La langue française

Ustensile

Sommaire

  • Définitions du mot ustensile
  • Étymologie de « ustensile »
  • Phonétique de « ustensile »
  • Citations contenant le mot « ustensile »
  • Traductions du mot « ustensile »
  • Synonymes de « ustensile »

Définitions du mot ustensile

Trésor de la Langue Française informatisé

USTENSILE, subst. masc.

A. −
1. Vieilli. Tout ce qui est nécessaire dans une maison (meubles, outils, objets domestiques). [Pascal] ne veut rien qu'une chambre mal tapissée, des ustensiles grossiers (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 3, 1848, p. 267).Le cellerier avait la manie de ne rien jeter et il déposait dans ce capharnaüm tous les engins hors d'usage, tous les ustensiles brisés. Il y avait des literies malades et des arrosoirs qui avaient perdu leurs pommes (...) des tables sans pieds, des tabourets cassés, des marmites infidèles (Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 262).
2. HIST. DU DR., au sing. L'ustensile. Ensemble des fournitures dues à la troupe par les gens qui la logeaient et, p. ext., impôt établi par addition à la taille pour tenir lieu desdits fournitures (d'apr. Marion Instit. 1923).
B. − En partic.
1. Objet ou accessoire de conception simple, à usage domestique, servant en particulier à la cuisine. Ustensile de cuisine, de nettoyage; meuble garni d'ustensiles; ustensile d'argent, de cuivre, d'étain, de fer blanc, en aluminium. Six chandelles (...) illuminaient une nappe chargée de mets rustiques et d'ustensiles pittoresques (Toepffer, Nouv. genev., 1839, p. 412).C'est toujours la même chose dans les ventes, heureusement qu'il faut bien des cadeaux pour les bonnes, les parents pauvres, des coussins, des paillassons, des brosses, des ustensiles fabriqués par des aveugles de guerre (Nizan, Conspir., 1938, p. 27).
2. Gén. au plur. Objet, matériel destiné à certains travaux, à certaines activités. Ustensiles de camping, de chasse, de jardinage, de pêche, de toilette; ustensiles agricoles. Vous ne serez libre de vendre votre imprimerie qu'après avoir payé Monsieur Métivier, car tous vos ustensiles sont toujours saisis (Balzac, Illus. perdues, 1843, p. 736).Ses jambes le portent à peine. Il vit couché: entre une bouteille d'eau minérale et un coffret garni d'ustensiles inquiétants (J. Bousquet, Trad. du sil., 1935, p. 21).
3. Fam. Objet quelconque. Synon. engin, machin, truc1.Qu'est-ce que c'est que cet ustensile? [Sauvignet] a dit, en lisant les journaux: « Il était temps! Le vieux avait, de cet ustensile [la cravate de commandeur de la Légion d'honneur], une envie presque obscène. Il en aurait fait une maladie » (Duhamel, Maîtres, 1937, p. 152).
C. − PHILOS. Chose qui est utile ou utilisable potentiellement, dont la finalité est purement pragmatique. L'utile est la valeur positive de l'ustensile (outil, bien d'usage et de consommation, œuvre d'art) considéré comme moyen du plaisir et du zéro de douleur; le nuisible est la valeur négative de l'ustensile considéré comme moyen de la douleur et de la privation (Ricœur, Philos. volonté, 1949, p. 106).V. ustensilité infra ex.
REM. 1.
Ustensilage, subst. masc.,vx, rare. Ensemble d'ustensiles. Synon. équipement, outillage.Tous les cinq ans, le mobilier et ustensilage du fileur, si coûteux, est hors d'usage! (Michelet, Journal, 1845, p. 606).
2.
Ustensiler, verbe trans.,vx. ,,Garnir de tous les meubles, de tous les ustensiles, de tous les outils et accessoires nécessaires à une exploitation, à une occupation quelconque`` (Besch. 1845-46). Synon. équiper, outiller.Part. passé en empl. adj., p. ext. Garni d'ustensiles, d'outils. La plupart des insectes sont en comparaison [avec l'oiseau] merveilleusement armés, ustensilés (Michelet, Oiseau, 1856, p. 215).
3.
Ustensilier, subst. masc.,théâtre, vx. ,,Employé chargé de la disposition et de l'enlèvement des accessoires de petite dimension`` (Bouchard 1878). Synon. actuel accessoiriste.
4.
Ustensilité, subst. fém.,philos. Caractère de ce qui est utile ou utilisable potentiellement, considéré sous un aspect purement pragmatique. Il n'est pas concevable qu'on puisse se tenir sur le plan à la fois du projet utilitaire, considérer les mots comme des ustensiles et méditer de leur ôter leur ustensilité (Sartre, Litt., 1948, p. 18).
Prononc. et Orth.: [ystɑ ̃sil]. Att. ds Ac. dep. 1694. Ac. 1694: ,,plusieurs disent utensile``. V. aussi Fér. 1768 qui s.v. ustensille renvoie à utensile où il note: ,,Danet écrit utencile avec un c, c'est une faute``. Fér. Crit. t. 3 1788: ustensile. Littré: ,,La forme régulière serait utensille, au féminin, représentant le pluriel neutre avec l'l mouillée. Quant à l's, elle est absolument barbare; le xviesiècle ne l'avait pas; des parlers provinciaux ne l'ont pas non plus``. La forme mod. avec s s'expliquer par l'influence de user. Étymol. et Hist. 1. a) 1374 utencilles plur. « ensemble des objets servant à l'usage domestique » (Ordonnance au sujet des finances du duc de Bourbon ds Havard: tous les utencilles de linge de table, de vaisseaulx de cuisine, d'eschansonnerie); 1389-92 utenciles d'ostel (Registre criminel du Châtelet, éd. Duplès-Agier, t. 2, p. 259), a désigné également les objets servant à l'exercice d'un métier (1407, Chartes confisquées aux bonnes villes du Pays de Liège, publ. par Em. Fairon, p. 307 − 1508, Comptes de Dépenses de la construction du château de Gaillon, éd. A. Deville, p. 520), empl. dans lequel il a été évincé par outil* (a. fr. ostil); les formes utencile, utensile, parfois fém. (v. FEW t. 14, p. 87) sont att. jusqu'au mil. du xviiies. (Trév. 1740); b) fin du xvies. fig. (Deshoulières, Poesies, t. 1, p. 82 ds Littré: Grands savantas, nation incivile, Dont Calepin est le seul ustensile); c) 1610 sens grivois (Béroalde de Verville, Moyen de parvenir, éd. H. Moreau, A. Tournon, p. 133); d) 1881 « maîtresse d'un souteneur » (Rigaud, Dict. arg. mod.); 2. a) 1472 (en parlant de soldats en garnison dans une ville) paier les ustencilles « payer les dépenses de leur entretien quotidien » (Lettre de Louis XI, éd. J. Vaesen et E. Charavay, t. 5, p. 77); b) 1636 (Monet: Utansiles de gens de guerre [...] que l'hote leur fournit tant qu'il les loge); cf. 1680 être obligé à la fourniture de l'ustencile (Rich.). Utensile empr. au lat. utensilia, mot de la lang. parlée (v. Ern.-Meillet) « objets nécessaires, meubles, ustensiles », plur. neutre de utensilis « dont on peut faire usage » (dér. de uti « user, se servir de, employer »); ustensile p. altér. de utensile d'apr. user*, v. aussi outil. Fréq. abs. littér.: 335. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 543, b) 500; xxes.: a) 417, b) 442.

Wiktionnaire

Nom commun

ustensile \ys.tɑ̃.sil\ masculin

  1. Objet servant aux usages domestiques et principalement à la cuisine.
    • Je vis dans sa hutte une théière en étain, un plat en cuivre et plusieurs autres ustensiles du même métal. — (René Caillié, Voyage à Temboctou et à Jenné, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
    • Et il m’enverrait des maniques ou des dessous-de-plat ou je ne sais quel grotesque ustensile brodé, sur lequel on verrait sa maison, et une belle grange fraîchement peinte, avec la petite silhouette d’un solide jeune garçon, mon garçon à moi, en train de passer le rouleau. — (Daniel Nayeri, Coco et Cloclo, dans Brigade des crimes imaginaires et autres histoires fantastiques et déglinguées, traduit de l’anglais par Valérie Le Plouhinec, Hélium, 2008, page 322)
    • L’ustensile employé est une cocotte en fonte très épaisse, assez grande. La fonte est longue à chauffer mais, à travers sa matière, la chaleur se répartit plus régulièrement. — (Françoise Bernard, La cuisine, Hachette Pratique, 2011)
  2. Instrument propre à certains arts.
    • L'homme primitif, […], ne savait mettre en usage que des os, des cailloux, des débris de silex, et c'est avec ces matériaux qu'il fabriquait ses armes grossières et ses rares ustensiles, ainsi que le font encore quelques peuplades sauvages de la Polynésie. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 176)
    • Avec les restes de l'industrie aurignacienne, on rencontre les os de tous les animaux dont l'homme faisait alors sa nourriture, et dont il employait les dents et les os pour fabriquer les ustensiles nécessaires à sa vie, […]. — (Jacques de Morgan, L'humanité préhistorique : esquisse de préhistoire générale, Paris : La Renaissance du Livre, 1924, p.60)

Forme de verbe

ustensile \ys.tɑ̃.sil\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de ustensiler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de ustensiler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de ustensiler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de ustensiler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de ustensiler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

USTENSILE (u-stan-si-l') s. m.
  • 1Toute espèce de petit meuble servant au ménage, et principalement à la cuisine. Mais demain, du matin, il vous faut être habile à vider de céans jusqu'au moindre ustensile, Molière, Tart. v, 4. Une petite cuisine remplie de tous les ustensiles nécessaires dans un ménage, Genlis, Veillées du château t. II, p. 472, dans POUGENS.
  • 2Divers instruments propres à certains arts. Les ustensiles du jardinage. Le lendemain je ne trouvai pour ustensile de toilette qu'une assiette à soupe avec une bouteille de verre en guise de pot à l'eau, Decourchamps, Souv. de la marq. de Créquy, t. v, ch. 2. Les bestiaux et ustensiles servant à faire valoir les terres, seront censés compris dans les donations entre-vifs ou testamentaires desdites terres, Code civ. 1064.

    Fig. Grands savantas, nation incivile, Dont Calepin est le seul ustensile, Deshoulières, Poésies, t. I, p. 82.

  • 3Ancien terme d'administration militaire. Droit pour les troupes de passage de prendre chez l'habitant le lit, le pot et place au feu et à la chandelle. L'ustensile était quelquefois fourni en argent.

REMARQUE

Le genre de ce mot a varié : Dont pour toute ustensile Pierre faisait subsister sa famille, La Fontaine, Jum. On abandonnait le lieu ; les ustensiles sacrées étaient perdues, Fontenelle, Oracles, II, 2. Aujourd'hui le mot est masculin.

HISTORIQUE

XVIe s. Leurs linges, meubles et autres utenciles, Carloix, V, 1. Ny pot, ni plat, ny utensile de sa cuisine et de sa table [de l'empereur du Mexique] ne luy estoient servis à deux fois, Montaigne, I, 262. Les vaisseaux et utencilles, esquels le lait et les fourmages sejournent, comme seillons, huches, pots, terrines, De Serres, 287.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

USTENSILE. Ajoutez : 4° Au plur. Dans l'exploitation du bois de flottage, indemnité de 30 francs que l'on donne au premier compagnon, quand le train est formé et prêt à partir, Mémoires de la Société centrale d'agriculture, 1873, p. 265.

REMARQUE

Ajoutez : 2. La forme utensile se trouve encore au commencement du XVIIIe siècle. La vaisselle et les autres utensiles…, Garcilasso de la Vega, Hist. des Yncas, t. I, p. 345 (traduction de Baudoin, éd. de 1704).

HISTORIQUE

Ajoutez : XVe s. Et lui faictes rendre compte des utensilles de la maison et autres choses par lui receues son temps durant (1430), Marchegay, Lettres-missives originales du chartrier de Thouars, p. 8.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

USTENSILE, s. m. (Gram.) au singulier c’est un petit meuble domestique, d’usage dans la cuisine, comme un gril, une broche, un pot, une poële.

Au pluriel, il désigne la collection de tous les instrumens propres à un art, à une manœuvre. Voyez les articles suivans.

Ustensiles, (Art. milit.) ce sont les meubles que l’hôte est obligé de fournir aux soldats qui sont chez lui en quartier ; comme un lit avec sa garniture, un pot, une cuilliere, &c. Il faut aussi qu’on leur donne une place pour se chauffer au feu, & une chandelle.

L’on fournit les ustensiles en argent, ou en nature. Chambers.

Ustensiles de jardinage, (Agriculture.) le jardinier doit avoir des charrettes à fumier, des tombereaux, brouettes, civieres, fourches à dents de fer & de bois, pelles, bêches, pics, pioches, piochons, & hottes ; des scies & maillets, des échalas ou lates, & osiers pour les treillages d’espaliers, cabinets, & berceaux, des serpes & planes pour les couper & polir, &c. des échelles de toutes sortes, simples, doubles, & à trois piés ; des jalons ou bâtons de bois bien droits qu’on fiche en terre, pour prendre les alignemens des allées & compartimens d’un jardin, & pour servir aussi de jauge, pour mesurer & égaler les tranchées quand on fouille ; des traçoirs pour tracer les compartimens, des battes pour battre la terre des allées, des ratissoires, des rateaux, des rabots, un cylindre pour unir les allées, une serfouette, une pince, des plantoirs, une scie à main, des serpettes, des greffoirs, des ciseaux de jardinier, un croissant, un sarcloir, un échenilloir, un fermoir, des arrosoirs, des pots de fleurs, des caisses, des mannes, des mannequins, des baquets, des déplantoirs, des houletes, des truelles, des cribles, des claies, des cloches, des pleyons, paillassons, brise-vents, chassis, &c. (D. J.)

Ustensiles de labourage, (Agricult.) les ustensiles de labourage sont diverses charrues, charrettes, tombereaux, haquets, casse-motte, herse, civieres, brouettes, rateaux, fourches, tire-fiens, échardonnoirs, sarcloirs, houes, pics, pelles, bêches, pioches, piochons, échelles, croissans, fléaux, vans, cribles, faux, faucilles, coignées, haches, serpes, marteaux, maillets, tenailles, scies, villebrequins, tarieres, vrilles, leviers, broye pour broyer le chanvre, serans pour le peigner, &c. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ustensile »

Génev. utensile ; provenç. ustencilha ; du lat. utensilia, choses dont on peut se servir, de uti. La forme régulière serait utensille, au féminin, représentant le pluriel neutre, avec l'l mouillée. Quant à l's, elle est absolument barbare ; le XVIe siècle ne l'avait pas ; des parlers provinciaux ne l'ont pas non plus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1374) utencilles (pluriel) « ensemble des objets servant à l'usage domestique » ; a désigné également « les objets servant à l'exercice d'un métier », sens dans lequel il est remplacé par outil ; utencile, utensile, est attesté jusqu'au milieu du XVIIIe siècle. Du latin utensilia (« objets nécessaires, meubles, ustensiles »), neutre pluriel de l'adjectif utensilis (« dont on peut faire usage ») dérivé de uti (« user, se servir de, employer »). Le s intercalaire apparait sans doute sous l'influence de user.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ustensile »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ustensile ystɑ̃sil

Citations contenant le mot « ustensile »

  • Vous faites le ménage de l'univers avec les ustensiles du raisonnement. Bon. Vous arrivez à une saleté bien rangée. De Léon-Paul Fargue / Sous la lampe
  • Quant à l’origine de son nom, deux hypothèses sont émises. Il s’attacherait à un souvenir d’enfance de Léonard de Buyer. C’était l’un des anciens dirigeants de l’entreprise qui en a déposé la marque. Un jour, le garçon décida de tailler un roseau pour en faire une épée. Il voulut compléter sa tenue de combattant avec, en guise de casque, un bol de cuivre subtilisé dans la cuisine. Hélas, le bol avait servi à préparer un gâteau et lorsqu’il le coiffa, un reste de pâte liquide souilla sa tenue du dimanche. Voyant l’enfant puni par ses parents, la cuisinière prénommée Maryse regretta de n’avoir pu racler ce plat soigneusement. Bien plus tard, lorsque Léonard reprit l’entreprise familiale, il inventa un ustensile parfait en lui donnant le prénom de cette cuisinière. , Courrier-service | Ustensile de cuisine : la spatule maryse
  • Dans les grandes enseignes de décoration et de vente d’ustensiles de cuisine, on trouve facilement des couteaux de cuisine vendus à l’unité ou par petits lots. Résultat, les consommateurs achètent ces lots sans savoir à quel usage correspond quel couteau. Souvent, ils ne se demandent pas non plus s’ils ont le bon nombre de couteaux. Afrik.com, Comment bien choisir ses couteaux de cuisine ?
  • Clafoutis, confiture, crumble… La saison des cerises bat son plein. Mais si on aime les intégrer à nos desserts estivaux, on apprécie beaucoup moins de les dénoyauter ! Outre la traditionnelle incision au couteau, très fastidieuse, il existe bon nombre d’astuces pour dénoyauter facilement des cerises. Parmi elles ? La technique de l’entonnoir qui consiste à retourner l’objet puis à placer une cerise au niveau du tube afin d’en extraire le noyau. Les plus flemmards, eux, peuvent tout simplement opter pour un dénoyauteur, une machine qui ôte avec rapidité et précision le cœur du fruit rouge. Les internautes ont d’ailleurs bien compris l’utilité d’un dénoyauteur de cerises. Très recherché en cette période estivale, l’ustensile arrive à deux reprises dans le top 10 des ustensiles de cuisine les plus achetés en ce moment sur Amazon. , Cet ustensile de cuisine est l’un des plus achetés sur Amazon cet été et il va vous simplifier la vie
  • Accessoire et ustensile cuisine haut de gamme Observatoire de la franchise, Ouvrir une epicerie fine rentable : comment devenir gérant franchisé ?
  • L'ustensile utilisé pour foisonner les glaces au dernier moment est le Pacojet, un appareil haut de gamme suisse lancé en 1992 (et facturé autour de 5000€ HT). Il permet aux professionnels de turbiner et émulsionner facilement préparations glacées de crèmes et sorbets (mais aussi sauces, mousses et purées), grâce à une lame tournant à grande vitesse (2000 tours/minute). On parle alors de «pacosser» sa préparation. Le Figaro.fr, Pourquoi les glaces turbinées minute sont-elles les nouvelles coqueluches de Paris?
  • Tout comme un morceau de musique se compose avec divers instruments accordés à l’unisson, vos créations culinaires requièrent les meilleurs accessoires pour se révéler et s’apprécier à leurs justes saveurs. Accompagnant le matériel de cuisson, les ustensiles de cuisine sont indispensables pour mener à bien vos préparations salées ou sucrées. Mais pour préserver les qualités nutritionnelles des ingrédients de vos menus, c’est important de privilégier des ustensiles de cuisine sains qui ne laisseront pas de substances toxiques migrer dans vos plats. Découvrez notre sélection d’articles résistants, pratiques et sûrs : couverts en bambou, cuillères pour mélanger et de dégustation, sets de table et sous-verre en jute et jonc de mer, planches à découper, plateaux de services, pinces de service, sacs à tarte, rouleaux à pâtisserie, testeur de cuisson, bols, filtres à eau, kits capsules réutilisables avec opercules, brosses pour bouteille... Respectueux de votre santé et de l’environnement, ils sont sains et écologiques pour une transition naturelle vers une cuisine zéro déchet. , Ustensiles de cuisine zéro déchet

Traductions du mot « ustensile »

Langue Traduction
Anglais utensil
Espagnol utensilio
Italien utensile
Allemand utensil
Chinois 用具
Arabe إناء
Portugais utensílio
Russe посуда
Japonais 器具
Basque tramankulua
Corse utensile
Source : Google Translate API

Synonymes de « ustensile »

Source : synonymes de ustensile sur lebonsynonyme.fr
Partager