Baïonnette : définition de baïonnette


Baïonnette : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BAÏONNETTE, subst. fém.

A.− ART MILIT. Arme blanche qui s'adapte à l'extrémité d'un fusil pour le combat au corps à corps. On croit que les premières baïonnettes furent fabriquées à Bayonne (Ac.1835-1932) :
1. Je sais très bien la baïonnette, au contraire, parce qu'elle est triangulaire, quadrangulaire, (c'est un tiers-point d'acier tout neuf, tout étincelant), parce qu'elle est au bout d'un fusil. Ça c'est une arme. Péguy, Victor-Marie, Comte Hugo,1910, p. 674.
2. L'estomac vide et la bouche tremblante, on reçoit l'ordre de se tenir prêt à l'attaque et de mettre baïonnette au canon. Benjamin, Gaspard,1915, p. 141.
SYNT. Charger à la baïonnette; croiser la baïonnette; baïonnette au canon!; remettez la baïonnette! (Nouv. Lar. ill., Lar. 20e); escrime à la baïonnette (Lar. encyclop., Quillet 1965); épée-baïonnette (Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e, Quillet 1965); baïonnette-sabre; sabre-baïonnette.
P. méton. Soldat d'infanterie prêt à combattre. Baïonnette intelligente. Soldat susceptible de réfléchir sur les ordres qui lui sont donnés :
3. ... dès que les adversaires de ce système [le gouvernement représentatif] n'ont pas six cent mille baïonnettes étrangères à leur service, ils sont dans une telle minorité, qu'ils perdent tout espoir de se défendre. Mmede Staël, Considérations sur les princ. événements de la Révolution fr.,t. 2, 1817, p. 262.
4. On est, en effet, prodigieusement frappé des caractères individualistes que l'on rencontre dans ces armées et on ne trouve rien qui ressemble à l'obéissance dont parlent nos auteurs actuels. Il n'est donc pas du tout inexact de dire que les incroyables victoires françaises furent alors dues à des baïonnettes intelligentes. Sorel, Réflexions sur la violence,1908, p. 374.
Les baïonnettes. L'infanterie, considérée comme l'arme fondamentale. La puissance des baïonnettes. La force armée :
5. − Cependant, reprit-il [Mirabeau], pour éviter toute équivoque et tout délai, je déclare que, si l'on vous a chargé de nous faire sortir d'ici, vous devez demander des ordres pour employer la force, car nous ne quitterons nos places que par la puissance des baïonnettes! Toute l'assemblée se leva comme un seul homme, criant « Oui! oui! » C'était un tumulte extraordinaire. Erckmann-Chatrian, Histoire d'un paysan,t. 1, 1870, p. 256.
Au fig., vieilli. Enlever qqc. à la baïonnette ,,Obtenir quelque chose en triomphant rapidement des résistances`` (Lar. 19e, Nouv. Lar. ill.).
B.− P. anal.
1. TECHNOL. À baïonnette, en baïonnette. Joint à baïonnette. Tout assemblage de deux pièces cylindriques rappelant le mode de fixation de l'arme en question. Ampoules électriques (montées) à baïonnette, douille à baïonnette, emmanchement à baïonnette.
2. MAR. ,,Nom donné parfois au bout-dehors de clin-foc`` (Gruss 1952).
3. MÉD. Doigts en baïonnette. Déformation observée dans les doigts des hémiplégiques sujets à des contractures.
PRONONC. ET ORTH. : [bajɔnεt]. Ac. 1935 n'admet plus l'orth. bayonnette; v. en revanche dans Quillet 1965.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1572 « arme blanche que l'on fixe au bout du fusil » ([Étienne Tabourot, S.] Des Accords, Les Bigarures, Rébus de Picardie dans Gdf. Compl. : Ainsi que l'on dit bayonnettes de Bayonne). Dér. de Bayonne (FEW t. 1, p. 302; EWFS2), sous-préfecture du département des Pyrénées-Atlantiques, ville qui possédait aux xvieet xviies. des fabriques d'armes et de coutellerie (Gay t. 1, p. 139); suff. -ette* [la 1reattest. du mot est bien de Tabourot et non de Tahureau comme l'indiquent DG, Dauzat 1968 et Lar. Lang. fr.].
STAT. − Fréq. abs. littér. : 633. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 682, b) 1 659; xxes. : a) 975, b) 633.
BBG. − Duch. 1967, § 9, 11, 70.

Baïonnette : définition du Wiktionnaire

Nom commun

baïonnette \ba.jɔ.nɛt\ féminin

  1. (Armement) Arme pointue qui s’ajuste au bout du fusil et que l’on peut en retirer à volonté.
    • Nous sommes ici par la volonté du peuple, et nous n’en sortirons que par la force des baïonnettes. — (d’après Mirabeau)
    • J'ai vu, au temps de cette même assemblée, les mêmes événements qui se renouvellent à cette époque ; […] ; la liberté indéfinie du commerce, et des baïonnettes pour calmer les alarmes ou pour apaiser la faim, […]. — (Maximilien Robespierre ; Sur les subsistances, séance de la Convention du 2 décembre 1792)
    • […] cette ville qui, ceinte de murailles, […], avait été audacieusement attaquée par le comte de Raousset à la tête de moins de deux cent cinquante Français, et enlevée à la baïonnette en deux heures. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Je me rappelai avoir vu le jour même, au côté de Grégoriska, le long couteau de chasse qui servait de baïonnette à sa carabine. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Une jeune fille a été frappée d’un coup de baïonnette à la mâchoire gauche et l’arme est ressortie par la pommette droite. — (Rodolphe Archibald Reiss, Comment les Austro-Hongrois ont fait la guerre en Serbie, 1915)
    • Les uniformes étaient usés. Propres, cependant ; propres, surtout l’armement : les énormes carabines Minié et Colt, les revolvers passés dans les ceintures-cartouchières de toile jaune, les bowie-knives, les baïonnettes larges et courtes. — (Pierre Benoit, Le lac salé, Albin Michel, 1921, collection Le Livre de Poche, page 22)
  2. (Par extension) (Militaire) Soldat armé d’une telle arme.
    • On entrevit cette chute le lendemain de Froeschwiller, […]. Pour l’empêcher, Napoléon III devait rentrer dans Paris, s’y entourer de conseillers éclairés et de baïonnettes dévouées. — (Général Ambert, Récits militaires : L’invasion (1870), page 123, Bloud & Barral, 1883)
  3. (Par extension) (Électricité, Mécanique) Système d'attache.
    • Les douilles d’ampoules électriques sont, soit à vis, soit à baïonnette.
    • Tuyaux avec raccords à baïonnette.
  4. (Aéronautique) Manœuvre d’un aéronef en phase d’approche finale qui lui permet de changer de piste sur une aérodrome comportant deux pistes parallèles.
  5. (Foresterie) Déviation brutale de la tige suite à la perte du bourgeon terminal, qu’une branche latérale compense.
    • Si la baïonnette survient dans le jeune âge de l’arbre, il est généralement supprimé lors des éclaircies. Si elle survient tardivement, risque de pourriture dans la grume. La partie déviée est inutilisable en scierie. — (Emmanuelle Brunin, Christophe Heyninck et Delphine Arnal, Carnet d’assistance pour l’évaluation qualitative des bois sur pied et abattus, Forêt wallonne, 2012, ISBN 2-9600251-6-4)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Baïonnette : définition du Littré (1872-1877)

BAÏONNETTE (ba-io-nè-t') s. f.
  • 1Arme pointue qui s'ajoute au bout du fusil et qu'on peut en retirer à volonté. L'usage de la baïonnette au bout du fusil est de son institution [Louis XIV] ; avant lui on s'en servait quelquefois ; mais il n'y avait que quelques compagnies qui combattissent avec cette arme ; le premier régiment qui eut des baïonnettes et qu'on forma à cet exercice, fut celui des fusiliers, établi en 1671, Voltaire, Louis XIV, 29. Louis XV nous délivrant du scandale des sacrements conférés la baïonnette au bout du fusil, Voltaire, Phil. II, 234.
  • 2Un soldat d'infanterie. Il y a tant de baïonnettes dans ce régiment.
  • 3Les baïonnettes, la force militaire. Contre eux [tiers-état], prête à des attentats, Luit la baïonnette insolente, Chénier, 247. Allez dire à votre maître que nous sommes ici par la puissance du peuple, et qu'on ne nous en arrachera que par la puissance des baïonnettes, Mirabeau, Collection, t. I, p. 258.

HISTORIQUE

XVIe s. Ainsi que l'on dit bayonnettes de Bayonne, Des Accords, Bigar. Rebus de Picardie.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BAÏONNETTE, - ÉTYM. Ajoutez : « La baïonnette, selon quelques auteurs, aurait été inventée à Bayonne pendant le siége de cette ville, en 1523, et mise en usage dans l'armée par Martinet, en 1671 ; mais l'emploi en était évidemment antérieur à cette époque, puisqu'on voit, dans une lettre écrite, en 1571, par Hotmann à Jacques Capelle, à Sedan, que cette arme était usitée de son temps ; et qu'en 1640 on en fabriqua à Bayonne. Le mot baïonnette, du reste, ne vient pas de Bayonne, mais bien du mot roman bayoneta, petite gaîne ; dans tous les idiomes de l'Espagne, bayona veut dire gaîne. Le contenant aurait ainsi donné son nom au contenu » A. DE CHASNEL, Dict. des armées de terre et de mer, Paris, Armand le Chevalier, 1862, p. 63. Voici le passage de Hotmann dont parle M. de Chasnel : Is [M. de Courlay] biennio supra ternis a me litteris petiit, ut illi pugionem inauratum mitterem, quem vos appellatis bayonnette… pugionem duobus scutatis aureis et semisse confestim emi, Fr. et Joh. Hotomanorum… Epistolae, 1700, in-4°, p. 51 (Epist. XL Jacobo Capello, 20 avril 1575). Ainsi l'existence de la baïonnette et de son nom est constatée en 1575 ; et Voltaire est déchargé de l'accusation d'anachronisme portée contre lui au sujet des vers où il fait figurer la baïonnette à la bataille d'Ivry en 1590 : Cette arme que jadis, pour dépeupler la terre, Dans Bayonne inventa le démon de la guerre, Henr. VIII. Toutefois les observations de M. de Chasnel ne prouvent pas que l'arme n'ait pas été inventée à Bayonne, et surtout que baïonnette vienne de l'espagnol vaina, gaîne, prononcé il est vrai baina, mais qui n'a pu guère donner un diminutif avec intercalation d'un o.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « baïonnette »

Étymologie de baïonnette - Littré

Bayonne, où cette arme fut d'abord fabriquée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de baïonnette - Wiktionnaire

→ voir Bayonne et bayonnette. Les premières armes de ce genre furent fabriquées à Bayonne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « baïonnette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
baïonnette baiɔnɛt play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « baïonnette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « baïonnette »

  • En outre, ce télézoom compact et léger est aussi très maniable. Il est aussi naturellement protégé contre les intempéries et la poussière au niveau de sa baïonnette et jouit d'une construction robuste. , Sigma 100-400 mm f/5-6,3 DG DN OS : un très long télézoom pour appareils photo hybrides - ON mag
  • « Dans un premier temps, il sera possible de visiter la collection, sur demande, en écrivant à l’adresse musée.labaïonnette@gmail.com », explique la jeune femme. À la belle saison, des horaires réguliers devraient voir le jour. , Edition Pont à Mousson | La Baïonnette : un écrin pour une collection
  • On ne pourra pas l’accuser d’être resté passif – il a agi mais dans le mauvais sens du terme : ces trois derniers mois, ce terrifiant trublion s’est surpassé. La crise appelle à l’union nationale ? Le capitaine Bolsonaro part en guerre, baïonnette au canon, contre les gouverneurs, le pouvoir judiciaire et le Parlement, menace le pays d’un coup d’Etat. Les médecins recommandent confinement et distanciation sociale ? Il traite l’épidémie de « petite grippe », incite ses partisans à descendre dans la rue et appelle les commerces à rouvrir partout. Le Monde.fr, Au Brésil, Bolsonaro utilise à son avantage la crise du Covid-19
  • Crise sanitaire oblige, ils n’étaient qu’une quinzaine à célébrer le 80e  anniversaire des combats de mai-juin 1940, ce samedi, au monument à la baïonnette de Pont-Gaudron. Journal L'Ardennais abonné, Beaumont-en-Argonne: cérémonie en comité restreint pour le 80e anniversaire des combats de mai et juin 1940 à
  • On peut toujours construire un trône avec des baïonnettes. Mais il est difficile de rester longtemps assis dessus. De Boris Eltsine / Libération - Août 1991
  • On peut tout faire avec des baïonnettes sauf s'asseoir dessus. De Emile de Girardin
  • Je redoute trois journaux plus que 100.000 baïonnettes. De Napoléon Bonaparte
  • La balle est folle. La baïonnette sait ce qu'elle fait. Aleksandr Vassilievitch, comte, puis prince Souvorov, Proclamation à l'armée, 1797
  • Allez dire à ceux qui vous envoient que nous sommes ici par la volonté nationale et que nous n'en sortirons que par la puissance des baïonnettes. Honoré Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau,

Images d'illustration du mot « baïonnette »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « baïonnette »

Langue Traduction
Corse bayoneta
Basque baioneta
Japonais 銃剣
Russe штыковой
Portugais baioneta
Arabe حربة
Chinois 刺刀
Allemand bajonett
Italien baionetta
Espagnol bayoneta
Anglais bayonet
Source : Google Translate API

Synonymes de « baïonnette »

Source : synonymes de baïonnette sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires