La langue française

Vengeur, vengeresse

Définitions du mot « vengeur, vengeresse »

Trésor de la Langue Française informatisé

VENGEUR, -ERESSE, subst. et adj.

I. − Subst. Celui, celle qui venge, qui punit ou répare l'affront subi par lui-même, elle-même ou par un autre. S'ériger en vengeur. Était-ce [Baccarat] quelque sombre vengeresse dont le bras s'armait dans l'ombre pour châtier et poursuivre à outrance des criminels et des meurtriers? (Ponson du Terr., Rocambole, t. 3, 1859, p. 48).Pauvre, pauvre femme! Abattue, désarmée, piétinée,sans un ami, sans un vengeur (Farrère, Homme qui assass., 1907, p. 310).
Vengeur, vengeresse de qqn, de qqc.Vengeur d'un crime, de l'honneur de qqn. Quels sont donc ces juges si amis de l'ordre, qui s'érigent en vengeurs des lois pour m'opprimer? (Marat, Pamphlets, Appel à la Nation, 1790, p. 133).Jahvé est pour lui [David] le vengeur du juste opprimé (Théol. cath.t. 4, 11920, p. 974).
II. − Adj., littér. [Gén. postposé]
A. − [En parlant d'une pers.] Qui exerce la vengeance. Furies vengeresses. Une nuit, c'était l'heure où les songes funèbres Apportent aux vivans les leçons du cercueil; (...) Où Richard, tourmenté d'un sommeil sans repos, Vit les mânes vengeurs de sa famille entière, (...) Le maudire et crier: Voilà ta nuit dernière! (Delavigne, Messéniennes, 1824, p. 100).
RELIG., MYTHOL. Qui punit. Que Jupiter et les autres dieux vengeurs de l'humanité me préservent de faire couler jamais le sang et les larmes! (Chateaubr., Martyrs, t. 3, 1810, p. 3).
B. − [En parlant d'un inanimé]
1. Littér. Qui est l'instrument de la vengeance, qui sert à se venger. Armée, épée, foudre vengeresse; bras, écrit, glaive, livre vengeur; justice vengeresse. Elle regardait la main de sa tante, blafarde sous la lumière crue de la lampe, comme une main vengeresse qui allait parler (Zola, Th. Raquin, 1867, p. 185).Sans trêve je roulais dans mon esprit mille vengeurs projets de rupture et de fuite (Milosz, Amour. init., 1910, p. 199).
2. Qui est inspiré par l'esprit de vengeance, qui exprime la vengeance. Cri vengeur; fureur, haine, indignation vengeresse. Je commence, dit-il avec amertume en jetant un regard vengeur sur ce cercle (Balzac, Illus. perdues, 1837, p. 104).Le chagrin (...) dont tout son visage témoigna n'éveillèrent en moi qu'une ironie vengeresse où le plaisir de mépriseret de me mépriser moi-mêmejouait un rôle (Daniel-Rops, Mort, 1934, p. 303).
Rem. Le fém. vengeresse est rare et littér.
Prononc. et Orth.: [vɑ ̃ ʒ œ:ʀ], fém. [-ʒ ə ʀ εs]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1remoit. xiies. vengedur (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, VIII, 3); ca 1200 vengeor (Jean Bodel, Saxons, éd. E. Stengel, 5790). Dér. de venger*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér.: 487. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 946, b) 904; xxes.: a) 728, b) 340.

Wiktionnaire

Adjectif

vengeur \vɑ̃.ʒœʁ\ (féminin : vengeresse)

  1. Qui venge, qui punit, vindicatif.
    • Au moins lorsque l'empereur, profondément blessé dans son orgueil, a entrepris cette expédition vengeresse, tout était-il prêt ? — (Émile de Girardin, en préface de Le dossier de la Guerre de 1870 - 23 septembre 1877)
    • C'est beau de délivrer une jolie fille attaquée sur une route ; mais quand la jolie fille est une conspiratrice, quand on s'est opposé à l'arrestation d'une fille de conspirateur, quand on a fait manquer ainsi une opération d'où dépendait le salut du roi, eh bien, monsieur, il faut être prêt à regarder en face la hache vengeresse. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Comme je suis un gars pratique, prudent et fièrement pacifique, pour éviter la tentation d'un ramponneau vengeur et ses emmouscaillements collatéraux, je me fais rare dans les parages. — (Pascal Jahouel, Un temps de chien !, Éditions Lajouanie, 2016, chapitre 8)
  2. (Par hyperbole) Qui menace de vengeance.
    • Et il descendit de sa chaire, plus rouge et plus excité que jamais, les yeux lançant des éclairs et brandissant vers la nef un poing terrible et vengeur. — (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)

Nom commun

vengeur \vɑ̃.ʒœʁ\ masculin (pour une femme on dit : vengeresse)

  1. Personne qui venge, qui punit.
    • Le vengeur des innocents, des opprimés. Cet outrage, ce crime ne trouvera-t-il pas de vengeur ?
  2. Membre d'un groupe d'adolescents ayant pris part aux combats de la Commune de Paris en 1871. Le nom du groupe rend hommage à Gustave Flourens, universitaire et homme politique, abattu par les soldats versaillais le 3 avril 1871.
    • Déjà les balles sifflaient autour de l’obélisque, dans le feuillage des Tuileries. À la barricade de la rue de Rivoli, des vengeurs de Flourens l’appelèrent : « Hé ! turco ! turco !… » — (Alphonse Daudet, Le Turco de la Commune, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 129)

Forme d’adjectif

vengeresse \vɑ̃.ʒ(ə).ʁɛs\

  1. Féminin singulier de vengeur.

Nom commun

vengeresse \vɑ̃.ʒ(ə).ʁɛs\ féminin (pour un homme on dit : vengeur)

  1. Personne qui venge, qui punit.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VENGEUR, GERESSE. adj.
Qui venge, qui punit. Le Dieu vengeur. Les remords vengeurs. La foudre vengeresse. Le féminin ne s'emploie guère que dans le style soutenu.

VENGEUR s'emploie aussi comme nom masculin. Le vengeur des innocents, des opprimés. Cet outrage, ce crime ne trouvera-t-il pas de vengeur?

Littré (1872-1877)

VENGEUR (van-jeur, je-rè-s') s. m.
  • 1Celui, celle qui venge, qui punit. Misérable vengeur d'une juste querelle, Corneille, Cid, I, 9. Fidèles dépositaires des lois, et implacables vengeurs de leur sainteté méprisée, Bossuet, le Tellier. David a recours à Dieu comme à son unique vengeur, Bossuet, 5e avert. 30. Britannicus mourant excitera le zèle De ses amis, tout prêts à prendre sa querelle ; Ces vengeurs trouveront de nouveaux défenseurs Qui, même après leur mort, auront des successeurs, Racine, Brit. IV, 3. Roi, voilà vos vengeurs contre vos ennemis, Racine, Athal. IV, 3. On accusa son entreprise [de Charles-Quint, sur Alger] de témérité ; mais, s'il eût réussi, comme à Tunis, on l'eût appelé le vengeur de l'Europe, Voltaire, Ann. Emp. Charles-Quint, 1541. Boileau, critique peu sensible, mais judicieux et solide, ne fut pas le restaurateur du goût ; il en fut le vengeur et le conservateur, Marmontel, Œuv. t. IV, p. 417. Némésis ! Némésis ! lève-toi, vengeresse ! Hugo, Châtiments, III, 15.

    Quelqu'un qui se venge de nous. Lui mort [Auguste], nous n'avons point de vengeur ni de maître, Corneille, Cinna, I, 3.

  • 2 Adj. Qui venge, qui punit. Fuyez de devant l'épée qui vous menace, parce qu'il y a une épée vengeresse de l'iniquité, Sacy, Bible, Job, XIX, 29. Dieu, dont le bras vengeur, pour un temps suspendu, Sur cette race impie est toujours étendu, Racine, Athal. I, 2. Les Furies vengeresses, envoyées par les dieux pour punir un crime si détestable, Rollin, Traité des Ét. II, 2. Condamner la guerrière vengeresse du trône [Jeanne d'Arc] au plus affreux des supplices, Voltaire, Philos. Disc. de Belleguier. Ôtez aux hommes l'opinion d'un Dieu vengeur et rémunérateur, Sylla et Marius se baignent alors avec délices dans le sang de leurs concitoyens, Voltaire, Philos. 1re homélie. Au sein de vos fausses prospérités les passions vengeresses punissent vos forfaits, Rousseau, Ém. IV. On ne fait point aux morts d'outrages impunis ; Il est des dieux vengeurs près des tombeaux assis, P. Lebrun, Ulysse, IV, 2.

HISTORIQUE

XIIe s. Que tu destruies le enemi e le vengédur, Liber psalm. p. 8.

XIVe s. Les furies vengeresses des horribles forfaiz, Bercheure, f° 23, verso.

XVIe s. Une furie vengeresse du sang de son hoste qu'il avoit fait mourir à tort, Amyot, Marius, 11.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

VENGEUR. - HIST. XIIe s. Ajoutez : Ke il en tant soit plus droiz altrui vengieres que il premiers est venqueres de soi, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 368.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vengeur »

Mot dérivé de venger avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Venger ; provenç. venjaire, venjador ; cat. venjador ; espagn. vengador ; ital. vengiatore.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vengeur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vengeur vɑ̃ʒœr

Citations contenant le mot « vengeur »

  • Besora prend effectivement un malin plaisir à subvertir la langue, à l’émailler de spanglish et de formules argotiques. Ce jeu linguistique se double d’un jeu métafictionnel : le personnage de Mandy Jane apostrophe son créateur et lui reproche la façon dont il l’a représentée. Elle lui intime même de réécrire certains passages qu’elle trouve sexistes et, ce faisant, se mue en « vengeresse de toutes les femmes chosifiées par les romanciers ». Books, Pulp fiction catalane
  • Dans un communiqué, Bake Bidea (Chemin de la Paix), un collectif qui milite pour les droits des prisonniers basques, a dénoncé « l'aveuglement et l'attitude vengeresse du PNAT ». Il appelle à une mobilisation samedi à 11 heures à Saint-Pée-sur-Nivelle (Pyrénées-Atlantiques), derrière le slogan : « Accomplir sa condamnation jusqu'à la mort ? 30 ans ça suffit ! ». leparisien.fr, ETA : «Xistor» Haramburu, incarcéré depuis 30 ans, pourrait être libéré sous bracelet électronique - Le Parisien
  • Un rival «  jaloux  » a saccagé la parcelle bien-aimée d’un jardinage YouTuber en aspergeant ses légumes de peinture et de vernis dans une attaque vengeresse. News 24, Un `` rival jaloux '' détruit la récolte de légumes de YouTuber avec de la peinture - News 24
  • Chaque jour, retrouvez le programme des films et séries à voir à la télé. Ce soir : Takeshi Kitano en prodige du sabre aveugle, Thomas Jane en vengeur qui n'a plus rien à perdre et Christopher Reeve est de nouveau Clark Kent. AlloCiné, Programme TV vendredi 17 juillet : The Punisher et Zatoichi - Actus Ciné - AlloCiné
  • Ce n'est pas la première fois que Karim Benzema répond au président de la FFF de cette manière. En novembre dernier, toujours lors d'une interview à RMC, Le Graët avait expliqué : "Karim Benzema, c’est un très bon joueur, je n’ai jamais mis en doute ses qualités. Au contraire, il montre au Real Madrid qu’il est un des meilleurs joueurs à son poste. Mais l’aventure (équipe de) France est terminée". ce qui lui avait valu en retour un tweet vengeur et tranchant. Une vraie histoire de "je t'aime, moi non plus". Francetvsport, Nouvel échange acerbe de Karim Benzema envers Noël Le Graët
  • Une collaboration entre le créateur de «Scrubs» Bill Lawrence et l’ancien comédien de «Saturday Night Live» Jason Sudeikis, la comédie dramatique de poisson hors de l’eau «Ted Lasso» raconte l’histoire d’un entraîneur de football américain enthousiaste qui a été engagé pour gérer une équipe de football anglaise de Premier League – même s’il ne sait rien du jeu. Le principe a un peu en commun avec le film de baseball «Major League». Lasso (Sudeikis) a été amené à l’étranger par un propriétaire vengeur, qui veut faire tomber son club dans le sol. Mais Lawrence et Sudeikis investissent de vieux clichés sportifs opprimés avec une vraie âme, transformant un personnage largement comique en une personne complexe, faisant face à de profonds regrets avec l’aide d’un bon cœur et d’une volonté têtue. News 24, Les meilleurs films et émissions de télévision à venir sur Netflix, Amazon et plus en août - News 24
  • Mais entre-temps, la machine médiatique s'est emballée et certains conseillers de l'Elysée appellent, affolés, les journalistes pour démentir que le chef de l'Etat ait eu un contact avec Royal. Parfaitement au courant, Degois se fend d'un tweet vengeur : « Certains conseillers feraient mieux de se taire ! » Elle est rappelée par un collaborateur de Macron qui tente de recoller les morceaux : « le président a beaucoup de respect et d'amitié pour Ségolène ». Laquelle va, sur BFMTV, démentir le démenti des hommes du président… leparisien.fr, Remaniement : Ségolène Royal raconte la grosse gaffe de Jean-Yves Le Drian - Le Parisien
  • Ju-On, c’est la malédiction d’un (ou de plusieurs) esprit(s) vengeur(s), les onryō, imaginée par le japonais Takashi Shimizu et inspirée de faits réels. Créant une véritable franchise horrifique, la saga compte en tout 8 films dont les deux remakes américains The Grudge en plus de cette série, Ju-On : Origins, disponible sur Netflix. Le premier film prévient qu’une malédiction qui naît dans un lieu lorsqu’une personne y meurt alors qu’elle se trouve dans une puissante colère. Toute personne qui entre alors dans ces lieux meurt et perpétue ainsi la malédiction, dramatique et sanglante. Mediacritik, 7 questions que l'on se pose sur la série Ju-On : Origins

Traductions du mot « vengeur »

Langue Traduction
Anglais avenger
Espagnol vengador
Italien vendicatore
Allemand rächer
Chinois 复仇者
Arabe المنتقم
Portugais vingador
Russe мститель
Japonais 復讐者
Basque mendekatzaile
Corse vendicatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « vengeur »

Source : synonymes de vengeur sur lebonsynonyme.fr

Vengeur

Retour au sommaire ➦

Partager