La langue française

Alevin

Définitions du mot « alevin »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALEVIN, subst. masc.

A.− PÊCHE. Menu poisson servant à peupler les étangs, les rivières. Synon. nourrain :
1. L'ancien cahier des charges n'autorisait le fermier à pêcher de l'alevin qu'autant qu'il provenait des chambres d'emprunts ou des frayères et qu'il était employé dans la rivière ou le canal dont le lot faisait partie. Code de la pêche fluviale,1875, p. 164.
B.− ICHTYOL. ,,Larve de poisson. Il est dit « vésiculé » tant qu'il possède son sac vitellin.`` (Husson 1964) :
2. L'amas d'eau s'est accumulé dans un val rectangulaire, d'une superficie de quatre hectares. (...) les nénuphars qui s'épanouissent à la surface sont à peine bercés par le vent, les alevins qui naissent dans les couches profondes ne connaissent ni bruit de flot ni choc d'esquif. J. de Pesquidoux, Chez nous,t. 2, 1923, p. 15.
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [alvε ̃]. 2. Dér. et composés : alevinage, alevinant, aleviné, (s')aleviner, alevinier, alevinière. 3. Forme graph. − On trouve également les formes alvin (cf. de même alvinage, alviner, alvinier) et alevain (Littré et DG).
Étymol. ET HIST. − 1218-1225 avoir son alevin corant « bien se porter, être en bonne passe » [litt. « avoir son alevin frétillant » d'apr. G. Paris ds Romania, t. 18, p. 134] (G. de Coincy ds Bartsch, Lang. et litt., 367, 1 Var. ds T.-L. : Sachiés por voir certainement, Qui bien la sert et netement, Son alevin a si corant Qu'adés la trueve secorant Et a la mort et a la vie). Du lat. vulg. *adlevimen réfection de *adlevamen d'apr. nutrimen « nourriture » (> m. fr. norrin, 1310 Gdf.) voir A. Thomas ds Romania t. 25, pp. 88-89 *Adlevamen dér. du lat. allevare « alléger, soulever » qui a dû prendre en lat. vulg. le sens de « élever (un enfant, un animal) », bien qu'il ne semble pas attesté, prob. par contamination du lat. ēlevare « élever, éduquer » dep. le ives. (S. Jérôme, Is., 23, 4-5, C 276 B ds Blaise 1954); cf. a. fr. alever xiies. « élever, nourrir (un enfant) », Gdf. La forme postérieure alevain est directement issue de *adlevamen.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 11.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Barb. Misc. 11. 1932-1935, p. 167. − Baudr. Pêches 1827. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Boiss.8. − Fér. 1768. − Husson 1970. − Littré-Robin 1865. − Pollet 1970. − Prév. 1755.

Wiktionnaire

Nom commun

alevin \al.vɛ̃\ masculin (pour une femelle (quand on le sait…) on dit : alevine)

  1. (Zoologie) (Élevage) Petit des poissons ou des larves de poissons qui dépendent du sac vitellin pour leur nourriture.
    • Tout alevin, quel que soit le régime alimentaire de l’adulte, commence par être planctonophage. — (Olivier Schlumberger, Mémento de pisciculture d’étang, 2000)
  2. (Pêche) Menu poisson qui sert à peupler les étangs.
    • Il faut jeter de l’alevin dans cet étang.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALEVIN. n. m.
Menu poisson qui sert à peupler les étangs. Il faut jeter de l'alevin dans cet étang.

Littré (1872-1877)

ALEVIN (a-le-vin) s. m.
  • Menu poisson qui sert à peupler les étangs.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « alevin »

(Date à préciser) De l’ancien français alever (« élever »), dérivé du verbe latin allevare (« soulever », « alléger ») qui a pris le sens d’« élever » en italien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

On écrivait aussi alvin et alvain. Ménage fait venir ce mot du latin albamen, qui signifie la partie blanche d'une chose, et qui vient de albus, blanc. Suivant lui, on appelle le menu poisson employé à peupler les étangs, alevin, par la même raison qui fait qu'on nomme poissons blancs une certaine catégorie de poissons. Mais, cette étymologie ne rendant pas compte de l'e du mot alevin, il faut chercher ailleurs. Du Cange a alevamum, plant, pépinière, allevamentum, même signification, allevaticius, enfant trouvé ; l'italien, allevare, nourrir, élever ; l'ancien français, alever pour élever, (comme dans ce vers de Berte, CXV : Depuis l'avons ceans norrie et alevée) ; alevée, plant nouveau ; ailevin et aillevan, enfant trouvé. Il résulte du rapprochement de ces mots que dans la basse latinité, dans le vieux français et dans l'italien moderne on emploie alever dans le sens de élever, nourrir. Dès lors, rien de plus naturel que de rattacher à ces mots alevin, qui signifie pour le poisson ce qu'on appelle élève pour les bestiaux. Au reste on peut citer, en confirmation, le mot nourrain, venant évidemment de nourrir, et qui signifie, comme alevin, le menu poisson destiné à peupler un étang. Quant à alever, synonyme de élever, il indique comme lui, porter à un point plus élevé, et de là faire croître, grandir ; il vient du latin allevare, élever, de ad, vers (voy. À), et de levare, lever, lever vers soi (voy. LEVER). Alevin dérive régulièrement de la forme non latine allevamen, et serait mieux écrit alevain, comme airain de aeramen ; mais aleviner, maintenant consacré, s'oppose à ce qu'on prenne cette orthographe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « alevin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alevin alvɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « alevin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alevin »

  • Cette infrastructure, appelée «Débarcadère de Konna» est équipée en unité de fabrique de glace pour la conservation des poissons au frais, des fours pour le fumage et d’autres équipements marchands. Selon le président de la Fédération des aquaculteurs du Mali (FAM), Boubacar Diallo, les 64 cages flottantes sont des équipements modernes. «Chaque cage mesure 6 m2 avec une profondeur de 4 mètres, soit 144 m3. Chaque m3 est empoissonné avec 34 poissons et chaque cage contient 5.000 alevins. Notre objectif, c’est obtenir 500 grammes par poisson, soit deux tonnes par cage», a-t-il expliqué. Le technicien ajoutera que chaque alevin doit consommer 0,650 grammes, ce qui rend le coût de production abordable. , Konna : Le PRRE offre des cages flottantes aux villages et aux organisations communautaires de base - Bamada.net
  • Début janvier, les œufs donnent naissance à un alevin vésiculé qui séjourne au fond du bassin tant que sa réserve de vitelline n’est pas résorbée. «  Durant cette période de quatre semaines, la température de l’eau varie peu entre 9°-10° , indique Hermine Jouan. Début février, les jeunes alevins qui pèsent quelques milligrammes se retrouvent dans d’autres bassins d’élevage où ils reçoivent une nourriture adaptée sous forme de granulés composés en majeur partie de protéine animale ». « Nous sommes très vigilants à la qualité de celui-ci », précise la salmonicultrice, qui a suivi une formation universitaire. Avril-mai, les jeunes alevins quittent l’écloserie pour rejoindre, en fonction de leur développement, les différents bassins de la pisciculture. , Edition Longwy | La ferme aux 100 000 poissons d’Hermine Jouan
  • Menacés d’extinction, ces poissons sont considérés comme une espèce sauvage, protégée depuis 2009 par la convention de Washington. Leur importation et leur exportation sont strictement interdites par les réglementations internationales. Dans l’Hexagone en revanche, les pibales peuvent être pêchées et transportées sur les territoires français et européens sur présentation d’un justificatif. Achetées 420 euros le kilo en France, soit environ un euro l’unité, les anguilles devenues adultes peuvent atteindre en Chine 10 euros l’unité, soit 4200 euros le kilo. La Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) estime que ces alevins constituent le trafic «le plus lucratif et le plus important au monde concernant une espèce sauvage». L’augmentation des saisies «peut s’expliquer par le fait qu’il s’agit d’un trafic à l’encontre duquel les peines encourues sont relativement faibles au regard des importants profits pouvant être réalisés», analyse-t-on. Le Figaro.fr, Les bébés anguilles, le business juteux des contrebandiers
  • La reproduction du Molly est très facile à réussir, car les poissons sont capables de se reproduire dès qu’ils sont placés dans l’aquarium et en âge de le faire. Les femelles peuvent pondre jusqu’à une centaine d’alevins par mois, après une gestation de 26 à 45 jours. Étant particulièrement prolifique, il est déconseillé de laisser le Molly vivre dans un aquarium dont le volume est inférieur à 200 litres, sans quoi vous serez rapidement envahi de poissons. Binette & Jardin, Le Molly (Poecilia shenops) en aquarium, nos conseils
  • Filatures, balisages de véhicules, écoutes téléphoniques… Au printemps, à l'issue d'une enquête de cinq mois qui a mobilisé une centaine de gendarmes, un réseau de treize trafiquants est arrêté en Vendée, Loire-Atlantique et Bretagne. Pas un gramme de drogue saisie auprès des hommes et des femmes membres de ce «gang», mais plusieurs centaines de kilos de civelles conservés dans des viviers clandestins. Ces bébés anguilles de 10 cm de long, au corps translucide, étaient destinés au marché asiatique où les alevins se négocient entre 1 000 et 4 000 euros le kilo à Hongkong. leparisien.fr, «Presque aussi rentable que la coke», l’anguille est traquée par les braconniers - Le Parisien
  • Si les causes de la disparition des bichiques sont officiellement inconnues, les pêcheurs accusent en priorité la surpêche destinée à la production et à la commercialisation des bichiques à grande échelle, épuisant les stocks des alevins. "A l'époque, nous, pêcheurs traditionnels, on pouvait rentrer avec 50 ou 60 kilos de bichiques, que l'on partageait. Les professionnels pouvaient récupérer jusqu'à 500 kilos. Aujourd'hui, nous n'avons plus rien parce que l'on a trop pêché dans les stocks. Je ne comprends pas ça", déplore Roland Malbrouck, président de la Fédération des pêcheurs traditionnels. Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, L'alevin se fait de plus en plus rare et cher : Bisik i monte pi | Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos
  • Cette 2è phase d’activités du programme TAAT, volet aquacole, étant axé sur la vulgarisation de bonnes pratiques, les promoteurs ont ainsi retenu 5 modules, à savoir : «Former les pisciculteurs à la production des alevins de poisson-chat en utilisant les circuits fermés, former les pisciculteurs sur les moyens d’éviter la consanguinité dans la production des alevins et les bonnes pratiques de gestion, démontrer et promouvoir la production en masse des alevins dans les happas (filets destiné à l’élevage du poisson), déployer les outils basés sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) pour l’enregistrement des acteurs de la chaîne de valeur de l’aquaculture (producteurs d’alevins, fabricants d’aliment du poisson, grossisseurs de poissons de table, transformateurs et commerçants) au Cameroun et former les pisciculteurs sur l’élevage du poisson-chat dans les étangs et les bacs bétonnés. , TAAT Aquaculture compact : des pisciculteurs camerounais arrimés aux bonnes pratiques par l'IRAD pour une production qualitative et quantitative du poisson - Médiaterre

Images d'illustration du mot « alevin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • Photo de NOAA via Unsplash

Traductions du mot « alevin »

Langue Traduction
Anglais fry
Espagnol alevín
Italien merluzzo
Allemand jungfische mit dottersack
Portugais recém-nascidos
Source : Google Translate API

Synonymes de « alevin »

Source : synonymes de alevin sur lebonsynonyme.fr

Alevin

Retour au sommaire ➦

Partager