné carreier ; pour de là passer à cahier, il faut admettre une forte altération, non impossible en un mot très vulgaire. On trouve cahier de chandelles (GODEFROY, Annotations sur l'Hist. de Charles VI, p. 708) qui signifie probablement un paquet de quatre chandelles et qui se montre encore sous la forme cahoer. Ces rapprochements portent à considérer cahier ou cahoer ou quouez, comme une dérivation très irrégulière de quaternarium, et écartent d'autant la conjecture de Diez qui proposait de rattacher cahier à une forme codicarium, issue de codex, livre.

ÉTYMOLOGIE

Ajoutez : D'après M. Gaston Paris, Mém. de la Soc. de linguist. t. I, p. 285, cahier, dont l'orthographe devrait être quaier, est pour quaiern, comme enfer pour enfern, et répond au provenç. cazern, catal. cuern, espagn. cuaderno, ital. quaderno, du lat. quaternum : réunion de quatre feuilles. Cela doit être adopté et donne plus de précision à la discussion qui est dans le Dictionnaire sur l'origine de ce mot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cahier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cahier kaje

Évolution historique de l’usage du mot « cahier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cahier »

  • Le monde est notre cahier d'écolier, sur ses pages nous faisons nos exercices. De Richard Bach
  • C'est peu de chose, une vie qui se déroule au fil des pages d'un cahier noir. De Janik Tremblay / J'ai un beau château...
  • On appelle cahier des charges un volume destiné à définir une commande, dans lequel tout est prévu, sauf la bonne foi du vendeur. De Auguste Detoeuf / Propos d’O.L. Barenton, confiseur
  • Le critère esthétique et le côté bien comme il faut sont de moins en moins présents dans mon cahier des charges. De Benjamin Biolay / Le Figaro du 17 mai 2017.
  • Le cahier des charges d'une grande chaîne hertzienne nationale ne peut se comparer au cahier des charges d'une chaîne thématique diffusée par satellite. De Xavier Gouyou Beauchamps / Les Dossiers de l’audiovisuel
  • La vie est un bail imposé aux locataires, sans lecture préalable du cahier des charges. De Delaf
  • Aux heures creuses de la journée, au retour du bureau, et souvent dans la solitude des dimanches soir, un détail me revient. De toute mon attention, j’essaye d’en rassembler d’autres et de les noter à la fin du cahier de Bowing sur les pages qui sont demeurées blanches. Moi aussi, je pars à la recherche des points fixes. Il s’agit d’un passe-temps, comme d’autres font des mots croisés ou des réussites. De Patrick Modiano / Dans le café de la jeunesse perdue
  • "On veut proposer l'outil le plus innovant possible pour enchanter l'écriture par tous les moyens" : tel est le credo de l'entrepreneuse Aude Guéneau, cofondatrice de Plume, qui proposait déjà un outil pour permettre aux enfants de compléter des histoires. Plume a décidé de se décliner en cahier de vacances numérique et sur papier, pour un coût de 19,90 euros pour un mois et 34,90 euros pour l'été. "L'enfant va recevoir un livret pour progresser, avec des tutoriels rigolos, des conseils pour faire des progrès dans l'expression, des goodies", détaille Aude Guéneau. Europe 1, Trois initiatives pour remettre le cahier de vacances au goût du jour
  • « Parmi les jeunes agriculteurs, il y a beaucoup de parents. Très vite, l’idée du carnet d’activités dédié à l’agriculture, à l’image des cahiers de vacances, est ressortie et a fait l’unanimité, car un moyen facile de toucher et concerner les enfants ». , Vendée : les jeunes agriculteurs créent un cahier de vacances | Le Journal du Pays Yonnais
  • Pandacraft, un éditeur de kits ludiques et pédagogiques pour enfants propose un cahier de découvertes destiné aux 3-7 ans. Intitulé "35 activités pour devenir gardien de la planète", ce cahier met les enfants au défi au travers de quatre thèmes principaux : la cuisine, l’eau et l’énergie, la biodiversité et les déchets.  , Trois cahiers de vacances écolos pour cet été
  • La crainte de voir les éditions départementales – suspendues pendant le confinement – disparaître définitivement dans leur forme originale est désormais une réalité avec laquelle il faut composer. En parallèle, la nouvelle formule éditoriale imaginée par Stéphane Albouy, le directeur des rédactions, mérite un examen approfondi. Car, au-delà du rapprochement des éditions en un cahier unifié baptisé « Le Grand Parisien », et les trente suppressions de postes annoncées (sur 436 cartes de presse, et dans le cadre d’un accord de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences), c’est toute l’organisation du journal, en interne comme aux yeux des lecteurs, qui est appelée à évoluer. Le Monde.fr, Les neuf éditions départementales du « Parisien » disparaissent, remplacées par un cahier unique
  • Sans doute est-il un peu en retard, mais sa présence rassure dans une année improbable. Dernièrement, à la médiathèque, sous les ombrages, sa présentation restera un moment de partage, tant l’absence d’échanges avait manqué aux participants impliqués dans ce projet. Par-delà le masque encombrant, l’amitié, la renaissance des projets, la préparation du cahier à venir, cette vie d’un groupe, de tous, multipliait le bonheur. ladepeche.fr, Conques-sur-Orbiel. Patrimoine : Le cahier n° 14 est arrivé - ladepeche.fr
  • Les cahiers à venir dans les numéros d’août, d’octobre et de décembre exploreront d’autres domaines de recherche de l’IRSN, en radioprotection de la santé de l’homme, de l’environnement ou en sûreté nucléaire. , Premier cahier partenaire de l’IRSN dans Pour la science
  • Dès mardi 23 juin, la Ville met donc en place l'opération "cahiers de vacances" pour chaque écolier de Béziers. midilibre.fr, Béziers : la municipalité offre un cahier de vacances à chaque élève de la ville - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « cahier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cahier »

Langue Traduction
Anglais notebook
Espagnol pliego
Italien capitolato
Allemand heft
Portugais caderno
Source : Google Translate API

Synonymes de « cahier »

Source : synonymes de cahier sur lebonsynonyme.fr
Partager