La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « trognon »

Trognon

Définitions de « trognon »

Trésor de la Langue Française informatisé

TROGNON, subst. masc.

A. − Ce qui reste d'un fruit, d'un légume quand on a enlevé la partie comestible. Trognon de poire, de pomme, de salade. Une Babylone d'immondices, une Ninive d'ordures et de trognons (Du Camp, Hollande, 1859, p. 120).Les gosses de la calade (...) me bombardant avec des trognons de choux, des tomates pourries et toutes sortes d'ordures (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 151).
Loc. fig., pop., fam. Jusqu'au trognon. Jusqu'au bout, complètement. Synon. pop. jusqu'à l'os (v. os1).T'avais beau l'savoir, t'étais bon jusqu'au trognon pour la tôle (Barbusse, Feu, 1916, p. 261).
B. − Pop., fam. [Terme d'affection à l'adresse d'un enfant, d'une jeune fille, d'une femme] Synon. fam. chou.Et comme c'était, tout de même, un homme très galant, il ajoutait en me prenant la taille:Un petit trognon comme toi, ça flatte moins la vanité d'un amant... Mais c'est plus sérieux, tout de même (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p 343).La photographie d'un cuirassier (...) tenant son casque sur la hanche (« À son petit trognon d'amour, disait la dédicace, le grand Louis ») (Bernanos, Nuit, 1928, p. 33).
Empl. adj. Mignon. Ce qu'il est trognon! Comme il est trognon avec ce béret! (Lar. Lang. fr.).
REM.
Trognonner, verbe intrans.,fam. Prendre la forme d'un trognon. Une duègne, affreuse compagnonne, Dont la barbe fleurit et dont le nez trognonne (Hugo, Ruy Blas, 1838, IV, 7, p. 437).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɔ ɳ ɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1393 trongnon « ce qui reste d'un fruit, lorsqu'on a enlevé la partie comestible » (Le Ménagier de Paris, éd. G. E. Brereton et J. M. Ferrier, p. 122); 1892 loc. fam. jusqu'au trognon (Claudel, Violaine, III, p. 525); 2. 1610 terme d'affection (Béroalde de Verville, Le Moyen de Parvenir, éd. A. Tournon, p. 272); 1964 empl. adj. « mignon » (Rob.). Dér. avec suff. -on*, de l'a. fr. estroigner « élaguer » (1377, Arch. MM 30, fo89 rods Gdf., s.v. estrongner), réfection d'apr. trogne2* (le moignon de l'arbre prenant la forme d'une tête) du verbe estronner « élaguer » (1326, Tournai ds Z. fr. Spr. Lit. t. 22, p. 103), forme refaite d'apr. tronc* prononcé sans la cons. finale, de estroncher (1276 ds Mém. de la Sté des Lettres de Bar-Le-Duc, année 1882), dér. de tronchier, v. tronquer (FEW t. 13, 2, p. 335, s.v. truncare). Fréq. abs. littér.: 59. Bbg. Quem. DDL t. 19; 17 (s.v. trognonner).

Wiktionnaire

Adjectif - français

trognon \tʁɔ.ɲɔ̃\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Trop mignon.
    • Il est trognon ce bébé.

Nom commun - français

trognon \tʁɔ.ɲɔ̃\ masculin

  1. Le cœur, le milieu d’un fruit ou d’un légume dont on a ôté tout ce qu’il y avait à manger.
    • il glissait sur le lit épais d’épluchures et de trognons qui couvrait la chaussée,. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
    • Prenez deux de ces choux, coupez-les eu quatre; supprimez-en le trognon, émincez-les comme je l'ai indiqué à la chou-croûte à la française ; faites-les blanchir, rafraîchissez-les, […]. — (A. Viard, Fouret & Pierhugue, Le cuisinier royal, ou L'art de faire la cuisine, 10e éd., 1820, p.450)
    • Le procureur veut séparer le motif de l’acte. C’est comme essayer de retirer le trognon d’une pomme sans toucher à la peau. — (Autopsie d’un meurtre, film d’Otto Preminger d’après un roman de John D. Voelker, 1959)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TROGNON. n. m.
Cœur, milieu d'un fruit, d'un légume dont on a ôté tout ce qu'il y avait à manger. Un trognon de pomme, de chou.

Littré (1872-1877)

TROGNON (tro-gnon) s. m.
  • Le cœur, le milieu d'une poire, d'une pomme, dont on a ôté tout ce qu'il y avait de bon à manger. Ni de ceux qui, pour leur estoc, Ne font état des autres hommes, Non plus que de trognons de pommes, Scarron, Œuv. t. VII, p. 159.

    Le trognon d'un chou, un trognon de chou, la tige d'un chou dont on a ôté les feuilles.

    On dit de même : un trognon de salade.

    Fig. Voilà un joli petit trognon, se dit d'une jeune fille petite. Moi, quitter ce pauvre petit trognon ! oh ! je l'aime trop, Gherardi, Théât. ital. t. II, p. 484.

HISTORIQUE

XIVe s. L'en peut coupper la porrée [bette] au-dessus du troignon jusques à la my septembre, Ménagier, II, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « trognon »

Diez y voit un dérivé de tron, qui s'est dit pour tronçon. Le wallon est tourson, qui semble se rapporter à trousse ou tourse, faisceau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien français estroigner ou estrongner (« tronçonner, élaguer » ; fin XIVe s.), de tronchier, du latin truncāre (« tronquer, amputer »), et truncus (« coupé, mutilé, tronqué » ; « tronc, souche »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « trognon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
trognon trɔɲɔ̃

Citations contenant le mot « trognon »

  • L'univers est résumé dans un trognon de pomme. De Marc Gendron / Titre à suivre
  • Croquer la pomme, c’est une vieille histoire, et Muriel Marec donne à pleines dents en créant des trognons de pomme. L’artiste, connue, entre autres, pour ses sculptures d’animaux en bronze, acier ou fil de fer, a trouvé son inspiration pendant le confinement. Le Telegramme, À Landéda, l’exposition vraiment trognon de Muriel Marec - Landéda - Le Télégramme
  • Obtenir un nouveau légume ou une plante aromatique, à partir d'un trognon ou d'une tige, ce n'est pas de la magie, c'est de la multiplication végétative. , Faire repousser les trognons de légumes
  • Contrairement aux idées reçues, jeter une peau de banane ou un trognon de pomme est tout sauf anodin. C’est d’ailleurs ce que rappellent les rangers américains du National Park Glacier dans le Montana. Ces restes alimentaires, s’ils sont bien sûr biodégradables, mettent tout de même plusieurs semaines voire des mois à disparaître. Un phénomène méconnu et ignoré de nombreux citoyens qui penseraient même bien faire en laissant un petit goûter à la faune locale ! Voilà pourquoi ce geste fait partie des comportements à éviter en pleine nature. , Ne jetez pas votre trognon de pomme ou peau de banane dans la nature
  • Réfléchissez-y à deux fois la prochaine fois que vous jetterez votre peau de banane ou votre trognon de pomme pendant une promenade en forêt : ils ne sont "pas si naturels" qu'on le pense et peuvent avoir un impact négatif sur l'environnement. C'est ce que viennent de rappeler les gardes d'un parc national aux Etats-Unis.   LExpress.fr, Non, il ne faut pas jeter son trognon de pomme dans la nature ! - L'Express

Images d'illustration du mot « trognon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « trognon »

Langue Traduction
Anglais core
Espagnol núcleo
Italien nucleo
Allemand ader
Chinois 核心
Arabe النواة
Portugais testemunho
Russe ядро
Japonais
Basque core
Corse core
Source : Google Translate API

Synonymes de « trognon »

Source : synonymes de trognon sur lebonsynonyme.fr

Trognon

Retour au sommaire ➦

Partager