La langue française

Accueil > Orthographe > « siphon » ou « syphon » ?

« siphon » ou « syphon » ?

« Le plombier est venu changer le siphon. »

Encore une confusion fréquente qu'on trouve dans de nombreux écrits : faut-il écrire « siphon » avec un « i » ou « syphon » avec un « y » ? Nous vous expliquons tout dans cet article. Bonne lecture !

On écrit « siphon » ou « syphon » ?

On écrit toujours « siphon » : l'orthographe de « siphon » prend toujours un « i » et non un « y ». Le mot « siphon » vient du latin sipho (« tuyau »), dérivé du grec σίφων siphôn (« tube creux, siphon »). On trouve toutefois la forme « syphon » dans plusieurs dictionnaires et ouvrages avant que cette forme ne périclite progressivement à partir du XXe siècle. Ainsi, par exemple, on trouve l'orthographe avec un « y » dans le Dictionnaire universel d'Antoine Furetière de 1680 (dans la définition « Diabetes »). On trouve également la définition de « syphon » dans la 1ère édition de l'Encyclopédie (1751).

Des recherches sur Gallica montrent également l'usage de l'orthographe « syphon » par plusieurs auteurs, comme Rousseau, Dans Émile, ou De l'éducation :

En mettant l'air en équilibre avec d'autre fluide, on peut mesurer son poids : de là le baromètre, le syphon, la canne à vent, la machine pneumatique.

Rousseau, Émile, ou De l'éducation

L'étude des occurrences des deux formes dans les textes publiés depuis 1600 atteste bien d'une cohabitation ancienne des deux orthographes, même si désormais ne subsiste plus que la forme « siphon » :

siphon et syphon usage
Source : Google Ngram

Définition du mot « siphon » (source) : un siphon est un tuyau recourbé, à branches inégales, permettant de transvaser des liquides d'un récipient dans un autre situé plus bas. Le verbe dérivé est « siphonner. »

Exemples d'usage du mot « siphon » dans la littérature

Mes râles d'agonie ressemblaient très exactement, paraît-il, au bruit du siphon vide qui s'étrangle.

Romain Gary, La promesse de l'aube

Ils arrivent dans de vastes cavités, ils plongent dans des siphons. Le souvenir d'un de ces siphons reste encore dans ma mémoire comme y reste le souvenir des choses horribles et sans grandeur la roulette du dentiste, l'ouverture d'un panaris, etc.

Jean Giono, Le Déserteur et autres récits

Un succès de théâtre est un siphon, pompe la foule, et fait le vide autour de lui.

Victor Hugo, L'Homme qui Rit

Les cafés gonflés de fumée
Crient tout l'amour de leurs tziganes
De tous leurs siphons enrhumés
De leurs garçons vêtus d'un pagne
Vers toi toi que j'ai tant aimée

Guillaume Apollinaire, La chanson du mal aimée, Alcools

Une pétition circula qui exigeait le curage des égouts et l'installation d'un siphon dans les waters. Elle reçut un grand nombre de signatures.

Philippe Claudel, Les petites mécaniques

Vous savez maintenant que le mot « siphon » s'écrit désormais toujours avec un « i. » Dans le but de continuer à vous perfectionner en orthographe, n'hésitez pas à lire nos autres articles.

Vous pouvez aussi partager l'article et laisser un commentaire pour soutenir notre site.

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Alain Ballaire

Site instructif pour quelqu’un comme moi qui a besoin de se remettre en français

Répondre
La langue française

Bienvenue Alain, n’hésitez pas à parcourir les autres articles.

Nicolas.

Répondre
Hayim

toujours du plaisir de lire du français

Répondre
Neritan

Bonne explication, facile à apprendre.

Répondre
Michelle Hartemann

C’est intéressant et c’est une bonne idée de citer des textes pour illustrer l’emploi des mots pour en vérifier l’orthographe ; je suis dans « siphon et syphon » mais » les siphons enrhumés » sont extraits de la Chanson du Mal- Aimé et non de Voie Lactée comme il est indiqué ; Voie lactée,ô soeur lumineuse , est le début des strophes « talisman » de la dite chanson et bien sûr, le recueil est Alcools
Rendre à César…

Répondre
La langue française

Bonjour Michelle,
Merci, j’ai changé la référence de cette citation.

À bientôt,
Nicolas.

Répondre
Paris, le sage
Je suis très heureux de vous assister
Répondre
La langue française Bienfaiteur
Merci à vous Paris, le sage. À bientôt, Nicolas.
Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager