La langue française

Hommasse

Sommaire

  • Définitions du mot hommasse
  • Étymologie de « hommasse »
  • Phonétique de « hommasse »
  • Citations contenant le mot « hommasse »
  • Traductions du mot « hommasse »
  • Synonymes de « hommasse »

Définitions du mot hommasse

Trésor de la Langue Française informatisé

HOMMASSE, adj.

[En parlant d'une femme] Qui a une allure, des manières masculines. Ces vierges fortes et hommasses (Proust, Swann,1913, p. 81).De très grande taille, massive, hommasse, la religieuse laissait deviner une anatomie de manœuvre (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 431).
P. méton. [En parlant d'un détail physique ou d'une manifestation du comportement] Une sœur aux manières hommasses, au langage peuple (Goncourt, Journal,1871, p. 834).
Emploi subst. dans une loc. adv. Ils : Eusèbe, Robert et Léonie, car celle-ci s'habillait un peu à l'hommasse et s'adonnait au tabac fort (Queneau, Pierrot,1942, p. 43).
REM.
S'hommasser, verbe pronom.[Sur le modèle de s'efféminer] Devenir hommasse. Quoi qu'en aient dit quelques moralistes qui ont voulu donner aux deux sexes la même éducation physique, la femme qui s'hommasse n'a pas plus d'empire sur les hommes, que l'homme qui s'effémine n'en a sur les femmes (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 330).
Prononc. et Orth. : [ɔmas]. Att. ds Ac. dep. 1694. V. homme. Étymol. et Hist. [Ca 1393 hommassement « à la manière d'un homme (en parlant d'une femme) » (Ménagier, I, 14 ds T.-L.)]; 1. 1535 subst. hommace « femme virile, virago » (P.R. Olivétan, trad. de la Bible, Gen. 2, 23 d'apr. Kunze, p. 158) − 1675, Widerhold Fr.-all. d'apr. FEW t. 4, p. 454b; 2. ca 1584 adj. hommasse « qui a l'allure d'un homme (en parlant d'une femme) » (Brantôme, Dames, Catherine de Médicis, éd. Lalanne, VII, 365 ds Gdf. Compl.). Dér. de homme*; suff. -ace, -asse*. Fréq. abs. littér. : 25.

hommasse « [en parlant d'une femme] qui ressemble à un homme »

Wiktionnaire

Adjectif

hommasse \ɔ.mas\ masculin et féminin identiques

  1. (Péjoratif) Qui ressemble, qui tient plus de l’homme que de la femme, par l'allure, les manières, en parlant d'une femme.
    • Ce n’est pas qu’elle ne fût par nature courtaude, hommasse et boulotte ; mais les camouflets l’avaient redressée comme ces arbres qui, nés dans une mauvaise position au bord d’un précipice, sont forcés de croître en arrière pour garder leur équilibre. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 183)
    • Autre chapitre, mon petit, regardez-moi cette femme hommasse, qui dirige ses pas pesants vers le restaurant. — (Jean Ray, Harry Dickson, L'Effroyable Fiancé, 1932)
    • Elle traînait une odeur de purin ; l’esprit un peu simple, la voix hommasse, tantôt joviale, tantôt éraillée, elle avait un maigre visage que déchirait parfois un rire haletant. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 154)
    • Reine ressemblait à sa mère […] bientôt elle irait se perdre dans le type hommasse et chevalin de la colonelle. — (Pierre-Henri Simon, Les Raisins verts, 1950)
    • Il essaya de se représenter une grande femme hommasse, mais trouva une résistance telle à cette image, qu’il lui fallut retourner à la blondeur sur fond rouge. — (Elsa Triolet, Luna-Park, 1959, page 67)
    • T’es aussi bête que t’es moche, Hali, repartit sa compagne hommasse. — (George R. R. Martin, Le Trône de fer, 1996 - traduit par Jean Sola, 1998)

Nom commun

hommasse \ɔ.mas\ féminin

  1. (Péjoratif) Femme dont la corpulence et les manières tiennent de celles de l’homme[1].
    • C’était une hommasse plus âgée que moi, contre qui je ne pus rien faire. — (Appolinaire Onana Ambassa, Les exilés de Miang-Bitola, L’Harmattan, 2010, p. 100)
    • C’était une hommasse balèze, qui travaillait à la mine. — (Radu Tuculescu, Mère-vieille racontait, Ginkgo, 2012, p. 169)
    • Elle tournait autour de Martine Lemay, la chef du service contentieux, une hommasse bâtie comme Mick Tyson qui occupait ses loisirs en pratiquant la lutte bretonne et l’haltérophilie. — (Greg Neryst, Vicieuse Vanessa, édition La Musardine, 103 pages)

Forme de verbe

hommasse \ɔ.mas\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de hommasser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de hommasser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de hommasser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de hommasser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de hommasser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HOMMASSE. adj. des deux genres
. Qui tient plus de l'homme que de la femme. Elle a des traits hommasses, la taille hommasse. Elle est hommasse. On le prend toujours en mauvaise part.

Littré (1872-1877)

HOMMASSE (o-ma-s') adj.
  • 1Qui a l'apparence d'un vilain homme. Des traits hommasses, une figure hommasse, en parlant de l'un et l'autre sexe.
  • 2Plus particulièrement et plus souvent, il se dit d'une femme qui a les traits, la voix, les manières d'un homme. Des manières hommasses. Un ton hommasse. Cette Sylvie était mauvaise, Hommasse, fort gourmande d'aulx, Scarron, Virg. VII. La comtesse de Furstemberg avait été fort belle, mais grande et grosse, hommasse comme un cent-suisse habillé en femme, Saint-Simon, 76, 239.

HISTORIQUE

XVIe s. Une beauté naïfve, active, genereuse non hommasse, mais virile, Montaigne, I, 176. Pour la peine elle l'enduroit très bien, fut à pied, fut à cheval s'y tenant de meilleure grace, ne sentant pour cela sa dame homasse en forme et façon d'amazone bizarre, mais sa gente princesse belle, bien agreable et douce, Brantôme, Dames ill. p. 73. Mais malheureux celui qui vit esclave infame Soubz une femme hommace et soubz un homme femme ! D'Aubigné, Tragiques, II.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hommasse »

(XIVe siècle) De homme (contraire de femme), avec le suffixe péjoratif -asse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Homme, avec la finale péjorative asse ou ace.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hommasse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hommasse ɔmas

Citations contenant le mot « hommasse »

  • Avec Bruegel, Lisaboa Houbrechts réalise un portrait kaléidoscopique de Pierre Bruegel l’Ancien et de l’époque à laquelle il a créée Margot la Folle. Celle qui emmène le spectateur en voyage dans le temps est Margot la Folle : la femme injuriée, traitée « d’hommasse » parce qu’elle pille des objets pour l’enfer. Et si elle ne les dérobait pas, mais essayait au contraire de les sauver ? Lisaboa Houbrechts crée un récit à partir d’objets perdus. Sceneweb, Bruegel de Lisaboa Houbrechts
  • Critiquée sur son physique "hommasse", la joueuse de tennis Serena Williams riposte en exposant ses arguments : un corps svelte et musclé, sanglé dans un maillot de bain ajouré ultra sexy. Et toc ! , Comparée à un homme, Serena Williams riposte en bikini sexy
  • Camus fut-il un homme à femmes, un don Juan à rallonge, un simple cavaleur, un collectionneur impénitent, bref un séducteur ? Dans Le premier homme, manuscrit trouvé à sa mort, Albert Camus alias Jacques Cormery part à la recherche de son père mort en 1914. C'est sur les femmes qu'il tombe. La première, c'est la grand-mère au corps massif, au visage hommasse, coiffée d'un chignon austère, autoritaire, égorgeuse de poules, dressant Albert et son frère au martinet. Puis Camus dresse l'icône de sa mère, Catherine née Sintès. Dès les premières pages, il met en scène sa propre naissance dérisoire. L'accouchement, dans le dénuement, de sa mère. Camus l'aime à la folie d'autant que cette femme sait dès le début que les jeux sont faits. Belle, un petit nez droit qu'on retrouvera plus tard chez les maîtresses de son fils. Absente au monde, elle a le regard bon et résigné. Presque sourde et illettrée, elle a la parole difficile. Drapée dans une éternelle blouse grise ou noire, elle montre un visage avenant. Camus décrit cette femme de ménage, courbée sur son baquet et ses parquets. A-t-elle ployé sous la pauvreté ? Pire, elle est née pauvre. Mektoub ! C'est écrit et depuis longtemps. Et Camus de décrire toute la famille : "Oh ! Oui, c'était ainsi, la vie de cet enfant avait été ainsi dans l'île pauvre du quartier, liée par la nécessité toute nue, au milieu d'une famille infirme et ignorante...", écrit-il dans Le premier homme.  LExpress.fr, Les femmes d'Albert Camus - L'Express

Traductions du mot « hommasse »

Langue Traduction
Anglais mannish
Espagnol varonil
Italien poco femminile
Allemand männlich
Chinois 曼尼斯
Arabe رجولي
Portugais viril
Russe неженственная
Japonais マニッシュ
Basque mannish
Corse mannish
Source : Google Translate API

Synonymes de « hommasse »

Source : synonymes de hommasse sur lebonsynonyme.fr
Partager