La langue française

Bourriquet, bourriquette

Sommaire

  • Définitions du mot bourriquet, bourriquette
  • Étymologie de « bourriquet »
  • Phonétique de « bourriquet »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bourriquet »
  • Citations contenant le mot « bourriquet »
  • Traductions du mot « bourriquet »
  • Synonymes de « bourriquet »

Définitions du mot bourriquet, bourriquette

Trésor de la Langue Française informatisé

BOURRIQUET, ETTE, subst.

A.− Fam. Âne de petite taille. Synon. bourricot.Une carriole attelée d'un bourriquet apparut (Genevoix, L'Assassin,1948, p. 73):
Un espagnol ne va jamais à pied. En revanche tout lui est bon pour se faire porter : bourriquets pas plus grands que des chiens; ânes efflanqués; mulets faméliques; mules harnachées comme celles du Pro Milone; chevaux de tous grades, depuis le vieux canard fourbu jusqu'au prestigieux étalon andalou; ... T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1933, p. 21.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet xxes. à partir de Ac. 1798. On rencontre parfois le fém. bourriquette « ânesse » (cf. J. Richepin, La Bombarde, 1899, p. 159).
B.− [P. réf. à la charge que l'on donne à porter aux ânes, ou aux travaux de longue haleine dont ils sont chargés] .
1. GRAV. (lithographie). Appareil muni de dispositifs spéciaux servant à poncer, polir, graisser la pierre (cf. Arts et litt. dans la société contemp., t. 1, 1935, p. 3017).
2. MAÇONN. Treuil servant à monter les moellons.
3. MINES et CARR. Caisse à claire voie attachée à un palan et servant à monter les lourdes charges et en particulier les produits miniers. Synon. tourniquet.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet xxes. à partir de Ac. 1798.
4. TISS. Petite boîte de carton qui suit le mouvement du métier et qui sert à recueillir les fils, les débris qui doivent être jetés (cf. Zola, Le Rêve, 1888, p. 158).
Rem. Attesté dans quelques dict. gén. du xixes. et dans Quillet 1965.
PRONONC. ET ORTH. : [buʀikε]. Gattel 1841 (cf. aussi Fér. Crit. t. 1 1787) recommande de prononcer ,,r forte``. Pour les rem. cf. bourrique.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1534 bourriquet « petit âne » (Rabelais, Gargantua, éd. Marty-Laveaux, p. 46); 2. 1611 bourriquet « tombereau » (Cotgr.), attest. isolée; 3. 1676 bouriquet « sorte de civière utilisée par les maçons pour soulever les matériaux » (A. Félibien, Des Principes de l'archit., p. 500). Dér. de bourrique*; suff. -et*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 10.

Wiktionnaire

Nom commun

bourriquet \bu.ʁi.kɛ\ masculin

  1. Petit ânon ou âne d’une petite race.[1][2]
  2. (Vieilli) (Désuet) Tourniquet de mineur.[2]
    • Pour le transport des terres dans la direction verticale on s’est servi, en 1819, dans l’exécution des terrassements de la place de Toulon, où les déblais devaient être élevés à une grande hauteur, d’un bourriquet à cheval. — (Arthur Morin, Leçons de mécanique pratique,1861)
  3. (Vieilli) (Désuet) Civière de carrier, de maçon.[2]
    • On a employé pour ce service des treuils armés chacun dun frein et d’une roue à cheville. Autour de l’arbre placé horizontalement s’enroulaient en sens inverse deux cordages, au bout libre de chacun desquels était accroché un bourriquet, l'un plein et l'autre vide. En lâchant dans le puits le bourriquet plein, le treuil tournait et le bourriquet vide était remonté. — (Toni Fontenay Lubomirski, Notice sur la construction des tunnels de Saint-Cloud et de Montretout, 1846)
  4. (Vieilli) (Désuet) Chevalet de couvreur pour poser l’ardoise.[2]
  5. (Vieilli) (Désuet) Outil de brodeur.[2]
  6. (Vieilli) (Désuet) Banc portant des tenailles.[2]
  7. (Vieilli) (Désuet) Espèce de civière ou caisse carrée à jour, dans laquelle on montait le moellon, et même le mortier, au haut du bâtiment par le moyen de la grue, de l'engin ou de la chèvre.[3]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOURRIQUET. n. m.
Petit ânon ou Âne d'une petite espèce.

Littré (1872-1877)

BOURRIQUET (bou-ri-kè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel l's se lie : les bou-rikè-z et les ânesses) s. m.
  • 1Petit ânon, âne de petite taille.
  • 2 Terme de métier. Civière qui sert à monter du mortier ou des pierres au moyen d'une grue.

    Tourniquet qui sert à monter les fardeaux du fond d'une mine.

    Banc qui soutient les branches des cisailles du ferblantier.

    Chevalet sur lequel le couvreur met l'ardoise, pour l'avoir à sa portée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bourriquet »

De bourrique avec le suffixe -et.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif de bourrique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bourriquet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bourriquet burikɛ

Évolution historique de l’usage du mot « bourriquet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bourriquet »

  • bourriquette va ! ... ladepeche.fr, Raquel Garrido : «Louis XVI on l'a décapité, Macron on peut recommencer» - ladepeche.fr

Traductions du mot « bourriquet »

Langue Traduction
Anglais eeyore
Espagnol eeyore
Italien ih-oh
Portugais eeyore
Source : Google Translate API

Synonymes de « bourriquet »

Source : synonymes de bourriquet sur lebonsynonyme.fr
Partager