La langue française

Cabaner

Définitions du mot « cabaner »

Trésor de la Langue Française informatisé

CABANER, verbe.

I.− Emploi intrans., vx. Habiter dans une cabane; construire une cabane. Les sauvages cabanent autour de leur chef (Ac. Compl.1842).
II.− MARINE
A.− Emploi trans. Renverser, mettre sens dessus dessous (une embarcation). Cabaner un canot.
Rem. Une embarcation renversée, quille en l'air, pouvant servir d'abri, de cabane.
B.− Emploi intrans.
1. [En parlant d'un navire] Chavirer :
1. ... la mer ayant envahi les dalots, (...) les embarcations furent armées avec l'ordre de se tenir derrière et devant pour prendre l'équipage dans le cas où le navire cabanerait... Dumont d'Urville, Voyage au Pôle Sud,t. 9, 1846, p. 355.
2. P. anal., vx. [En parlant de l'ancre quand les pattes se trouvent en l'air au lieu d'être crochées dans le sol (cf. Le Clère 1960)] Glisser sur le fond de la mer :
2. ... la panse n'ayant qu'une ancre, il lui en avait fait, lui-même et lui seul, une seconde. Cette ancre était excellente; l'organeau avait la force voulue, et Gilliatt, sans que personne le lui eût enseigné, avait trouvé la dimension exacte que doit avoir le jouail pour empêcher l'ancre de cabaner. Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 78.
Prononc. : [kabane]. Étymol. et Hist. 1. 1605 part. passé « (en parlant des autochtones d'Amérique du Nord) loger dans une cabane » (Cayet, Chron. Sept., p. 266 dans Gdf. Compl.); 1609 pronom. (Marc Lescarbot, Hist. de la Nouv. France, III, 756, ibid.); 2. 1783 trans. (Encyclop. méthod. Mar. t. 1, p. 205 : Cabaner un bateau, c'est le mettre sens-dessus-dessous, de manière que la quille soit en haut); 1783 absolu (Ibid. : Quelquefois un bâtiment, un bateau cabane par accident). Dér. de cabane*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Quem. 2es. t. 4 1972, pp. 39-40.

Wiktionnaire

Verbe

cabaner \ka.ba.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se cabaner)

  1. (Vieilli) Habiter dans une cabane, un canot retourné.
    • Quinze cents soldats, mille desquels il avoit fait descendre et cabaner à une petite isle. — (Palmat Cayet, dans le Dictionnaire de Dochez)
    • Les fourrures les plus noires sont ordinairement les plus fournies, et par conséquent les plus estimées ; celles des castors terriers sont fort inférieures à celles des castors cabanés. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « Le Castor », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 841.)
    • […]; il estoit quasi nuict quand cet Ours fut apporté en nostre Cabane : tout à l'heure les femmes et les filles sortirent, et s'en allerent cabaner ailleurs le mieux qu'elles peurent, non sans patir beaucoup : […]. — (Relations de la Nouvelle France, en l'Année 1634, V.1, p.25, 1858)
  2. (Canada) Laver et ranger le matériel acéricole à la fin d’une saison de production.
  3. (Marine) Chavirer, être renversé.
  4. (Par extension) (Marine) Mettre des objets dans une position inverse de leur destination naturelle.
  5. (Par extension) (Marine) Mettre sens dessus dessous, renverser complètement une embarcation sur le pont d’un navire, sur une cale ou sur le rivage, de manière que, dans cette position, elle figure une cabane, dont la toiture est représentée par la quille et la carène.
  6. (Par extension) (Marine) Porter une ancre en travers sur une chaloupe, le jas étant placé verticalement.
  7. (Transitif) Renverser
    • Le poids inattendu de tout ce monde se précipitant du même bord, fait cabaner l'embarcation — (Édouard Corbière, Le Négrier, Vol. IV Aventures de mer)
  8. (Transitif) (Magnanerie) Mettre, sur le bord des claies à vers à soie, des branches quand le ver cherche à filer son cocon
    • Lorsque le ver est prêt à donner sa soie, son appétit s'arrête. C'est l'instant de la montée. L'éleveur doit alors s'occuper à « cabaner », opération qui consiste à disposer en forme de bureaux ou cabanes, dans les intervalles compris entre les claies, des branches de genêts et de bruyères, dans lesquels les insectes montent et choisissent leur place pour commencer à filer leur cocon. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  9. (Pronominal) S’installer dans une cabane.
    • L'heure de se cabaner venuë, mes Sauvages cherchoient une place propre pour y passer la nuict, où aisement se put trouver du bois sec à faire du feu, […]. — (Gabriel Sagard-Théodat, Histoire du Canada, V.1, 1866, page 177)
  10. (Aquitaine) Entrebâiller les volets, mettre aux crochets.
    • Peux-tu cabaner, il va faire chaud aujourd’hui.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CABANER (ka-ba-né) v. n.
  • 1Se mettre sous des cabanes, en parlant des sauvages.
  • 2 Terme de marine. Chavirer, être renversé.
  • 3 Terme de magnanerie. Mettre, sur le bord des claies à vers à soie, des branches quand le ver cherche à filer son cocon.

HISTORIQUE

XVIe s. Quinze cents soldats, mille desquels il avoit fait descendre et cabaner à une petite isle, Palma Cayet, dans le Dict. de DOCHEZ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cabaner »

Du nom cabane, abris fait à l’aide d’un canot retourné.
Par extension, le sens de chavirer est utilisé.
Les habitations des autochtones amérindiens furent appelés cabanes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cabaner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cabaner kabane

Évolution historique de l’usage du mot « cabaner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « cabaner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cabaner »

Langue Traduction
Anglais shed
Espagnol cobertizo
Italien capannone
Allemand schuppen
Chinois
Arabe تسلط
Portugais galpão
Russe сарай
Japonais 流した
Basque ederki
Corse shed
Source : Google Translate API

Synonymes de « cabaner »

Source : synonymes de cabaner sur lebonsynonyme.fr

Cabaner

Retour au sommaire ➦

Partager