La langue française

Accueil > Orthographe > « Cacahuète », « cacahouète » ou « cacahouette » ?

« Cacahuète », « cacahouète » ou « cacahouette » ?

« J'ai mangé trop de cacahouètes. J'adore les cacahuètes ! »

Nous continuons la série d'articles sur les mots français ayant une double orthographe. Pour ne plus douter et écrire correctement le français, voici quelques explications pour cacahuète/cacahouète/cacahouette. Bonne lecture !

On écrit « cacahuète », « cacahouète » ou « cacahouette » ?

Règle : La plupart des dictionnaires acceptent à la fois « cacahuète » et « cacahouète ». Le Petit Robert et le Larousse acceptent également l'orthographe « cacahouette ». Vous pouvez donc utiliser les trois formes sans craindre de vous tromper !

Le mot français apparaît au XIXème siècle et vient de la langue mexicaine nahuatl : cacahuatl. Ensuite, l'espagnol s'en empare avec la colonisation et le mot devient cacaguate puis cacahuate. Le français s'inspire de cette forme espagnole et la change en « cacahuète/cacahouète/cacahouette ».

Définition « cacahouète/cacahouète/cacahouette » (source) : Fruit de l'arachide se présentant sous la forme d'une gousse et renfermant deux ou trois graines que l'on consomme grillées.

L'analyse des occurrences des trois mots montre clairement que la forme "cacahuète" est plus utilisée de nos jours :

Source : Google Ngram

Exemples d'usage de « cacahouète/cacahouète/cacahouette »

Je reconnais que l'homme descend du singe à la façon dont il décortique et mange les cacahuètes.

Malraux, L'Espoir, 1937

Il faisait trop beau pour s’enfermer, exception faite d’un pauvre gars accoudé au comptoir et déjà à moitié ivre qui grignotait des cacahuètes.

Ryan Winfield, Mélodie d'une femme amoureuse, 2014

On est juste passés voir si le lait hollandais, la farine canadienne, la semoule italienne et les cacahuètes turques étaient arrivés comme annoncé par radio-trottoir.

Boualem Sansal, Le serment des barbares

Viennent les pompiers de Draguignan, ils s'installent et font la popote. Si on attend, on va avoir des marchands de cacahouètes rôties.

Jean Giono, Cœurs, passions, caractères

Il existe aussi tout un commerce de poisson dans des récipients des couloirs avec des étals de glace pilée et de cacahouètes tout cela se mêlant à des séances de marionnettes, des glapissements de chansons chinoises, des fumeries d'opium...

Pablo Neruda, Né pour naître

Vous savez désormais comment écrire « cacahouète/cacahuète » quand vous vous empiffrez de beurre de cacahouètes à Noël. N’hésitez pas à prolonger votre lecture en parcourant le site et ses autres règles d’orthographe.

Sujets :  double orthographe

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

AudSylv
Bonjour, Merci pour vos travaux. Je souhaite vous signaler une coquille dans le titre du second paragraphe (tel qu'il apparaît dans le sommaire et en tant que titre en tant que tel) : « cacahouète » y est utilisé deux fois. L'une de ces occurrences devrait se lire « cacahuète ». Bien amicalement.
Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager