La langue française

Accueil > Orthographe > « Un coli » ou « un colis » ?

« Un coli » ou « un colis » ?

« Le facteur a apporté un colis à la maison. »

Un visiteur a récemment attiré notre attention sur le cas orthographique du mot « colis », qui prend curieusement toujours un -s, tout comme le mot « puits » que nous avons déjà traité dans un autre article. Il n'est pourtant pas rare de le voir orthographié « coli » ! Pourquoi cette originalité ? Nous vous expliquons tout dans cet article. Bonne lecture !

On écrit « coli » ou « colis » ?

Règle : si vous parlez de l'objet emballé en vue de son transport (voir les définitions), il faut toujours écrire « colis » avec un -s, que ce soit au singulier (« un colis ») ou au pluriel (« des colis »).

Explications : la confusion avec l'orthographe sans -s « coli » est peut-être à chercher dans l'évolution de la graphie de ce mot. En effet, le dictionnaire du Larousse présentait au XIXe et XXe siècle « coli » comme étant une ancienne orthographe de « colis ».

Une autre explication viendrait de son étymologie, d'origine italienne, colli, qui est le pluriel de collo (« cou ») et par extension qui désigne les charges qui se portaient sur le cou.

Le mot « coli » sans -s existe également : selon le dictionnaire, le mot « coli » ou « colir » (à ne pas confondre avec « collyre », la solution liquide destinée à l'instillation oculaire) désigne l'officier de police de l'ancienne Chine, qui avait un droit de censure publique, et d'entrer dans les maisons pour s'instruire de ce qui s'y passe. Il semble toutefois que l'orthographe « colir » soit plus fréquente. Ce mot n'a donc pas le même sens, et n'est pas à confondre avec le paquet qu'on envoie à quelqu'un.

L'étude des occurrences des deux mots dans les écrits publiés depuis le XIXe siècle montre qu'on emploie bien plus fréquemment le mot « colis » en français :

Usage des mots coli et colis
Source : Google Ngram

Exemples d'usage du mot « colis »

Surtout dis à Jean D. Aucune farine, dans le colis. Ni liquides. Mais un morceau de savon. Pas plus de 4 kilogrammes, le colis. Mais beaucoup de tabac ou cigarettes.

Jean Genet, Lettres au petit Franz

Jusqu'à lundi matin vous pouvez même à plusieurs reprises, envoyer ici des colis.

Patrick Modiano, Dora Bruder

On était sûr que Dominique et Luc avaient été dirigés sur Fresnes. Ils n'étaient pas au secret et on pouvait leur envoyer deux colis par mois.

Marie-Anne Comnène, Fin d'Arabelle

Quel objet de valeur possédez-vous qu'on puisse enfermer dans un colis carré mesurant environ soixante centimètres de côté ?

Pierre Magnan, Les courriers de la mort

Mais pourquoi Stella n'avait-elle pas mis le manteau dans un colis ? Puisque tout le reste était empaqueté, pourquoi pas le manteau ? Ou alors, Janie aurait-elle volé le manteau plus tôt dans la journée, avant que Stella ne fasse son colis ? Dans ce cas, cela contribuerait dans une certaine mesure à affaiblir les accusations qui pesaient sur elle.

John Le Carré, Chandelles noires

Vous savez désormais qu'il faut toujours écrire « colis » avec un -s et que le mot « coli » existe également, mais est plus rarement utilisé ! N'hésitez pas à parcourir les autres articles du site afin d'améliorer votre maîtrise de l'orthographe française et à publier un commentaire si vous avez des questions.

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager