La langue française

Molène

Sommaire

  • Définitions du mot molène
  • Étymologie de « molène »
  • Phonétique de « molène »
  • Traductions du mot « molène »

Définitions du mot « molène »

Trésor de la Langue Française informatisé

MOLÈNE, subst. fém.

BOT. Herbe bisannuelle, vivace, habituellement de grande taille, souvent cotonneuse, dont les fleurs sont groupées en épis de cymes, comprenant plusieurs espèces dont la plus connue est la molène médicinale à vertus pectorales et émollientes, qui croît dans les terres incultes de nos régions et dans les haies, et est communément appelée bouillon-blanc. Les feuilles décurrentes du bouillon blanc ou molêne commune (...) sont ovales, allongées, pointues, sillonnées, légèrement échancrées sur les bords, recouvertes des deux côtés par un duvet doux. Elles sont d'un vert grisâtre (Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog., t.1, 1821, p.127).Elle arrosait elle-même ses plates-bandes de roses trémières, de molènes pourpres, de phlox vivaces (Hugo, Travaill. mer, 1866, p. 109).La route (...) lentement s'élève, (...) peu de plantes nouvelles (...). Des molènes brillantes dont toute la hampe est fleurie. Des statices très hauts sur tige (Gide, Journal, 1910, p.313).
Prononc. et Orth.: [mɔlεn]. Att. ds Ac. dep. 1835. Docum. Kapeler, Caventou, loc. cit.: -lê-. Étymol. et Hist. Ca 1265 moleine (Voc. plantes, Ms Harley 978, 140 a ds T.-L.). Sans doute dér., sur le modèle de verveine* (tout comme la molène, cette herbe a des fleurs en épis de cymes), de mol (mou*), cette plante ayant été ainsi nommée à cause de ses feuilles souples au duvet moelleux. Cf. a. angl. moleyne att. vers 1440 ds NED, angl. mod. mullein, tous deux empr. au fr.. Bbg. Delb. Matér. 1880, p. 206.

Wiktionnaire

Nom commun

molène \mɔ.lɛn\ féminin

  1. (Botanique) Plante de la famille des Scrofulariacées, bisannuelles, cotonneuses, aux feuilles en rosette à la base, elliptiques et alternes, aux fleurs à cinq pétales, le plus souvent jaunes et groupées en longs épis.
    • Elle arrosait elle-même ses plates-bandes de roses trémières, de molènes pourpres, de phlox vivaces. — (Victor Hugo, Les Travailleurs de la mer, 1866)
    • Si votre chaussure vous irrite le pied, mettez-y une feuille de molène. — (Henry David Thoreau, Journal, traduction de Brice Matthieussent, Le Mot et le Reste, 2018, p. 44)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOLÈNE. n. f.
T. de Botanique. Genre de plantes cotonneuses de la famille des Scrofulariacées, dont une espèce, le Bouillon blanc, est employée en médecine comme pectorale.

Littré (1872-1877)

MOLÈNE (mo-lê-n') s. f.
  • Terme de botanique. Genre de la famille des scrofulariées, autrefois rangé parmi les solanées ; maintenant on en fait une famille intermédiaire, celle des verbascées. Le type en est la molène ou bouillon blanc, verbascum thapsus.

    Molène blattaire, voy. MITE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « molène »

Angl. mullen. M. Roullin le tire de mollis, mou, par l'intermédiaire d'une forme fictive mollicina, la molène ayant des feuilles souples revêtues d'un duvet épais et moelleux ; il remarque que l'anglais mullen ne prouve autre chose que l'ancienneté du nom en français et son emploi en Normandie. Au lieu de mollicina, on pourrait penser au bas-latin molocina, sorte d'étoffe à trame blanche, lequel vient de molochinus, moloche, mauve (voy. MAUVE 1).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1265) En ancien français moleine qui donne aussi l’anglais mullein. Probablement dérivé sur le modèle de verveine de mol (« mou »), cette plante ayant été ainsi nommée à cause de ses feuilles souples au duvet moelleux[1].
Avec le sens de « plante aux fleurs jaunes », du gaulois *melina (« jaune ») qui donne le breton melen, le gallois melyn.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « molène »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
molène mɔlɛn

Traductions du mot « molène »

Langue Traduction
Anglais mullein
Espagnol gordolobo
Italien verbasco
Allemand königskerze
Chinois 毛蛋白
Arabe آذان الدب
Portugais verbasco
Russe коровяк
Japonais ミューリン
Basque mullein
Corse mullein
Source : Google Translate API
Partager