La langue française

Essouffler

Définitions du mot « essouffler »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESSOUFFLER, verbe trans.

A.− Emploi trans.
1. [Le suj. désigne un animé] Mettre hors d'haleine, à bout de souffle par un effort physique excessif. Ils remontèrent toute la rue très vite, car il sautait devant elle, et voulait l'essouffler (Benjamin, Gaspard,1915, p. 149):
1. Bien que la chaleur fût dure, Il essoufflait sa monture En gravissant le sentier, Ce rapide cavalier. M. de Guérin, Poésies,1839, p. 94.
2. Au fig. [Le suj. désigne une chose abstr.] Couper le souffle. C'est extraordinaire combien vite la sublimité des grands vous essouffle (Gide, Porte étr.,1909, p. 571).La surprise, la joie l'essoufflaient (Martin du G., Thib., Pénitenc., 1922, p. 728).
B.− Emploi pronom. à valeur subjective
1. [Le suj. désigne une pers.] Respirer difficilement le plus souvent après un effort excessif, perdre le souffle. Au moindre effort, elle s'essoufflait, et il lui fallait aussitôt chercher un appui (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 316):
2. ... je m'essouffle après quelques pas d'ascension au point de perdre haleine; le cœur me bat avec force, et je suis prêt à me trouver mal... Maine de Biran, Journal,1816, p. 168.
S'essouffler à + inf. :
3. ... couple de moribonds s'appuyant l'un sur l'autre et que les concierges voyaient (...) s'essouffler à monter des escaliers pour visiter, haletants tous les deux, les maisons à vendre. Goncourt, Journal,1864, p. 90.
P. métaph. et p. anal. [Le suj. désigne un mécanisme] Se fatiguer, peiner. La pompe ne suffisait plus à épuiser les fuites. Il l'entendait s'essouffler, avec un hoquet de fatigue (Zola, Germinal,1885, p. 1537):
4. ... la vigne s'est lentement mais sûrement déplacée vers les positions basses et a délaissé les pentes escarpées. (...) Parce que le cheval puis le tracteur s'essoufflaient ou calaient là où l'homme avait jadis travaillé avec aisance. Levadoux, Vigne,1961, p. 84.
2. Au fig.
a) [Le suj. désigne une pers.] Se donner beaucoup de peine (pour faire quelque chose). ... Bouilhet, depuis une heure, s'essouffle à refaire une strophe à laquelle je renonce (Flaub., Corresp.,1852, p. 432).André s'essouffle à fabriquer, à lui seul, une conversation (Martin du G., Devenir,1909, p. 45).
b) [Le suj. désigne une activité humaine] Perdre de son dynamisme. La contre-révolution avait peu d'haleine, s'essouffla vite, et resta court (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 424).La bataille russe, lancée depuis près de deux mois à la demande des Italiens, commençait à s'essouffler (Joffre, Mém.,t. 2, 1931, p. 305).
Rem. On rencontre ds la docum. le part. prés. adj. essoufflant, ante. Qui essouffle. Nos pères, avec leur valse essoufflante et trop régulière, où s'épanouissait leur santé morale, ont mal connu la danse (Martin du G., op. cit., p. 47).
Prononc. et Orth. : [esufle], (il s')essouffle [esufl̥]. Prononc. [εs-] ds Fér. 1768, Fér. Crit. t. 2 1787, Land. 1834, Littré et, à titre de var. ds Barbeau-Rodhe 1930 et ds Warn. 1968. Admis ds Ac. 1694-1932. 1 seul f ds 1718-1762 (cf. aussi pour la docum. dans Céard, Soir. Médan, Saignée, 1880, p. 217; Arnoux, Gentilsh. ceinture, 1928, p. 196; Œuvre, 21 févr. 1941). Noter que Lar. encyclop. Suppl. 1975 écrit 1 f au sens figuré. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 « reprendre haleine » (Aliscans, éd. E. Wienbeck, W. Hartnacke, P. Rasch, 4569); 2. début xiiies. essouflé « hors d'haleine » (R. de Houdenc, Vengeance Raguidel, 5637 ds T.-L.). Dér. de souffle*; préf. é-*; suff. *; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 153.

Wiktionnaire

Verbe

essouffler \e.su.fle\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’essouffler)

  1. Mettre presque hors d’haleine par un mouvement violent ou des conditions environnementales difficiles.
    • Vous montez trop vite, cela vous essoufflera.
    • Si vous ne retenez pas votre cheval, vous l’essoufflerez.
    • Je m’essouffle à monter les escaliers.
    • Il est revenu tout essoufflé.
    • ...lorsque nous sommes revenus à la gare, absolument éreintés, car la promenade a été rude, absolument essoufflés, car la chaleur est très forte.— (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. XXIII, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESSOUFFLER. v. tr.
Mettre presque hors d'haleine par un mouvement violent. Vous montez trop vite, cela vous essoufflera. Si vous ne retenez pas votre cheval, vous l'essoufflerez. Je m'essouffle à monter les escaliers. Il est revenu tout essoufflé.

Littré (1872-1877)

ESSOUFFLER (è-sou-flé) v. a.
  • 1Mettre hors d'haleine par une course ou une ascension rapide. Si vous ne retenez pas votre cheval, vous l'essoufflerez.
  • 2S'essouffler, v. réfl. Perdre haleine. Je me suis essoufflé à monter cet escalier. Tout homme qui s'essouffle dans le travail fait plus que sa force ne lui permet, La Quintinye, Jardins, I, 4.

HISTORIQUE

XIIe s. Mais la ventaille [du haume] [elle] ne li velt [veut] pas noer, S'il a mestier [besoin], por le miex essofler [lui donner plus d'air], Et que delivres peüst li bers [le vaillant] aler, Bat. d'Aleschans, v. 4824.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ESSOUFFLER. - HIST. Ajoutez :

XIIIe s. Bien soies tu venus, Robin ; C'as tu qui ies si essouflés ? - Que j'ai ? Las ? je sui si lassés Que je ne puis m'alaine avoir, Théâtre franç. au moyen âge, Paris, 1834, p. 110.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « essouffler »

Es- préfixe, et souffler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

→ voir souffler
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « essouffler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
essouffler esufle

Évolution historique de l’usage du mot « essouffler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « essouffler »

  • Le pétrole tend à s’essouffler, dernièrement, alors que les craintes entourant l’accélération de la pandémie de coronavirus dans de nombreux pays pèsent sur la tendance… “Le 2 juillet, les Etats-Unis annonçaient 55.000 nouveaux cas de personnes infectées par le virus et 722 nouveaux décès. La très forte progression du nombre de personnes infectées (en hausse de 90% sur une base de deux semaines glissantes) et un nouveau record (en absolu) a rappelé que cette pandémie n’était pas encore maîtrisée et que les excellentes statistiques économiques publiées ces dernières semaines (taux de chômage en baisse, activités industrielle et de services en fort rebond) étaient des indicateurs fragiles pouvant s’inverser et impacter négativement la demande de pétrole”, souligne Alain Corbani, responsable pôle matières premières chez Finance SA et gérant du Fonds Global Gold and Precious. Capital.fr, Le pétrole suspendu à l’évolution du coronavirus : le conseil Bourse du jour - Capital.fr
  • Pandémie » Laura* fait partie des premières personnes à avoir contracté le coronavirus dans le canton de Fribourg. La Glânoise, qui souhaite rester anonyme, est testée positive à la fin du mois de mars, après avoir vraisemblablement été infectée dans le cadre de son activité professionnelle. «J’ai ressenti un mal de cou bizarre. Puis j’ai commencé à m’essouffler et à être très fatiguée. J’ai aussi eu un mal de tête, alors que c’est quelque chose dont je ne souffre habituellement jamais», témoigne-t-elle. , «Couper un oignon m’essouffle» - La Liberté
  • Mais Facebook n'a répondu favorablement qu'à cette dernière demande. De quoi déclencher la fureur des associations qui ont affirmé que le boycott publicitaire allait se poursuivre. Reste maintenant à voir si le mouvement va réellement se prolonger dans les semaines à venir ou s'il va s'essouffler, comme l'espère Mark Zuckerberg. Les Echos, Boycott publicitaire : Facebook n'arrive pas à apaiser la contestation | Les Echos
  • C’est une conséquence inquiétante et inattendue de la maladie qui nous rappelle que nous sommes encore loin d’être tirés d’affaire, même si les chiffres relatifs à l’épidémie restent encourageants et tendent à penser que le Covid-19 est en train de s’essouffler. TodayInLiege, Trois mois après avoir contracté le #Covid et toujours malades: les témoignages se multiplient

Traductions du mot « essouffler »

Langue Traduction
Anglais breathless
Espagnol jadeante
Italien senza respiro
Allemand atemlos
Chinois 喘不过气来
Arabe لاهث
Portugais sem fôlego
Russe задыхающийся
Japonais 息切れ
Basque arnasa
Corse senza rispiru
Source : Google Translate API

Synonymes de « essouffler »

Source : synonymes de essouffler sur lebonsynonyme.fr

Essouffler

Retour au sommaire ➦

Partager