La langue française

Ahaner

Sommaire

Définitions du mot ahaner

Trésor de la Langue Française informatisé

AHANER, verbe intrans.

A.− Vieilli, rare. Fournir un effort physique très pénible ou l'être s'essouffle; p. ext. pousser des ahans*.
1. [En parlant d'une pers. ou d'un animal domestique] :
1. Voici poindre dans la brume des dos courbés d'hommes qui sont joints par quelque chose qu'ils portent. Ce sont des brancardiers territoriaux chargés d'un nouveau cadavre. Ils avancent, avec leurs vieilles têtes hâves, ahanant, suant et faisant la grimace sous l'effort. H. Barbusse, Le Feu,1916, p. 164.
2. ... ils avaient conservé leur paquetage par devers eux : de sorte qu'ils étaient beaucoup plus chargés que nous et ahanaient sous le poids. F. Ambrière, Les Grandes vacances,1946, p. 363.
3. Le cheval maigre ahane et souffle devant lui, par ses naseaux, un double brouillard conique et blanc. P. Vialar, La Mort est un commencement,Le Petit jour, 1947, p. 256.
2. [En parlant d'une chose personnifiée] :
4. (... ce talus de cailloux, c'est la ligne où ahanent les lents et lourds et noirs express Naples-Tarente.) V. Larbaud, A. O. Barnabooth,1913, p. 38.
Rem. 1. Ahaner est présenté en ce sens comme un mot bas ou pop. ds Ac. 1798 et 1835. 2. Synon. s'échiner, s'épuiser, s'éreinter, s'essouffler, s'exténuer, se fatiguer, geindre, peiner, se surmener. 3. À signaler aussi le sens de « labourer » donné comme ,,vieux`` dans Ac. Compl. 1842 et Besch. 1845, la marque de vieillissement ds Plais.-Caill. 1958.
B.− P. anal., littér. Fournir un effort moral, intellectuel, etc. très pénible :
5. Mais Herluison (...) avait sucé pendant quelques semaines le lait du commandement (...) Ce lait (...) était plutôt un cocktail de responsabilités (...) nous ne cherchions pas à comprendre, tandis que lui peinait, ahanait, faisait des efforts désespérés pour y parvenir. P. Vialar, La Mort est un commencement,Le Bal des sauvages, 1945, p. 198.
6. J'ahanais à la suivre [Algorithme] ma béatitude s'essoufflait, s'allégeait, s'aérait. A. Arnoux, Algorithme,1948, p. 50.
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [aane]. Passy 1914 indique : [ahane], avec un [h] facultatif. Var. orth. par ordre de fréq. : ahaner, ahanner. 2. Dér. et composés : ahan, ahanant, ahanement, ahanier; en outre, avec la mention de ,,V. lang.``, ds Ac. Compl. 1842 : ahanable.
Étymol. ET HIST. − 1. a) mil. xies. pronom. « se fatiguer, se donner de la peine » (Vie de S. Alexis, ms. Oxford, canon. misc., 74, fo2 ds Gdf. : De proier nuit et di se sunt mut ahaneit); 1262 intrans. « travailler durement » (Le Livre des Miracles de N. Dame de Chartres, 69, éd. Duplessis ds T.-L. : Si les convint moult ahenner, A travaillier et a penner); b) 1845 (Besch. : Ahaner [...] faire entendre le cri ahan en travaillant); 2. 2emoitié xiies. trans. « cultiver, labourer » (Aliscans, 225 ds T.-L. : Li povres hom les [les feves] avoit ahanees). − 1845, Besch. Du lat. vulg. *afannare (ahan*).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 15.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bél. 1957. − Graur (A.). Notes de latin vulgaire. Romania. 1928, t. 54, p. 503. − Le Roux 1752. − Nicholson (G. G.). Recherches philologiques romanes. Paris, 1921, pp. 82-84; p. 85. − Pisani (V.). Relitti lessicali oscoumbri nelle lingue romanze. In : [Mélanges Rohlfs (G.)]. Halle, 1958, p. 378. − Plais.-Caill. 1958. − Timm. 1892.

Wiktionnaire

Verbe

ahaner \a.ha.ne\ ou \a.a.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Rare) Avoir de la peine à en faisant quelque chose.
    • La vérité, c'est qu'il se montrait très sévère envers lui-même et que, s'il « ahanait », selon son « verbe », sur une phrase, c'est qu'il la désirait tout à fait irréprochable, sans hachure, sans répétition de mots, sans épithète impropre, sans consonnance choquante, sans barbarisme. — (La Société nouvelle: revue internationale : Sociologie, arts, sciences, lettres, F. Larcier, 1909, vol. 33 à 34, page 161)
  2. Haleter durant un effort.
    • Elle se vengeait en se moquant du vieil édenté et en pouffant de rire derrière l’écran de ses mains jointes, soit que le bonhomme ahanât du fond de sa caverne, soit qu’ayant mis le feu à tous les cœurs il laissât reposer son soufflet. — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, collection Le Livre de Poche, pages 158-159)
    • Voilà le matelas de Narciso, le matelas gris et blanc, ahanant et faisant le gros dos dans le long couloir. Toute cette laine emprisonnée ne voulait pas avancer, se faisait lourdement prier. — (Jules Supervielle, Le voleur d’enfants, Gallimard, 1926, collection Folio, page 125.)
    • Ah ? Eh bien alors cogne, et je vais ahaner pour toi ! — (David I. Goldstein, Dostoievski et les Juifs, 1976)
    • Asa est reparti au trot dans la pente. Shed a suivi en ahanant. Ses muscles courbatus protestaient à chaque pas. — (Glen Cook, Le Château noir, 1984)
    • Le chauffeur, qui n'avait fait que baisser son pantalon aux genoux, la bourriquait de toutes ses forces, ahanant de façon comique. — (Raphaël Confiant, Eau de Café, Grasset, 1991)

Verbe

ahaner \Prononciation ?\ transitif

  1. Labourer, cultiver.
  2. Tourmenter, agacer.

ahaner \Prononciation ?\ intransitif

  1. Travailler, se fatiguer, être fatigué.
  2. Aspirer à.

s’ahaner \Prononciation ?\ pronominal

  1. Se fatiguer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AHANER. v. intr.
Avoir bien de la peine en faisant quelque chose. Il a bien ahané avant de venir à bout de ce travail, de cette affaire. Il est peu usité.

Littré (1872-1877)

AHANER (a-ha-né) v. n.
  • Éprouver une grande fatigue en faisant quelque chose.

    Peu usité.

HISTORIQUE

XIIIe s. Sarteurs ne charbonniers ne vilains ahanant, Berte, CVII. Et prendoit [Richard] proies es paysans, et tourbloit si le pays qu'on n'i semoit ne ahanoit nient, Chr. de Rains, p. 73. S'aucuns por fole amor se sunt entredampné, Là seront mis ensemble, joint et enchaainé, Batu et desrompu, froissié et ahané, Et maudiront le jour qu'il furent d'Adam né, J. de Meung, Test. 1971.

XIVe s. Encor [j'] ai dix chevaus dont j'ahenne les blez, Et cinq cens gras moutons, Guesclin. XIV, 138. À ces felons quetis [prisonniers] donrai si mal douaire, La terre ahanneront mon frere roy Islaire, Et si seront batu comme asne de Cesaire, Baud. de Seb. V, 102.

XVe s. C'est un povre homs, nez de petites gens de labours, qui encore hanent les terres en nostre pays, Christine de Pisan, Charles V, liv. III, ch. 19.

XVIe s. Ne vois tu point comment ahane Athlas ? Marot, IV, 71. Mon très cher fils, je vois que tu ahanes [que tu t'impatientes] D'estre à repos, Marot, J. V, 128. Je sçais combien ahanne mon ame en compaignie d'un corps si tendre, Montaigne, I, 165. Ils croyent que l'ame d'un homme accablé soubs une ruyne, traisne et ahanne longtemps à sortir, Montaigne, II, 291. Plus j'ahanne à le trouver, plus je l'enfonce en l'oubliance, Montaigne, III, 358. Cependant que j'ahanne à mon blé que je vanne à la chaleur du jour, Du Bellay, J. Au vent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ahaner »

(XIe siècle)[1] De l'ancien français ahaner, du latin populaire *afannare (« se donner de la peine »), apparenté à l’espagnol afanar (« s’efforcer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l'italien affanno, du latin populaire *afannare, se donner de la peine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. AHAN ; genév. affaner, gagner avec peine. Dans l'ancien français, ahaner veut souvent dire cultiver la terre ; ahan, la culture ; ahanable, cultivabie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ahaner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ahaner aane

Évolution historique de l’usage du mot « ahaner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ahaner »

  • de personnes bien connues pour ahaner: Monica Seles et Rafael Nadal. Culture générale, Le mot du mercredi : Ahaner - Culture générale
  • Les verbes abritent une biodiversité remarquable (transitifs, intransitifs, pronominaux, d'état, d'action, actifs, passifs, impersonnels…), une variété exaltante (de ahaner à zézayer), des verbes expressifs (susurrer), des verbes qui parlent au professeur (bavarder), des verbes qui réverbèrent (Il se rencontre ou il se rend compte ?), des verbicides (glyphosater qui tuent les verbes pousser, fleurir…), des verbes qui manquent (parempler, donner un exemple ‘par’emple’), des verbes qui s’imposent trop verbes et bons pour des goujats (croiver), des verbes à venir (pasoufer), des verbes qui sont déjà arrivés (klouker, se goinfrer en breton, Larousse 2020), des verbes qu’il ne fallait pas inviter (ubériser), des verbes rares (poudrederizer)… Club de Mediapart, Europe, Écologie, Les Verbes | Le Club de Mediapart
  • L'Autriche est une terre de montagnes. Même sans trop s'éloigner de la capitale, on peut tutoyer les sommets. Pour cela, rendez-vous à Puchberg am Schneeberg, une villégiature déjà appréciée à l'époque impériale, et dominée par la large silhouette du Schneeberg, le point culminant de la Basse-Autriche (2 076 mètres d'altitude). De nombreux sentiers de tous niveaux – y compris des itinéraires de raquette pour l'hiver – sillonnent le massif. Et ceux qui sont rebutés à l'idée de ahaner en grimpant jusqu'à la cime peuvent toujours se rabattre sur le Schneebergbahn : ce train à crémaillère les déposera à seulement 300 mètres de dénivelé du but. puchberg.at Geo.fr, 10 escapades autrichiennes : les conseils de nos reporters - Geo.fr
  • Le plus dur c’est de voir ce Peuple , ahaner, subir des attentats, des guerres , des humiliations ,des privations et continuer à jouer à l’Autruche , c’est le Talon d’Achille….et nos Ennemis en profitent…. LPH INFO, Il y a cent ans: la Conférence de San Remo - LPH INFO

Traductions du mot « ahaner »

Langue Traduction
Anglais pant
Source : Google Translate API

Synonymes de « ahaner »

Source : synonymes de ahaner sur lebonsynonyme.fr
Partager