La langue française

Bouffonner

Sommaire

  • Définitions du mot bouffonner
  • Étymologie de « bouffonner »
  • Phonétique de « bouffonner »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bouffonner »
  • Citations contenant le mot « bouffonner »
  • Images d'illustration du mot « bouffonner »
  • Traductions du mot « bouffonner »
  • Synonymes de « bouffonner »

Définitions du mot bouffonner

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUFFONNER, verbe.

I.− Emploi intrans.
A.− Vx. [Le suj. désigne un bouffon de cour] Amuser, distraire (cf. bouffon I B). Il [le nain] avait à bouffonner sur ordre (Druon, Le Lis et le lion,1960, p. 49).
B.− P. ext., le plus fréq. Plaisanter. Bouffonner sur les événements du jour :
1. − ... Et il va com-man-der-en-chef-à la mer... commenta Fabrizio avec un sifflement d'admiration révérencieuse... Entre nous, il était tout de même temps que tu arrives. Que je te remette d'abord le bref du Saint-Siège, ajouta-t-il en cessant de bouffonner et en me tendant une enveloppe. Gracq, Le Rivage des Syrtes,1951, p. 198.
Affecter un ridicule exagéré dans les actes et les paroles (cf. parodier) :
2. premier page, bouffonnant. − Nous, par la grâce de Dieu, sublime monarque, taratata taratata... Montherlant, La Reine morte,1942, II, 1ertabl., 2, p. 179.
II.− Emploi trans. Prendre quelque chose ou quelqu'un comme objet de plaisanterie ou de raillerie.
A.− [L'obj. désigne une pers.] Synon. de plaisanter qqn.Des repris de boisson bouffonnaient ces filles (Huysmans, Les Sœurs Vatard,1879, p. 145).
B.− [L'obj. désigne une chose abstr.] L'étrange bouffon qui bouffonnait si bien la mort (Baudelaire, Petits poèmes en prose,1867, p. 133).
PRONONC. ET ORTH. : [bufɔne], (je) bouffonne [bufɔn]. Fér. Crit. t. 1 1787 propose la graph. boufoner avec un seul f et un seul n.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1549 « dire des bouffonneries » (Rabelais, Sciomachie, éd. Marty-Laveaux, t. 3, p. 396). Dénominatif de bouffon*; dés. -er; cf. l'ital. buffonare terme anc., attesté au xives. (Sacchetti [1330-1400] et Arrighi dans le Dict. de la Crusca).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 18.
BBG. − Sar. 1920, p. 11.

Wiktionnaire

Verbe

bouffonner \bu.fɔ.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire ou dire des bouffonneries.
    • Cet homme ne fait que bouffonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOUFFONNER. v. intr.
Faire ou dire des bouffonneries. Cet homme ne fait que bouffonner.

Littré (1872-1877)

BOUFFONNER (bou-fo-né) v. n.
  • Faire ou dire des bouffonneries. Bautru et Nogent bouffonnaient et représentaient, pour plaire à la reine, la nourrice du vieux Broussel qui animait le peuple à la sédition, Retz, II, 123. Dans les livres de Platon, il [Socrate] bouffonne presque toujours, Guez de Balzac, liv. VI, lett. 5.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XVIe s. Allons voir Marc Antoine ou Zany bouffonner Avec son magnifique à la venitienne, Du Bellay, J. VI, 33, recto. Saint-Pont fut laissé pour commander à Mascon, inventeur de toutes cruautez, qui bouffonnoit en les executant, D'Aubigné, Hist. I, 145. Ils bouffonnoient sur les harangues du prince, D'Aubigné, ib. II, 293. Après avoir bouffonné avec le Mas…, D'Aubigné, ib. I, 343.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bouffonner »

→ voir bouffon
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bouffon ; ital. buffonare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bouffonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bouffonner bufɔne

Évolution historique de l’usage du mot « bouffonner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bouffonner »

  • Si, ça a complètement régulé et ramené une certaine quiétude dans les refuges. Par contre, quand notre brigade blanche ou les gendarmes du peloton de haute montagne voient passer quelqu'un avec un rameur, on ne peut rien lui dire. Et les gens le savent ! Et quand on a un ancien militaire de l'armée britannique, de l'armée de la Reine d'Angleterre, qui se permet de nous bouffonner en montant un rameur et en l'abandonnant à 4 300 mètres, on voit quelle est la limite. Franceinfo, Rameur abandonné sur le mont Blanc : "Ou bien Emmanuel Macron prend les dispositions d'urgence", ou bien on y installe "une grande roue"
  • Pourquoi ne pas donner ces chiens au kubezic non seulement, ça fera des économies au contribuables, en plus ça l'occupera, au lieu de bouffonner devant la fourrière de la Cirest. C'est vrai qu'il a mis un rabais sur ses prétentions, mais s'il allait travailler au lieu de chercher aux subventions sous le fallacieux prétexte de sauver ces cabots. Clicanoo.re, [Société] Sainte- Suzanne : La police municipale "s'arme" contre les meutes et chiens dangereux | Clicanoo.re
  • Lorsqu'il consent à ne pas bouffonner, Roger Moore vous confie que l'homme doit, par ses expériences successives sur terre, atteindre le salut. Et qu'à travers les personnages qu'il incarne, et dont il garde la souvenance, le comédien peut prétendre plus facilement que d'autres à la sagesse. Et puis, tout doucement, hors micros, il vous susurre son désir le plus cher : écrire. Télérama.fr, Quand Roger Moore se confiait à “Télérama” : "James Bond ne bat pas des cils" - Cinéma - Télérama.fr
  • Obligé de descendre de l’Olympe, Charles de Gaulle dût s’abaisser à bouffonner avec Michel Droit entre les deux tours. Il fit d’ailleurs merveille dans son rôle d’amuseur public. L’homme qui avait une certaine idée de la France dût évoquer la ménagère qui « veut le progrès mais pas la pagaille ». Contrepoints, Ils étaient Présidents : Charles de Gaulle [Replay] | Contrepoints

Images d'illustration du mot « bouffonner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bouffonner »

Langue Traduction
Anglais joke
Espagnol broma
Italien scherzare
Allemand scherz
Chinois 玩笑
Arabe نكتة
Portugais piada
Russe шутка
Japonais 冗談で
Basque txiste
Corse chiste
Source : Google Translate API

Synonymes de « bouffonner »

Source : synonymes de bouffonner sur lebonsynonyme.fr
Partager