La langue française

Bugle

Définitions du mot « bugle »

Trésor de la Langue Française informatisé

BUGLE1, subst. masc.

MUSIQUE
A.− HIST. (ANC.). Instrument de musique à vent (cf. Du Camp, Le Nil, 1854, p. 227).
B.− Trompette ou clairon à clefs, principalement utilisé(e) dans les musiques militaires. Petit bugle, bugle alto :
... un jeune gars, ni beau ni laid, joue du bugle au seuil d'une petite ferme (...) il a, comme on dit, de bonnes lèvres; les sons qu'il tire de son petit clairon à piston ont douce forme. Certains font penser à Don Quichotte ou, plus exactement, au paysage aventureux qui entoure Don Quichotte. Giono, Voyage en Italie,1953, p. 105.
Prononc. et Orth. : [bygl̥]. Étymol. et Hist. 1845 « clairon à pistons » [1836, Pt Rob.] (Banville, Opéra Turc dans Bonn). Empr. à l'angl. bugle, forme apocopée de bugle-horn littéralement « corne de buffle » empl. pour désigner un instrument de mus. dep. ca 1300. La forme réduite au premier élément est attestée dans NED au sens de « cor de chasse » dep. ca 1340, et à celui de « clairon, instrument de musique militaire » dep. 1832. Le m. angl. bugle a été empr. à l'anglo-norm. bugle « instrument de musique fait de corne de buffle » (1ertiers du xives., Foulq. Fitz Warin, nouv. fr. du xives., p. 60 dans Gdf. Compl.); même mot que l'a. fr. bugle « jeune bœuf » (ca 1180, Marie de France Fables dans T.-L.) du lat. buculus « id. », v. beugler. Fréq. abs. littér. : 23.
BBG. − Behrens Engl. 1927, p. 60. − Bonn. 1920. p. 19.

BUGLE2, subst. fém.

BOT. Plante gamopétale supérovariée (Labiées), dont la variété la plus répandue, la bugle rampante, herbacée, vivace, était employée autrefois comme vulnéraire. Synon. sc. ajuga; synon. vulg. herbe de Saint Laurent.Les bugles rampantes égayaient de jaune vif et de violet-rose les eaux mortes (A. Arnoux, Zulma l'infidèle,1960, p. 192).
Prononc. : [bygl]. Étymol. et Hist. Ca 1290 bucle (G. de Biblesworth, Traité, 162 dans T.-L.), forme isolée; xiiies. bugle (Trad. de Roger de Salerne, Chirurgie dans Romania, t. 32, p. 83). Empr. au lat. médiév. bugula (viiie-xies. dans Mittellat. W. s.v., 1606, 55) ultérieurement attesté sous les formes bucla et bugla (xiies. ibid., 57 et 58) prob. à rapprocher du lat. tardif bugillo (début ves., Marcellus dans TLL s.v., 2237, 64; v. bouillon-blanc), car on trouve la var. bugula chez le même aut. dans Forc.; ces deux termes semblent désigner la même plante (Roll. Flore t. 8, p. 176).
BBG. − Rommel (A.). Die Entstehung des klassischen französischen Gartens im Spiegel der Sprache, Berlin, 1954, p. 126. − Sigurs 1963/64, p. 457.

Wiktionnaire

Nom commun 1

bugle \byɡl\ masculin

  1. (Musique) (Vieilli) Ancien instrument à vent.
    • Il allait à la chasse en habit vert pomme, en bottes rousses, un bugle en sautoir comme un conducteur des Messageries royales. — (Charles Dickens , Vie et aventures de Nicolas Nickleby, 1885)
  2. (Militaire) (Musique) Instrument employé dans les musiques militaires, également nommé trompette à clefs.
    • Mais on s’en sortait tout de même, en s’arrangeant pour faire donner la grosse caisse aux passages où le bugle avait à jouer. — (Marcel-E. Grancher, Dombes, Éditions Optic, 1945, page 99.)

Nom commun 2

bugle \byɡl\ féminin

  1. (Botanique) Ajuga, genre de plantes herbacées de la famille des Lamiacées.
  2. (Botanique) (Spécialement) Ajuga reptans, la bugle rampante, qui était autrefois appréciée pour ses propriétés astringente et vulnéraire.

Forme de verbe

bugle \byɡl\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de bugler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de bugler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de bugler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de bugler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de bugler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BUGLE. n. f.
T. de Botanique. Plante de la famille des Labiées, souvent rampante, qui était jadis fort vantée comme astringente et vulnéraire.

Littré (1872-1877)

BUGLE (bu-gl') s. m.
  • Ancien instrument de musique à vent, et aujourd'hui, spécialement, la trompette à clefs, instrument très employé dans les musiques militaires,

HISTORIQUE

XIIe s. Tabors et timbes et bugleraus corner, Roncisv. p. 178.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BUGLE, bugula, s. f. (Hist. nat. bot.) genre de plante à fleur monopétale labiée, qui n’a qu’une seule levre divisée en trois parties : celle du milieu est échancrée ; il y a de petites dents à la place de la levre supérieure ; il sort du calice un pistil qui est attaché comme un clou à la partie postérieure de la fleur, & environné de quatre embryons ; ces embryons deviennent dans la suite autant de semences arrondies, renfermées dans une capsule qui a servi de calice à la fleur, & qui est faite en forme de cloche. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez Plante. (I)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bugle »

(Nom 1) De l’anglais bugle lui même issu du nom anglonormand d'un instrument de musique fait d'une corne de buffle. En effet, dans cette langue comme en ancien français, le mot bugle désignait un buffle (voir beugler).
(Nom 2) Du latin bugillo (« molène ») devenu *būgŭla au Ve siècle puis bugla → voir bouillon blanc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bugle, ancien nom du buffle (voy. BUFFLE) ; instrument ainsi nommé à cause de sa ressemblance avec une corne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bugle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bugle bygl

Évolution historique de l’usage du mot « bugle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bugle »

  • Lundi dernier, au cours d’une petite réception dans la salle de musique Marcel-Flinois, un bugle a été remis à l’harmonie à Frédéric Pollet qui y est entré à l’âge de huit ans. La Voix du Nord, Un bugle remis à la fanfare La Concorde de Thumeries
  • Stéphane Belmondo (bugle) Chris Potter  (saxophone ténor) Gilad Hekselman (guitare) Franck Tortiller (marimba, vibraphone) Rhani Krija (percussions) Camille Bertault, David Linx (voix) France Musique, Thierry Maillard, Zappa le Father of Inspiration

Vidéos relatives au mot « bugle »

Traductions du mot « bugle »

Langue Traduction
Anglais bugle
Espagnol fliscorno
Italien flicorno
Allemand bugle
Portugais corneta
Source : Google Translate API

Synonymes de « bugle »

Source : synonymes de bugle sur lebonsynonyme.fr

Bugle

Retour au sommaire ➦

Partager