La langue française

Badauderie

Sommaire

  • Définitions du mot badauderie
  • Étymologie de « badauderie »
  • Phonétique de « badauderie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « badauderie »
  • Citations contenant le mot « badauderie »
  • Traductions du mot « badauderie »

Définitions du mot badauderie

Trésor de la Langue Française informatisé

BADAUDERIE, subst. fém.

A.− Action de faire le badaud, curiosité un peu niaise :
1. Le seul trait du caractère parisien que l'on soit autorisé à regarder comme ineffaçable, c'est cette espèce de curiosité, un peu niaise, si nous osons le dire, pour laquelle on a inventé le nom de badauderie : ... Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin,t. 1, 1811, p. 140.
2. Comme les affaires étaient suspendues, l'inquiétude et la badauderie poussaient tout le monde hors de chez soi. FlaubertL'Éducation sentimentale,t. 2, 1869, p. 118.
3. La plupart des découvertes scientifiques, qui ont successivement émerveillé la badauderie académique, entre 1789 et 1914, sont comparables à un feu d'artifice... L. Daudet, Le Stupide XIXes.,1922, p. 261.
Partic. ,,Action, propos de badaud`` (Lar. 19e). Ce que vous dites, ce que vous faites là est une franche badauderie (Ac. 1798, 1878, Lar. 19e).
B.− P. ext., péj. Esprit grégaire et imitateur, dénué de jugement. Une impardonnable badauderie, donner dans la badauderie :
4. Indifférents ou dupes, il nous faut payer les folies que nous avons laissé passer sans protester, ou que nous avons approuvées par ignorance ou badauderie. Viollet-Le-Duc, Entretiens sur l'archit.,t. 2, 1872, p. 398.
PRONONC. ET ORTH. : [badodʀi]. Durée mi-longue sur la 2esyll. ds Barbeau-Rodhe 1930. (Pour une durée longue, cf. Land. 1834, Gattel 1841, Nod. 1844, Fél. 1851 et Littré). Fér. 1768, Fér. Crit. 1787 et Land. 1834 notent longue également la syll. finale.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1547 « niaiserie » (Noël du Fail, Propos rustiques, p. 34, Paris, éd. Assézat, 1874 : Que si vous tombez en quelque maladie, vous ne cherchez clisteres, purgations, saignees, et telles badauderies); av. 1679 « caractère du badaud » (Retz, III, 60 ds Littré : Nous allâmes au Palais-Royal où la badauderie des courtisans m'étonna plus que celle des bourgeois); 1690 (Fur. : Badauderie ... Action de badaud). Dér. de badaud*; suff. -erie*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 21.

Wiktionnaire

Nom commun

badauderie \ba.do.dʁi\ féminin

  1. Action ou propos de badaud.
    • Grande est la badauderie de la foule.
    • Le fléau du scepticisme et de la badauderie a dilué toute ardeur, détruit l’enthousiasme et la foi. — (Christophe Prochasson, Paris 1900: Essai d’histoire culturelle, 1999)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BADAUDERIE (ba-dô-de-rie) s. f.
  • Entretiens et actions de badauder. Nous allâmes au Palais-Royal où la badauderie des courtisans m'étonna plus que celle des bourgeois, Retz, III, 60.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BADAUDERIE. Ajoutez : - HIST. XVIe s. Quand les vieux soldats les surprenoient en telles badauderies, Brantôme, Duels.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « badauderie »

 Dérivé de badaud avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « badauderie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
badauderie badodri

Évolution historique de l’usage du mot « badauderie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « badauderie »

  • Un arrêté municipal est pris le 30 août 1912 pour modifier le règlement de 1899 qui limitait la vitesse des voitures à 30 km/h en campagne et 20 km/h dans les agglomérations ; cette vitesse est ramenée à 10 km/h en ville mais des accidents ont cependant lieu. Il faut attendre 1921 pour que le premier code de la route voie le jour. En 1929, Le Journal de l’Aveyron évoque le nouveau système de circulation giratoire sur la place d’Armes à Rodez et aussi sur l’éducation du piéton "[…] rien ne manque : agents aux bâtons blancs et aux sifflets impérieux, bandes rouges, flèches indicatrices. Il y aura aussi à faire l’éducation du piéton, à lui apprendre que s’il y a des trottoirs, c’est pour s’en servir, et que la badauderie au milieu des chaussées est aussi inutile que dangereuse. Ce deuxième point sera plus difficile à réaliser." centrepresseaveyron.fr, Rodez : des voitures hippomobiles aux automobiles - centrepresseaveyron.fr
  • Ici, du sable fin qui tutoie une eau cristalline. Là, un tapis de gazon moelleux bercé par le roulis des vagues. Plus loin, un îlot de rochers qui se hâle à fleur d’eau. Au pied des cimes, un lac de montagne qui s’improvise bain de fraîcheur lorsque le soleil darde ses rayons de plomb. Elle a beau ne pas avoir le pied marin, la Suisse romande enfile les paradis d’eau douce comme des perles. Le Léman et les Trois-Lacs (Neuchâtel, Morat et Bienne) sont comme des livres ouverts sur les plaisirs de la baignade. Pelle et seau dans le balluchon, Loisirs.ch y balade son marque-plage. Et poursuit sa badauderie du côté du lac de Joux, du lac Noir et du lac de Gruyère, avant de s’aventurer le long de rivières cachotières et de lacs d’émeraude enchâssés dans le secret des montagnes. Qui sème le vent récolte la trempette. loisirs.ch, Les 60 plus belles plages de Suisse romande - Dossier - Loisirs.ch
  • Amiel et la France par Rémi Mogenet Amiel, auteur - genevois - du plus beau Journal intime jamais écrit en français, a eu parfois des mots durs pour la France, qu'il regardait comme organisée autour d'une forme de culte idolâtre qu'on vouait, selon lui, à la ville de Paris. A cet égard, on peut lire, dans les Fragments édités après sa mort par son ami Edmond Scherer, ces lignes: Le vulgaire citadin français est d'une badauderie délicieuse. (...) A vrai dire, c'est dur et un peu blasphématoire, mais Stendhal, qui était dauphinois, énonçait fréquemment les mêmes idées, et il certifie que cela lui valait, à Paris et globalement en France, beaucoup d'ostracisme. Cela scandalisait: c'était regardé comme choquant... , Amiel, auteur - genevois - du plus beau Journal intime jamais écrit en français... - Le webzine de blog.tdg.ch

Traductions du mot « badauderie »

Langue Traduction
Anglais lurking
Source : Google Translate API
Partager