La langue française

Solen

Sommaire

  • Définitions du mot solen
  • Étymologie de « solen »
  • Phonétique de « solen »
  • Images d'illustration du mot « solen »
  • Traductions du mot « solen »
  • Synonymes de « solen »

Définitions du mot « solen »

Trésor de la Langue Française informatisé

SOLEN, subst. masc.

CONCHYLIOL. Coquillage bivalve en forme d'étui long, qui vit dans le sable où il s'enfonce à la verticale et dont certaines espèces sont comestibles. Synon. couteau (v. ce mot B 2 c).La partie que Linné a reconnue dans le solen (...) est le pied à l'aide duquel cet animal s'enfonce dans le sable et s'élève à sa surface. Le pied sort (...) par l'ouverture de la coquille opposée à celle d'où sortent les tubes (Cuvier,Anat. comp., t. 1, 1805, p. 419).
Prononc. et Orth.: [sɔlεn]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1694 (Corneille). Mot lat. de même sens, lui-même empr. au gr. σ ω λ η ́ ν « id. », propr. « canal, conduit, tuyau; tuile creuse ». Fréq. abs. littér.: 13.

Wiktionnaire

Nom commun

solen \sɔ.lɛn\ masculin

  1. Genre regroupant plusieurs espèces de coquillages bivalves vulgairement appelés « couteaux » en raison de leur forme.
  2. (Médecine ancienne) (Désuet) Sorte de gaine qui servait d'atèle pour maintenir en place un membre fracturé.

Nom commun

solen \Prononciation ?\ masculin

  1. (Zoologie) Solen (coquillage).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOLEN. (On prononce Solène.) n. m.
T. d'Histoire naturelle. Coquillage bivalve qui a la forme d'un manche de couteau et qu'on appelle vulgairement Couteau.

Littré (1872-1877)

SOLEN (so-lèn') s. m.
  • 1Coquillage bivalve en forme de manche de couteau.
  • 2Terme inusité de chirurgie. Boîte longue et oblongue qui servait, après réduction, à maintenir un membre fracturé.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SOLEN, s. m. (Conchyliolog.) & par Pline unguis ; c’est la même coquille que l’on appelle plus communément en françois couteau, manche de couteau, & dans le pays d’Aunis coutelier. C’est sous ce dernier nom de coutelier qu’on a considéré dans l’Encyclopédie le coquillage ; nous parlerons ici de la seule coquille.

C’est une coquille bivalve dont le corps est long, ouvert par les deux extrémités, quelquefois droit & quelquefois arqué.

La classe des solens dont le corps est droit, comprend les especes suivantes : 1°. le solen ou manche de couteau blanc ; 2°. la couleur de rose, venant de l’Amérique ; 3°. le bariolé ; 4°. le solen, nommé l’onix ; 5°. le brun ; 6°. le mâle, c’est-à-dire le plus grand ; 7°. la femelle, c’est-à-dire le plus petit ; 8°. le solen ressemblant à l’ongle par sa couleur ; 9°. le solen imitant le doigt par sa longueur ; 10°. le solen ressemblant à une flûte ; 11°. le solen fait comme un roseau ; 12°. le solen très-long, très-étroit, de couleur brune, avec un muscle noir vers la charniere.

On ne connoît que deux especes de solens ou manches de couteaux faits en arc ; savoir le solen courbé en forme de sabre hongrois, & le solen qui se trouve dans le sable.

Rumphius décrit un manche de couteau d’une seule piece, qu’il appelle solen arenarius : c’est un long tuyau à plusieurs reprises ou nœuds.

Le solen d’Orient, couleur de rose, est fort rare.

Klein, dans son traité de tubulis marinis avec figures, a donné le nom de solen à différens tuyaux de mer, dont il a formé quelques genres distingués par des caracteres qui leur sont propres ; son système es très-méthodique & heureusement exécuté. (D. J.)

Solen, (Chirurgie.) espece de boîte ronde, oblongue & creuse, dans laquelle on place un membre fracturé, une jambe, une cuisse, pour y être maintenue après la réduction dans sa situation naturelle. M. Petit le chirurgien a perfectionné cette machine avec beaucoup de sagacité. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « solen »

(Date à préciser) Du latin solen, même sens, lui-même dérivé du grec ancien σωλήν, sôlên (« canal, conduite d’eau, tuyau, tuile creuse »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du grec ancien σωλήν, sôlên (« conduite d’eau »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Σωλὴν, canal, tuyau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « solen »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
solen sɔlɛn

Images d'illustration du mot « solen »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « solen »

Langue Traduction
Anglais solen
Espagnol solen
Italien solen
Allemand solen
Chinois 索伦
Arabe solen
Portugais solen
Russe solen
Japonais solen
Basque solen
Corse solen
Source : Google Translate API

Synonymes de « solen »

Source : synonymes de solen sur lebonsynonyme.fr
Partager