La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « tuerie »

Tuerie

Variantes Singulier Pluriel
Féminin tuerie tueries

Définitions de « tuerie »

Trésor de la Langue Française informatisé

TUERIE, subst. fém.

A. − [Dans un cont. de guerre] Action de tuer en masse; scène de carnage, de violence meurtrière. Synon. boucherie, carnage, hécatombe, massacre.Grande, horrible, véritable tuerie; tuerie fratricide, sans merci, sans pitié. Est-il rien de plus répugnant que le fameux Horace se réjouissant à l'avance de la tuerie (Léautaud, Théâtre M. Boissard, 1926, p. 48).[Shakespeare] peut avancer dans l'horreur aussi loin qu'il lui plaît, accumuler meurtres et suicides, il le peut sans nous désespérer parce qu'il sauvegarde toujours, au centre même de la tuerie, une source vivante de tendresse (Mauriac, Journal 2, 1937, p. 200).
Loc. adj. Subst. + de tuerie.Tumulte de tuerie. On entend sous les bancs des soupirs d'agonie; Une odeur de tuerie et de cadavres frais Se mêle au vague encens brûlant dans les coffrets Et les boîtes d'argent sur des trépieds de nacre (Hugo, Légende, t. 1, 1859, p. 539).
Fam., p. exagér. [À propos d'un lieu où la foule est très dense, où il y a danger à s'y trouver] N'allez pas là, c'est une tuerie. Tout le ban et l'arrière-ban sont convoqués. Ce sera une tuerie, à s'assommer (Proust, Guermantes 1, 1920, p. 584).
B. −
1.
a) Action de tuer des animaux. La dévastation du règne animal se fait sentir de la manière la plus funeste dans les mers, où elle est favorisée par la concurrence des nations: tuerie de phoques, de tortues, chasse aux baleines (Brunhes, Géogr. hum., 1942, p. 195).
b) BOUCH. [P. réf. aux animaux de boucherie] Coût de cette opération. (Ds GDEL). Synon. tuage (dér. s.v. tuer).
2. P. méton. Lieu où sont abattus les animaux de boucherie. Synon. abattoir.Si les viandes qui viennent des abattoirs municipaux offrent une certaine sécurité, il n'en est pas de même de celles qui proviennent des tueries particulières. C'est dans ces tueries non surveillées que sont abattus, souvent d'urgence, des animaux malades, parfois agonisants (Macaigne, Précis hyg., 1911, p. 226).Des tueries sont peu à peu fermées par arrêts préfectoraux car les conditions d'hygiène n'y sont pas toujours satisfaisantes (Vuillemin1975).
Prononc. et Orth.: [tyʀi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1350 « lieu où l'on tue des animaux pour la boucherie » (Arch. Nord, B 11655, fo10 ro); 1416 id. (Lespinasse, Métiers et corporations de la Ville de Paris, t. 1, p. 276); b) 1416 « abattage (d'animaux pour la boucherie) » (Id., ibid., p. 274); 1462 « quantité des bêtes qu'on a tuées ou qu'on veut tuer » (A. Thierry, Mon. de l'hist. du Tiers Etat, I.S., ii, 252); 2. 1435 « massacre de plusieurs personnes » (Doc. in Chronique du Mont Saint Michel, éd. S. Luce, t. 2, p. 67). Dér. de tuer*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér.: 110.

tuerie « action de tuer en masse, sauvagement ».
Rem. 1. La valeur fréquentative et la fréquence des emplois au plur. des dér. cités supra B expliquent les nombreuses déf. par des subst. au plur. ou par des énumérations : agacerie, « surtout au plur. mines ou paroles inspirées par une coquetterie légèrement provocante »; chinoiserie « subtilités excessives »; grognerie « murmures, plaintes, gronderies continuelles »; minauderie, « au plur. airs, attitudes, manières, gestes affectés d'une personne qui minaude ». 2. Pour certains dér., la base n'est plus connue des locuteurs : baraterie < a. fr. barater « tromper »; grivèlerie < griveler, formé sur grive, p. allus. au pillage des grives dans les vignes; momerie < a. fr. momer « se déguiser ».

Wiktionnaire

Nom commun - français

tuerie \ty.ʁi\ féminin

  1. Carnage ; massacre.
    • Le personnage de Bajazet est glacé ; les mœurs des Turcs y sont mal observées, ils ne font point tant de façons pour se marier ; le dénoûment n’est point bien préparé ; on n’entre point dans les raisons de cette grande tuerie : il y a pourtant des choses agréables, mais rien de parfaitement beau, rien qui enlève, point de ces tirades de Corneille qui font frissonner. — (Madame de Sévigné, « À Madame de Grignan, 16 mars 1672 », in Lettres choisies, Firmin Didot, 1846)
    • Mais New York ne copiait aucun peuple pour le désordre et le gâchis de son administration intérieure, un désarroi, grâce auquel des quartiers entiers échappaient à toute loi, devenaient impénétrables aussitôt que des batailles et des tueries de rue à rue y éclataient. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 210 de l’édition de 1921)
    • Parce qu’elle avait toujours pensé : l’inéluctable tuerie et la destruction des hommes, c’est ça la guerre, c’est ça seulement, et bien favorisés ceux qui ne laisseront dans l’engrenage qu’un lambeau de leur corps martyr. — (Marcel Martinet, La Maison à l’abri, 1918)
    • La capture des baleinoptères par des procédés modernes a remplacé la tuerie périodique des bandes de marsouins rabattus par les embarcations au fond des baies. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Au vrai j’entrevoyais que le conflit politique était le même en tous pays, et qu’il n’était autre qu’une révolte des esclaves contre les maîtres, chose qu’il fallait attendre, après cette tuerie imbécile. — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, page 229)
  2. (Familier) (Par hyperbole) Pour dire qu’il y a une foule épaisse, une cohue terrible.
    • N’allez pas là, c’est une vraie tuerie.
    • Eh bien ! il a donné un bal, l’autre soir, il y avait tout ce qu’il y a de chic à Paris. Ce que j’aurais aimé y aller ! mais il fallait présenter sa carte d’invitation à la porte et je n’avais pas pu en avoir. Au fond j’aime autant ne pas y être allée, c’était une tuerie, je n’aurais rien vu. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 75)
  3. (Familier) (Par hyperbole) Pour désigner une chose d’une grande qualité et procurant un immense plaisir (principalement dans le domaine de la musique, du jeu vidéo et de la cuisine).
    • La dernière version de cette chanson, c’est une vraie tuerie.
  4. Action de mise à mort d'un animal.
  5. (Boucherie) Prix de revient de cette opération.
  6. (Par métonymie) (Vieilli) Abattoir.
    • Faut-il mener deux moutons à la tuerie, bourgeois ? dit le garçon. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
  7. (Agriculture) Abattoir à la ferme de moins de 10 000 volailles et lapins par an.
    • Les tueries particulières sont recensées par les services vétérinaires qui leur attribuent un numéro d’identification. — (La France Agricole n° 2938, 31 mai 2002)
  8. (Boucherie) Dans un abattoir, lieu de mise à mort.
    • Peut-être la faible production, c’est-à-dire la faible capacité des tueries, faisait-elle que les activités se déroulaient dans un calme apparent, le personnel ne subissant pas le stress des grands abattoirs où les cadences sont infernales. — (Jean-Luc Daub, Ces bêtes qu’on abat, L’Harmattan, 2009, ISBN 978-2-296-08424-7)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TUERIE (tû-rie) s. f.
  • 1Carnage, massacre. Le dénoûment [de Bajazet] n'est point bien préparé ; on n'entre point dans les raisons de cette grande tuerie, Sévigné, 126. Voilà où se fit la tuerie [au passage du Rhin] qu'on aurait, comme vous voyez bien, évitée, si l'on avait su l'envie que ces gens-là avaient de se rendre ; mais tout est marqué dans l'ordre de la Providence, Sévigné, 152.

    Familièrement et par exagération. N'allez pas là, c'est une tuerie, se dit d'un lieu où il y a une telle foule qu'il est difficile de s'en tirer sain et sauf.

  • 2Lieu où l'on tue des animaux pour la boucherie. Une tuerie spéciale organisée pour le débit de la viande de cheval.

HISTORIQUE

XVIe s. Sept cens ou environ de coups d'artillerie Donnerent en la ville sans faire grand turie, Morin, Siége de Boulogne, p. 12. Ils commencerent la tuerie en criant vive la croix, D'Aubigné, Hist. I, 138.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tuerie »

Tuer ; wallon, touwreie ; prov. tuaria.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1350) → voir tuer et -erie Le sens d’« abattoir » est le plus ancien ; il faut attendre le XVe siècle pour le sens moderne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tuerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tuerie tyri

Citations contenant le mot « tuerie »

  • Les vices sont comme les bestiaux, qui s'engraissent jusqu'à ce qu'ils soient bons pour la tuerie. De Ben Jonson / Volpone , 
  • Les enquêteurs ont confirmé que le tueur avait aménagé des compartiments secrets dans sa résidence de Dartmouth. Ils ont reconnu qu’il y en avait sans doute à celle de Portapique, celle qui a brûlé de fond en comble lors de la tuerie. La Presse, Tuerie en N.-É. : Wortman avait installé des compartiments pour cacher des armes
  • Quatre morts. Beaucoup trop de zones d'ombre. Cinquante-sept jours après la tuerie, le 27 mai 2020, sur le site des carrières Roy, lieu-dit La Noubleau, à Saint-Varent (Deux-Sèvres), les motivations du tireur, Yohan Brunet, habitant à Loudun (Vienne), interrogent. La personnalité effacée de cet homme discret de 37 ans, décrit comme dépressif, suffit-elle à expliquer son passage à l'acte ? Centre Presse, Centre Presse : Tuerie de Saint-Varent : la peur du silence
  • Le Canada a annoncé jeudi le lancement d'un examen indépendant de la pire tuerie de son histoire, notamment pour déterminer pourquoi la police a mis plus de 12 heures avant d'abattre l'homme qui a tué 22 personnes en avril dernier. Cet examen sera confié à un comité composé de trois experts indépendants qui devra rendre un premier rapport en février 2021 avec des propositions pour éviter qu'une telle tragédie ne se reproduise, a annoncé le ministre de la Sécurité publique Bill Blair. Le Figaro.fr, Le Canada lance un examen indépendant sur la pire tuerie de son histoire
  • La tuerie de Nouvelle-Écosse qui a fait 22 victimes en avril dernier sera l’objet d’un examen indépendant conjoint, ont annoncé jeudi le gouvernement Trudeau et celui de la Nouvelle-Écosse. TVA Nouvelles, Tuerie en Nouvelle-Écosse: un examen indépendant lancé | TVA Nouvelles
  • Les vices sont comme les bestiaux, qui s'engraissent jusqu'à ce qu'ils soient bons pour la tuerie. De Ben Jonson / Volpone , 
  • Ils ont reconnu qu’il y en avait sans doute à celle de Portapique, celle qui a brûlé de fond en comble lors de la tuerie. La Presse, Tuerie en N.-É. : Wortman avait installé des compartiments pour cacher des armes
  • Cinquante-sept jours après la tuerie, le 27 mai 2020, sur le site des carrières Roy, lieu-dit La Noubleau, à Saint-Varent (Deux-Sèvres), les motivations du tireur, Yohan Brunet, habitant à Loudun (Vienne), interrogent. Centre Presse, Centre Presse : Tuerie de Saint-Varent : la peur du silence
  • Le Canada a annoncé jeudi le lancement d'un examen indépendant de la pire tuerie de son histoire, notamment pour déterminer pourquoi la police a mis plus de 12 heures avant d'abattre l'homme qui a tué 22 personnes en avril dernier. Le Figaro.fr, Le Canada lance un examen indépendant sur la pire tuerie de son histoire
  • La tuerie de Nouvelle-Écosse qui a fait 22 victimes en avril dernier sera l’objet d’un examen indépendant conjoint, ont annoncé jeudi le gouvernement Trudeau et celui de la Nouvelle-Écosse. TVA Nouvelles, Tuerie en Nouvelle-Écosse: un examen indépendant lancé | TVA Nouvelles

Images d'illustration du mot « tuerie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tuerie »

Langue Traduction
Anglais slaughter
Espagnol sacrificio
Italien macello
Allemand schlachten
Chinois 屠宰
Arabe ذبح
Portugais abate
Russe убой скота
Japonais 虐殺
Basque sarraski
Corse macellu
Source : Google Translate API

Synonymes de « tuerie »

Source : synonymes de tuerie sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot tuerie au Scrabble ?

Nombre de points du mot tuerie au scrabble : 6 points

Tuerie

Retour au sommaire ➦

Partager