La langue française

Bulbe

Définitions du mot « bulbe »

Trésor de la Langue Française informatisé

BULBE, subst. masc.

A.− BOT. Organe souterrain de certaines plantes, de forme renflée, constitué de feuilles réduites à des écailles et fixées sur un plateau portant des racines adventives et prolongé chaque année par une hampe. Synon. cour. oignon :
1. Les plantes à bulbes donnent souvent naissance (...) à des bulbes secondaires ou caïeux... L. Plantefol, Cours de bot. et de biol. végétale,1931, t. 1, p. 544.
Bulbe à tunique. Bulbe dont les écailles se recouvrent entièrement. Bulbe écailleux. Bulbe dont les écailles se chevauchent. Bulbe solide. Bulbe dont des écailles très réduites forment une masse solide recouverte d'une ou de plusieurs pellicules.
P. métaph. :
2. ... la surface [des coquilles] se hérisse de saillies ou de pointes ... elle se renfle quelquefois, se gonfle de bulbes successifs que séparent des étranglements ou des gorges concaves sur lesquelles les traces de courbes se rapprochent. Valéry, Variété 5,1944, p. 13.
P. ext. Rhizome, tubercule. La bulbe de la patate et de l'igname (Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 70).
Rem. En bot., le mot est fém. pour Ac., Littré et DG, des 2 genres pour Guérin 1892; le masc. l'emporte de nos jours.
B.− P. anal.
1. ANAT. HUM. Organe ou partie d'organe renflé, en forme de bulbe. L'axe du bulbe oculaire (Lautréamont, Les Chants de Maldoror,1869, p. 342).
SYNT. Bulbe de l'aorte, d'une dent, du duodénum, d'un poil, de l'urètre.
Spéc. Bulbe (rachidien) :
3. Faisant suite à la moelle épinière dont il constitue un renflement, le bulbe rachidien est la première partie de l'encéphale proprement dit; il est recouvert par le cervelet. Méd. Biol.t. 11970.
2. ARCHIT. Coupole en forme de bulbe. Des clochers à bulbe (J. de La Varende, Le Roi d'Écosse,1941, p. 191).
Rem. 1. Bulbe se rencontre sous la forme bulbo- comme 1erélément de composés du vocab. de l'anat. Deux cas se rencontrent : a) Bulbo- désignant le bulbe rachidien : bulbo-médullaire. Centres bulbo-médullaires [G.-H. Roger (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouv. traité de méd., fasc. 6, 1920-24, p. 58)]; organe moteur bulbo-médullaire (Mounier, Traité du caractère, 1946, p. 191). Bulbo-protubérantiel, elle. Région protubérantielle [Ch. Dopter (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, op. cit., fasc. 1, 1920-24, p. 462)]. b) Bulbo- désignant le bulbe de l'urètre : bulbo-caverneux, euse, adj. et subst. Le bulbo-caverneux, qui recouvre en-dessous le bulbe de l'urètre, et dont les fibres partent, de chaque côté, d'une ligne médiane, s'avancent obliquement en dehors, et s'attachent au bas du corps caverneux (Cuvier, Leçons d'anat. comp., t. 5, 1805, p. 96). Synon. bulbo-urétral dans Ac. Compl. 1842. Triangle bulbo-urétral (G. Gérard, Manuel d'anat. hum., 1912, p. 272). 2. On rencontre dans la docum. a) Bulber (se), verbe pronom. Prendre la forme d'un bulbe. Les mille et mille tours, clochers, campaniles (...) se bulbent comme des stalactites polychromes (Cendrars, Moravagine, 1926, p. 93). b) Bulbé, ée, adj. Qui a la forme d'un bulbe (cf. bulbeux). L'industrie de Chou-Kou-Tien se compose « de petits éclats bulbés » (Hist. de la sc., 1957, p. 1482).
PRONONC. : [bylb].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. xves. bot. « scille maritime » (Gr. Herbier, 461 dans Gdf. Compl.), attest. isolée; 1505 « renflement tuberculeux et arrondi » (Platine de honneste volupté, fo27 ro, ibid.); 1792 masc. (Encyclop. méthod. Méd.); Lar. 19e, Lar. 20eet Rob. le donnent comme masc.; p. anal. 1927 archit. (É. Faure, L'Esprit des formes, p. 222); 2. 1732 subst. masc. anat. « renflement arrondi qui se trouve dans certains organes » (M. Winslow [exposition anatomique de la structure du corps humain] dans Trév. 1752 Suppl. [qui indique ,,M. Winslow dans son anatomie fait ce nom mascul.``]); 1751 bulbe de l'œil (Encyclop. t. 2). Empr. au lat. class. bulbus « oignon, partie renflée de la racine d'une plante » et plus gén. « oignons comestibles d'espèces diverses »; « globe de l'œil ».
STAT. − Fréq. abs. littér. : 95.
DÉR.
Bulbaire, adj.,anat. Qui concerne le bulbe rachidien. Attesté dans la plupart des dict. gén. à partir de Lar. 19eSuppl. 1878.Ralentissement du pouls, anxiété, vertiges, pâleur, respiration de Cheyne-Stockes, enfin le syndrome bulbaire dans toute sa netteté (P. Bourget, Le Sens de la mort,1915, p. 295). 1reattest. 1865 (Littré-Robin); dér. de bulbe, suff. -aire*. Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Nom commun

bulbe \bylb\ masculin

  1. (Botanique) Organe végétal souterrain formé par un bourgeon entouré de feuilles charnues, permettant à la plante de reformer chaque année ses parties aériennes.
    • Sous le couvert épais de la futaie, à luminosité réduite, la fructification devient difficile ; aussi, […], la multiplication végétative par stolons, rhizomes ou bulbes est-elle souvent la règle pour beaucoup d'espèces. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 181)
    • Depuis le mois de mai, les bulbiculteurs néerlandais participent à un sondage qui a pour objectif de mettre à la disposition de l'ensemble de la profession la connaissance qu'ils ont de la sensibilité aux maladies des cultivars de bulbes de tulipes, narcisses, glaïeuls, crocus, hyacinthes, iris et lis. — (P.H.M.-Revue Horticole, 1992, n°324 à 333, p. CLXIV)
  2. (Anatomie) Certaines parties renflées, globuleuses.
    • Le bulbe de l’urètre.
    • Le bulbe ou la racine des poils dans la peau.
  3. (Architecture) Toiture, dôme à renflement bulbeux typique de l'architecture musulmane ou baroque.
    • Un clocher à bulbe.
    • À part le clocher à la cage de fer qui, un peu à gauche, dressait un corps carré à trois étages percé d'arches, il y avait encore, là-bas au large, surmonté d'une pique, et à l'autre bout de la ville, une construction éminente chapeautée d'un énorme bulbe en ferronnerie. — (Jean Giono, Le Hussard sur le toit, 1951.)
  4. (Marine) Lest de forme bombée placé sous la quille d’un voilier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BULBE. n. f.
T. de Botanique. Oignon de plante. La bulbe du lis. Une grosse bulbe. En termes d'Anatomie, il désigne Certaines parties renflées, globuleuses; et dans ce sens il est masculin. Le bulbe de l'urètre. Le bulbe ou la racine des poils.

Littré (1872-1877)

BULBE (bul-b') s. f.
  • 1 Terme de botanique. Renflement tuberculeux que la tige de plusieurs plantes présente au-dessus du collet.

    Plateau d'où naissent, des racines en dessous, des écailles ou des feuilles rudimentaires en dessus.

  • 2 S. m. Terme d'anatomie. Renflement arrondi, hémisphérique, ovoïde, saillant dans la cavité des follicules pileux et dentaires. Le bulbe d'un poil, d'une dent. Le bulbe de l'œil, le globe de l'œil. Le bulbe de l'urèthre, renflement qui se trouve dans l'urèthre.

REMARQUE

Bulbe est féminin dans le langage botanique, et masculin dans le langage anatomique. L'Académie ajoute que plusieurs le font masculin aussi en botanique.

HISTORIQUE

XVIe s. Ceux qui ont pris de l'ephemerum, que quelques uns nomment cholchicon ou bulbe sauvage, sentent une demangeaison generalement par tout le corps, Paré, XXIII, 44. Mauves, oignons, bulbes et autres, Paré, III, p. 635. Seulement par racine s'edifie le lys, icelle estant en bulbe et oignons, De Serres, 575. De la bulbe sort un tuiau de matiere molle et frangible, De Serres, 578.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BULBE, s. f. on donne ce nom en Botanique à un oignon ou à une racine ronde, composée de plusieurs peaux ou tuniques emboîtées les unes dans les autres. Bulbeux s’applique à une plante qui participe de la nature d’une bulbe, d’un oignon. (K)

Bulbe, en Anatomie, se dit de l’œil & d’une espece de tumeur naturelle du canal de l’urethre. Voyez Œil & Urethre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bulbe »

Du latin bulbus variante de vulva (« enveloppe »), dont une variante donne aussi volve (« membrane qui enveloppe les jeunes champignons »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bulbus, de βολϐὸς, oignon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bulbe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bulbe bylb

Citations contenant le mot « bulbe »

  • Profitez vite de ces tarifs incroyables Je viens de trouver des sachets de bulbes soldés et même bradés pour faire de la place en magasin. Un lot de 25 bulbes de tulipes à 1€ alors que le prix initial était de 4.50€. Un gros bulbe d’ail d’ornement à 1€ au lieu de 6.50€ la pièce. Un sachet de 50 bulbes de crocus à1€ au lieu de 4.50€ Foncez voir si chez vous il en reste encore et à quels prix !   France 3 Normandie, Jardinage : les bulbes à fleurs de printemps sont soldés en jardineries "foncez "
  • En moyenne, six séances (espacées de 10 à 14 semaines sur 24 mois) sont nécessaires pour parvenir à un résultat optimal : 100% des poils traitables et environ 20% des bulbes pileux sont détruits à chaque séance de lumière pulsée, explique Depil Tech. , Vie quotidienne. Efficacité, effets indésirables, douleur... Ce qu'il faut savoir avant de se lancer dans l'épilation définitive
  • Les Jacinthes sur bulbes sont des fleurs très odorantes, qui donnent des couleurs à l'hiver. Bleu, rose, violet, jaune, orange, blanc… Elles se déclinent dans des teintes éclatantes. Il est presque devenu traditionnel de s'en offrir durant la période des fêtes. Pourtant, si l'on suivait le cycle naturel de cette fleur originaire d'Asie centrale - d'Iran et du Turkménistan -, la floraison n'aurait lieu qu'au printemps, à peu près en même temps que nos tulipes. Cette plante sur bulbe peut atteindre environ 30 cm de hauteur. Une trentaine de fleurs en étoiles s'épanouissent sur une tige unique. LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE, Comment conserver ses jacinthes
  • L’étude a su faire parler les étoiles composant le bulbe galactique, qui avouent l’âge canonique de dix milliards d’années. Très anciennes, mais toutes sensiblement du même âge : c’est donc un processus bref et unique de formation des étoiles qui aurait donné naissance au cœur de notre galaxie. L’hypothèse avait déjà été émise par certains scientifiques ; sa confirmation bat en brèche la supposition inverse, selon laquelle plusieurs épisodes de formation des étoiles auraient été nécessaires au cours du temps. « De précédentes investigations sur la composition du bulbe faisaient état d’une cohabitation entre étoiles jeunes et anciennes ; on a pu constater avec cette nouvelle étude que les jeunes étoiles, datées d’environ trois milliards d’années, appartiennent en réalité au disque de la Voie lactée. » Journal en direct - Le journal de la recherche et du transfert de l'Arc Jurassien, Le mystère s’éclaircit au cœur de la Galaxie - Journal en direct - Le journal de la recherche et du transfert de l'Arc Jurassien
  • Et si le changement climatique avait du bon? Depuis plusieurs années, les hivers sont plus doux. Pour de nombreuses cultures, c'est compliqué de maintenir des rendements. Mais à Fontanières, près d'Evaux les Bains, l'unique pépinière française de bulbes de safran réussit à s'y retrouver. France Bleu, Fontanières : face au réchauffement climatique, le safran s'adapte, et donne plus de fleurs
  • Cette plante bulbeuse d'intérieur est très appréciée au moment des fêtes grâce à sa couleur rouge vif.  Biba Magazine, Amaryllis : voici l'astuce miracle pour faire refleurir cette plante de saison - Biba Magazine
  • Dans les épiceries asiatiques ou dans certaines épiceries fines, un bulbe d'ail noir se vend entre 7 et 15 euros en général. On en trouve chez certains primeurs aussi. Europe 1, Tout ce que vous devez savoir sur l'ail noir
  • Pourtant, les dômes de cette église ne ressemblaient pas à des bulbes. Pendant longtemps, l'architecture des églises russes a arboré des coupoles en forme de casque. On dit qu’ils auraient pu être inspirés des casques des bogatyrs, ces légendaires chevaliers slaves. On peut les voir sur les plus anciens temples préservés. , Pourquoi les églises russes ont-elles des coupoles en forme d'oignon? - Russia Beyond FR

Traductions du mot « bulbe »

Langue Traduction
Anglais bulb
Espagnol bulbo
Italien lampadina
Allemand birne
Chinois 灯泡
Arabe مصباح
Portugais lâmpada
Russe лампочка
Japonais バルブ
Basque bonbilla
Corse bulbu
Source : Google Translate API

Synonymes de « bulbe »

Source : synonymes de bulbe sur lebonsynonyme.fr

Bulbe

Retour au sommaire ➦

Partager