La langue française

Androgyne

Définitions du mot « androgyne »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANDROGYNE, subst. et adj.

I.− Emploi subst., le plus souvent masc.; qqf. fém.
A.− [Désignant une pers.]
1. MÉDECINE
a) ,,Femme génétiquement pure et complète, possédant des caractères sexuels secondaires masculins.`` (Méd. Biol. t. 1 1970).
b) ,,Individu du sexe masculin (cryptorchide), chez lequel le segment inférieur de l'appareil génital a évolué suivant le type féminin.`` (Garnier-Del. 1958, s.v. androgynoïde).
2. Dans la lang. cour. et la lang. littér. Individu qui possède à la fois les deux sexes. Synon. plus usité hermaphrodite :
1. Platon avait une excellente idée en ne créant que des androgynes. Quel mari pourra maintenant dormir tranquille à côté de sa jeune et jolie femme, en apprenant que dix célibataires, au moins, sont à l'affût; que s'ils n'ont pas déjà grimpé par-dessus les murs de son labyrinthe, ils regardent la mariée comme une proie qui leur est due, qui tôt ou tard leur écherra, soit par ruse, soit par force, conquête ou bonne volonté; et il est impossible qu'ils ne soient pas, un jour, victorieux dans cette lutte. H. de Balzac, Physiologie du mariage,éd. pré-origi-nale, 1826, pp. 81-82.
2. Il ne faut point oublier que l'histoire du monde a commencé par un âge d'or, où l'homme disposa de pouvoirs magiques bien plus étendus, et que la chute fut le fait de l'homme lui-même. Telle est la signification de l'un des mythes les plus singuliers et les plus communément admis parmi les romantiques : celui de l'androgyne. Baader fut le premier d'entre eux à revenir à ce mythe que l'on trouve, sous diverses formes, chez Philon le Juif, chez Scot Érigène et chez Boehme. Selon lui, l'homme, d'abord créature sans sexe, voulut procréer sans Dieu et « s'imagina » dans la nature animale. Dieu, alors, créa Ève pour empêcher que l'homme ne chût au rang des bêtes. A. Béguin, L'Âme romantique et le rêve,1939, p. 73.
Rem. L'idée de « l'androgyne » apparaît à la fois dans la myth. gr. où elle a reçu son expr. la plus frappante dans le Banquet de Platon (ex. 1), dans la Bible et dans la litt. romant. (ex. 2).
P. ext. Personne qui, par sa nature morale, possède un comportement ou des qualités généralement caractéristiques de l'autre sexe :
3. Dans l'existence intérieure et théorique, je suis l'homme de tous les songes; dans l'existence extérieure et pratique, l'homme des réalités. Aventureux et ordonné, passionné et méthodique, il n'y a jamais eu d'être à la fois plus chimérique et plus positif que moi, de plus ardent et de plus glacé; androgyne bizarre, pétri des sangs divers de ma mère et de mon père. F.-R. de Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 1, 1848, pp. 468-469.
4. L'artiste, et surtout le poëte, doit être une sorte d'androgyne qui réunit en soi la sérénité et la sensibilité, la force et la tendresse; homme par l'intelligence, femme par le cœur, héros par son courage invisible, il doit toujours planer au-dessus de ses passions, comme le pétrel au-dessus des tempêtes : elles doivent augmenter sa puissance au lieu de la débiliter; son cœur doit être subordonné à son cerveau, et même dans ces moments divins où l'extase l'emporte sur ses ailes d'or, il doit conserver son calme, sa placidité, sa sagesse pour comparer, apprendre et se souvenir. M. Du Camp, Mémoires d'un suicidé,1853, p. 219.
Au fig., rare. Personne dont les fonctions sociales, professionnelles, sont ambiguës :
5. Ni officier, ni sous-officier, bien qu'il tînt des deux à la fois, espèce d'androgyne du métier, appelé « mon lieutenant » par les uns, et, par les autres, « Flick » tout court, il était au sous-lieutenant ce qu'étaient aux bottes d'ordonnance les basanes ajustées de La Guillaumette ... G. Courteline, Le Train de 8 h 47,1888, p. 16.
B.− BOT. Plante dans laquelle les deux sexes sont réunis et qui se suffisent ainsi à elles-mêmes pour se reproduire; spéc. plante qui porte des fleurs mâles et des fleurs femelles distinctes sur le même pied ou dans la même inflorescence; fleur contenant en même temps des organes mâles et des organes femelles :
6. ... Dans leur être équivoque androgynes parfaits, D'autres [fleurs] d'un double sexe unissent les bienfaits ... J. Delille, Les Trois règnes de la nature,1808, p. 75.
Rem. Les plantes androgynes se distinguent des plantes hermaphrodites en ce que ces dernières portent des organes mâles et des organes femelles réunis dans une même fleur.
C.− ZOOL. Animal qui possède les deux sexes à la fois mais ne peut se reproduire qu'en s'accouplant avec un autre individu de même espèce.
Rem. ,,On appelle hermaphrodites les animaux qui semblent se féconder eux-mêmes comme les huîtres et les moules``. (Besch. 1845).
II.− Emploi adj.
A.− Dans la lang. cour. et la lang. littér.
1. [Se rapporte à une pers.] Qui possède à la fois les deux sexes :
7. Les rabbins ont toujours interprété ce passage [de la Genèse, relatif à la séparation des deux sexes] en disant qu'il n'exprime que la séparation de l'homme androgyne en deux parties, c'est-à-dire en deux sexes. Il est vrai que les uns, comme Maimonides, par exemple, ont cru que dans l'homme androgyne il y avait deux corps tout formés et développés, c'est-à-dire que le corps humain primitif était double, mâle et femelle, et que la création d'Eve ne fut que la division des deux corps; tandis que d'autres ont supposé qu'il n'y avait qu'un seul corps, mais réunissant les deux sexes, comme dans les êtres anormaux que les médecins désignent sous le nom d'hermaphrodites ... P. Leroux, De l'Humanité,t. 2, 1840, p. 532.
8. Il [le sommeil considéré comme un second appartement] a ses domestiques, ses visiteurs particuliers qui viennent nous chercher pour sortir, de sorte que nous sommes prêts à nous lever quand force nous est de constater, par notre presque immédiate transmigration dans l'autre appartement, celui de la veille, que la chambre est vide, que personne n'est venu. La race qui l'habite, comme celle des premiers humains, est androgyne. Un homme y apparaît au bout d'un instant sous l'aspect d'une femme. Les choses y ont une aptitude à devenir des hommes, les hommes des amis et des ennemis. M. Proust, À la recherche du temps perdu,Sodome et Gomorrhe, 1922, p. 981.
2. [Se rapporte à un inanimé] Qui évoque les deux sexes à la fois ou le sexe opposé :
9. La clarinette, voix androgyne, se mêle tantôt avec les violons, tantôt avec les altos. A. Gevaert, Cours méthodique d'orchestration,1885, p. 176.
10. Le sourire androgyne de quelques marbres grecs ou de bronzes du musée secret de Naples n'est point sans parenté avec celui des visages du Vinci. G. de La Tourette, Léonard de Vinci,1932, p. 114.
Rare. Qui est fait de parties appartenant à des genres ou à des styles différents. Synon. composite, hétéroclite :
11. Mon judicieux ami, à mon retour, je ne demande pas mieux, toute spéculation à part, que de travailler avec vous pour le théâtre, en vous laissant tout l'honneur de nos compositions androgynes, de nous donner l'un à l'autre à tour de rôle la canne de l'argousin pour frapper sur le torse du fainéant. H. de Balzac, Correspondance,1831, p. 527.
B.− Emplois techn.
1. BOT. (supra I B).
2. ZOOL. (supra I C).
DÉR.
androgynéité, subst. fém.,néol. Nature d'un être qui possède à la fois des qualités masculines et des qualités féminines : ,,L'homme qui, dès le commencement, a été longtemps baigné dans la molle atmosphère de la femme, dans l'odeur de ses mains, de son sein, de ses genoux, de sa chevelure, de ses vêtements souples et flottants, (...) y a contracté une délicatesse d'épiderme et une distinction d'accent, une espèce d'androgynéité, sans lesquelles le génie le plus âpre et le plus viril reste, relativement à la perfection dans l'art, un être incomplet.`` (Baudelaire, Paradis artificiels,1860, p. 445).1reattestation.
Prononc. ET ORTH. : [ɑ ̃dʀ ɔ ʒin]. Passy 1914 note une durée mi-longue pour la 1resyllabe du mot. Fér. 1768 rappelle que ,,Richelet à son ordinaire, met un i à la place de l'y``.
Étymol. ET HIST. I.− Adj. xives. d'un inanimé « qui possède les deux sexes » c.-à-d. « composite » (Tr. d'alch., 98 ds Gdf. Compl. : Sçavoir cest androgyn metal, Des metaulx le primordial); 1840 d'une pers. « id. », supra ex. 7; 1845 bot. et zool. (Besch.); 1892 archéol., supra. II.− Subst. a) 1555 « individu chez lequel sont réunis les organes des deux sexes » (P. Belon, Nature des oyseaux, 17 ds R. Philol. t. 43, 1931, p. 176 : Icy ne comprendrons les Hermaphrodites autrement nommez Androgynes); 1848 fig., supra ex. 3; b) 1771 bot. (Trév. : les unes [les plantes] ont les deux sexes dans la même fleur. Vaillant les a nommées Androgynes). Empr. au lat. androgynus (< gr. α ̓ ν δ ρ ο ́ γ υ ν ο ς « qui participe des deux sexes », Platon, Conv., 189eds Bailly) attesté dep. Cicéron, Div., I, 98 ds TLL s.v., 37, 72; cf. avec l'emploi fig. lat. androgynē, surnom donné à une femme au comportement masculin, Valère Maxime, 8, 3, 1, ibid., 38, 4. Androgynéité, 1860, supra.
STAT. − Fréq. abs. litt. : Androgyne. 68. Androgynéité. 1.
BBG. − Bouillet 1859. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Lafon 1969. − Lambert 1877. − Lar. méd. 1970. − Littré-Robin 1865. − Masson 1970. − Méd. 1966. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Nysten 1824. − Piéron 1963. − Privat-Foc. 1870. − Séguy 1967. − Sexol. 1970.

androgyne* , adj. et subst. masc.-

Wiktionnaire

Adjectif

androgyne \ɑ̃.dʁɔ.ʒin\ masculin et féminin identiques

  1. Qui réunit les deux sexes ; qui est à la fois mâle et femelle.
    • Les mots de bissexuel et d’unisexuel, d’hermaphrodite et d’androgyne, de monoïque et de dioïque, de polygame et de dichogame… etc., n'atteignent guère jusqu'à la subtilité des distinctions qui demanderaient à être faites. — (Raoul Baron, Méthodes de reproduction en zootechnie, Firmin-Didot, 1888, p.17)
  2. (En particulier) (Botanique) Qui a des fleurs mâles et des fleurs femelles sur le même pédoncule.
  3. Qui tient partiellement des deux sexes, qui présente simultanément des caractères des deux sexes.
    • Une apparence androgyne; attitude, allure, comportement androgyne.
    • Les personnes androgynes peuvent l'être par effet de mode, par comportement altersexuel ou par rapport à leur identité de genre.

Nom commun

androgyne \ɑ̃.dʁɔ.ʒin\ masculin le plus souvent; quelquefois féminin

  1. (Mythologie) Être fabuleux possédant les deux sexes.
    • Jadis la nature humaine était bien différente de ce qu'elle est aujourd'hui. D'abord il y avait trois sortes d'hommes : les deux sexes qui subsistent encore, et un troisième composé de ces deux-là ; il a été détruit, la seule chose qui en reste c'est le nom. Cet animal formait une espèce particulière et s'appelait androgyne, parce qu'il réunissait le sexe masculin et le sexe féminin ; mais il n'existe plus, et son nom est en opprobre. — (Platon, Le Banquet, trad. Dacier et Grou, 1873)
    • L’androgyne a pourtant longtemps été cantonné au domaine philosophico-religieux. — (Éduardo Ramos-Izquierdo, Angelika Schober, Université de Limoges. Faculté des lettres et sciences humaines, L’espace de l’éros: représentations textuelles et iconiques, 2007)
  2. Personne dont l'apparence physique ne laisse pas aisément deviner le sexe. Personne dont l'identité de genre n'est pas nettement définie, ou qui, dans son comportement, participe des deux sexes en tant que socialement définis.
    • Un androgyne n'est pas assimilable à un homosexuel ou à une lesbienne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANDROGYNE. adj. des deux genres
. Qui réunit les deux sexes, qui est mâle et femelle tout ensemble. Voyez HERMAPHRODITE. Il se dit particulièrement, en termes de Botanique, d'une Plante qui a des fleurs mâles et des fleurs femelles sur le même pédoncule. Il s'emploie aussi comme nom masculin. Un androgyne.

Littré (1872-1877)

ANDROGYNE (an-dro-ji-n') s. m.
  • 1Individu chez lequel les organes des deux sexes sont réunis ; androgyne est par conséquent synonyme de hermaphrodite. On imagina des androgynes possédant les deux sexes à la fois, Voltaire, Dial. 25. Après avoir rendu mes devoirs aux androgynes de Platon, Voltaire, Ph. ignor.
  • 2 Adj. Un être androgyne.
  • 3En botanique, plantes androgynes, celles qui, étant monoïques, portent des fleurs mâles et des fleurs femelles sur un même pédoncule.

HISTORIQUE

XIVe s. Philosophes de monts et vaulx… Retroicissans le double type, Et ne figurans qu'un principe, Sçavoir cest androgyn metal, Des metaulx le primordial, L'ont appelé dragon volant, Traité d'alch. 98.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « androgyne »

(XIVe siècle) Du latin androgynus → voir andro- et -gyne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du grec ancien ἀνδρογύνη, androgynê (« hommasse »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἀνδρόγυνος, de ἀνὴρ, homme, et γυνὴ, femme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « androgyne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
androgyne ɑ̃drɔʒin

Évolution historique de l’usage du mot « androgyne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « androgyne »

  • Une planète est un corps androgyne, pourvu des deux sexes et fonctionnant en masculin par les copulations du pôle nord, et en féminin par celles du pôle sud. Charles Fourier, Le Phalanstère
  • C'est une grave erreur que de parler d'écriture féminine ou masculine. Il n'y a que des écritures tout court et plus elles sont androgynes mieux ça vaut. De Nathalie Sarraute
  • Audrey Hepburn icône intemporelle. Que ce soit en termes de mode qu’en terme de beauté, l’actrice hollywoodienne traverse les époques en restant une source d’inspiration. Sophistication à l’état pur et élégance hors pair, Audrey Hepburn se distingue par son allure androgyne, bien loin des canons de beauté de l’époque, incarnés par des pin-up aux formes généreuses et tout en courbes. Précieuse muse et amie d’Hubert de Givenchy, leur complicité inspire au créateur un parfum. Totalement unique et conçue sans aucun but commercial, l’effluve lui est offerte de la plus belle des façons en 1954. Le couturier lui tend un foulard imbibé du sublime jus tout en lui demandant si elle l’aime. L’actrice qui découvre la création olfactive rétorque : « C’est magnifique ! Oh, je l’adore, c’est tout à fait moi. C’est beau car comme ça, je t’aurai toujours près de moi ». Hubert de Givenchy façonne un parfum singulier, envoûtant qui mêle plusieurs registres et incarne à merveille l’actrice. , Ce parfum qu'Audrey Hepburn ne quittait jamais… Il est toujours en vente, pourtant elle l’avait interdit
  • Un mannequin raconte avoir été agressé en raison de son look androgyne, dans un train au départ de Genève. Son témoignage coïncide avec le dépôt d’un postulat exigeant du Conseil fédéral qu’il agisse contre les violences LGBTQI-phobes. 360°, «Ils ont pensé que j’avais l’air gay et faible» - 360°
  • Parce qu’elle brise les codes sociaux en mettant en scène une femme en smoking, à l’allure dandy, elle est l’une des images les plus reproduites au monde. Affranchie, dominante, androgyne, le modèle sacralisait une nouvelle représentation de la femme. Retour sur l’histoire d’une photographie devenue virale. Phototrend.fr, Le Dessous des Images : Le Smoking d'Helmut Newton
  • — Wea7el l'androgyne genderfluidifié (@wea7el) June 25, 2020 CNEWS, «Split» : une pétition demande le retrait du film de Netflix | CNEWS
  • Dans l'absolu oui. Sauf que, évidemment, quand on est androgyne, on n'est pas perçu comme viril. Donc, comme on ne l'est pas, on a tendance à désinvestir ce côté-là pour investir ce que les autres semblent voir de soi et c'est pour ça qu'on se retrouve dans une absence de virilité, par une absence dans le corps d'une infirmation de cette virilité.  Europe 1, LA QUESTION SEXO - L'androgynie, c'est quoi ?
  • Champion du confort, le flâneur androgyne (loafer) s’est immiscé dans les vestiaires boulot et week-end. Il est une coche plus chic lorsqu’il se juche sur un talon haut costaud, ou quand il se prend pour un escarpin-sandale. La mule, bien présente depuis quelques saisons chaudes, se dote de deux larges brides, ce qui facilite la démarche. À surveiller: les textures reptiles (croco et boa) et les drapés noués. Châtelaine, Mode: les tendances qui rayonnent - Châtelaine
  • Mes personnages sont toujours féminins. J'ai une part très féminine que j'exprime et que j'ai explorée toute ma vie. Je ne peux pas faire autrement : j'obéis à cela. (...) La création est androgyne : ce n'est pas une question d'homme ou de de femme. J'ai fait ce travail et suis en paix avec ces deux pôles. Je comprends très bien que les femmes se battent, c'est nécessaire et les révolutions sont douloureuses. Cette révolution, je l'ai faite en moi. France Culture, Martin Provost : "La salle est le lieu du cinéma par excellence"
  • Si Stromae est une anagramme, son label hybride Mosaert, qui se veut aussi marque de prêt-à-porter, est donc l’anagramme de l’anagramme. Cette lecture en palimpseste, celle d’un parchemin dont les anciennes inscriptions ont été effacées pour écrire dessus à nouveau, nourrit le mystère qui entoure l’artiste. Le spectateur est plongé dans une atmosphère androgyne et complexe cultivée par la dualité du chanteur de Tous les mêmes, qui mêle mélodies dansantes et textes douloureux (Alors on danse, Formidable, Papa ou t’es ? etc.) Forbes France, Mosaert, Onagrina, Zagatub… Quand Les Marques Font Leur Tintamarre ! | Forbes France
  • Le look sage et lisse de bimbo avec le petit nez mutin ne fait plus rêver les midinettes obsédées par leur apparence devant leur beau miroir, balayé par le nouveau canon : la beauté androgyne. Visage taillé au bistouri, traits plus durs, pommettes hautes, peau lisse, nez fin et droit et, ultime provocation,  une bouche gonflée et pulpeuse. Profil mi-homme/mi-femme, croisement de l’Occident et de l’Orient. Europe 1, L'androgynie, ce nouveau "canon de beauté boosté par la chirurgie esthétique et Instagram"

Images d'illustration du mot « androgyne »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « androgyne »

Langue Traduction
Anglais androgynous
Espagnol andrógino
Italien androgino
Allemand androgyn
Portugais andrógino
Source : Google Translate API

Synonymes de « androgyne »

Source : synonymes de androgyne sur lebonsynonyme.fr

Androgyne

Retour au sommaire ➦

Partager