La langue française

Alphabétisme

Sommaire

  • Définitions du mot alphabétisme
  • Étymologie de « alphabétisme »
  • Phonétique de « alphabétisme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « alphabétisme »
  • Citations contenant le mot « alphabétisme »
  • Traductions du mot « alphabétisme »
  • Synonymes de « alphabétisme »

Définitions du mot alphabétisme

Trésor de la Langue Française informatisé

ALPHABÉTISME, subst. masc.

Système d'écriture qui pour noter la parole utilise un alphabet. Synon. écriture alphabétique; anton. système idéographique, écriture syllabique :
Le syllabisme, qui précéda l'alphabétisme, est remarquable entre tous les systèmes par sa disconvenance avec les idiomes qu'il devait retracer. Bénédictins de Solesmes, Paléographie musicale,t. 1, 1889, p. 109.
Rem. Attesté ds Littré, Lar. 19eSuppl. 1878, Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr., Pt Rob., Rob. Suppl. 1970.
Prononc. : [alfabetism].
Étymol. ET HIST. − 1868 « système d'écriture » (F. Lenormant, Manuel d'hist. anc. de l'Orient, t. 3, p. 108, 4eéd. ds Littré : Principe simplificateur et fécond de l'alphabétisme, qui décompose la syllabe et en représente par des signes distincts la consonne et la voyelle). Dér. de alphabet* étymol. 1 a; suff. -isme*.
BBG. − Mar. Lex. 1961 [1951]. − Springh. 1962.

Wiktionnaire

Nom commun

alphabétisme \al.fa.be.tism\ masculin

  1. Fait, pour un système d’écriture notant la parole, d’utiliser un alphabet.
    • L’alphabétisme crée l’écriture segmentale : tandis que les syllabaires regroupent plusieurs sons sous un seul symbole, les alphabets attribuent des sons individuels à des symboles ; le degré suivant, observable dans certaines écritures plus récentes comme le hangul, associe des traits phonologiques individuels à des caractéristiques graphiques des symboles.
  2. (UNESCO) Résultat d’une alphabétisation réussie : capacité à lire et à écrire.
    • Le programme d’alphabétisme fonctionnel vise les jeunes de 15 ans au plus. — (Tina James, Technologies de l’information et de la communication pour le développement en Afrique: Volume 3, 2005)
    • Le nombre d’analphabètes est passé de 871 millions au cours de la période 1985-1994 à 774 millions pour la période suivante (2000-2006), ce qui a fait passer le taux mondial d’alphabétisation des adultes de 76% à 83,6%. — (Centre d’actualités de l’ONU, UNESCO : taux d’alphabétisation en progrès mais situation préoccupante en Asie et Afrique → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ALPHABÉTISME (al-fa-bé-tis-m') s. m.
  • Système d'écriture qui décompose la syllabe, et en représente par des signes abstraits la consonne et la voyelle. Seuls les Égyptiens, peuple éminemment philosophe, avaient conçu le principe simplificateur et fécond de l'alphabétisme, qui décompose la syllabe et en représente par des signes distincts la consonne et la voyelle, Fr. Lenormant, Manuel d'histoire anc. de l'Orient, t. III, p. 108, 4e édition.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « alphabétisme »

De alphabet avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « alphabétisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alphabétisme alfabetism

Évolution historique de l’usage du mot « alphabétisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alphabétisme »

  • Intervenant à l'occasion des festivités officielles célébrant la Journée arabe d'alphabétisation, le 8 janvier de chaque année, M. Slimani a affirmé que "l'Algérie peut s'enorgueillir, aujourd'hui, de figurer parmi les pays dont le taux d'analphabétisme est inférieur à 10%, et ce grâce aux efforts déployés par la communauté nationale, les institutions de l'Etat et la société civile qui se sont traduits par la réduction de ce taux de 85% en 1962 à 8,71 en 2019, contre un taux d'analphabétisme avoisinant les 40% en Afrique, 21% dans les pays arabes et 13 % à l'échelle mondiale.  , Journée arabe d'Alphabétisation: recul du taux d'analphabétisme à 8,71% en 2019
  • La France n'est pas épargnée par les problèmes d'illettrisme* et d'analphabétisme* (voir définitions et différence en pied de page). D'après l'agence nationale de lutte contre l'illettrisme (Anlci), 2,5 millions de Français ne maîtrisaient pas suffisamment l'écriture, la lecture et le calcul pour être autonomes dans des situations simples de la vie quotidienne en 2012, soit 7% de la population âgée de 18 à 65 ans. Mais là aussi, la situation s'améliore : 3,1 millions de personnes étaient confrontées aux mêmes problèmes en 2006. France Culture, 750 millions d'analphabètes dans le monde mais des progrès
  • Il y a quelques jours, une information sur le taux d’analphabétisme dans la région de Kairouan a choqué plus d’un. Dans ce qui suit, nous nous intéressons aux données relatives à l’analphabétisme en Tunisie, en se basant sur les données publiées par l’INS et qui sont issues du Recensement Général de la Population et de l’Habitat de 2014. Nawaat, Nawaat – L’analphabétisme en Tunisie : disparités spatiales et de genre
  • Dans ces régions, le nombre d’analphabètes a augmenté depuis 1999, passant de 156 à 186 millions en Afrique subsaharienne et de 390 à 409 millions en Asie du Sud et de l’Ouest. Mais la progression a été moins marquée que la population. Résultat, les taux d’alphabétisme ont eux progressé (de 57 % à 59 % en Afrique subsaharienne et de 59 % à 63 % en Asie du Sud et de l’Ouest). Un phénomène lié à la progression de la scolarisation des jeunes. Observatoire des inégalités, Près de 800 millions d’adultes analphabètes dans le monde
  • En 1958,  l’UNESCO définit l’alphabétisme comme le fait qu’une personne peut à la fois lire et écrire un énoncé simple se rapportant à la vie quotidienne en le comprenant.  En 1978, l’UNESCO adopte une définition de l’alphabétisme fonctionnel : c’est le fait qu’une personne peut se livrer à toutes les activités qui requièrent l’alphabétisme aux fins d’un fonctionnement efficace de son groupe ou de sa communauté et aussi pour lui permettre de continuer d’utiliser la lecture, l’écriture et le calcul pour son propre développement et celui de la communauté. Rezo Nòdwès, Haïti- alphabétisation : Le CODDEMIR invite tous les secteurs de la vie nationale à mettre tout en branle pour annihiler ce facteur de sous-développement | Rezo Nòdwès
  • D'après les réponses reçues, la Belgique n'occupe que la 17e place sur 24 pays en ce qui concerne l'alphabétisme financier, soit "la capacité à comprendre comment gérer l'argent, c'est-à-dire l'ensemble des compétences qui nous permettent de prendre des décisions financières éclairées et efficaces". Le Soir, Les Belges manquent d'éducation financière (Intrum) - Le Soir
  • L’ampleur de l’analphabétisme est une caractéristique de l’état de l’éducation et de la formation. En effet, le taux d’analphabétisme de la population âgée d’au moins 10 ans est de 54,6% ; c’est à dire 5 089 313 personnes d’après l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD[5]). Il est inégalement réparti entre les zones rurales et les zones urbaines, entre les régions, entre les hommes et les femmes et au sein des groupes d’âges quinquennaux. Pour ce dernier aspect, les taux d’analphabétisme des tranches d’âge, 15-19 ans, 20-24 ans, 25-29, 30 -34 ans et 35-39 ans augmentent de 38, 95% à 60,6%. Cette situation touche beaucoup plus les femmes avec des scores qui évoluent de 54,6% à 85 ,5%. SenePlus, QUI POUR ERADIQUER L’ANALPHABETISME ? | SenePlus

Traductions du mot « alphabétisme »

Langue Traduction
Anglais literacy
Espagnol alfabetización
Italien alfabetizzazione
Allemand alphabetisierung
Portugais literacia
Source : Google Translate API

Synonymes de « alphabétisme »

Source : synonymes de alphabétisme sur lebonsynonyme.fr
Partager