La langue française

Accueil > Orthographe > « Tant pis » ou « tampis » ?

« Tant pis » ou « tampis » ?

« Je n'ai pas assez révisé pour le bac, tant pis pour moi ! »

Il n'est pas rare que l'on se trompe entre « tant pis » et « tampis », locution bien connue utilisée pour exprimer le dépit. Il semble que cette expression soit tellement employée que certains oublient qu'elle s'écrit bel et bien en deux mots et pas en un seul.

Mais d'où vient cette forme ? Voici quelques éclaircissements sur cette expression qui vous permettront de mieux en connaître l'origine pour ne plus vous tromper quand vous l'emploierez. Bonne lecture !

On écrit « tant pis » ou « tampis » ?

Règle : on écrit toujours "tant pis" en deux mots, jamais en un seul. « Tant pis » est une locution et est donc invariable par définition. Elle signifie « c'est dommage », « ce n'est pas grave », « c'est regrettable » et peut être également utilisée pour signifier la résignation.

Cette expression qui date du XVIe ou du XVIIe siècle se décompose en deux mots : l'adverbe d'intensité ou de quantité « tant », et un autre adverbe « pis » qui vient du latin pejus qui est progressivement devenu « pis » puis « pire ». Si la première forme du mot « pis » a disparu, elle subsiste quand même dans cette expression que l'on pourrait littéralement traduire par « équivalent au pire ». Ainsi, on écrit cette expression en deux mots pour bien distinguer les éléments qui la composent.

Exemple :  Tant pis s'il ne vient pas à ma fête, je ne l'aime pas beaucoup de toute façon. Je l'appréciais bien mais elle a décidé de ne plus me parler, tant pis !

Exemples d'usage de « tant pis » dans la littérature

Tant pis, il faut tout risquer. Il faut qu'il voie. Tant pis si elle lui paraît hideuse, médiocre, bornée, mais elle veut qu'il la voie telle qu'elle est. ne rien dissimuler, elle ne pourrait pas le supporter.

Nathalie Sarraute, Le planétarium

Lui, il souriait de l'entendre chantonner dans la cuisine tout en préparant les terribles compresses. Tant pis pour les ampoules et les tisanes, tant pis pour le jeûne qu'elle lui imposait. Ce n'était pas payer trop cher le bonheur qu'il lui donnait.

Albert Cohen, Belle du Seigneur

Tant pis, que veux-tu c'est l'Amour. Ainsi, soudainement, j'étais aux prises avec un troisième homme et je ne pensais plus aux autres. Rien du tout. Pauvre cher curé abandonné Pauvre spahi déshabillé. Ah tant pis, car je suis lasse de souffrir.

Florence Asie, Fascination

BERTRAND : Oh! ce n'est pas que vous avez des nerfs. C'est que vous tapez sur les miens.
GERMAINE : Alors je m'en vais, tant pis.
BERTRAND : Germaine !
GERMAINE : Je vous le dis tant pis, tant pis, tant pis !

Roland Dubillard, Naïves hirondelles

Nous avons retracé les origines de cette locution qui doivent vous permettre de mieux comprendre pourquoi on l'écrit en deux mots. Maintenant, je l'espère, vous ne vous tromperez plus. N'hésitez pas à consulter les autres articles de notre section orthographe pour maîtriser toutes les difficultés de la langue française et ne plus commettre d'erreurs.

Vous pouvez aussi partager l'article et laisser un commentaire pour soutenir le site.

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Fred

Pour un site avec un tel nom je trouve dommage cette faute d’inattentions au deuxième paragraphe :
« Qui vont permettront »
Merci quand même pour l’explication.

Répondre
Nicolas Le Roux

Merci c’est corrigé 😉

Nicolas.

Répondre
Pascal

Quelques éclaircissements…qui vous permettront…

Tu sembles être le seul à avoir un problème avec ça !

Répondre
Ravel

J’adore les gens qui corrigent les fautes des autres en faisant des fautes dans leur commentaire…. »fautesd’inattentions »
Que fait ce « s » à la fin du mot « inattention  » ?

Répondre
tam

« cette faute d’inattentions  » rien ne vous choque au niveau du « s » ?

Répondre
Ouchicha Nora

Y a rien de choquant puisque tout le monde peu faire des erreurs que je sache
Moi même j’en fais

Répondre
Alio abderhamane

Bonjour j’ai du problème au niveau de *je* et *j’ai*

Répondre
renepol

« il est aussi des temps pis , et ben pis, que toutes ces années dejà si mal bâtées et où les bras se faisaient mous au bout des pancartes… »

Répondre
rrenepol

ajustement du commentaire:
« …pis, et bien… » et non-pas: « ben »!

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager