La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « vignette »

Vignette

Variantes Singulier Pluriel
Féminin vignette vignettes

Définitions de « vignette »

Trésor de la Langue Française informatisé

VIGNETTE, subst. fém.

A. − [Désigne un élément de décoration ou d'illustration, gén. de dimensions restreintes]
1.
a) Motif ornemental imprimé en haut de la première page d'un livre ou d'un chapitre, puis à tout emplacement dans la page. [Vallès] venait d'écrire l'Argent, sorte de pamphlet dédié à Mirès et orné en guise de vignette d'un dessin représentant une pièce de cent sous (A. Daudet, Trente ans Paris, 1888, p. 14).L'auteur et l'éditeur continuèrent de se chamailler, mais ce ne fut plus que sur les caractères d'imprimerie, sur les vignettes (Guéhenno, Jean-Jacques, 1952, p. 55).
IMPR. (Encre) vignette. On appelle « vignette » également l'encre typographique dont la qualité est estimée digne de l'impression des vignettes (Impr.1977).
b) Motif décorant la couverture d'un livre. Il donne des indications précises sur la façon de reproduire le frontispice et la vignette de la couverture (Green, Journal, 1947, p. 93).
c) P. anal.
α) Motif d'ornementation sur un autre support.
Motif décorant la partie supérieure ou tous les bords d'un papier à lettre. La table, sur laquelle se trouvaient (...) quelques feuilles de papier à lettres avec une grande vignette bleue représentant la façade de l'hôtel, aux fenêtres innombrables (A. France, Lys rouge, 1894, p. 240).
Motif imprimé sur du tissu ou tissé. Chemise qui était à fond bleu, avec vignettes représentant des sangliers poursuivis par une meute (Murger, Scènes vie boh., 1851, p. 79).
Motif en bandeau sur le bord des revêtements de meubles en cuir ou en tissu. D'un côté, on fixe un tapis vert, de l'autre un maroquin noir, orné de vignettes dorées (Nosban, Manuel menuisier, t. 2, 1857, p. 54).
β) Motif servant de représentation symbolique. En regard de l'infinie diversité concrète des caractères individuels, les types sont, sur quelques grandes provinces caractérologiques, comme ces vignettes de nos cartes économiques ou touristiques qui fixent le visage principal de la province par un monument significatif ou par un groupe de légumes (Mounier, Traité caract., 1946, p. 42).
2.
a) Illustration insérée dans le texte ou occupant toute la page d'un livre. Vignette romantique. C'était un keepsake orné de vingt magnifiques vignettes anglaises (Mussetds R. des Deux Mondes, 1832, p. 102):
Le nom de Porret est inséparable de celui de Tony Johannot. Sa réputation date des deux cents vignettes qu'il a gravées seul, d'après cet artiste, pour l'Histoire du roi de Bohême et de ses sept châteaux, de Nodier (1830): des vignettes au trait, menues, encore timides... Dacier1944, p. 124.
P. compar. [Pour désigner une représentation stéréotypée] Faire vignette. Absolus, drapés de layettes, Aux lunes de miel de l'Hymette, Nous avions par trop l'air vignette! (Laforgue, Imit. Lune, 1886, p. 244).Les gens qui ont sur le paysage des idées de convention, et auxquels il faut absolument le site de vignette, l'eau courante entre des peupliers et la montagne surmontée du vieux château (Loti, Rom. enf., 1890, p. 142).V. vaurien1A ex. de Baudelaire.
b) P. anal.
Vieilli. Dessin ornant le haut de la première page d'un journal. L'image qui représentait la lutte héroïque de notre Gustave et de la vieille dame aux ciseaux tenait dans la vie militaire la même place que la vigne du Père Duchêne dans la vie révolutionnaire (Thibaudet, Réflex. litt., 1936, p. 147).
Vieilli. Dessin d'une affiche. Comme je rentrais chez moi, je vis la foule assemblée devant une grande affiche qui portait en guise de vignette l'image d'un vaisseau fort bizarre pour le gréement et la voilure (Nodier, Fée Miettes, 1831, p. 113).
P. méton. Affiche. Sur tous les murs de Guernesey, une vaste vignette, représentant un homme de six pieds de haut une cloche à la main, sonne le tocsin de l'annonce (Hugo, Les Travailleurs de la mer, L'Archipel de la Manche, 1911 [1883], p. 28).
Dessin ornant des cartes à jouer ou des pièces de jeux. Un jeu de domino formé de cartes à jouer couvertes de vignettes représentant des jeux ou des sujets comiques (D'Allemagne, Récr. et passe-temps, 1904, p. 90).
Dessin d'une étiquette. À ses pieds, sa valise recevait un peu de l'avare lumière et il vit les étiquettes qu'il connaissait si bien. D'habitude, elles l'amusaient avec leurs noms étrangers et leurs vignettes multicolores, mais ce soir, non (Green, Chaque homme, 1960, p. 31).
Dessin imprimé sur un timbre-poste. C'était l'époque où l'on modifiait tous les six mois la vignette de nos timbres-poste: il est des modèles que mon père ne trouva pas le temps d'employer (Giraudoux, Simon, 1926, p. 30).La silhouette de Célimène fleurira lundi en vignette postale (Combat, 19-20 sept. 1953, p. 3, col. 1-2).
P. méton. Timbre-poste. [Le] timbre qui sert à affranchir les lettres, qui a été acheté à la poste et qui y retourne pour y être tamponné (...), surtout, n'employez pas comme synonyme le mot « vignette », même accompagné de postale (Vie Lang.déc. 1972, p. 688).
Dessin de modèle dans un catalogue. Mme de Champcenais a reçu un catalogue de nouveautés d'hiver (...). Les adversaires de la taille fine auraient tort de chanter victoire. Les vignettes montrent qu'elle reste en honneur (Romains, Hommes bonne vol., 1932, p. 47).
Chacun des dessins délimités par un cadre dans une bande dessinée. Que la B[ande] D[essinée] ait franchi le cadre étroit des « vignettes » rectangulaires qui, géométriquement la définissent, on le voit tous les jours (Le Monde aujourd'hui, 26-27 janv. 1986, p. ii).
Dessin décorant de la vaisselle. Assiette à vignettes. On lui donna du dessert dans une soucoupe à vignettes; il reconnut la soucoupe et se souvint que Francine était restée une demie heure à deviner le rébus qui y était peint (Murger, Scènes vie boh., 1851, p. 221).
3. P. méton.
a) Image de petites dimensions à coller dans un album à un emplacement prédéfini. Un album où nos chers petits pourront coller des centaines de vignettes: bombardiers efficaces, missiles précis, lance-roquettes, transports de troupes (Le Monde aujourd'hui, 9-10 juin 1985, p. ii, col. 6).
b) Plaque de cuivre ou de zinc portant un motif, une lettre ou un chiffre découpés à jour, et servant de pochoir. Les vignettes doivent être frottées avec du blanc d'Espagne lorsqu'elles viennent d'être employées, afin d'éviter qu'elles ne salissent les fûts (...) sur lesquels on les appose (Brunet, Matér. vinic., 1925, p. 550).
B. − [Désigne une sorte d'étiquette de petites dimensions ayant une valeur reconnue]
1. Étiquette portant une inscription ou un motif, servant de marque de fabrique à l'objet sur lequel elle est apposée. Sont considérés comme marques de fabrique et de commerce les noms sous une forme distinctive, les dénominations, emblèmes, empreintes, timbres, cachets, vignettes, reliefs, lettres, chiffres, enveloppes et tous autres signes servant à distinguer les produits d'une fabrique ou les objets d'un commerce (Loi du 23 juin 1857, art. 1ds Rob. 1985, s.v. marque1).
2. Étiquette apposée sur les produits pharmaceutiques et portant les mentions de nom et de prix de ces produits. Pour faire régler vos prestations en nature il vous suffira de présenter à votre Caisse, outre les feuilles de maladie, l'ordonnance du médecin, facturée par le pharmacien et sur laquelle doivent être collées les vignettes incluses dans les conditionnements des produits pharmaceutiques (Guide assuré soc., 1957, p. 5).
3. Étiquette portant un label de garantie pour des produits, surtout agricoles, destinés à l'exportation. Le Centre National du Commerce Extérieur (...) délivre aux exportateurs sur leur demande des vignettes représentatives du label par l'intermédiaire de dépositaires agréés par lui. La cession des vignettes à titre onéreux ou gratuit par les exportateurs est interdite (Math.1967, p. 68).
4. Bandelette de papier imprimée, collée sur les paquets de tabac, de cigarettes et de cigares pour en assurer le scellement. Il peut arriver que la vignette ait à la fois le rôle de scellement du paquet et de justificatif fiscal. On ne peut ouvrir l'emballage sans déchirer la vignette (Tabac1982).
5. Étiquette portant une inscription, prouvant le paiement d'une taxe, d'une redevance.
a) [Sur les produits du tabac] En 1963, le gouvernement instaure par voie législative l'apposition d'une vignette sur le tabac, destinée à rapporter à la Sécurité sociale 5,5 milliards de francs par an (Le Monde, 21 mai 1986, p. 21, col. 2-3).
b) [Sur les boissons alcoolisées] Titre de mouvement apposé sur les bouteilles de ces liquides voyageant en petite quantité et qui atteste le paiement de l'impôt dû. Six sortes de vignettes peuvent être délivrées aux bouilleurs de cru pour transporter des petites quantités d'eaux-de-vie (Ren.Vin1962).
c) [Sur un véhicule]
α) Étiquette ou petite plaque placée à un endroit visible du véhicule et prouvant le paiement d'une taxe annuelle attachée à la possession du véhicule; p. méton., cette taxe.
[Sur les vélos et les motos] Nul doute que le cyclisme ne doive à la popularité de la grande boucle une diffusion exceptionnelle, attestée par 12 millions d'assujettis à la taxe sur les « vélocipèdes »! Le mot, fossilisé sur la vignette des Finances, évoque un autre titre à l'intérêt: le langage du cyclisme est le doyen des parlers du sport moderne (Comment parlent les sportifsds Vie Lang.1952, p. 136).Philippe, l'ancien, a tout de même voté Mitterrand. « Parce qu'il a supprimé la vignette moto » (Télérama, 3 févr. 1982, p. 8).
[Sur les automob.] Vignette (fiscale). L'institution au bénéfice des budgets municipaux d'une vignette à la charge des usagers quotidiens de l'automobile (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 281).V. infra β ex. du Monde.
[Suivi de auto/automobile en appos.] Le relèvement des tarifs de la vignette automobile (Le Monde, 29 déc. 1981, p. 14, col. 6).L'abandon de la vignette auto et son remplacement par une bonne vieille augmentation de la taxe sur l'essence (Libération, 11 sept. 1984, p. 11).
β) Vignette-assurance. Étiquette apposée sur le pare-brise d'une automobile ou à un endroit visible d'un véhicule motorisé à deux roues et prouvant le paiement annuel de droits d'assurance pour ce véhicule. La vignette-assurance pour automobiles et véhicules à deux roues, apposée sur le pare-brise à côté de la vignette fiscale (ou fixée sur la fourche) (...), sera obligatoire à partir du 1erjuillet 1986 (Le Monde,27 août 1985, p. 22).
γ) Vignette autoroutière. Étiquette apposée sur les véhicules, attestant le paiement d'un droit d'usage des autoroutes. Le principe de la création de la vignette autoroutière et de la taxe poids lourds avait été soumis à référendum le 26 février dernier [en Suisse] (Libération,17 sept. 1984, p. 14).
d) Carte attestant le paiement d'un droit d'usage par les skieurs pratiquant le ski de fond dans un certain périmètre. Le parc naturel du Vercors décidait à son tour d'instituer une vignette [pour le skieur] (Le Monde loisirs, 19 janv. 1985, p. xiv).
6. Vignette touristique. Étiquette apposée sur le pare-brise d'une voiture de tourisme, exigée autrefois en remplacement du triptyque. En 1958, la création de la vignette touristique, valable six mois (...), apporta une nouvelle simplification. Enfin, dans un dernier stade atteint à Pâques 1959, l'administration des Douanes supprima la vignette et n'exigea plus de titre pour les voitures de tourisme (Jocard, Tour. et action État, 1966, p. 214).
Prononc. et Orth.: [viɳ εt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1280 au plur. « ornement de meuble, vaisselle en forme de branches, de feuilles de vigne » (Girard d'Amiens, Escanor, 15891 ds Gdf. Compl.); 2. 1454 sing. « motif ornemental d'un texte imprimé » (Mandement de Philippe le Bon ds Havard 1890); 1676 « ornement du début et du haut des pages d'un livre ou chapitre » (Félibien, 770); 1835 « ornement de papier à lettres » (Ac.); 3. 1730 « gravure, estampe entourée d'un cartouche » (Fontenelle, Marsigli ds Littré); 1834 « chacune des illustrations d'un livre, d'un journal » (Balzac, Gaudissart, p. 284); 1883 « affiche qui porte un dessin » (Hugo, loc. cit.); 4. 1844 « dessin ornant un mouchoir » (Le Moniteur de la mode, 20 oct., p. 154b ds Quem. DDL t. 16); 5. 1857 « petite étiquette portant un dessin, une inscription et ayant valeur légale » (Loi du 23 juin, art. 1 ds Rob., s.v. marque1); 1956 vignette automobile (Barr. 1974); 1957 « timbre portant le prix d'un médicament destiné aux services de sécurité sociale en vue d'un remboursement » (Guide assuré soc., p. 5). Dér. de vigne1*; suff. -ette (-et*). Fréq. abs. littér.: 127.
DÉR. 1.
Vignetté, -ée, adj.a) [Corresp. à supra A] α) ,,Décoré de vignettes`` (Rob. 1985) . β) Représenté dans des vignettes. L'enseigne du « Petit Dunkerque », une des rares boutiques survivant ailleurs que vignettées dans le crayonnage et les frottis de Gabriel de Saint-Aubin (Proust, Temps retr., 1922, p. 710).b) [Corresp. à supra B 2] Pourvu d'une vignette (d'apr. Rob. 1985). [viɳete], [-ɳ ε-]. Selon Lar. Lang. fr. et Rob. 1985: vigneté ou vignetté pour le terme d'art mais plutôt vignetté pour le terme de pharm. 1resattest. a) 1334 courte-pointe à une bordeure vignetée « décorée de vignettes » (Invent. des biens trouvés en l'hôtel de Quatremares après l'arrestation de Jeanne de Valois ds Havard 1890), b) 1970 pharm. « se dit d'un produit portant la vignette attestant de son prix » (Rob. Suppl.); de vignette, suff. *.
2.
Vignettiste, subst. masc.[Corresp. à supra A 2 a] Artiste qui dessine des vignettes. Je le trouve, mon vignettiste, pointillant d'après une mauvaise vignette, qu'il croit que je ne connais pas (Goncourt, Journal, 1874, p. 978).Daumier (...) dont l'œuvre de vignettiste est énorme (Dacier1944, p. 126). [viɳetist], [-ɳ ε-]. 1reattest. 1853 (Goncourt, op. cit., p. 85); de vignette, suff. -iste*.
BBG.Goug. Mots t. 1 1962, pp. 102-103.

Vignette, subst. fém.,rare. [Corresp. à supra A 2 b β] Petite vigne. Une autre fois, mais j'étais alors déjà grandet, mon père m'amena encore à notre vignette des Oulettes (Arène, Veine argile, 1896, p. 258).

Wiktionnaire

Nom commun - français

vignette \vi.ɲɛt\ féminin

  1. Petite estampe qui orne le commencement, la fin d’un chapitre, ou tout autre endroit d’un livre.
    • Je finis, sur la fin de cet hiver, le catalogue pittoresque des tableaux de M. de Sommariva, que j'écrivis de ma main et de ma belle écriture, et que j'ornai de culs-de-lampe et de vignettes; […]. — (Félicité de Genlis, Mémoires inédits de madame la comtesse de Genlis, Paris & Londres : Colburn, 1825, volume 7, page 181)
    • Il fabriqua, en 1621, des poinçons pour former des caractères hébreux, chaldaïques, syriaques, arabes, grecs et allemands, et pour les lettres fleuries, les notes de musique, les vignettes et les fleurons, et rendit public, durant cette année, un cahier d'épreuves de ces caractères, qu'il avait gravés. — (« JANNON (Jean) », dans Biographie ardennaise ou Histoire des Ardennais qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs vertus et leurs erreurs, par Jean-Baptiste-Joseph Boulliot, Paris, 1830, volume 2, page 56)
    • Quant à Guillaume de Boussac, il ne voyait encore dans Jeanne qu’une beauté de vignette anglaise, tout au plus un sujet de ballade, dans cette pauvre fille envers laquelle il avait des devoirs à remplir. — (George Sand, Jeanne, 1844)
    • Papier à vignettes, Papier à lettres dont les bords sont ornés de petites guirlandes coloriées.
  2. Image, illustration, dessin, motif de petite dimension.
    1. Dessin ornant des cartes à jouer ou des pièces de jeux.
      • Un jeu de domino formé de cartes à jouer couvertes de vignettes représentant des jeux ou des sujets comiques. — (D’Allemagne, Récr. et passe-temps, 1904, page 90)
    2. Dessin imprimé sur un timbre-poste.
      • C’était l’époque où l’on modifiait tous les six mois la vignette de nos timbres-poste : il est des modèles que mon père ne trouva pas le temps d’employer. — (Jean Giraudoux, Simon le Pathétique, 1926, page 30)
    3. Étiquette apposée sur un courrier, un colis, attestant que l’expédition a été payée (timbre-poste ou, plus spécialement, vignette d’affranchissement dont la valeur faciale est imprimée par un distributeur automatique, etc.).
      • Les grandes pierres lithographiques sur lesquelles étaient reportées les vignettes postales étaient, selon les besoins journaliers, mises sous presse. — (Arthur Maury, Histoire des timbres-poste français, 1908)
      • En effet, en vertu d’anciens privilèges, le prince de Thurn et Taxis dispose en 1852 du monopole des postes dans une partie de l’Allemagne. L’utilisation pluriétatique de ces timbres explique qu’ils ne soient que de simples vignettes mentionnant une valeur faciale. — (Alain Chatriot, Marianne et Germania : Les figures postales de la souveraineté en Allemagne et en France 1870-1949, dans Figurationen des Staates in Deutschland und Frankreich/Le figures de l’État en Allemagne et en France : 1870-1945, sous la direction de Alain Chatriot & ‎Dieter Gosewinkel, Munich : R Oldenbourg Verlag, 2006, page 284)
      • Pour le sujet que nous allons particulièrement étudier ici, c’est-à-dire les timbres-poste, nous devons tout de suite dire, que par le fait de l’investissement, la France allait se trouver sans vignettes postales dès que les approvisionnements départementaux se trouveraient épuisés, puisque le matériel de fabrication était à Paris. — (Des histoires de timbres-poste : Émission de Bordeaux "histoires de courriers", sur le site WikiTimbres (http:/ /archives-wikitimbres.fr), 20/08/2013)
      • Comme beaucoup de philatélistes, j’ai longtemps grincé des dents quand je recevais une enveloppe avec une étiquette d’affranchissement (vignette Lisa). — (site philatelia.e-monsite.com)
    4. Case de bande dessinée, dessin de cette case.
      • Que la BD ait franchi le cadre étroit des « vignettes » rectangulaires qui, géométriquement la définissent, on le voit tous les jours. — (Le Monde aujourd’hui, 26-27 janvier 1986, page ii)
  3. Image, dessin de plus grande dimension, affiche.
    • Sur tous les murs de Guernesey, une vaste vignette, représentant un homme de six pieds de haut une cloche à la main, sonne le tocsin de l’annonce. — (Victor Hugo, Les Travailleurs de la mer, L’Archipel de la Manche, 1911)
  4. Étiquette, portant souvent l’estampille de l’État, qui certifie le paiement de certains droits, par exemple de l’impôt sur les automobiles, ou toute étiquette du même genre.
    1. Étiquette apposée sur les produits du tabac.
      • En 1963, le gouvernement instaure par voie législative l’apposition d’une vignette sur le tabac, destinée à rapporter à la Sécurité sociale 5,5 milliards de francs par an. — (Le Monde, 21 mai 1986, page 21, colonnes 2-3)
    2. Sur les boissons alcoolisées, titre de mouvement apposé sur les bouteilles de ces liquides voyageant en petite quantité et qui atteste le paiement de l’impôt dû.
      • Six sortes de vignettes peuvent être délivrées aux bouilleurs de cru pour transporter des petites quantités d’eaux-de-vie. — (Ren. Vin, 1962)
    3. Sur un véhicule, étiquette ou petite plaque placée à un endroit visible du véhicule et prouvant le paiement d’une taxe annuelle attachée à la possession du véhicule ; (Par métonymie) cette taxe.
      • Nul doute que le cyclisme ne doive à la popularité de la grande boucle une diffusion exceptionnelle, attestée par 12 millions d’assujettis à la taxe sur les « vélocipèdes » ! Le mot, fossilisé sur la vignette des Finances, évoque un autre titre à l’intérêt : le langage du cyclisme est le doyen des parlers du sport moderne. — (Comment parlent les sportifs, ds Vie Lang. 1952, page 136)
      • L’institution au bénéfice des budgets municipaux d’une vignette à la charge des usagers quotidiens de l’automobile. — (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr., 1967, page 281)
    4. Étiquette apposée sur le pare-brise d’une automobile ou à un endroit visible d’un véhicule motorisé à deux roues et prouvant le paiement annuel de droits d’assurance pour ce véhicule.
      • La vignette-assurance pour automobiles et véhicules à deux roues, apposée sur le pare-brise à côté de la vignette fiscale (ou fixée sur la fourche) […], sera obligatoire à partir du 1er juillet 1986. — (Le Monde,27 août 1985, page 22)
    5. Étiquette apposée sur les véhicules, attestant le paiement d’un droit d’usage des autoroutes.
      Vignette pour l’utilisation des autoroutes suisses pour 2010. (4e)
      • Le principe de la création de la vignette autoroutière et de la taxe poids lourds avait été soumis à référendum le 26 février dernier [en Suisse]. — (Libération, 17 septembre 1984, page 14)
    6. Carte attestant le paiement d’un droit d’usage par les skieurs pratiquant le ski de fond dans un certain périmètre.
      • Le parc naturel du Vercors décidait à son tour d’instituer une vignette [pour le skieur]. — (Le Monde loisirs, 19 janvier 1985, page xiv)
    7. Étiquette apposée sur le pare-brise d’une voiture de tourisme, exigée autrefois en remplacement du triptyque.
      • En 1958, la création de la vignette touristique, valable six mois […], apporta une nouvelle simplification. Enfin, dans un dernier stade atteint à Pâques 1959, l’administration des Douanes supprima la vignette et n’exigea plus de titre pour les voitures de tourisme. — (Jocard, Tour. et action État, 1966, page 214)
  5. (Botanique) Ancien nom vernaculaire d'une mercuriale.
    • Cette plante est commune dans tous les lieux cultivés. Elle est émolliente et laxative: elle est connue sous les noms de mercuriale , foirole, vignoble, vignette , etc. — (« Mercuriale annuelle », cote 2142 de la Flore française ou descriptions succinctes de toutes les plantes qui croissent naturellement en France, par MM. de Lamarck et Decandolle, 3e éd., Paris : chez H. Agasse, an XIII, vol.3, page 528)
    • La mercuriale mâle, ou foirole, ou vignoble ou vignette, mercurialis mas, est une plante qui croît par- tout le long des haies, des chemins, dans les cimetieres, dans les jardins potagers, les vignobles & autres lieux humides & ombrageux. — (Encyclopédie, ou dictionnaire universel raisonné des connoissances humaines, mis en ordre par Fortuné-Barthélemy de Félice, Yverdon, 1773, vol. 28, page 362)
  6. (Infographie) Synonyme de imagette.
  7. (Psychologie) Cas clinique détaillé dans un texte ou un exposé oral pour illustrer un propos théorique.
    • Cette autre vignette clinique montre les difficultés expertales que posent les troubles dissociatifs péritraumatiques. — (Gérard Lopez & Geneviève Cedile, « Expertise des troubles psychotraumatiques », chap. 13 de L'aide-mémoire de l'expertise pénale psychiatrique et psychologique, sous la direction de Frédéric Banville, & ‎Pierre Nolin, Dunod, 2008, page 156)
    • Les auteurs ont présenté à des étudiants universitaires des personnes souffrant de bégaiement et à qui on avait accolé une vignette explicative des causes à l'origine de leur bégaiement. Ces vignettes présentaient soit une cause psychologique, soit une cause génétique, soit une cause inconnue. — (David Bourguignon & Stéphanie Demoulin, « Bégaiement et stigmat social », chapitre 13 de Les bégaiements de l'adulte: Première synthèse des connaissances, sous la direction de Bernadette Piérart, éd. Mardaga, 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VIGNETTE. n. f.
Petite estampe qui orne le commencement, la fin d'un chapitre, ou tout autre endroit d'un livre. Il y a de belles vignettes dans ce livre. Un livre orné de vignettes. Vignettes en taille-douce. Des vignettes romantiques. Papier à vignettes, Papier à lettres dont les bords sont ornés de petites guirlandes coloriées.

VIGNETTE se dit aussi d'une Petite gravure en forme d'étiquette, portant souvent l'estampille de l'État, que l'on colle sur les boîtes d'allumettes, les paquets de tabac, etc.

Littré (1872-1877)

VIGNETTE (vi-gnè-t') s. f.
  • 1Ornement qu'on met au haut de la première page d'un livre ou d'un chapitre ; c'étaient autrefois des branches de vigne ; mais on en fait aujourd'hui de divers dessins.

    Par extension, toutes les petites estampes d'un livre, soit qu'elles soient au haut des pages, soit qu'elles ornent le frontispice et le bas de page à la fin des chapitres.

    Enfin on donne ce nom aujourd'hui aux estampes mêmes qui occupent toute une page, quand elles sont entourées d'un cartouche. Dans l'impression de ses Apologies, il met pour vignette une espèce de devise singulière qui a rapport à son aventure…, Fontenelle, Marsigli. On a vu le polytypage des vignettes décrit par un Allemand dès 1740 ; ainsi ce procédé n'est pas nouveau, Camus, Instit. Mém. litt. et beaux-arts, t. III, p. 513.

  • 2Dessins, ornements qui servent d'encadrement pour les tableaux, les couvertures de livres, etc.
  • 3Ornement du même genre mis autour d'un mouchoir. Un mouchoir à vignette.
  • 4Papier à vignettes, papier à lettres dont les bords sont ornés de petites guirlandes coloriées.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et toutes ces choses estoient fleuretées de ambre ; et estoit l'ambre lié sur le cristal à beles vignettes de bon or fin, Joinville, 260.

XVe s. Un hanap d'argent blanc ciselé, et une vignette autour et compas doré, Lett. pat. 14 janv. 1414.

XVIe s. Une belle espée de Vienne avecques le fourreau d'or, faict à belles vignettes d'orfebverye, Rabelais, Garg. I, 46.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

VIGNETTE. Ajoutez :
4Nom vulgaire de la mercuriale annuelle.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VIGNETTE, s. f. terme d’Imprimerie, on entend par vignette, les ornemens dont on décore les impressions. Elles sont fort en usage au commencement d’un ouvrage, à la tête d’un livre, d’une préface, & d’une épître dédicatoire. Les vignettes sont des desseins variés & de grandeur proportionnée au format. Ces gravures se font sur bois & sur cuivre. Il est une troisieme sorte de vignetes qui se font à l’imprimerie ; pour cet effet elles sont fondues de même que les lettres : chaque corps de caractere, dans une Imprimerie bien montée, a un casseau de vignettes qui lui est propre, c’est-à-dire qui est de la même force ; au moyen de quoi un ouvrier compositeur, artiste en ce genre, avec du goût, peut à même de toutes ces pieces différentes, mais dont il y a nombre de chacune, composer une vignette très-variée & d’un très-beau dessein. On se sert de ces mêmes pieces pour composer les passe-partout & les fleurons composés à l’Imprimerie. Voyez Passe-partout, Fleurons, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « vignette »

Dimin. de vigne, parce qu'à l'origine cet ornement représentait des branches et des feuilles de vigne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIIe siècle) Dérivé de vigne, avec le suffixe -ette. À l’origine « ornement de meuble, vaisselle en forme de branches, de feuilles de vigne ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vignette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vignette viɲɛt

Citations contenant le mot « vignette »

  • Le seuil d'information de pollution à l'ozone va être dépassé ce vendredi 31 juillet, selon Airparif. Par conséquent, les véhicules au-delà de la vignette Crit'Air 2 ne seront pas autorisés à rouler en ce vendredi de chassé-croisé. Un tarif spécial est disponible dans les transports en commun. France Bleu, Pic de pollution à l'ozone ce vendredi : circulation différenciée et ticket spécial dans les transports
  • La vignette Crit’Air permet de classer les voitures en fonction de leur impact environnemental (de 1 à 5, plus une vignette écologique). Cette classification sert notamment à attribuer par degrés la prime à la conversion, mais aussi de décider, comme ce fut le cas la semaine dernière, quels véhicules pourront rouler ou non en cas de circulation différenciée. LeLynx.fr, Vignette Crit'Air 2020 : vers un système plus sévère ? | LeLynx.fr
  • Ainsi, la circulation différenciée est instaurée ce vendredi 31 juillet dès 5h. Seuls les véhicules avec une vignette Crit'Air 0, 1 ou 2 auront le droit de circuler à Lyon, Caluire et Villeurbanne. Lyon Capitale, Circulation différenciée à Lyon : vous n'avez pas de vignette, comment se la procurer ?
  • Elle a estimé toutefois qu’il faudrait “proposer d’autres manières de se déplacer aux personnes, pour que ce soit pratique, pour que les gens se déplacent sans être obligés d’utiliser de voitures polluantes, c’est aussi notre rôle à nous, pour faciliter la vie de tout le monde et baisser la pollution.” Quant à savoir s’il faudrait aller “plus loin” et mettre en place des critères plus stricts pour la classification des véhicules polluants, elle a botté en touche et n'a pas donné plus de détails sur elles modifications à venir pour les vignettes Crit'Air. ”C’est un travail qu’on va faire dans le long terme. Mais avant tout, il faut mettre en place les zones de faible émission, car on peut le faire très vite. On va le mettre en place d’ici la fin de l’année”, a assuré Barbara Pompili. Capital.fr, Barbara Pompili veut modifier les vignettes Crit’Air - Capital.fr
  • Les fortes chaleurs prévues ce vendredi devraient entraîner un pic de pollution. La circulation est alors interdite aux véhicules disposant des vignettes Crit’Air 3,4 et 5. France 3 Paris Ile-de-France, Île-de-France : mise en place de la circulation différenciée face au pic de pollution à l'ozone

Images d'illustration du mot « vignette »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vignette »

Langue Traduction
Anglais thumbnail
Espagnol miniatura
Italien miniatura
Allemand miniaturansicht
Chinois 缩图
Arabe ظفري
Portugais miniatura
Russe миниатюрами
Japonais サムネイル
Basque miniatura
Corse miniatura
Source : Google Translate API

Synonymes de « vignette »

Source : synonymes de vignette sur lebonsynonyme.fr

Vignette

Retour au sommaire ➦

Partager