La langue française

Bossu, bossue

Définitions du mot « bossu, bossue »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOSSU, UE, adj. et subst.

A.− [En parlant d'une pers.]
1. Qui souffre d'une déformation de la colonne vertébrale ou de la cage thoracique provoquant une ou plusieurs bosses sur le dos ou plus rarement sur la poitrine. Une naine bossue. Une petite bossue (Ac.1835-1932) :
1. L'opposition des caractères de lady Margaret, veuve de Henry VI et du duc de Clarence, avec celui de Richard met un contrepoids à la laideur de ce meurtrier bossu, qui donne quelque soulagement à l'âme du spectateur. Delécluze, Journal,1828, p. 493.
2. Un bossu de dix ans ne tarda pas à sortir d'une niche de la chapelle où il tressait un panier avec des joncs; en apercevant les deux autres il fit un geste obscène. Jouhandeau, M. Godeau intime,1926, p. 103.
P. métaph. Le monde est bien bossu quand il se baisse (Balzac, Un Début dans la vie,1842, p. 423).
Loc. fam. Malin comme un bossu (DG). Rigoler, rire, s'amuser comme un bossu. Rire aux éclats, s'amuser beaucoup (cf. Villiers de L'Isle-Adam, Correspondance, 1869, p. 135).
Arg. de théâtre. Il y a des bossus. [P. allus. à Mayeux, personnage bossu d'un vaudeville de Brisebarre] ,,Se dit pour signifier qu'une pièce est sifflée`` (Lar. 19e, Lar. 20e).
2. P. ext. Qui se tient voûté :
3. On monta, on descendit des pentes. J'entrevis devant moi des hommes fléchis et bossus gravissant une côte glissante où la boue les tirait en arrière, d'où les repoussaient le vent et la pluie, sous un dôme d'éclairs sourds. Barbusse, Le Feu,1916, p. 349.
B.− [En parlant d'un animal] Qui est porteur d'une bosse. Émyde bossue. ,,Tortue à carapace bombée`` (DG). Ostracion bossu. ,,Poisson revêtu d'une sorte de cuirasse osseuse bombée`` (DG). La cythérée bossue, la bulle bossue. ,,Coquilles à l'aspect renflé`` (Besch. 1845) :
4. Elle [une voiture militaire] était traînée par deux petits bœufs bossus, aux cornes en buccin, et des soldats du train des équipages l'escortaient. Larbaud, A. O. Barnabooth,1913, p. 135.
1. Emploi subst. masc.
a) ,,Poisson du genre salmoné`` (Lar. 19e).
b) Lièvre :
5. Paraît même qu'elle leur y a donné, pour rien, un bossu qu'i's sont en train de becqueter en civet. Barbusse, Le Feu,1916, p. 83.
2. Emploi subst. fém.
a) ,,Nom vulgaire de plusieurs coquilles du genre ovule, à cause de leur forme renflée`` (Lar. 19e). ,,Bossue à deux boutons. Bossue sans dents`` (Lar. 19e).
b) Sorte de cétacé :
6. − (...) il y a des baleinoptères par troupeaux, répartit Hortalez [à Dan Yack]. Comme on ne les a jamais chassés, il y a de la noueuse et de la bossue, du gibbar et de la jubarte, du rorqual et du museau pointu à profusion. Cendrars, Les Confessions de Dan Yack,1929, p. 142.
C.− [En parlant d'une chose considérée sous le rapport de la verticalité ou de l'horizontalité] Dont la silhouette n'est pas en ligne droite; qui présente des éminences. Front, nez bossu; ruelles bossues :
7. La ville vers le nord est bossue de faubourgs; elle s'épanouit, elle gonfle, elle pousse; elle s'exalte en excroissances palpitantes qui sont des embryons et des printemps de villes, où pullulent des hommes pauvres et musclés. Romains, La Vie unanime,1908, p. 176.
Loc. proverbiales, fam., vx. [P. réf. aux bosses formées par les tombes les plus récentes] Un cimetière est bossu (pour exprimer qu'on y enterre beaucoup de personnes) (cf. Besch. 1845).Faire/rendre le(s) cimetière(s) bossu(s). Provoquer la mort d'un grand nombre de personnes; ,,mourir`` (G. Delesalle, Dict. arg.-fr. et fr.-arg., 1896, p. 393) :
8. Vite, vite, enlevez le bœuf! Il faut qu'il soit saignant. Laissez le veau et les poulets : Les veaux mal cuits, les poulets crus, Font les cimetières bossus. Retenez cela, galopin. T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 280.
PRONONC. : [bɔsy]. Fér. 1768 note encore une durée longue pour la 1resyll. (à comparer avec Fér. Crit. t. 1 1787 qui ne la note pas). À ce sujet, cf. bosse. Les Fér. ainsi que Gattel 1841 transcrivent la 2esyll. du fém. longue : bo-sû-e (pour le fém. : bo-sue, cf. aussi Littré).
ÉTYMOL. ET HIST. − a) Ca 1170 adj. « qui a une bosse (le plus souvent dans le dos) » (G. de Berneville, St Gilles, 1307 dans DG); b) fin xiiies. subst. (Guillaume de Saint-Pathus, Mir. de St Louis, éd. Percival B. Fay, Prologue, 18 dans IGLF). Dér. de bosse1*; suff. -u*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 675. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 717, b) 1 127; xxes. : a) 940, b) 1 089.
BBG. − Lew. 1960, p. 235. − Rog. 1965, p. 179. − Sigurs 1963/64, p. 268. − Wexler (P. J.). Pour l'ét. du vocab. des vaudevilles. In : [Mél. Cohen (M.)]. The Hague-Paris, 1970, p. 214.

Wiktionnaire

Adjectif

bossu \bɔ.sy\

  1. Qui a une ou plusieurs bosses au dos ou à la poitrine, par un vice de conformation.
    • Vers la fin du siècle dernier, le vélocifère, prédécesseur de la diligence et des messageries, débarquait à Paris un provençal, plein de verve et d'entrain, né dans la ville d'Aix, et bossu, comme Ésope, par devant et par derrière. — (« Désorgues (Théodore) », dans le Dictionnaire de la conversation et de la lecture, 2e éd., tome 7, Paris : chez Firmin Didot frères, fils et Cie, 1860, p. 465)
    • (Figuré) Au milieu du fleuve, un train de péniches nageait à la queue leu leu, bossues de charbon. — (Tito Topin, Shanghai Skipper, Série noire, Gallimard, 1986, page 16)

Nom commun

bossu \bɔ.sy\ masculin (pour une femme on dit : bossue)

  1. Celui qui a une ou plusieurs bosses
    • C’est Quasimodo, le bossu de Notre-Dame ! Quasimodo le borgne ! Quasimodo le bancal ! — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
    • Les bossus sont des créations merveilleuses, entièrement dues d’ailleurs à la Société ; […]. La courbure ou la torsion de la colonne vertébrale produit chez ces hommes, en apparence disgraciés, comme un regard où les fluides nerveux s’amassent en de plus grandes quantités que chez les autres, …. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)

Forme d’adjectif

bossue \bɔ.sy\

  1. Féminin singulier de bossu.

Forme de verbe

bossue \bɔ.sy\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bossuer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bossuer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe bossuer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe bossuer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe bossuer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOSSU, UE. adj.
Qui a une ou plusieurs bosses au dos ou à la poitrine, par un vice de conformation. Un homme bossu. Une femme bossue. Bossu par-devant. Bossu par-derrière. Il s'emploie aussi comme nom. C'est un bossu plein de malice. Une petite bossue. Prov. et fam., Rire comme un bossu, Rire aux éclats, à gorge déployée.

Littré (1872-1877)

BOSSU (bo-su, sue) adj.
  • 1Qui a une bosse au dos, par un vice de conformation. Un homme bossu ; une femme bossue.

    Substantivement, personne bossue. Une petite bossue. Ce bossu est fort amusant. Cette bossue aime un bossu Qui, je pense, est amoureux d'elle, Épigr. de LEBRUN (ÉCOUCHARD)

    Rire comme un bossu, rire de bon cœur, aux éclats, par allusion à la voix stridente et chevrotante des bossus, qui éclate surtout dans le rire.

    Fig. Or je ne doute point que ces esprits bossus, Qui veulent…, Régnier, Sat. VI.

  • 2Inégal, montueux. Terrain bossu. Peu usité.

    Faire les cimetières bossus, ancienne locution pour dire : causer beaucoup de morts.

HISTORIQUE

XIIe s. Quant il soi ajoint à la regle, si voit il com de grant torture il soit bocheus ; quar la fors trenchanz droiture chose [blâme] ce ke li deceus oez [œil] loeuet [loue], Job, 489.

XIIIe s. Li chevalier se sont asis Dejoste le boçu…, Ren. 22766.

XIVe s. Les cimeters en sont boçuz ; Femmes vueves et orffelins Encombroient forment les chemins, Liv. du bon Jehan, 368.

XVIe s. Je ne vis jamais pere, pour teigneux ou bossé que feust son fils, qui laissast de l'advouer, Montaigne, I, 154. Louez un bossu de sa belle taille, il…, Montaigne, III, 314. Il laissa son cheval et marcha à pied à travers lieux bossus et rabotteux, pleins de ruisseaux et de fondrieres, Amyot, Philop. 9. La figure de la ratte est aucunement triangulaire et bossue du costé qu'elle s'attache aux costes et diaphragme, Paré, I, 20. Le nombril [cordon ombilical] est en divers lieux bossu, en forme de nœud eslevé seulement d'un costé, Paré, I, 36.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BOSSU. Ajoutez :

PROVERBE

Jamais lard ni cuit ni cru n'a fait le cimetière bossu.

HISTORIQUE

Ajoutez :

XVe s. Et le bonhomme trouve à l'oustel tout le mesnage bossu [en désordre], et met grand paine de mettre à point ce qui n'est pas bien, et briefment il a toute la peine, Les 15 joyes de mariage, p. 82.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BOSSU, adj. pris subst. en terme de Medecine, est celui qui a les vertebres, ou le sternum d’une convexité difforme. Voyez Vertebre & Bosse.

La partie du foie d’où sort la veine-cave est aussi appellée partie gibbeuse, c’est-à-dire Bossue. Voyez Foie. (L)

Bossu, (Astronomie.) on se sert quelquefois du terme de bossu pour désigner la partie éclairée de la lune, lorsqu’elle passe du plein au premier quartier, & du dernier quartier au plein ; car pendant tout ce tems, la partie qui est dans l’obscurité est cornue, & celle qui est éclairée est elevée en bosse convexe, ou bossue. Voyez Phase & Lune. Ce mot se dit plus en Latin qu’en François : luna gibbosa. (O)

Bossu, (Monnoie.) nom que l’on donne en Touraine aux sous marqués.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bossu »

 Dérivé de bosse avec le suffixe -u.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bosse ; picard, bochu ; Berry, boussu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bossu »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bossu bɔsy

Évolution historique de l’usage du mot « bossu »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bossu »

  • Un bossu a l'air d'un humoriste qui se moque de nous et dont nous ne pouvons nous moquer, parce que ce serait ignoble. De Ramon Gomez de la Serna / Echantillons
  • Je préfère attraper un torticolis en visant trop haut que devenir bossue en regardant trop bas. De Sylvaine Charlet
  • Quand tout le monde est bossu, la belle taille devient la monstruosité. Honoré de Balzac, La Muse du département
  • Le bossu ne voit pas sa bosse. De Proverbe français
  • A porter ses amis, nul ne devient bossu. De Proverbe anglais
  • N’invitez pas plusieurs hommes de lettres à la fois : un bossu préférera toujours la compagnie d’un aveugle à celle d’un autre bossu. De Paul Claudel / Journal
  • Il arrive, lorsqu'on est paysan, qu'on devienne bossu, mais il est rare qu'un bossu devienne paysan ! De Gérard Depardieu / du film Jean de Florette
  • Il ne faut pas vingt ans pour qu’un bossu entre dans un cercueil droit. De Proverbe martiniquais
  • Celui qui rit comme un bossu et pleure comme une madeleine a intérêt à boire souvent pour ne pas se déshydrater. De Pierre Perret / Pensées
  • Louis XIV refuse de l’engager dans l’armée, bien qu’ils soient cousins. D’accord, il n’avait rien d’un guerrier, bossu et rachitique, mais le Roi-Soleil commet une erreur funeste, incommensurable. Car Eugène se met au service de l’empereur d’Autriche et débute une impressionnante et brillante carrière militaire, responsable des pires défaites de la France jusqu’en 1710. centrepresseaveyron.fr, Jean-Paul Desprat publie un livre sur Eugène de Savoie - centrepresseaveyron.fr
  • Je préfère attraper un torticolis en visant trop haut que devenir bossue en regardant trop bas. De Sylvaine Charlet

Traductions du mot « bossu »

Langue Traduction
Anglais hunchback
Espagnol jorobado
Italien gobbo
Allemand bucklige
Portugais corcunda
Source : Google Translate API

Synonymes de « bossu »

Source : synonymes de bossu sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bossu »

Bossu

Retour au sommaire ➦

Partager